La soirée d’ouverture des Dimanches du conte

1 septembre 2019  à 19:30 avec 1 Essouma Long, 1 Gisèle Ndong Biyogo, 1 Kathia Rock, André Lemelin, Caroline Legault, Franck Sylvestre, Jérôme Bérubé, Les contes de la Barouette, Nicolas Rochette et Stéphanie Bénéteau

Réservez vos billets à l'avance

La Soirée d’Ouverture des Dimanches du Conte avec Katia Rock (Innue), Essouma Long (Cameroun), André Lemelin, Gisèle Ndong Biyogo (Gabon), Caroline Legault, Stéphanie Bénéteau, Les Contes de la Barouette, Franck Sylvestre (Martinique), et Jérome Bérubé. Invité spécial : l’électron libre de la saison Nicola Rochette

Essouma Long (Cameroun)

Avec cet artiste, les mots ont du poids, il sait les mettre au service des proverbes et autres adages avec lesquels il traite des thèmes de l’intimidation, de l’obéissance et de la trahison. Il est certes d’origine africaine mais ce ne sont pas seulement des contes ethniques qu’il raconte. Son répertoire est majoritairement constitué de récits inspirés du contexte actuel. Ses textes ont comme valeurs universelles l’amour, l’amitié, la solidarité et la justice. Toute sa démarche artistique tend à montrer que les notions de partage et de transmission font l’essence du conte.

Gisèle Ndong Biyogo (Gabon)

Humoriste, auteure et conteuse, NBG utilise les mots pour divertir, faire tomber les préjugés et créer l'harmonie. Avec humour et passion, elle entraîne son auditoire dans la vie quotidienne des gens au cœur d’une Afrique qui a les pieds solidement implantés dans son passé, dans ses mythes et croyances et ayant résolument la tête tournée vers la modernité.

Extraits de presse

"La Grande-dame-en-noir (Gisèle Ndong Biyogo) raconte, avec virtuosité du verbe et du geste, les aventures de Tika, la petite coquine. L’histoire d’un jeune personnage qui tente de comprendre la foi de sa grand-mère et le quotidien troublé du grand-père. Tout simplement hi-la-rant! "

LOUISA LAFABLE, MÉDIA MOSAÏQUE, 22 Octobre 2010

"Lundi 18 octobre, le Petit Medley s’est transformé en village africain (...) Pour cette première édition, l’organisation avait opté pour deux conteurs aguerris. Ludovic N’doly et Gisèle Ndong Biyogo. Aussi grande qu’un eucalyptus et devant un baobab (imaginaire, mais obligatoire), cette dernière a livré toute une prestation pour la première."

Stephane Waffo Touki Montréal 22. octobre 2010

" « La vie n’est pas toujours un long fleuve tranquille » affirme Gisèle Ndong Biyogo. C’est ainsi que se résumeraient les chroniques de cette femme originaire du Gabon. La néo-Québécoise cumule deux talents : c’est une humoriste surprenante et une conteuse vivifiante. L’artiste a conquis le public avec ses mots aiguisés jeudi soir, au Balattou."

Mathilde Mercier Touki Montréal 18 mars 2011

Kathia Rock (Innue)

Enfant, Kathia Rock baigne dans l’effervescence créatrice de sa communauté d’origine : les innus de la Côte-Nord, véritable nid d’artistes, musiciens et chanteurs infatigables. Elle sera spécialement inspirée par leur premier auteur-compositeurinterprète : Philippe Mckenzie, le père de la chanson innue. Kathia est plus particulièrement initiée à la création musicale par Claude Mckenzie, au temps du groupe Kashtin. Elle donne ses premières performances à de nombreux concours organisés dans sa communauté. S’exilant à Montréal, elle compose ses chansons en innu et se produit sur plusieurs scènes. Elle s’initie aux productions audiovisuelle et multimédia, au théâtre, à la danse, à l’interprétation scénique, et aux différentes techniques vocales. Elle est régulièrement convoitée aux 4 coins du Québec pour chanter dans les festivals, les événements spéciaux, ou en tant qu’artiste principale. L’univers musical de cette Innue de Maliotenam est théâtral et teinté de poésie. Elle s’inspire tant de l’urbanité que de la vie en communauté. La poésie tient une grande place dans ses chansons tout comme dans ses spectacles et ce questionnement sur la vie l’a emmenée au théâtre et au métier de comédienne. Sa présence sur scène y a gagné en intensité et en profondeur, tout comme sa manière de chanter s’est enrichie grâce à cette expérience. Une première rencontre s'est fait en 2000 avec le metteur en scène Yves Sioui-Durand des Productions Ondinnok. En 2004 elle participe à la pièce HAMLET le Malécite, suit de nombreux ateliers de JEU DEVANT LA CAMÉRA et D’IMPROVISATION avec Peter Batakliev, Normand Caselais, Yves Sioui-Durand. Elle a ensuite participé à un premier long métrage MESNAK, première production autochtone à voir le jour avec des membres des Premières Nations. En 2011, elle fait partie d’EX MACHINA « LA TEMPÊTE » mis en scène par nul autre que Robert Lepage et participe avec un rôle principal à une autre production autochtone, MAINA. Elle revient au théâtre aux côtés de Catherine Joncas dans la pièce "Le Maître de la rosée" qui sera présentée à la salle Fred Barry.

