Duo découverte : « Les Dames du Fleuve vous racontent ! »

27 avril 2014  à 19:30 avec Anaïs Fournier et Geneviève Falaise

Réservez vos billets à l'avance

 

Les Duos découvertes

Avec ces duos, le Diable Vert veut donner la chance à des conteurs de la relève, qui ont déjà fait leur preuve à l’occasion de la soirée « Nouveaux visages du conte au Québec », de se « faire les dents » en duo avant éventuellement de présenter un spectacle solo dans le cadre des Dimanches du conte.

« Les Dames du Fleuve vous racontent ! » avec Anaïs Fournier et Geneviève falaise

Elles vous présentent ainsi leur territoire imaginaire. Petite-fille du Saint-Laurent, Geneviève donne la parole aux femmes, une parole sensible, aérienne et sauvage. Anaïs quant à elle plongera avec vous dans ses contes de l’avenir proche : des histoires jaseuses de ce qui s’en vient bientôt ! Laissez les Dames du Fleuve vous émerveiller dans leur parlure et elles ouvriront ainsi votre horizon droit devant vers le large.

Anaïs Fournier

Anaïs Fournier est native de la Gaspésie jusque dans son ADN. Elle est arrivée dans le racontage comme on entre chez soi : pas besoin de cogner à la porte ni d’avertir d’avance… il suffit juste d’avancer le pas. Pour la nommer, on la dit « contesse » de ses lieux. Car ses lieux de contes prennent naissance dans son imagination et ce qui l’entoure. Elle dit que c’est la mer qui lui raconte ses histoires ! Anaïs taquine le théâtre de marionnettes, l’illustration d’histoires, le film d’animation et, depuis peu, la réalisation d’émissions jeunesse. Elle a conté à gauche et à droite dans son coin de pays, mais pas encore sur une île !

Geneviève Falaise

Diplômée  en études littéraires, Geneviève Falaise se découvre en 2011 une passion pour le conte. Elle est subjuguée par la puissance de certaines légendes des Premières Nations, qui présentent des femmes fortes, téméraires, persévérantes ou ingénieuses, des femmes qui suivent leur voie. Par la suite, Geneviève reçoit une subvention du Conseil des arts du Canada pour écrire « Rivière Rouge ». En huit ans, cette artiste de la parole crée trois spectacles de contes, deux pièces de théâtre, participe à de nombreux événements, dont le Festival interculturel du conte à Montréal, Festilou et La Grande Virée des Semeurs de contes. Aujourd’hui, elle raconte avec douceur et finesse des drames humains contemporains, tout en révélant de plus en plus au public une narratrice un brin malicieuse, gardienne d’un petit humour enjoué.