Jocelyn Bérubé de retour aux Dimanches du conte

5 avril 2015  à 19:30 avec Jocelyn Bérubé

Réservez vos billets à l'avance

Jocelyn Bérubé

C’est tout un univers, Jocelyn Bérubé, avec ses images poétiques et pleines de bon sens, dignes d’un Saint-Exupéry, ou racontant ce magnifique blues sous les traits d’« Ahmadou », l’esclave noir échoué aux Îles-de-la-Madeleine. On reste suspendus, tous les sens en éveil, dans une fantasmagorie de tous les diables !

Jocelyn Bérubé a fait le tour du monde avec sa voix, son violon et ses légendes inventées ou sublimées, propres à ce coin d’Amrique du Nord qu’est le Qubec. Depuis trente ans, il incarne l’art du conte dans ce qu’il a de plus brut, de plus authentique. Sa matière, c’est la parole et tout ce qu’elle véhicule d’histoires populaires. Alors, il la travaille passionnment, patiemment, jusqu’à ce qu’elle devienne belle, potique, rassembleuse et porteuse de rêves universels.

Chez Jocelyn Brub, tout est là : l’oeil ptillant, la prsence unique, la voix qui vous transporte et vous fait avaler n’importe quelle couleuvre ! Et surtout, les histoires, ponctues d’effets sonores ou de rels, venues du fond des villages qubcois ou des vieux quartiers de Montral.

Ça commence comme du Steinbeck, au temps de la grande dpression dans le Faubourg-à-m’lasse avec « Rocket », et ça continue dans les brumes d’un quai o l’on entend grincer les coques des bateaux comme chez Edgar Allan Poe ou Stevenson avec « Désiré ».