Concours de menteries

13 janvier 2019  à 19:30 avec 1 Marc André Fortin, Alexandre Gauthier, Eric Michaud, Francis Désilets, Lucie Bisson et Paul Bradley

Réservez vos billets à l'avance

Pour une sixième année consécutive sera déclaré le « Grand Endimancheur de la menterie ». Le très sélect Jury votera pour le meilleur menteur de la soirée, celui qui saura les enfirouaper, les enguirlander, bref les séduire! La soirée sera animée par Francis Désilets et les participants seront Marc-André Fortin, Alexandre Gauthier, Éric Michaud, Paul Bradley et l’électron libre de la saison Lucie Bisson.

Une menterie est une des plus vieille forme du conte : un récit de vie grandement exagéré qui reste dans le domaine du possible (douteux mais possible!). Ce spectacle de conte est chapeauté par la Confrérie des menteurs du Québec

Fondée par les conteurs Éric Michaud, Francis Désilets et Marc-André Fortin, La Confrérie des Menteurs du Québec (CMQ) est un regroupement faisant la promotion de la menterie comme forme d’expression artistique. La devise de la CMQ est : artifex mendacium (forgerons de mensonges). Hormis l’organisation de concours de menterie, la CMQ a notamment pour objectif de rapporter et dénoncer les menteurs sans scrupules sévissant au Québec tout en récoltant des dons afin de dédommager une personne, un regroupement, une entreprise ou un organisme ayant été lésée par voie mensongère.

1 Marc André Fortin

Bachelier en psychologie et ayant une formation en enseignement à l’université du Québec, Marc-André jongle professionnellement avec le conte depuis près de 10 ans. À l’affût des rumeurs et des mythes, il vous transporte dans son monde géantesque ; pays dont rêvent encore les fous et les poètes. Agrémenteur d’histoires sûrement vraies, il pige dans les faits historiques et les légendes pour leur donner une couleur singulière, profonde et humoristique.

Amoureux d’anecdotes de village et d’images langagières, Marc-André vous funambulise la ligne de nos ancêtres, celle qui départage le réel du doute. Il donne de la folie à ses récits et du fabuleux à ses personnages, du grand étendu qui dépasse l’étendement ! De la petite histoire quotidienne s’ouvrant sur du grandiose. Parce que parfois, mille mots valent mieux qu’une image.

Alexandre Gauthier

Alexandre Gauthier cumule plus d’une centaine de prestations devant divers publics. Il a participé aux Fêtes de la Nouvelle France, à des soirées au musée de Pointe à Callière, au 150e de Victoriaville, à la Fête nationale de la Mauricie, etc... Issu du monde de l’improvisation, Alexandre s’adapte et interagit avec le public. C’est par son originalité et son sens de l’humour qu’il nous embarque dans ses histoires. Formé à l’INIS en scénarisation, il poursuit une carrière d’auteur. Alexandre Gauthier est scénariste sur plusieurs projets pour la télévision, le cinéma et le Web.

Eric Michaud

Éric Michaud, parfois connu sous le sobriquet de Ubert Sanspré, son alter-ego historique, reste un conteur de l’Histoire. Depuis 1995, il a conté à plusieurs endroits dont les Dimanches du Conte, Les Grandes Gueules de Trois-Pistoles, les fêtes de la Nouvelle-France, le festival interculturel du conte, le festival Bouches à oreilles, l’auberge du Dragon Rouge, le festival Alianait du Nunavut, etc. En 2009, il a été le premier hors-Européen, depuis 1748, à être sacré Roi des Menteurs au concours international de la menterie de Moncrabeau en France. Du XIIe siècle au XXIe siècle, laissez-vous emporter dans son monde bien personnel.

Francis Désilets

Le conte dans la bouche de Francis Désilets, c’est la tradition qui ne mâche pas ses mots. Francis dialogue avec le public, l’écoute, le questionne et s’inspire de ses réactions pour nourrir ses histoires et récits de vie. Il a une manière de se raconter qui va droit au coeur tout en nous faisant rire et sourire. Vous ne serez pas que diverti, vous serez transportés ! Francis Désilets, c’est la chanson à répondre qui s’invite au Bar Le Jockey. Il en ponctue ses histoires et anecdotes pour vous offrir le conte sous un autre jour.

Lucie Bisson

C’est par la menterie (petite histoire pour divertir) que Lucie Bisson fait son entrée dans le milieu du conte au Québec. Les prix qu’elle remporte sont le début d’une magnifique odyssée dans le monde merveilleux de la parole conteuse. Elle écrit la plupart de ses histoires tantôt insolites, tantôt frôlant la vérité et elle n’oublie jamais que toute vérité n’est pas bonne à dire… Lucie Bisson poursuit sa route sur le chemin du conte, remplie de gratitude envers ceux et celles qui ont su, par leurs encouragements et leurs précieux conseils, faire grandir ses ailes de conteuse et devenir la raconteuse qu’elle est aujourd’hui.

www.conte-quebec.com/conteurs/lucie-bisson-0

Paul Bradley

Paul Bradley un artiste multidisciplinaire dont le travail s’articule autour de la narration de fictions quotidiennes. Les dispositifs employés cherchent à produire un décloisonnement entre le réel et la fiction, entre le créateur et le spectateur afin d’instaurer une communication multi-latérale. Les récits qu’il met en scène sont parsemés de symboles issus du quotidien, du présent, même lorsqu’il traite du futur. La musique rock des années 1990, la peinture de type surréaliste, le conte oscillant entre le traditionnel ré-inventé et le contemporain vieillie, le slam et plus récemment le blog; sont ses outils de prédilections afin de contaminer les médias. L’appartenance à un groupe, la réutilisation des performances précédentes, et la boucle (loop) autoréférentielle caractérisent son travail. Ses performances ont été présentées à de multiples occasions dans des lieux allant du musée à la micro-brasserie, des maisons des jeunes aux maisons de la culture. Nouvelle vague, un ouvrage collectif sur la relève en conte contenant trois de ses histoires a paru cet automne aux éditions Planète Rebelle.