DSM-5-TOP

Billets en vente sur La Vitrine.com

« Montréal démasquée », « Delirium » et « Plastic Cow-Boy », trois spectacles importants dans le parcours généalogique du conteur Jean-Marc Massie, trois créations clés ayant permis à l’artiste de laisser s’épanouir un univers saturé d’anecdotes délirantes de toute sorte et peuplé de personnages à même de faire avancer le récit des multiples vies affabulées de notre conteur. Mais qu’en est-il au fond des lignes de force traversant ces trois spectacles atypiques, de l’axe principal qui relie ces créations en un tout cohérent ? Pour tenter de répondre à cette question, étendu sur le divan, notre affabulateur de première a suivi une séance de psychomagie éclair avec nul autre que François Lavallée, maître conteur à toute heure et psychomagicien à ses heures.

En empruntant ici et là des extraits de ses spectacles passés et en sortant ceux-ci de leur contexte d’origine avant de les passer à la loupe du DSM-5, livre de chevet de tout bon conteur mutagène qui se respecte, Jean-Marc Massie se dévoilera sous un nouveau jour en ce soir de nouvelle lune.

Jean-Marc Massie

Homme de parole à l’imaginaire foisonnant et débridé, Jean-Marc Massie se situe au croisement du conte urbain et du dessin animé, du récit de vie affabulé et du monologue éclaté. Ce narrateur atypique occupe une place unique dans l’univers des conteurs. Explorateur de nouvelles avenues pour le conte, il croit que ce dernier se doit d’être un art vivant destiné à  évoluer afin de ne pas se folkloriser à  outrance. En plus d’avoir publié Montréal démasquée, premier livre-DVD de  conte au Québec, en 2008 et en 2009, Jean-Marc Massie a été  chroniqueur conte à la Première chaîne de Radio-Canada à l’émission «Vous êtes ici».  Récipiendaire en 2010 du prix Jocelyn Bérubé, ce défricheur de la première heure est sans conteste l’un des acteurs principaux de l’actuel renouveau du conte au Québec.

« Un homme à l’imaginaire foisonnant […] c’est du jamais vu […] on est tous pendus à ses lèvres […] Et ce qui frappe chez ce conteur, c’est cet art qu’il a de manier les mots, de manier la langue]»

Julie Laferrière, Première chaîne, Radio-Canada.

«Jean-Marc Massie illustre, une fois de plus, qu’il est de la grande lignée des inventeurs de mondes (…) Ce conteur à l’imaginaire débridé et foisonnant sait décortiquer la réalité pour lui donner une autre dimension. Étonnant, inventif et éblouissant …

Yvon Paré, Lettres québécoises