Marie-Pierre Jolibois

Qui peut résister à madame Marie-Pierre Jolibois ? Cette enseignante, toujours à la recherche de nouveaux univers à découvrir, a récemment atterri dans le monde du conte. Elle y rayonne par sa simplicité désarmante. À son image, ses contes sont colorés, savoureux et juste assez piquants. Cette disciple de Mademoiselle C saura certainement vous séduire et vous transmettre son enthousiasme débordant pour les bonheurs simples et les folies les plus inusitées.

Les Bonnes Soeurs

Une présentation du Musée des religions du monde

vendredi 16 novembre 2007 à 19h30
au Musée des religions du monde
900, boul. Louis-Fréchette, Nicolet
Réservez vos billets tôt, les places sont limitées
En vente au Musée : (819) 293-6148
Coût : 18 $ (membre amis 15 $)

À l’automne 2006, le Musée des religions de Nicolet avait demandé aux Productions du Diable Vert de créer spécialement pour l’institution muséale un spectacle de contes intitulé «Paroissiens du village global». Ce dernier était en fait le deuxième volet d’une trilogie initiée avec «La nuit des curés». Dans la foulée du succès de ces deux premiers spectacles et avec la bénédiction du directeur du Musée, Jean-François Royal, le Diable Vert remet ça cet automne avec «Les bonnes soeurs», le troisième volet de la trilogie.
Du divin au quotidien, le confesseur des bonnes soeurs, Jean-Marc Massie, les amène à dévoiler les secrets du cloître et autres mystères couvant sous la cornette. Lucie Bisson, Marie-Pierre Jolibois et Nadine Walsh racontent les tourments d’une novice, les péchés charnels des soeurs joyeuses, l’origine du fameux pet de soeur et autres secrets de ces femmes, épouses de Dieu. Drôles, coquines ou héroïques, nos bonnes soeurs se souviennent …
Direction artistique : Jean-Marc Massie

Jean-Marc Massie

Homme de parole à l’imaginaire foisonnant et débridé, Jean-Marc Massie se situe au croisement du conte urbain et du dessin animé, du récit de vie affabulé et du monologue éclaté. Ce narrateur atypique occupe une place unique dans l’univers des conteurs. Explorateur de nouvelles avenues pour le conte, il croit que ce dernier se doit d’être un art vivant destiné à  évoluer afin de ne pas se folkloriser à  outrance. En plus d’avoir publié Montréal démasquée, premier livre-DVD de  conte au Québec, en 2008 et en 2009, Jean-Marc Massie a été  chroniqueur conte à la Première chaîne de Radio-Canada à l’émission «Vous êtes ici».  Récipiendaire en 2010 du prix Jocelyn Bérubé, ce défricheur de la première heure est sans conteste l’un des acteurs principaux de l’actuel renouveau du conte au Québec.

« Un homme à l’imaginaire foisonnant […] c’est du jamais vu […] on est tous pendus à ses lèvres […] Et ce qui frappe chez ce conteur, c’est cet art qu’il a de manier les mots, de manier la langue]»

Julie Laferrière, Première chaîne, Radio-Canada.

«Jean-Marc Massie illustre, une fois de plus, qu’il est de la grande lignée des inventeurs de mondes (…) Ce conteur à l’imaginaire débridé et foisonnant sait décortiquer la réalité pour lui donner une autre dimension. Étonnant, inventif et éblouissant …

Yvon Paré, Lettres québécoises

Lucie Bisson

C’est par la menterie (petite histoire pour divertir) que Lucie Bisson fait son entrée dans le milieu du conte au Québec. Les prix qu’elle remporte sont le début d’une magnifique odyssée dans le monde merveilleux de la parole conteuse. Elle écrit la plupart de ses histoires tantôt insolites, tantôt frôlant la vérité et elle n’oublie jamais que toute vérité n’est pas bonne à dire… Lucie Bisson poursuit sa route sur le chemin du conte, remplie de gratitude envers ceux et celles qui ont su, par leurs encouragements et leurs précieux conseils, faire grandir ses ailes de conteuse et devenir la raconteuse qu’elle est aujourd’hui.

www.conte-quebec.com/conteurs/lucie-bisson-0

Marie-Pierre Jolibois

Qui peut résister à madame Marie-Pierre Jolibois ? Cette enseignante, toujours à la recherche de nouveaux univers à découvrir, a récemment atterri dans le monde du conte. Elle y rayonne par sa simplicité désarmante. À son image, ses contes sont colorés, savoureux et juste assez piquants. Cette disciple de Mademoiselle C saura certainement vous séduire et vous transmettre son enthousiasme débordant pour les bonheurs simples et les folies les plus inusitées.

Nadine Walsh

En 1999, Nadine Walsh obtient un baccalauréat en art dramatique à l’Université du Québec À Montréal, enrichissant un parcours en danse, mime, marionnette, arts martiaux et jeu masqué. Depuis 2002, elle présente son répertoire de conte au Québec, en Europe, en Afrique et au Moyen-Orient.

En 2009, elle crée Femmes pirates ou crise de foi(e), mis en scène par Alberto Garcia Sanchez. En 2011, O’ La traversée fantastique, mis en scène par Diane Loiselle et Denys Lefebvre de Tenon Mortaise. En 2013, elle présente La Chatte blanche, d’après l’œuvre de Madame d’Aulnoy accompagnée de l’ensemble baroque Les Idées heureuses.

« Elle, c’est Nadine Walsh. Pendant près de deux heures, elle nous embarque dans l’odyssée de Ann Bonny et Mary Read […] Elles (Bonny et Read) s’incarnent chair et âme dans les mots de le corps de Nadine Walsh qui clame là un hymne superbe célébrant la parole. Si forte, si vraie des femmes libres. »  Anne-Marie Letort pour Gardarem Lo Larzac, 20 janvier 2017

«L’art du conte peut être très physique. Invitée dans le cadre du Festival international du conte de Fribourg, elle joue de sa voix autant que de sa forte présense corporelle. Avec elle le conte devient une parole incarnée. » Élisabeth Haas, La Liberté, Fribourg 11 mai 2010.

« Sur scène Nadine explose dans les rôles de ces deux femmes pirates qui, déguisées en hommes pour pouvoir embarquer sur un bateau, abordent l’amour et l’ennemi à bout portant ». Midi libre, samedi 17 décembre 2016.

 

Nous remercions le Musée des religions du monde de Nicolet
pour son apport à la création du spectacle Les bonnes soeurs

Musée des religions du monde