La Parole est aux Actes !

Nouveau festival de contes et de légendes à St-Norbert d’Arthabaska
À ne pas manquer les 21, 22, 23 et 24 juin

39 rue Landry, St-Norbert d’Arthabaska, G0P 1B0.
Téléphone 819-369-9588 courriel: gamacherie@hotmail.com

Le mot de l’allumeur d’honneur Jean-Marc Massie

Attention !  Narrations sans préavis.

À l’instar des protestataires qui ne donnent pas leurs itinéraires, nous ne donnerons pas tout notre horaire. Vous devrez être parmi nous de l’ouverture à la fermeture de La Parole est aux Actes. Ainsi vous pourrez suivre le son des casseroles, ultime lumière pour être à l’horaire … du Off festival Quand les bouffons du roi bâillon se mettent en action, c’est qu’il y a quelque chose de pourri au royaume de l’arnaque !

Avec un peu de chance, vous aurez le 24 une averse diluvienne, le temps d’une glissade boueuse à souhait. La pluie transformera-t-elle le festival en « Mudstock » ? Faites partie de ceux et celles qui diront : « J’y étais!!! »

Le mot de l’allumeur fondateur : Richard Gamache

La Gamacherie de Norbertville, qui tient son nom d’un village qui fait maintenant partie du tourbillon de la nuit des temps et du passé, présente en ses lieux un premier festival de contes et de légendes. Pour cet événement, elle s’est associée avec Les Productions du Diable Vert et Les Productions du Pneutosaure afin de nous concocter 4 jours/soirées où la parole prend tout son sens dans le dessus-dessous, l’envers et l’endroit de l’âme et de la parlure rurale et urbaine. Sous la présidence d’honneur de Jean-Marc Massie, grand rassembleur et cofondateur des Dimanches du Conte de Montréal, vous aurez la rare occasion de voir et d’entendre une douzaine d’artisans du conte parmi les grands et les grandes du Québec. Contes traditionnels, amérindiens, agrémentries, narrations atypiques, fables coquines, quelques ogres, princesses et loups-garous, une Contesse et le Roi des Menteurs seront de la partie pour vous entrainer dans la rafale du Festival de contes et de légendes présenté à La Gamacherie de Norbertville du 21 au 24 juin 2012.

Toutes les soirées seront animées par nos deux allumeurs

Jeudi 21 juin 2012

20h00 – Soirée d’ouverture – États des contes – 10$
Contes en rafales avec Éric Michaud, Francis Désilets,  André Morin, Arleen Thibault,  Yolaine et Marc André Fortin

Vendredi 22 juin 2012

14h00 – Ballade contée – 10$
Avec André Lemelin, Élisabeth Desjardins, , Francis Désilets, André Morin et  Marc André Fortin.
20h00 – « Elles content, il écoute » – 10$
avec Nadine Walsh, Yolaine,  Arleen Thibault et Éric Michaud.

Samedi 23 juin 2012
« Le Québec en nous – La fête nationale du Québec »
Entrée libre pour tous les spectacles

14h00 – Anti-âge de 0 à 100 ans avec Nicole Lefèvre, Éric Bernard, Jacynthe Lavoie-Richard et le Cirque in extremis
16h45 – Match local d’imporovisation
20h00 – Rafales de conte avec Nadine Walsh, André Lemelin, Élisabeth Desjardin, Richard Léveillé et Patti Warnock
21h30 – Feux d’artifices
22h00 – Musique festive avec Grenier Landry Ferland

Dimanche 24 juin 2012

20h00 – Le cri du Pneutosaure – 10$
Au centre communautaire, avec le narrateur atypique Richard Gamache, l’ambianceur  Dominique « Dalton » Huot. Invité spécial : Richard Léveillé

La parole est aux Actes
Nos conteurs et conteuses

André Lemelin – Cofondateur des populaires Dimanches du conte et fondateur de la maison d’édition de conte Planète rebelle, André Lemelin raconte ses histoires les unes après les autres, tel que nos conteux d’autrefois le faisaient : avec simplicité et générosité. Les histoires sont entrecoupées d’anecdotes et de petits airs traditionnels poussés à l’harmonica, et le tout est enrobé d’une touche humoristique.

Éric Michaud – En 2009, il a été le premier conteur hors-Européen, depuis 1748, à être sacré Roi des Menteurs au concours international de la menterie de Moncrabeau en France. Du XIIe siècle au XXIe siècle, laissez-vous emporter dans son monde bien personnel à l’humour assuré.

