31 mars – Les grandes entrevues du Diable Vert. Invité : Claudette L’Heureux

avec Claudette L'Heureux

Réservez vos billets à l'avance

2012-2013
Les Grandes entrevues du Diable Vert
Série spéciale 15e anniversaire

15 années à occuper les soirées dominicales,  cela a permis au Diable Vert de présenter plus de 500 spectacles différents et de voir tout autant de conteurs fouler les planches des Dimanches du conte.  Certains d’entre eux ont un parcours atypique qui certes mérite le respect mais qui provoque aussi la curiosité. Tout au long de la saison, cinq grandes entrevues seront menées de main de maître par l’animateur des Dimanches du conte afin d’en savoir plus sur ces artisans de la parole décomplexée, parole derrière laquelle se cache toujours une histoire, une anecdote à même de mieux nous faire connaître le conteur.

QU’EST-CE JE VAIS FAIRE QUAND J’VAS ÊTRE GRANDE, PRISE 2

En cette année d’anniversaires dans le monde du conte, Claudette revisite un solo qu’elle a présenté en 1983. Dans ce grand monologue non homologué il avait été question de cœur, de courtepointe, de pointe-folle, du magasin de son père, des commis-voyageurs, de ses enfants, de ses amours, du temps qui fuit et du pardon. Et voilà qu’elle y revient 30 ans plus tard, sous le même titre de QU’EST-CE JE VAIS FAIRE QUAND J’VAS ÊTRE GRANDE, PRISE 2. Depuis le vent a soufflé dans ses cheveux, l’eau a coulé sous les ponts et elle a continué à marcher. Vieillir, ne serait-il pas autre chose que de ne plus avoir peur de son passé ?  Allez savoir, si c’est si vrai que ça.  Le 31 mars, Jour de Pâques, sera peut-être jour de Résurrection.

CE QU’ON DIT D’ELLE

LES  CONTES?  ÇA S’EST FAIT TOUT SEUL ENTRE DEUX TRANCHES DE VIE COMME SI SES HISTOIRES LUI ÉTAIENT TOMBÉES UN BEAU MATIN SUR LA TÊTE ET QU’ELLE N’EN AVAIT PLUS QU’À EN DÉFILER LE FIL.  L’UNIVERS DE CLAUDETTE L’HEUREUX N’EST PAS PLUS GRAND QU’UN MOUCHOIR DE POCHE ET POURTANT IL DANSE ET BRILLE COMME UNE TOILE DE CHAGALL.

DANIEL CONROD, TÉLÉRAMA, 2003.

Claudette L’Heureux est une brodeuse de récits hors pair.  Lorsqu’elle pose les yeux sur son ouvrage, c’est pour ajouter le point du merveilleux à l’ordinaire.

JEAN-CLAUDE GERMAIN in L’automne 2008

TU AS FAIT UNE LONGUE VIE PLEINE D’HISTOIRES ET CE N’EST PAS LA FIN, TU AS UNE VOIX FAITE POUR LES CONTES.

C : charmante  L: loyale  A : adorable U : unique D ::droite E :énergique T : tenace T : (re) tenace E : étincelante

LOUNA SAURIOL, une jeune amie de 12 ANS

Claudette L’Heureux

Dans le cadre des Dimanches du conte, Claudette aura été de la première et la dernière soirée des Paroles de femmes. Elle en a connu des belles, errant, cherchant sa vérité du moment. Une chance que la Poule à Madame Moreau veillait au grain.

« Tu as fait longue vie pleine d’histoires et ce n’est pas la fin. Tu as une voix faite pour les contes. Tu es :

: charmante  L:   loyale  A : adorable  U : unique  D : droite

E:  énergique  T:  tenace T : tendre  E : étincelante

LUNA SAURIOL 12 ANS