Duo découverte : Patrick Courtois et Étienne Gravel

Étienne Gravel

Etienne Gravel est un rocker au coeur trop tendre et son sens de l'humour reste son unique porte de sortie.En amour avec l'improvisation et la musique depuis qu'il se souvient c'est en 2001 qu'il rencontre celui qui deviendra son nouvel ami imaginaire, Bob Clousten, aventurier, chercheur d'or et fou à lier. Un personnage qu'il créa de toutes pièces dans le cadre d'un emploi comme animateur historique. En 2009, il organise le Festival de contes et légendes de Saint-Jacques-de-Leeds. Une formidable aventure qui dure depuis 8 ans déjà et qui se distingue par son originalité.  Depuis 15 ans déjà Etienne multiplie les occasions de se présenter sur scène et en retire un malin plaisir. Soit comme musicien, animateur, conférencier ou conteur, une chose est sûre, son unique but c'est qu'on s'amuse.

Patrick Courtois

D’où vient-il… et que cherche-t-il? Ilnu de Mashteuiatsh au Lac Saint-Jean, Patrick Courtois a cette étincelle particulière du conteur bercé par sa propre histoire et les contes des terres dont il est issu. En toute simplicité, il offre le moment présent dans toute sa splendeur et sa richesse. Inspirées des croyances populaires de son village, tricotées de vérités dures à croire et brodées d’absurdités, les histoires de Patrick sont ancrées dans le concret, aussi folles puissent-elles devenir quand il les raconte.

Soirée de contes improvisés

Venez vivre le processus créatif des conteurs en temps réel et plongez dans leur imaginaire pendant que ceux-ci survolent le risque.  Une soirée où personne ne connait les histoires car celles-ci seront entièrement improvisées.  Sous la direction de Marc-André Fortin, improvisateur depuis 20 ans, ces funambules de la parole contée se prêteront au jeu du vide, du danger et de l’inconnu pour vous faire connaitre les nouvelles histoires qui peupleront peut-être plus tard notre patrimoine immatériel. Invitée spéciale : Lucie Bisson.

1 Marc André Fortin

Bachelier en psychologie et ayant une formation en enseignement à l’université du Québec, Marc-André jongle professionnellement avec le conte depuis près de 10 ans. À l’affût des rumeurs et des mythes, il vous transporte dans son monde géantesque ; pays dont rêvent encore les fous et les poètes. Agrémenteur d’histoires sûrement vraies, il pige dans les faits historiques et les légendes pour leur donner une couleur singulière, profonde et humoristique.

Amoureux d’anecdotes de village et d’images langagières, Marc-André vous funambulise la ligne de nos ancêtres, celle qui départage le réel du doute. Il donne de la folie à ses récits et du fabuleux à ses personnages, du grand étendu qui dépasse l’étendement ! De la petite histoire quotidienne s’ouvrant sur du grandiose. Parce que parfois, mille mots valent mieux qu’une image.

Lucie Bisson

C’est par la menterie (petite histoire pour divertir) que Lucie Bisson fait son entrée dans le milieu du conte au Québec. Les prix qu’elle remporte sont le début d’une magnifique odyssée dans le monde merveilleux de la parole conteuse. Elle écrit la plupart de ses histoires tantôt insolites, tantôt frôlant la vérité et elle n’oublie jamais que toute vérité n’est pas bonne à dire… Lucie Bisson poursuit sa route sur le chemin du conte, remplie de gratitude envers ceux et celles qui ont su, par leurs encouragements et leurs précieux conseils, faire grandir ses ailes de conteuse et devenir la raconteuse qu’elle est aujourd’hui.

www.conte-quebec.com/conteurs/lucie-bisson-0

Show Burlesque

Jérome Bérubé

Conteur lumineux, Jérome Bérubé, à un cerveau comparable à une encyclopédie troué : les connaissances s’y connectent de façons absurde et inattendu.  Écouter ses histoires à l’effet de se verser des bonbons pétillants sur la matière grise. Jérome Bérubé est originaire de Baie Comeau sur la Côte Nord.  Ses contes l’on mené de Natashquan aux Îles de la Madeleine en passant par Montréal, Trois Pistoles et Québec (ce qui n’est pas nécessairement l’itérative optimale si on veut sauver du temps). Son spectacle l’Imaginite: Contes absurdes et sensés lui a valu le Prix à la création en  région pour la Côte Nord, du CALQ en 2013, le prix Relève artistique 2011 du Conseil de la Culture Côte Nord ainsi que la première place au concours J’te fait une scène 2009 du Centre des arts de Baie Comeau.Jérome est vice-président du Regroupement du Conte au Québec.  Il fait également partie de La Dérive, un collectif d’artistes en art actuel Baie-Comois spécialisé dans l’art relationnel.

Kathia Rock en solo

Kathia Rock

Enfant, Kathia Rock baigne dans l’effervescence créatrice de sa communauté d’origine : les innus de la Côte-Nord, véritable nid d’artistes, musiciens et chanteurs infatigables. Elle sera spécialement inspirée par leur premier auteur-compositeurinterprète : Philippe Mckenzie, le père de la chanson innue. Kathia est plus particulièrement initiée à la création musicale par Claude Mckenzie, au temps du groupe Kashtin. Elle donne ses premières performances à de nombreux concours organisés dans sa communauté. S’exilant à Montréal, elle compose ses chansons en innu et se produit sur plusieurs scènes. Elle s’initie aux productions audiovisuelle et multimédia, au théâtre, à la danse, à l’interprétation scénique, et aux différentes techniques vocales. Elle est régulièrement convoitée aux 4 coins du Québec pour chanter dans les festivals, les événements spéciaux, ou en tant qu’artiste principale. L’univers musical de cette Innue de Maliotenam est théâtral et teinté de poésie. Elle s’inspire tant de l’urbanité que de la vie en communauté. La poésie tient une grande place dans ses chansons tout comme dans ses spectacles et ce questionnement sur la vie l’a emmenée au théâtre et au métier de comédienne. Sa présence sur scène y a gagné en intensité et en profondeur, tout comme sa manière de chanter s’est enrichie grâce à cette expérience. Une première rencontre s'est fait en 2000 avec le metteur en scène Yves Sioui-Durand des Productions Ondinnok. En 2004 elle participe à la pièce HAMLET le Malécite, suit de nombreux ateliers de JEU DEVANT LA CAMÉRA et D’IMPROVISATION avec Peter Batakliev, Normand Caselais, Yves Sioui-Durand. Elle a ensuite participé à un premier long métrage MESNAK, première production autochtone à voir le jour avec des membres des Premières Nations. En 2011, elle fait partie d’EX MACHINA « LA TEMPÊTE » mis en scène par nul autre que Robert Lepage et participe avec un rôle principal à une autre production autochtone, MAINA. Elle revient au théâtre aux côtés de Catherine Joncas dans la pièce "Le Maître de la rosée" qui sera présentée à la salle Fred Barry.