Francis Désilets – Originaire de Drummondville, Francis Désilets est passé par une formation en histoire avant de se laisser transformer par des histoires où le passé et le présent côtoient l’imaginaire et le fantastique. C’est alors que la parole prend le relais et donne corps au conte qu’on pourrait qualifier de traditionnel.

Yolaine – Yolaine amalgame et recrée des contes à partir de ceux qu’elle cueille dans le folklore qui se dit et les livres qui en parlent. Elle aime les contes qui font rire et réfléchir, les coyotes qui se font pincer au détour de l’histoire et les princesses au sale caractère. Elle a participé à de nombreuses soirées à travers la province et aux festivals de conte de Lévis, Trois-Pistoles et Natashquan.

Richard Léveillé – Richard Léveillé colore les évènements du quotidien et ceux de son imaginaire par des contes et des chansons en poésie rurale-distinguée. Des histoires touchantes racontées dans une langue sapinée de la vallée de l’Alsigantéka (quelque part entre Drummond et Sherbrooke), ponctuées à la guitare  à la manière du wayangkullit javanais et entrecoupées de chansons comme dans les contes chantés inuit.

Nadine Walsh – Depuis 2002, elle présente un répertoire de contes traditionnels québécois, de légendes amérindiennes et de fables coquines sur les scènes du Québec, d’Europe et d’Afrique. En 2006, elle participe à la tournée européenne Caravansérail dirigé par Hassane Kouyaté et Jihad Darwiche, regroupant onze conteurs francophones.

Elisabeth Desjardins – Élisabeth Desjardins raconte des histoires vieilles comme le monde ou tirées de sa plume. Détentrice d’un diplôme en art-thérapie, elle a animé des ateliers intitulés : Et si la femme m’était racontée à travers les contes de fées qui a pour but de redonner aux femmes leur pouvoir créateur. Elle a notamment conté au Festival international du conte francophone en Israël et au festival Contes d’ici et d’ailleurs au Nouveau-Brunswick.

Arleen Thibault – Originaire de Québec, Arleen Thibault a participé, depuis 2001, à de nombreux événements et festivals de contes au Québec, ainsi qu’à l’extérieur du pays (Maison du Québec à Saint-Malo, France, 2002 et en Côte d’Ivoire, 2007). Reconnue comme une narratrice atypique, une ingénue surréaliste, elle a également fait sa marque comme conteuse de répertoire traditionnel québécois et international. Elle a représenté le Canada pour le volet conte aux Jeux de la francophonie à Beyrouth en septembre 2009.

André Morin – André Morin est l’arrière-petit-fils d’un ogre du Témiscamingue. De cet aïeul, il a hérité des bottes de sept lieux. Il aiguise ses premières dents avec des anecdotes du quotidien qu’il partage en famille. Ses grosses bottes foulent la poussière du pays que ses ancêtres avaient fait naître : Lorrainville. Depuis ce temps, André fait renaître la mémoire de cette lignée, ces bâtisseurs de pays, plus grands que nature, dont il conte les histoires.

Marc-André Fortin – Il serait né dans les wagons du Petit Train du Nord entre Ste-Adèle et Lac-Carré. Petit-fils d’un loup-garou, il aurait été entraîné dans les sillages espiègles des lutins. « Agrémenteur » d’histoires sûrement vraies, il pige dans les faits historiques pour leur donner une couleur singulière et humoristique. Amoureux d’anecdotes et d’images langagières, il vous transporte sur le chemin de nos ancêtres à cheval entre le réel et le doute.

Patti Warnock – « La Contesse » nous propose un répertoire varié, passant de créations où réalité et fiction ne font qu’un à des contes plus traditionnels, nous évoquant royaumes et sagesses oubliées et comportant des dénouements plus qu’inattendus. Partie d’une île du Grand Nord canadien, elle passa par les Iles-de-la-Madeleine, s’engagea sur le Chemin des cantons et orienta sa boussole sur les Antilles, cap sur la Martinique!

Jacynthe Lavoie-Richard – Demeurant dans la notre belle région, cette jeune femme tisse de nouveaux liens et présent le conte aux enfants à travers les aventures de son personnage fétiche, Petite Souris. À chaque aventure, ce dernier découvre le monde tout en émerveillant les enfants. Ces présentations chaleureuses sont issues de son travail d’écriture, d’illustratrices et de conteuse. En plus de réaliser de nombreux spectacles, partout au Québec, les aventures de Petite Souris sont publiées aux éditions Planète Rebelle. Au cours des dernières années, elle a été récipiendaire d’une bourse du Conseil des arts du Canada et du prix Littérature du Centre-du-Québec.

