20 mars – Fabien Cloutier en work in progress

Fabien Cloutier prépare depuis bientôt un an le retour sur scène du « chum à Chabot », un personnage sympathique et irrévérencieux  que le public a découvert dans son mainte fois primé spectacle Scotstown.  Notre ami a vieilli.  Les habituelles saouleries ne divertissent plus.  La quête est maintenant celle du bonheur, celle de la libération de ses démons et celle du début d’une nouvelle vie.  Mais il faudra passer par l’usine des petits gâteaux Vachon, par Saint-Magloire de Bellechasse et faire face à des trahisons pour y arriver.  Encore une fois, la langue est franche, sans tabou, sans compromis.  Assumant pleinement que son travail de conteur part d’abord de son travail d’auteur, Fabien Cloutier arrivera aux Dimanches du conte pour commencer l’arrimage entre le texte, le conteur et, le plus important, le public.

Fabien Cloutier

Fabien Cloutier

Auteur, conteur et comédien, Fabien Cloutier est de la promotion 201 du Conservatoire d’art dramatique de Québec. Il a joué dans une vingtaine de productions théâtrales, scénarisé une télé-série pour enfants, donné des ateliers de théâtre au Maroc, en Roumanie, en Serbie et en Espagne. Il a aussi publié, chez Dramaturges Éditeurs, Scotstown, un premier recueil de contes à l’humour cru et décapant que l’on défini comme « chaînon manquant entre le conte urbain et la conterie rurale ».

Lors du premier gala des Cochons d’or qui récompense le théâtre émergent à Montréal, Scotstown y a été nominé comme spectacle de l’année, meilleur texte dramatique, et Fabien y a reçu le prix du meilleur interprète. Il participe cet année à la production Terrorism qui le mènera sur la scène du Théâtre de Poche de Bruxelles.

22 novembre – Scotstown avec Fabien Cloutier

Les sources de distraction sont plutôt rares à Scotstown, mais la vie de « not’ gars de là-bas » est bien remplie. Entre son voyage de Noël à Montréal avec son « chum » Chabot, sa cuite dans une salle paroissiale de la Beauce et son altercation avec un Russe lors d’une foire de village, impossible de se morfondre!  Fabien Cloutier nous entraîne dans les aventures rocambolesques d’un jeune homme qui, dans une langue crue, sans censure, mais avec beaucoup d’humour, de bon sens et d’humanité, aura le courage de dire tout haut ce que plusieurs pensent tout bas devant les situations auxquelles il sera confronté.

Fabien Cloutier

Fabien Cloutier

Auteur, conteur et comédien, Fabien Cloutier est de la promotion 201 du Conservatoire d’art dramatique de Québec. Il a joué dans une vingtaine de productions théâtrales, scénarisé une télé-série pour enfants, donné des ateliers de théâtre au Maroc, en Roumanie, en Serbie et en Espagne. Il a aussi publié, chez Dramaturges Éditeurs, Scotstown, un premier recueil de contes à l’humour cru et décapant que l’on défini comme « chaînon manquant entre le conte urbain et la conterie rurale ».

Lors du premier gala des Cochons d’or qui récompense le théâtre émergent à Montréal, Scotstown y a été nominé comme spectacle de l’année, meilleur texte dramatique, et Fabien y a reçu le prix du meilleur interprète. Il participe cet année à la production Terrorism qui le mènera sur la scène du Théâtre de Poche de Bruxelles.

Ce que les médias en ont dit

La justesse de son jeu, ses inimitables mimiques et son entrain contagieux ajoutent à la performance où les fous rires du public, loin d’êtres frileux lors de la représentation, se ramassent à la pelle.

Alexandre Cadieux – Le Devoir

Voilà la force incroyable de Fabien Cloutier: il parvient à maintenir l’intensité dramatique pendant près de deux heures, laissant peu de répit aux spectateurs, qui s’esclaffent et qui s’exclament.

Lili Marin – www.radio-canada.ca

(…) la performance de Fabien Cloutier est à vous jeter par terre. Par la voix et la langue de ce personnage qui lui appartient à lui seul, il installe sur scène tout un contexte référentiel puisé à même la réalité régionale, modulée bien sûr par sa folle imagination, le tout avec une générosité et un charisme digne de son immense talent d’orateur.

