6 janvier -Léo du Ciel, un conte de Nicolas Landry

6 janvier 2013  à 20:00 avec Nicolas Landry

Dans ce temps-là, aux Îles-de-la-Madeleine, c’était la misère noire. Ben oui le monde avait pas les moyens de se payer de la couleur, ça fait qu’y vivaient en noir et blanc.

Un bon matin, le p’tit Léo à l’œil lousse, le propre fils de Ti-Phonse à William à Jos l’Espérance, prend la mer pour ramener un boutte de ciel bleu.

Y trouvera-ti et rapportera-ti pas un boutte de ciel au village?

En écoutant bien la musique que y’a dans la parlure de par chez nous… qui viendra verra!

Nicolas Landry

Nicolas Landry est né aux îles de la Madeleine. Quand il a commencé à conter des histoires, il est allé à la rencontre des anciens, des pêcheurs, des femmes et des artisans pour écouter leurs récits de vie, leur parole. Les bouts de mémoire qu’il a pris dans ses filets se sont mêlés aux images de son coin de pays – un vent éternel, une soif insaoûlable, un cimetière marin et des buttes rondes comme le monde – et c’est comme ça qu’il a tricoté avec la parlure de son enfance des contes à rire, à rêver et à voyager dans l’en premier.

Magnifique ! Mélange entre poésie et conte madelinot.

Danny Poirier, CFIM, lundi le 4 juillet 2011

Nicolas Landry a puisé à même la mémoire des Iles afin d’en raconter les miracles du quotidien. Sous sa plume, il a trasformé ses souvenirs en poésie et en histoires à dormir debout […] aux détours des parlures de son enfance, il raconte avec finesse et sensibilité ses pèlerinages sur la plage et ses anecdotes lyriques.

Sara Dignard, Le Radar, 7 au 13 juillet 2011

Le commentaires sont fermés.