Richard Gamache – « Qui suis-je ? Artiste. Poète, auteur-compositeur, palabriste, écrivain publique, producteur … J’ai jeté tant de bouteilles à la mer que si elles me revenaient toutes je pourrais en faire un radeau et enfin la traverser. » Maire de Norbertville de 2005 à 2009,  récipiendaire en 2010 du prix Georges-D’Or remis par la Société Saint-Jean-Baptisite Centre du Québec pour mon implication dans la promotion et la défense de la langue française, j’ai écris plus de cent chansons et quelques plaquettes de poèmes et n’en finirai jamais de me faire entendre partout où je le pourrai. Instruments : stylos, guitare,  piano, voix, etc.

Jean-Marc Massie – Homme de parole à l’imaginaire foisonnant et débridé, Jean-Marc Massie se situe au croisement du conte urbain et du dessin animé, du récit de vie affabulé et du monologue éclaté. Ce narrateur atypique occupe une place unique dans l’univers des conteurs.

Relation de de presse : Nancy Shaink 819-752-3726

La Parole est aux Actes est présentée par

Les Productions du Pneutosaure
Spectacles-Ateliers-Conférences

Richard Gamache
T. 819.369.9588

Les productions du Diable Vert
 

Jean-Marc Massie
T. 514.277.9084

17 avril – “La Femme qui parle avec les arbres”

“La Femme qui parle avec les arbres”

Voyage en forêt fait de rêverie, d’imaginaire et de poésie

Se perdre dans la forêt pour aller à la rencontre de sa nature profonde… Se perdre dans la forêt pour rencontrer les arbres millénaires, se laisser bercer par leurs histoires, histoires vieilles comme le monde, histoires de nos ancêtres. Entre le réel et le magique, Élisabeth Desjardins vous dépeint une promenade au cœur d’une forêt millénaire. Chaque arbre rencontré; un pommier, un noisetier, un thuya, un pin, lui fera découvrir des histoires de sagesses tirées de contes traditionnels. C’est ainsi qu’elle tisse devant vos yeux des récits de femmes où s’entremêlent contes de fées, mythes et rêveries. Déjà sur le pas du sentier, Élisabeth nous transporte dans des pays qui nous amènent bien loin dans l’espace et le temps. Ce spectacle est un voyage dans le monde des archétypes, de l’imaginaire et de l’intériorité.

Spectacle D’Elisabeth Desjardins
Coaching et aide à la mise en scène : Diane Loizelle

Elisabeth Desjardins

Elisabeth Desjardins raconte des histoires vieilles comme le monde ou tirées de sa plume. Fascinée par l’être humain, le conte s’est retrouvé sur sa route comme un transmetteur de sagesse ancienne, le reflet de la psyché humaine, des métaphores de la vie. Détentrice d’un diplôme en art-thérapie, elle a animé des ateliers intitulés : Et si la femme m’était racontée à travers les contes de fées qui a pour but de redonner aux femmes leur pouvoir créateur.

Sa formation en cours en théâtre de marionnettes contemporain à l’Université du Québec à Montréal, son expérience comme marionnettiste au Théâtre sans fil, sa formation en danse, ses stages en clown, en marionnette lui ont permis de développer une présence et une gestuelle particulière. Ainsi, le récit de ses contes se fait tout en mouvement.

Elle a commencé à conter pour les enfants dans les camps de vacances. Puis, elle a monté ses propres spectacles de contes pour les enfants, accompagnés de marionnettes, notamment, Nuit Blanche qu’elle a joué dans les écoles et les bibliothèques. Elle a fait l’heure du conte dans les bibliothèques de la ville de Montréal.

Pour les adultes, elle a participé à plusieurs collectifs, dont des duos dans divers soirées et événements. Elle a entre autre conté au festival Bouche à oreille à Montréal, aux Grandes gueules à Trois-Pistoles et aux Dimanches du conte. Elle a également conté au Festival international du conte francophone en Israël et au festival Contes d’ici et d’ailleurs au Nouveau-Brunswick.

