LE VOEU

13 mars 2016  à 19:30 avec Arleen Thibault

Le mois de Vénus

C’est déjà la dix-septième année consécutive que le premier dimanche du mois de mars est réservé aux conteuses afin de marquer La Journée internationale des femmes. Dirigé et animé à l’origine par Claudette L’Heureux, le spectacle Paroles de femmes,  devenu un classique dans le milieu du conte,  sera désormais sous la houlette  de Nadine Walsh. Cette saison, pour marquer la longévité de Paroles de femmes, c’est le mois de mars en entier qui sera dédié aux femmes. Cinq spectacles inédits mettant en vedette les conteuses du Québec seront présentés au cours du mois. Si les hommes viennent de Mars et les femmes de Vénus, et bien Vénus se fera Mars en 2016.  Le mois de Mars sera «Le moi de Vénus».

 

«C’est un vœu tout en muscles sur la ligne de départ, qui attend le coup de fusil d’un mot pour commencer sa course; un vœu en chair et en os, qui tourne autour des bouches comme une mouche et qui se peut pu! Parce qu’un vœu, il faut que ça se réalise! »

Arleen s’attaque au folklore du voisin de palier dans ce spectacle où une petite communauté de locataires aux prises avec la croyance d’être exaucés, vont devoir, par restrictions, s’entendre sur la formulation d’un seul vœu pour tous. Rythmant aux pieds et à la guimbarde les tribulations de ces bouches souhaitantes, Arleen invite son public à tourner sa langue plus d’une fois avant de souhaiter! Parce qu’on ne sait jamais de quel vœu on est vraiment fait!

Texte et conte d’Arleen Thibault

Mise en scène Michel Faubert

 

« Une conteuse exceptionnelle!”,

Marie-Josée Boucher, Info Culture-Biz, Québec, 2015

 

Arleen, au sommet de son art! »

Christophe Journet, Journal du Centre, France, 2014

 

« Un grand charisme, une voix particulière, l’oeil pétillant et une présence qui va la mener très loin…»

Martine Côté, Radio Canada,  Québec, 2012

 

« Arleen Thibault, une conteuse à surveiller, de grand talent !»

Catherine-Eve Gadoury, « Retour sur le monde », Radio Canada, Québec, décembre 2011

 

« Sa force, c’est son intensité, la richesse de sa langue. Touchant! »

Geneviève Côté, Radio Canada « Retour sur le monde », Québec août 2011

 

Arleen Thibault

La finesse de ses textes, une touchante présence sur scène, Arleen Thibault mène sa chasse- galerie d’histoires dans une écriture originale, rythmée et pleine d’humour. À la manière des groupes de musique néo-trad ( Mes Aîeux, les Batinses), elle flèche la ceinture de ses contes de thèmes traditionnels et contemporains qu’elle aménage dans des spectacles a géométries variables. Les pieds ferrés à ses histoires qu’elle accompagne de podorythmie, comme une Rose Latulippe qu’on aurait forcée de s’assoir pendant la danse du diable, Arleen fait grimper l’énergie de son public qu’elle attrape dans le détour et ratoure du plaisir de son foisonnant imaginaire à répondre. Prix porteur de tradition 2011, la conteuse a représenté le Canada aux Jeux de la Francophonie 2009, raconté en France, en Belgique, au Liban, au Congo en Cote d’Ivoire, en Acadie et un partout au Québec.

SITE INTERNET: arleenthibault.com