Le labyrinthe de l’intranquilité

12 mai 2019  à 19:30 avec Yves Robitaille

Au printemps 2000, Yves Robitaille, nouvellement conteur aux Dimanches du conte, travaille à la comptabilité dans un CPE. Bouquinant à la librairie du Square, il tombe sur la nouvelle édition du «Livre de l’intranquilité» de Fernando (Bernardo Soares) Pessoa. Il connaissait déjà l’histoire de cet auteur qui fut à lui-seul quatre poètes majeurs de la modernité portugaise. Attiré par le livre, il se demande s’il va l’acheter; le volume est dispendieux et lui peu fortuné. Il l’ouvre au hasard pour voir ce qu’il a à lui dire et tombe sur la phrase suivante : « Le Destin ne m’a donné que deux choses : des registre d’aide-comptable et le don du rêve.» Le conteur a acheté le livre et depuis, une singulière relation s’est établie entre eux.

Yves Robitaille

Vétéran du Sergent recruteur (lieu d’origine des Dimanches du conte 1998 à 2008) et membre du collectif des Semeurs de contes depuis 2013, Yves Robitaille se promène avec ses histoires dans sa besace pour qui en veut bien. Il a présenté plusieurs spectacles dont Les contes de Canterbury,(d’après Chaucer), Au matin du monde, (mythes grecs de la création), Kwaidan, (histoires fantastiques japonaises). Conteur du mois des Dimanches du conte, il a présenté sa Suite troyenne, l’histoire de la guerre de Troie, des origines jusqu’à la vengeance d’Ulysse, une épopée de huit heures contée en cinq épisodes chaque dimanche du mois de mai 2015. Pour préparer cette série, il fut le 2e conteur à obtenir la résidence en conte à Saint-Élie-de-Caxton qu’offrent conjointement Fred Pellerin, le Regroupement du conte au Québec (RCQ) et le Conseil des Arts et des lettres du Québec (CALQ). De 2003 à 2015 Il fut l’animateur de l’émission de radio Aux portes du conte que réalisait Luc Desnoyers sur les ondes de CIBL 101,5 à Montréal. En avril 2017, il présentera le Décaméron, d’après Boccace aux Dimanches du conte.