24 avril – L’Acadie à l’honneur

Anita Savoie, Yvette Pitre et Nelson Michaud viennent nous raconter le Pays acadien avec l’accent volontaire de ceux qui ont traversé le temps malgré le Grand Dérangement. De l’eau qui danse aux taches blanche du soleil en passant par la fée des castors et le diable de la Baie-des-Chaleurs, notre quatuor met l’Acadie dans tous ses états.

Anita Savoie

De son père, qui, soir après soir, faisait rêver les gens avec ses contes des Mille et une nuits, et des conteurs de la NICA qu’elle a côtoyés depuis les débuts, Anita a eu la piqûre. Elle a décidé, maintenant qu’elle est grand-mère, de prendre le chemin de la parole conteuse pour notre plus grand plaisir. A participé aux Parlures d’Acadie 2006, donné des spectacles dans les écoles, semaine du Patrimoine, et de la Francophonie Provinciale et à participer au festival de Bouche à Oreille 2007 à Montréal et à conter en France en avril.

Nelson Michaud

A d’abord enseigné aux enfants, leur a conté des histoires de Ti-Jean, puis a transporté, en 2003, les conteurs de la NICA. Sa voie était alors toute tracée; il n’a pu s’empêcher de continuer les histoires. Sa passion pour le conte s’est amplifiée. Il a participé, en 2004-2005, à la tournée en France et au Québec des deux spectacles collectifs (L’Acadie de la mer et L’Acadie des terres), produits par la NICA. En 2005, il a été le coordonnateur des Parlures d’Acadie, soirées mensuelles de contes au Nouveau-Brunswick qui vont à la rencontre de la relève acadienne de conteurs. Depuis deux ans il anime des ateliers de contes dans les écoles (génie-art) et présente des spectacles durant les semaines du Patrimoine et de la Fierté Française. Il a conté dans la série Parlures d’Acadie, aux trois dernières édition du festival de Bouche à Oreille et aux fêtes de la Nouvelle France en 2006, et à présenter deux soires en France en avril 2007.

Yvette Pitre

Originaire de Rogersville, elle tient ses contes de sa mère, sa tante Délia et surtout de son oncle, aveugle, André Gallant, qui étaient des conteurs bien connus dans la région d’Évangéline, à l’Île-du-Prince-Édouard. Elle a conté depuis 40 ans dans de nombreux festivals à l’Île-du-Prince-Édouard, en Nouvelle-Écosse, au Québec et aux États-Unis. Depuis 2005, elle fait partie des conteurs de la NICA. Elle a conté dans la série Parlures d’Acadie, au festival de Bouche à Oreille 2006 et 2007 et aux Fêtes de la Nouvelle France en 2006.

Ce que les gens en disent

Ce qui est remarquable des conteurs acadiens, ce sont de véritables porteurs de tradition qui demeurent très collés à la tradition orale.

13 août 2007 Donald Deschênes
Québec, Qc

Les trois conteurs étaient Yvette Pitre de Rogersville ainsi qu’Anita Savoie et Nelson Michaud de Dalhousie.

L’eau qui danse, l’arbre qui chante et l’oiseau de vérité, Nuage d’avril et les taches blanches du soleil. Ces deux contes de fées, racontés par Anita Savoie, étaient des récits merveilleux qui nous amenaient dans une aventure étonnante et passionnante et je dirais même à une réflexion profonde sur certaines valeurs de la vie.

Quant à Nelson Michaud, il a su nous plonger dans la culture amérindienne par le biais des contes suivants: La fée des castors, Le Diable de la Baie des Chaleurs

Yvette Pitre nous a fait rire aux larmes en nous racontant :- La messe en latin, Les trois conseils

10 octobre 2008 Fernande Chiasson
Charlo, N.B.

Anita Savoie

De son père, qui, soir après soir, faisait rêver les gens avec ses contes des Mille et une nuits, et des conteurs de la NICA qu’elle a côtoyés depuis les débuts, Anita a eu la piqûre. Elle a décidé, maintenant qu’elle est grand-mère, de prendre le chemin de la parole conteuse pour notre plus grand plaisir. A participé aux Parlures d’Acadie 2006, donné des spectacles dans les écoles, semaine du Patrimoine, et de la Francophonie Provinciale et à participer au festival de Bouche à Oreille 2007 à Montréal et à conter en France en avril.