3 mars – Paroles de femmes

3 mars 2013  à 19:30 avec Claudette L'Heureux, Judith Poirier, Myriame El Yamani, Petronella Van Dijk et Sylvi Belleau

Mars  2013, Le Mois de la conteuse
Série spéciale 15e anniversaire

C’est déjà la quinzième année consécutive que le premier dimanche du mois de mars est réservé aux conteuses afin de marquer La Journée internationale des femmes. Dirigé et animé par Claudette L’Heureux, Paroles de femmes est un spectacle devenu un classique dans le milieu du conte. Cette saison, pour marquer la longévité de Paroles de femmes, c’est le mois de mars en entier qui sera dédié aux femmes. À chaque semaine, une conteuse différente viendra nous présenter son spectacle.

Claudette L’Heureux

Dans le cadre des Dimanches du conte, Claudette aura été de la première et la dernière soirée des Paroles de femmes. Elle en a connu des belles, errant, cherchant sa vérité du moment. Une chance que la Poule à Madame Moreau veillait au grain.

« Tu as fait longue vie pleine d’histoires et ce n’est pas la fin. Tu as une voix faite pour les contes. Tu es :

: charmante  L:   loyale  A : adorable  U : unique  D : droite

E:  énergique  T:  tenace T : tendre  E : étincelante

LUNA SAURIOL 12 ANS

Judith Poirier

Judith Poirier a tracé sa route à sa façon allant vers où et qui son coeur et son instinct la menaient : confréries de conteurs, milieux de vie, scènes officielles, tablées familiales / contes traditionnels, légendes grecques, récits de vie, etc. Invitée dans les festivals de multiples villes québécoises et canadiennes (de Terre-Neuve au Yukon), elle est maintenant toute heureuse d’avoir atteint sa majorité conteuse : il y a plus de 18 ans, elle se produisait pour la première fois professionnellement sur une scène, et cela au mythique Yellow Door! Associée de près au renouveau du conte au Québec, on lui doit aussi la fondation du Cercle des conteurs de Montréal en 1998. Après son spectacle solo Un tramway nommé Récits, qui offraient des récits de son patrimoine familial (pour lequel elle a eu une bourse de création du Conseil des arts du Canada), Judith plonge cette fois-ci dans ses propres récits de vie. Une parole authentique avec le conte traditionnel toujours comme compagnon.

« Judith Poirier est une de ces conteuses très spéciales qui chantent avec autant de brio qu’elle conte. (…) c’est une conteuse fort appréciée à travers le pays à la fois parce qu’elle a été une force motrice pour soutenir la croissance de l’art du conte au Québec et au Canada dans son ensemble et parce que son style est si distinctif : chaleureux, engageant, plein d’humour et de profondeur, un style tout à fait à point pour nous rappeler comment la vie peut être bonne en dépit des éternels défis qu’elle présente. »

Inside Ottawa Valley, avril 2014

Myriame El Yamani

Conteuse et écrivaine, Myriame El Yamani a flâné sur plusieurs continents à la recherche de ce métissage des cultures et des rêves de l’humanité. Elle en a ramené des sons et des images uniques qu’elle partage avec passion depuis 20 ans. Elle a promené son sac à histoires, du Canada en France, en passant par le Bénin, l’Espagne, l’Allemagne, les États-Unis, le Brésil, etc. Elle a fondé et dirigé de 2002 à 2007 un festival de conte en Acadie (la NICA) et, de 2006 à 2012, la Maison internationale du conte à Montréal. Elle enseigne depuis 2013 la sociologie de la culture et de l’oralité ainsi que la pratique du conte à l’UQAM. Elle est vice-présidente de DAM (Diversité artistique Montréal).

Voir www.myriameelyamani.com

Voir https://sociologie.uqam.ca/professeur?c=martineau.myriame

Petronella Van Dijk

Petronella van Dijk œuvre dans le milieu du conte depuis 25 ans. En tant que directrice du festival Les jours sont contés en Estrie (pendant 20 ans) et de Productions Littorale, une des plaques-tournantes du conte au Québec. Elle est aussi reconnue comme formatrice et conférencière. Elle a commencé à conter en l’an 2000, orientant rapidement ses choix vers l’univers du conte populaire et surtout du conte merveilleux, séduite tant par l’insondable ancienneté de ces récits que par les mystères qu’ils portent, transmettant, l’air de rien, ce que l’humain a de plus profond en lui.

Sylvi Belleau

Titulaire d’une maîtrise en art dramatique de l’UQAM, Sylvi Belleau est directrice artistique, auteure, comédienne et conteuse au Théâtre de la Source fondé en 1985 et travaille dans les écoles et les bibliothèques du Québec. Depuis 20 ans, elle coordonne aussi les activités autour du conte au Théâtre de l’Esquisse ainsi que la programmation «Arbraconte» pour les jeunes. En 2010, elle a mis sur pied le Festival de contes Il était une fois dédié à la jeunesse. Elle a conté dans plusieurs festivals et événements dont le Festival interculturel du conte du Québec. Elle participe au programme La culture à l’école depuis 1996. Elle a également étudié le kathakali, théâtre dansé du sud de l’inde où elle puise une partie de son inspiration.