Hommes de Pioche

8 mai 2016  à 19:30 avec Renée Robitaille

Réservez vos billets à l'avance

CONTEUSE DU MOIS

Mai 2016

Nous récidivons cette année en faisant de Renée Robitaille notre « conteuse du mois ». Tous les dimanches de mai, elle présentera un spectacle différent. Cette année, c’est au Jockey qu’il faudra être pour fêter le retour du printemps !

 

Entre la Vallée de l’or et Putainville, on entasse les mineurs, qui descendent dans le trou le jour et qui remontent à la taverne la nuit. Les hommes de pioche, c’est Parispâté, qui vole des pépites pour sa Lucie, la femme aux seins centrifuges. C’est aussi Moose, qui nage dans la vaseline pour augmenter son bonus. C’est Antonio l’Italien qui voit pour la première fois des glaçons pendus aux maisons. C’est Gros Denis, qui raconte ses cicatrices à ses chums, avec sa mâchoire en plastic. Et c’est aussi… le fameux Grand Zaphat.

Des histoires de gars, des histoires de mines, des histoires comme on en a jamais entendues. Parce que ce qui se passe en d’sour, ça reste en d’sour.

 

Renée Robitaille

Renée Robitaille a découvert les arts de la parole dans le cadre d’une Maîtrise en Communication. Sa démarche artistique, tout d’abord marquée par le conte traditionnel, s’oriente de plus en plus vers le récit de vie. Sur scène, elle incarne tous les personnages dont elle a recueilli les histoires, offrant ainsi un regard profond et touchant sur l’Humanité. C’est avec Louis Champagne, le metteur en scène de son spectacle Hommes de pioche, que Renée s’est découvert une passion pour la recherche et la création de personnages. Cette approche théâtrale lui a ouvert les portes de toutes les scènes du Québec. Reconnue pour son remarquable talent de conteuse, d’auteure et d’interprète, Renée Robitaille compte déjà plusieurs publications et spectacles à son actif. Depuis quinze ans, elle tourne régulièrement en Europe francophone et ailleurs sur la planète (Congo, Cuba, Russie, Arménie, etc.), pour présenter ses créations dans les festivals internationaux de contes et de théâtre.