TERMINUS GROSSE-ÎLE 1847; UNE SAGA MARITIME

5 mai 2019  à 19:30 avec Ronald Larocque

Réservez vos billets à l'avance

  1. Ronald Larocque

    Conteur de la première heure des Dimanches du conte, il raconte depuis plus de seize ans. Il a participé à plusieurs festivals de contes et promené ses histoires de Natashquan à la baie Sainte-Marie en Nouvelle-Écosse, et même en France comme invité d’honneur à Fontaine–Le Comte près de Poitiers où il a été réinvité pour une série de sept spectacles. Il a aussi conté en français et en anglais, en Inde à Mumbai, Goa et Delhi. Il a présenté son précédent spectacle <L’homme qui lisait dans les mamelons et autres contes de l’émotion> plus d’une quarantaine de fois dont huit fois en rafale à Valleyfield au Cabaret d’Albert (livre-disque chez Planète rebelle). Il est Arbraconteur et conte pour les enfants dans le cadre du programme  « La culture à l’école » du ministère de l’Éducation.  Son projet d’avenir c’est d’être globe-conteur (mot qu’il a créé) pour le partage et l’amitié.

Une famille irlandaise brave l’Atlantique et ses tempêtes, le typhus et la quarantaine de la Grosse-île parce qu’elle rêve de s’implanter en Amérique. Cest un conte épique où la souffrance et la peur côtoient le rire et un concours de gigue. Une histoire dans l’Histoire où l’espoir d’une nouvelle vie jette l’ancre.
Chassés d’Irlande par la famine due au mildiou qui pourrit les pommes de terre, plus de 100,000 Irlandais prendront la mer sur des bateaux insalubres infestés de rongeurs propagateurs du typhus.
Tour à tour, ils se retrouveront en quarantaine sur notre fleuve : les malades, les mourants et les bien-portants pêle-mêle. Cette détresse dans un lieu si enchanteur sera sertie de rencontres déterminantes, de joies, de déchirements, de partage, de secrets échangés, de promesses et de plusieurs mots d’amour. Ce sera une saga vivante, tendre, emportée et touchante. Venez vivre l’histoire de cette famille dont peut-être plusieurs d’entre nous sont issus.