André Lemelin

Je raconte depuis le milieu des années 1990 où j’ai tour à tour exploré les contes urbains et merveilleux, pour finalement approfondir la manière traditionnelle de conter : je brode mes histoires sur des canevas en relation avec l’auditoire, j’improvise au besoin et je choisis mes contes selon les gens présents et l’environnement dans lequel j’évolue. En marge de ma pratique de conteur professionnel, j’explore la forme et questionne l'esthétique de la narration orale au moyen de procédés narratifs et de différentes technologies afin de porter ma pratique vers un art de la contemporanéité. Site personnel

Caroline Legault

Animatrice tout-terrain à l’esprit vif, Caroline Legault trouve son chemin vers le conte alors qu’en 2004 ses ovaires littéraires lui hurlent d’enfanter les histoires et personnages qu’elle porte. Un premier recueil de proses et récits voit ainsi le jour en 2007. Ce petit livre intitulé « Tricot sacré et autres text’îles pour passer l’hiver au chaud » pousse l’artiste à voyager par-delà sa banlieue montréalaise, ailleurs au Québec et en France. Partout où elle passe, son âme de conteuse est saluée. Depuis, cette originale saisit toutes les occasions qui se présentent pour partager les histoires qui l’enchantent… et ce, toujours avec le même plaisir de raccommoder le merveilleux au quotidien ! Et le reste du temps, que fait-elle ? Elle étoffe… elle étoffe.

Jérome Bérubé

Conteur lumineux, Jérome Bérubé, à un cerveau comparable à une encyclopédie troué : les connaissances s’y connectent de façons absurde et inattendu.  Écouter ses histoires à l’effet de se verser des bonbons pétillants sur la matière grise. Jérome Bérubé est originaire de Baie Comeau sur la Côte Nord.  Ses contes l’on mené de Natashquan aux Îles de la Madeleine en passant par Montréal, Trois Pistoles et Québec (ce qui n’est pas nécessairement l’itérative optimale si on veut sauver du temps). Son spectacle l’Imaginite: Contes absurdes et sensés lui a valu le Prix à la création en  région pour la Côte Nord, du CALQ en 2013, le prix Relève artistique 2011 du Conseil de la Culture Côte Nord ainsi que la première place au concours J’te fait une scène 2009 du Centre des arts de Baie Comeau.Jérome est vice-président du Regroupement du Conte au Québec.  Il fait également partie de La Dérive, un collectif d’artistes en art actuel Baie-Comois spécialisé dans l’art relationnel.

Les contes de la Barouette

Les contes de la Barouette, c'est Audrey "Bartòk" Bellerose-Battaglini et Joël ''La Mouette'' Ménard, deux conteurs qui se sont connus lors de leurs études en théâtre à Lionel-Groulx. Ils ont commencé à conter dans les camps chacun de leur côté avant de former un duo et de se convertir à un public plus adulte. L'une forte de sa formation en musique et en chant classique, l'autre animé par une passion insatiable d'histoire et d'études de la mythologie, ils nourrissent chacun de leurs contes de leurs forces respectives ainsi que de leur passion pour la scène. Ensemble, ils racontent leurs créations autant que les contes du répertoire en explorant différents styles de racontage, certains classiques et d'autres moins. Ils jouent, en personnage ou non, avec l'imaginaire de ces univers autant qu'avec les réalités historiques de chaque époque.

Nicolas Rochette

Nicolas Rochette est un conteur cofondateur de l'organisme de création/production en conte contemporain La Quadrature (laquadra.ca). Depuis 2005, il a dirigé et créé des oeuvres contées qui remettent en question les formes de représentation de ce que l'on voit sur scène depuis le renouveau du conte. Nicolas Rochette a conté dans de nombreux événements et festivals de conte au Québec, en plus de représentations en Europe et en Afrique. De 2008 à 2017, il a été directeur général du Regroupement du conte au Québec.

Stéphanie Bénéteau

Avec sa parole poétique, sa gestuelle gracieuse et sa voix envoûtante, Stéphanie Bénéteau raconte depuis vingt ans les grands récits de la tradition mondiale. Son répertoire passe par les Mille et Une Nuits, les contes coquins, la légende médiévale et la mythologie grecque.  Stéphanie Bénéteau présente régulièrement ses spectacles à l’étranger. Elle reçoit plusieurs subventions du Conseil des arts et lettres du Québec et du Conseil des Arts du Canada pour créer ses spectacles dont Tristan et Iseult, Coquines et Costaudes (spectacle de contes érotiques) et Persée, basé sur le mythe grec. On trouve dans les contes de Stéphanie une voix lyrique et actuelle qui nous raconte les vieux contes de la tradition mondiale comme s’ils nous parlaient, ici et maintenant. Une langue savoureuse, un accent indéfinissable, au parfum de voyage. La voix se feutre, se module, envoûte. Et quand elle parle, la magie opère. Stéphanie s’efface imperceptiblement et les images apparaissent. C’est une conteuse née. Revue Lurelu Hiver 2011