Commentaires :

« Un spectacle qui nous fait voyager au coeur de la forêt de notre inconscient. On sent en sortant que ces récits travailleront dans notre psyché. Élisabeth Desjardins sait allier la finesse d’une écriture où chaque mot est choisi et l’aspect plus spontané de la tradition orale. Un très beau moment »

Catherine D’Anjou, chroniqueuse aux Voix-Offs

CIBL 101,5, Radio-Montréal,

« Habilement retravaillés, les contes traditionnels et fantastiques que nous propose Elisabeth nous transportent dans un monde où l’émotion, l’amour et la tendresse se côtoient. Elle nous fait découvrir à travers ses histoires, des héros plus grands que nature, des personnages qui sont à l’origine du monde. De Cendrillon au petit chaperon rouge, elle fait revivre l’émerveillement de notre enfance. C’est dans une atmosphère chaude, sensuelle et remplit de douceur que vous serez transporté au pays des rêves. »

André Morin, Conteur

« Elisabeth Desjardins nous emmène avec une belle énergie pour un
voyage étonnant. Sa parole, forte et originale nous donne à voir un
univers fascinant, grave et touchant. Une voix du conte des plus
intéressantes. ».

Violaine Robert, Bibliothécaire et conteuse, Paris

Une enchanteresse qui, sans  trop me rendre compte, m’a embarquée dans sa promenade. Dans ce parcours, des personnages ou des situations sont des portes pour entrer dans des histoires et des contes traditionnels bien connus et pourtant, son approche poétique et son regard profond les renouvellent de manière surprenante. Poétique, intense et décontractée.»

Ilia Castro, Conteuse

6 mars – Paroles de femmes

Pour la treizième année consécutive, Claudette L’Heureux dirige et anime Parole de femmes, un spectacle devenu un classique dans le milieu du conte. Une soirée de contes de femmes pour marquer La Journée internationale des femmes avec Élisabeth Desjardins, Sylvi Belleau, Anik April, Céline Jantet et Nadyne Bédard

Si Paroles de femmes était une chanson ce serait peut-être

J’ai treize ans maman

J’ai déjà trouvé mon premier cheveu blanc.

Pour fêter ces treize ans, une  demi-douzaine de conteuses  (qui en valent deux) vous diront comment elles  intègrent le conte  dans leur travail de conseillère pédagogique, de danseuse, de guérisseuse, d’enseignante aux nouveaux arrivants, d’animatrice d’atelier d’écriture ou d’activités parents-enfants.

Elles vous raconteront des belles histoires de vie  où le conte allume, ouvre, témoigne, soigne, ou rassemble.

Anik April

Redoutable écouteuse et apprentie conteuse, Anik est aussi et surtout animatrice et formatrice. Comme le Prince Charmant, elle est prête à affronter le dragon pour aller réveiller la belle âme endormie, la créativité qui s’est fait enfermer. Petite, elle a appris qu’on n’est jamais seul avec un imaginaire animé. Grande, elle a appris qu’on peut non seulement l’exprimer, mais qu’il vaut mieux le faire.

Anik croit à la magie des histoires, à la puissance des mots, au pouvoir des contes et aux bienfaits de les partager.  Pour le plus grand bien de tous.

Parole de femme !

Céline Jantet

À la croisée des disciplines, je faisais du pouce et me suis retrouvée passagère d’une van déglinguée qui ramasse les amateurs de folie et les poètes de l’absurde. Dans une rose des quatre vents, je puise des regards venus d’ailleurs. Mes oreilles se délectent d’histoires qui mijotent à petit feu et mon échine frémit aux histoires de peur.  Et sous le capot de l’univers, fabulant autant pour les petites que les grandes oreilles, ma parole chevauche sur des « Tadam, tadam », mon coeur fait boum… et « Crac! » à la fin de l’histoire.

Claudette L’Heureux

Dans le cadre des Dimanches du conte, Claudette aura été de la première et la dernière soirée des Paroles de femmes. Elle en a connu des belles, errant, cherchant sa vérité du moment. Une chance que la Poule à Madame Moreau veillait au grain.