Mélanie Viau – www.montheatre.qc.ca

« Le Beauceron d’origine, établi à Québec, relate avec un rare charisme comique les aventures toutes crues de deux chums de Scotstown »

Ève Dumas, La Presse

« Le clou de la soirée revient cependant au récit rabelaisien de Fabien Cloutier. Très assuré, celui-ci tient son public en haleine en présentant la virée que se paient deux campagnards à l’approche de Noël. »

Hervé Guay, Le Devoir

« À la conférence de presse de Vue sur la relève, le conteur, dramaturge et comédien Fabien Cloutier a cloué les journalistes sur place : on voulait tous savoir ce qui allait arriver à son personnage de natif de Scotstown qui cherche son ami Chabot, « un grand mince qui ressemble à Snake, le chanteur de Voivod, toujours perdu comme une clé de cabanon » avec qui ils descendra à « Morial » prour Noël ! »

Marie-Christine Blais, La Presse

« La soirée commence sous le thème de l’humour assumé, un humour sans concession. Si, au cours de la soirée, on ressent certaines critiques sociales et que plusieurs thèmes importants sont abordés (l’acceptation des différences et la pédophilie, entre autres), le but évident est d’amuser le spectacleur. Et, si on se fie à la réaction de la foule, l’objectif a été amplement atteint. »

Pierre-Luc Lafrance, Journal de Beauce-Nord

« Scotstown est une oeuvre osée qui m’a fait rire du début à la fin. Il ne faut surtout pas prendre le texte au premier degré. C’est un spectacle qui ne laisse personne indifférent. »

Chantal Lamoureux, directrice artistique, Ville de Gatineau

Fabien Cloutier

Fabien Cloutier

Auteur, conteur et comédien, Fabien Cloutier est de la promotion 201 du Conservatoire d’art dramatique de Québec. Il a joué dans une vingtaine de productions théâtrales, scénarisé une télé-série pour enfants, donné des ateliers de théâtre au Maroc, en Roumanie, en Serbie et en Espagne. Il a aussi publié, chez Dramaturges Éditeurs, Scotstown, un premier recueil de contes à l’humour cru et décapant que l’on défini comme « chaînon manquant entre le conte urbain et la conterie rurale ».

Lors du premier gala des Cochons d’or qui récompense le théâtre émergent à Montréal, Scotstown y a été nominé comme spectacle de l’année, meilleur texte dramatique, et Fabien y a reçu le prix du meilleur interprète. Il participe cet année à la production Terrorism qui le mènera sur la scène du Théâtre de Poche de Bruxelles.

6 septembre – soirée d’ouverture

Soirée d’ouverture de la 12e saison avec Alain Lamontagne, Arianne Labonté, Simon Gauthier, Dominique Breau, Mathieu Lippé, Arleen Thibault, Denis Gadoury, François Lavallée, Fabien Cloutier et Francis Désilets.

Le 6 septembre, un cabaret déjanté inaugurera la saison 2009-2010. Y défileront sur scène plusieurs conteurs. Vous voulez avoir un aperçu de la prochaine saison ? Venez à la soirée d’ouverture et entendez les artistes qui ponctueront notre programmation. de l’année

Alain Lamontagne

Natif de Montréal, faisant carrière depuis 1976 comme harmoniciste, podorythmiste et conteur, Alain Lamontagne s’est produit sur les cinq continents et a soulevé l’enthousiasme de la presse internationale.. Précurseur du renouveau du conte au Québec, ses spectacles solos, constitués de contes et de musique, obtiennent un franc succès. On souligne son humour, son audace, sa fougue et sa présence entière et unique sur scène. En France, il s’est notamment illustré sur les grandes scènes du Printemps de Bourges, des Francofolies de La Rochelle, au Théâtre de la Ville de Paris, aux Francophonies de Limoge, et dans plusieurs festivals de conte. En1994, il assuma la présidence du jury pour le volet «Conte et conteurs» des IIe Jeux de la francophonie (Paris). Reconnu comme l’un des compositeurs importants pour l’harmonica, Alain Lamontagne a quatre disques à son actif, dont Souffle qui se mérita un Félix. Il a signé plusieurs musiques pour le théâtre et le cinéma. Il est co-auteur d’une méthode pour l’harmonica, L’Harmonica sans professeur (Ed. de l’Homme).En 2006, on souligna ses trente années de carrière dans plusieurs festivals de conte au Québec et en France. En 2007, il est le porte-parole du Festival Mémoire et Racines (Joliette).

Denis Gadoury

Né à Saint-Thomas-de-Joliette, Denis Gadoury raconte depuis plus de vingt ans. Il a parcouru le Québec, les Territoires-du-Nord-Ouest et le Manitoba, a rencontré des personnages drôles et touchants, et recueilli des anecdotes et des faits pour le moins cocasses. Revenu au Québec, il a continué à partager ses récits et sa façon traditionnelle de faire vivre l’histoire. On retrouve quelques-uns de ses meilleurs contes dans le recueil Le bonhomme La Misère, publié chez Planète rebelle.

