Le reflet de Vénus

9 mars 2014  à 19:30 avec Céline Jantet

Réservez vos billets à l'avance

Le mois de Vénus

C’est déjà la seizième année consécutive que le premier dimanche du mois de mars est réservé aux conteuses afin de marquer La Journée internationale des femmes. Dirigé et animé à l’origine par Claudette L’Heureux, le spectacle Paroles de femmes,  devenu un classique dans le milieu du conte,  sera désormais sous la houlette  de Nadine Walsh. Cette saison, pour marquer la longévité de Paroles de femmes, c’est le mois de mars en entier qui sera dédié aux femmes. Cinq spectacles inédits mettant en vedette les conteuses du Québec seront présentés au cours du mois. Si les hommes viennent de Mars et les femmes de Vénus, et bien Vénus se fera Mars en 2014.  Le mois de Mars sera «Le moi de Vénus».

Le reflet de Vénus

Bienvenue mesdames et messieurs à la fête foraine! Vénus, elle, y est entrée par hasard, à la recherche de son image qui s’est échappée. Elle la course entre les miroirs déformants. Vénus rencontre des femmes hors du commun qui l’accompagnent dans sa course folle et décalée. Et face à ces femmes plus grandes que nature, c’est notre propre image de la femme qui s’interroge. Une quête de la féminité et une reconquête du corps parsemées de mille et une embûches.

Céline s’amuse des convenances tant dans le contenu que dans la forme. Et n’est-ce pas justement approprié de se jouer des convenances quand on parle des femmes?!

Céline Jantet

Céline est conteuse, c’est à dire qu’elle partage avant tout des histoires. Revendiquant le conte comme un art actuel, Céline porte des récits d’hier qui résonnent aujourd’hui et écrit des histoires contemporaines ouvertes sur le monde de demain. Depuis 2006, Céline est conteuse pour des publics de tous les âges. Elle offre aux plus jeunes et à leur famille des spectacles imagés. Elle crée des solos féminins percutants pour le public adulte. On peut la voir œuvrer auprès d’autres conteurs ou d’autres artistes pour faire entendre une parole contemporaine à contre-courant, là où on ne l’attendrait pas.