Soirée de Clôture : L’électron Lucie Bisson se libère pour de bon !

Lucie Bisson

C’est par la menterie (petite histoire pour divertir) que Lucie Bisson fait son entrée dans le milieu du conte au Québec. Les prix qu’elle remporte sont le début d’une magnifique odyssée dans le monde merveilleux de la parole conteuse. Elle écrit la plupart de ses histoires tantôt insolites, tantôt frôlant la vérité et elle n’oublie jamais que toute vérité n’est pas bonne à dire… Lucie Bisson poursuit sa route sur le chemin du conte, remplie de gratitude envers ceux et celles qui ont su, par leurs encouragements et leurs précieux conseils, faire grandir ses ailes de conteuse et devenir la raconteuse qu’elle est aujourd’hui.

www.conte-quebec.com/conteurs/lucie-bisson-0

Sur la route de mes contes

Eveline Ménard conte depuis déjà 20 ans! Atterrie au Sergent Recruteur aux premières heures, elle y a découvert sa passion et en a fait sa profession. Faites avec elle un retour sur une vie de contes et de légendes. Elle partagera des anecdotes et contes traditionnels d’ici et qu’elle a recueillie au cours de ses voyages, de la Martinique à la Pologne en passant par la France, le Togo et le Yukon!

Eveline Ménard

Eveline Ménard est tombée dans les histoires comme un cheveu sur la soupe. Elle y a découvert sa passion et en a fait sa profession. Atterrie au Dimanche du conte en 1998, elle y a pris son envol et depuis, elle sillonne les routes pour raconter aux petits et grands des histoires incroyables. Elle puise son inspiration dans les contes de tradition orale et les mâche et remâche pour les rendre contemporains. Voyageuse dans l'âme, elle se déplace dans plusieurs régions du Québec, effectue chaque année une tournée en France, et porte sa parole dans de nouveaux pays chaque année : Belgique, Équateur, Martinique, Mexique. Depuis deux ans, elle prend plaisir à découvrir les communautés francophones canadiennes, et a participé à des événements de contes au Manitoba et en Acadie. Reconnue pour la qualité de son travail, elle a été accueillie en résidence à la Maison Gabrielle-Roy à Saint-Boniface au Manitoba au cours des deux dernières années. Elle a travaillé, avec l’auteur Bertrand Nayet, à la création d’un livre-disque de contes originaux sur le thème du voyage et de la rencontre. Le livre Contes de fils et d’eaux a été lancé au Québec en novembre dernier, lors du Salon du livre de Montréal et est publié aux Éditions des Plaines. https://evelineconteblog.wordpress.com

Le labyrinthe de l’intranquilité

Au printemps 2000, Yves Robitaille, nouvellement conteur aux Dimanches du conte, travaille à la comptabilité dans un CPE. Bouquinant à la librairie du Square, il tombe sur la nouvelle édition du «Livre de l’intranquilité» de Fernando (Bernardo Soares) Pessoa. Il connaissait déjà l’histoire de cet auteur qui fut à lui-seul quatre poètes majeurs de la modernité portugaise. Attiré par le livre, il se demande s’il va l’acheter; le volume est dispendieux et lui peu fortuné. Il l’ouvre au hasard pour voir ce qu’il a à lui dire et tombe sur la phrase suivante : « Le Destin ne m’a donné que deux choses : des registre d’aide-comptable et le don du rêve.» Le conteur a acheté le livre et depuis, une singulière relation s’est établie entre eux.

Yves Robitaille

Vétéran du Sergent recruteur (lieu d'origine des Dimanches du conte 1998 à 2008) et membre du collectif des Semeurs de contes depuis 2013, Yves Robitaille se promène avec ses histoires dans sa besace pour qui en veut bien. Il a présenté plusieurs spectacles dont Les contes de Canterbury,(d'après Chaucer), Au matin du monde, (mythes grecs de la création), Kwaidan, (histoires fantastiques japonaises). Conteur du mois des Dimanches du conte, il a présenté sa Suite troyenne, l'histoire de la guerre de Troie, des origines jusqu'à la vengeance d'Ulysse, une épopée de huit heures contée en cinq épisodes chaque dimanche du mois de mai 2015. Pour préparer cette série, il fut le 2e conteur à obtenir la résidence en conte à Saint-Élie-de-Caxton qu'offrent conjointement Fred Pellerin, le Regroupement du conte au Québec (RCQ) et le Conseil des Arts et des lettres du Québec (CALQ). De 2003 à 2015 Il fut l'animateur de l'émission de radio Aux portes du conte que réalisait Luc Desnoyers sur les ondes de CIBL 101,5 à Montréal. En avril 2017, il présentera le Décaméron, d’après Boccace aux Dimanches du conte.

TERMINUS GROSSE-ÎLE 1847; UNE SAGA MARITIME

  1. Ronald Larocque

    Conteur de la première heure des Dimanches du conte, il raconte depuis plus de seize ans. Il a participé à plusieurs festivals de contes et promené ses histoires de Natashquan à la baie Sainte-Marie en Nouvelle-Écosse, et même en France comme invité d’honneur à Fontaine–Le Comte près de Poitiers où il a été réinvité pour une série de sept spectacles. Il a aussi conté en français et en anglais, en Inde à Mumbai, Goa et Delhi. Il a présenté son précédent spectacle <L’homme qui lisait dans les mamelons et autres contes de l’émotion> plus d’une quarantaine de fois dont huit fois en rafale à Valleyfield au Cabaret d’Albert (livre-disque chez Planète rebelle). Il est Arbraconteur et conte pour les enfants dans le cadre du programme  « La culture à l’école » du ministère de l’Éducation.  Son projet d’avenir c’est d’être globe-conteur (mot qu’il a créé) pour le partage et l’amitié.

Une famille irlandaise brave l’Atlantique et ses tempêtes, le typhus et la quarantaine de la Grosse-île parce qu’elle rêve de s’implanter en Amérique. Cest un conte épique où la souffrance et la peur côtoient le rire et un concours de gigue. Une histoire dans l’Histoire où l’espoir d’une nouvelle vie jette l’ancre.
Chassés d’Irlande par la famine due au mildiou qui pourrit les pommes de terre, plus de 100,000 Irlandais prendront la mer sur des bateaux insalubres infestés de rongeurs propagateurs du typhus.
Tour à tour, ils se retrouveront en quarantaine sur notre fleuve : les malades, les mourants et les bien-portants pêle-mêle. Cette détresse dans un lieu si enchanteur sera sertie de rencontres déterminantes, de joies, de déchirements, de partage, de secrets échangés, de promesses et de plusieurs mots d’amour. Ce sera une saga vivante, tendre, emportée et touchante. Venez vivre l’histoire de cette famille dont peut-être plusieurs d’entre nous sont issus.