« Tu as fait longue vie pleine d’histoires et ce n’est pas la fin. Tu as une voix faite pour les contes. Tu es :

: charmante  L:   loyale  A : adorable  U : unique  D : droite

E:  énergique  T:  tenace T : tendre  E : étincelante

LUNA SAURIOL 12 ANS

Elisabeth Desjardins

Elisabeth Desjardins raconte des histoires vieilles comme le monde ou tirées de sa plume. Fascinée par l’être humain, le conte s’est retrouvé sur sa route comme un transmetteur de sagesse ancienne, le reflet de la psyché humaine, des métaphores de la vie. Détentrice d’un diplôme en art-thérapie, elle a animé des ateliers intitulés : Et si la femme m’était racontée à travers les contes de fées qui a pour but de redonner aux femmes leur pouvoir créateur.

Sa formation en cours en théâtre de marionnettes contemporain à l’Université du Québec à Montréal, son expérience comme marionnettiste au Théâtre sans fil, sa formation en danse, ses stages en clown, en marionnette lui ont permis de développer une présence et une gestuelle particulière. Ainsi, le récit de ses contes se fait tout en mouvement.

Elle a commencé à conter pour les enfants dans les camps de vacances. Puis, elle a monté ses propres spectacles de contes pour les enfants, accompagnés de marionnettes, notamment, Nuit Blanche qu’elle a joué dans les écoles et les bibliothèques. Elle a fait l’heure du conte dans les bibliothèques de la ville de Montréal.

Pour les adultes, elle a participé à plusieurs collectifs, dont des duos dans divers soirées et événements. Elle a entre autre conté au festival Bouche à oreille à Montréal, aux Grandes gueules à Trois-Pistoles et aux Dimanches du conte. Elle a également conté au Festival international du conte francophone en Israël et au festival Contes d’ici et d’ailleurs au Nouveau-Brunswick.

Nadyne Bédard

Nadyne Bédard est conteuse et chanteuse de répertoire traditionnel et contemporain, mais aussi conseillère pédagogique au collégial et impliquée en formation au Regroupement du conte au Québec (RCQ). Aussi ethnologue, Nadyne a collecté, avec Marie-Pier Fournier, des histoires et des chansons auprès de porteurs de traditions en Montérégie, puis publié un livre-CD et créé un spectacle en duo intitulé Raconte! portant sur cette expérience marquante dans sa démarche artistique. Le pari du silence est sa plus récente création solo.

Sylvi Belleau

Titulaire d’une maîtrise en art dramatique de l’UQAM, Sylvi Belleau est directrice artistique, auteure, comédienne et conteuse au Théâtre de la Source fondé en 1985 et travaille dans les écoles et les bibliothèques du Québec. Depuis 20 ans, elle coordonne aussi les activités autour du conte au Théâtre de l’Esquisse ainsi que la programmation «Arbraconte» pour les jeunes. En 2010, elle a mis sur pied le Festival de contes Il était une fois dédié à la jeunesse. Elle a conté dans plusieurs festivals et événements dont le Festival interculturel du conte du Québec. Elle participe au programme La culture à l’école depuis 1996. Elle a également étudié le kathakali, théâtre dansé du sud de l’inde où elle puise une partie de son inspiration.

Elisabeth Desjardins

Elisabeth Desjardins raconte des histoires vieilles comme le monde ou tirées de sa plume. Fascinée par l’être humain, le conte s’est retrouvé sur sa route comme un transmetteur de sagesse ancienne, le reflet de la psyché humaine, des métaphores de la vie. Détentrice d’un diplôme en art-thérapie, elle a animé des ateliers intitulés : Et si la femme m’était racontée à travers les contes de fées qui a pour but de redonner aux femmes leur pouvoir créateur.

Sa formation en cours en théâtre de marionnettes contemporain à l’Université du Québec à Montréal, son expérience comme marionnettiste au Théâtre sans fil, sa formation en danse, ses stages en clown, en marionnette lui ont permis de développer une présence et une gestuelle particulière. Ainsi, le récit de ses contes se fait tout en mouvement.

Elle a commencé à conter pour les enfants dans les camps de vacances. Puis, elle a monté ses propres spectacles de contes pour les enfants, accompagnés de marionnettes, notamment, Nuit Blanche qu’elle a joué dans les écoles et les bibliothèques. Elle a fait l’heure du conte dans les bibliothèques de la ville de Montréal.

Pour les adultes, elle a participé à plusieurs collectifs, dont des duos dans divers soirées et événements. Elle a entre autre conté au festival Bouche à oreille à Montréal, aux Grandes gueules à Trois-Pistoles et aux Dimanches du conte. Elle a également conté au Festival international du conte francophone en Israël et au festival Contes d’ici et d’ailleurs au Nouveau-Brunswick.