Esther, oie sauvage

19 mars 2017  à 19:30 avec Françoise Crête

Réservez vos billets à l'avance

 

Esther, une histoire de liberté !

Esther, oie sauvage, est un spectacle de contes, fusionnant cet art avec le théâtre d’objets, apportant ainsi une touche d’humour et une dimension sensible à l’histoire émouvante d’Esther, ponctuée aussi  par des atmosphères sonores et du chant.

En Nouvelle-France, au printemps 1738, débarque un jeune moussaillon. Dès sa sortie du bateau, il est arrêté et jeté en prison. On découvre vite qu’« il » est en fait une jeune fille en habits de garçon, et… juive en plus. On suit, pendant cinq ans, Esther, survivant en France ainsi travestie, suite au naufrage du navire qui l’amenait à Amsterdam pour épouser un vieux chiffonnier.  Puis, elle arrive dans ce pays neuf. C’est dans les archives de la Nouvelle-France qu’on retrouve des traces de cette histoire ayant marqué l’imaginaire de cette époque.

Cette histoire a une étonnante résonance avec notre temps : intolérance face à certaines religions, aux migrants ou réfugiés, inégalité des femmes… Devant ce carcan imposé, hier comme aujourd’hui, certaines résistent et brisent les règles pour conserver leur liberté.

« Il vaut briser les règles avant que les règles ne nous brisent »

Véritable œuvre de maître ! Expérience extraordinaire ! Récit vibrant de vie !  La conteuse, appuyée de ses talents de comédienne, a créé des personnages qui s’incarnent par magie devant nous ! Bravo ! (Albert Simon, coordonnateur du Cercle des conteurs de Montérégie, 18 octobre 2016)

 

Françoise Crête

Françoise Crête parcourt les routes du conte depuis 2003, après avoir emprunté les sentiers du théâtre et du clown. Ses souliers de conteuse l’ont fait voyager au Québec, en Nouvelle-Écosse mais aussi en France, en Roumanie et en Arménie. Elle a donné plus de 200 spectacles, que ce soit dans des festivals ou dans divers lieux culturels. Ses personnages, souvent conjugués au féminin, viennent de son imagination ou sont tirés de la tradition. Ses contes nous font prendre des chemins de travers parsemés de d’inattendus, de sourires ou parfois de moments tendres qui ne laissent pas indifférent.

Soutenue par une bourse du Conseil des Arts et des lettres du Québec, la conteuse s’est assurée de la collaboration de M. Martin Mercier pour la dramaturgie et de MM. Olivier Ducas et Francis Monty pour la mise en scène relative au théâtre d’objets.

Véritable œuvre de maître ! Expérience extraordinaire ! Récit vibrant de vie !  La conteuse, appuyée de ses talents de comédienne, a créé des personnages qui s’incarnent par magie devant nous ! Bravo ! (Albert Simon, coordonnateur du Cercle des conteurs de Montérégie, 18 octobre 2016)

www.conte-quebec.com/conteurs/francoise-crete

Lumineuse conteuse nous transportant magiquement sur les ailes de son histoire. Une salle comble d’un public qui ovationne la conteuse… Longue vie à Esther, oie sauvage ! 
(Karo Lego, Festival interculturel du conte du Québec (FICQ), octobre 2016)

Sublime conte et véritable moment magique, parsemé de belles émotions !
 (Soraya Garcia, FICQ , octobre 2016)