Sacré Choeur de Gilgamesh

8 février 2015  à 19:30 avec Franck Sylvestre, Jean-Sébastien Bernard et Nadine Walsh

Réservez vos billets à l'avance

Gilgamesh, une épopée, la première histoire écrite il y a près de 5000 ans.

Une histoire qui sonne encore aujourd’hui.

Un roi, un presque dieu, un tyran, fort, beau mais mortel. Le peuple se plaint aux dieux parce que Gilgamesh prend tous les jeunes hommes pour la guerre et toutes les filles pour son droit de cuissage. Alors, les dieux créent son égal, Enkidu. Aussi fort que lui, mais sauvage. Après un long combat, l’homme de la savane et l’homme de la cité deviennent amis, solides.

Une suite d’aventures mène Enkidu à la mort. Alors, Gilgamesh part à la recherche de la vie éternelle, il va au bout du monde, là où personne n’a jamais été.

« Quelques lignes pour une grande histoire. Comme porte voix de cette épopée, un chœur de trois conteurs, un sacré chœur de Gilgamesh. »

Franck Sylvestre

Franck Sylvestre est conteur – musicien depuis vingt ans et il visite les établissements scolaires avec ses spectacles de contes et ses ateliers de percussion depuis une quinzaine d’années. 
Il joue pour plusieurs compagnies de théâtre québécoises dont le théâtre les Deux Mondes, The Other Théâtre et dans différentes productions cinématographiques dont Elvis Gratton 2. Il produit en 2007 avec le soutien du CALQ, du CAC, du M.A.I. et de la MdC Mercier le spectacle Kabaret Karaïbes. Son livre réalisé en collaboration avec les élèves de l’école secondaire Sophie Barat intitulé Contes du ciel et de la terre est sorti en avril 2010 aux éditions Planète Rebelle.

Jean-Sébastien Bernard

Comédien et conteur, Jean-Sébastien Bernard est diplômé de l’École supérieure de théâtre de l’UQAM depuis avril 2006. À la télévision, il a obtenu un second rôle dans l’émission jeunesse Watatatow, diffusée à la télé de Radio-Canada. Il a aussi été l’invité spécial, à titre de conteur, à l’émission jeunesse Banzaï, diffusée à Télé-Québec.

Il cofondait en 2004 Les Contes de Normanville. Ce projet devient dès lors un moteur de création lui permettant d’écrire des contes, des chansons et des pièces de théâtre et de composer de la musique pour un public de tous les âges. Aujourd’hui, il poursuit sa démarche et sa réflexion en offrant des ateliers sur les contes et légendes pour divers organismes jeunesse.

Nadine Walsh

En 1999, Nadine Walsh obtient un baccalauréat en art dramatique à l’Université du Québec À Montréal, enrichissant un parcours en danse, mime, marionnette, arts martiaux et jeu masqué. Depuis 2002, elle présente son répertoire de conte au Québec, en Europe, en Afrique et au Moyen-Orient.

En 2009, elle crée Femmes pirates ou crise de foi(e), mis en scène par Alberto Garcia Sanchez. En 2011, O’ La traversée fantastique, mis en scène par Diane Loiselle et Denys Lefebvre de Tenon Mortaise. En 2013, elle présente La Chatte blanche, d’après l’œuvre de Madame d’Aulnoy accompagnée de l’ensemble baroque Les Idées heureuses.

« Elle, c’est Nadine Walsh. Pendant près de deux heures, elle nous embarque dans l’odyssée de Ann Bonny et Mary Read […] Elles (Bonny et Read) s’incarnent chair et âme dans les mots de le corps de Nadine Walsh qui clame là un hymne superbe célébrant la parole. Si forte, si vraie des femmes libres. »  Anne-Marie Letort pour Gardarem Lo Larzac, 20 janvier 2017

«L’art du conte peut être très physique. Invitée dans le cadre du Festival international du conte de Fribourg, elle joue de sa voix autant que de sa forte présense corporelle. Avec elle le conte devient une parole incarnée. » Élisabeth Haas, La Liberté, Fribourg 11 mai 2010.

« Sur scène Nadine explose dans les rôles de ces deux femmes pirates qui, déguisées en hommes pour pouvoir embarquer sur un bateau, abordent l’amour et l’ennemi à bout portant ». Midi libre, samedi 17 décembre 2016.