Fabien Cloutier

Karine Gibouleau

Né à Sainte-Marie de Beauce, Fabien Cloutier est de la promotion 2001 du Conservatoire d’art dramatique de Québec en interprétation. Depuis, il a joué dans une vingtaine de productions théâtrales. Il donne aussi des ateliers d’improvisation, de création et d’écriture à des enfants et des adolescents. Au cours des dernières années, ses ateliers l’ont mené en Roumanie, au Maroc, en Serbie et en Espagne. Ses premières courtes pièces sont d’ailleurs écrites pour être jouées par de jeunes enfants. En 2005, sa performance dans son conte Ousqu’y é Chabot? a fait sensation lors des Contes urbains présentés à la Licorne. Il fait partie de son spectacle Scotstown, un solo de contes à l’humour cru et décapant récompensé par l’Office Québec-Wallonie-Bruxelles pour la jeunesse et publié chez Dramaturges Éditeurs. — 2009-02-13

Francis Désilets

Le conte dans la bouche de Francis Désilets, c’est la tradition qui ne mâche pas ses mots. Ce conteur d’expérience vous emmène avec lui dans son imaginaire pour un voyage dans le temps et dans ces lieux à revisiter. Car le conteur dialogue avec le public, l’écoute, le questionne et s’inspire de ses réactions pour nourrir son histoire.

Il dévoile une manière de conter bien à lui. Les traces de sa formation en histoire lui servant aussi à enrichir ses contes. Vous ne serez pas que diverti, vous serez transportés !

Enfin, Francis Désilets, c’est la chanson à répondre qui s’invite pour la soirée. Il en ponctue ses histoires pour vous enchanter et offrir le conte sous un jour nouveau.

Ariane Labonté

Par ces contes truffés de jeux de mots, Ariane Labonté vous offre des performances de haute voltige. Son langage en gage d’engagement, elle sème ses fleurs de rhétorique, essaime, aussi, ses rêves et ses idées. Bachelière en création littéraire, naturaliste, musicienne et conteuse, Ariane Labonté allie sur scène ses différentes passions. Elle conte depuis plus de 10 ans, pour les adultes ainsi que pour les jeunes du primaire et du secondaire dans le cadre du programme La culture à l’école. Son travail a été reconnu et appuyé par le CALQ (2012), le CMCC (2012 et 2010) et le CAC (2006).

Sa démarche de création nous invite à poser sur le monde un regard sensible et sensé. Histoire de recréer le monde, tout en se récréant !

Garanti que vos neurones auront du fun !

Fabien Cloutier

Karine Gibouleau

Né à Sainte-Marie de Beauce, Fabien Cloutier est de la promotion 2001 du Conservatoire d’art dramatique de Québec en interprétation. Depuis, il a joué dans une vingtaine de productions théâtrales. Il donne aussi des ateliers d’improvisation, de création et d’écriture à des enfants et des adolescents. Au cours des dernières années, ses ateliers l’ont mené en Roumanie, au Maroc, en Serbie et en Espagne. Ses premières courtes pièces sont d’ailleurs écrites pour être jouées par de jeunes enfants. En 2005, sa performance dans son conte Ousqu’y é Chabot? a fait sensation lors des Contes urbains présentés à la Licorne. Il fait partie de son spectacle Scotstown, un solo de contes à l’humour cru et décapant récompensé par l’Office Québec-Wallonie-Bruxelles pour la jeunesse et publié chez Dramaturges Éditeurs. — 2009-02-13

Fabien Cloutier

Karine Gibouleau

Né à Sainte-Marie de Beauce, Fabien Cloutier est de la promotion 2001 du Conservatoire d’art dramatique de Québec en interprétation. Depuis, il a joué dans une vingtaine de productions théâtrales. Il donne aussi des ateliers d’improvisation, de création et d’écriture à des enfants et des adolescents. Au cours des dernières années, ses ateliers l’ont mené en Roumanie, au Maroc, en Serbie et en Espagne. Ses premières courtes pièces sont d’ailleurs écrites pour être jouées par de jeunes enfants. En 2005, sa performance dans son conte Ousqu’y é Chabot? a fait sensation lors des Contes urbains présentés à la Licorne. Il fait partie de son spectacle Scotstown, un solo de contes à l’humour cru et décapant récompensé par l’Office Québec-Wallonie-Bruxelles pour la jeunesse et publié chez Dramaturges Éditeurs. — 2009-02-13