Matthieu Epp

Matthieu EPP parcourt la narration en croisant les disciplines (voix, mouvement et musique) depuis une quinzaine d’années.
Son parcours éclectique l’a amené à s’intéresser tout autant au répertoire des contes traditionnels qu’à des thématiques contemporaines comme les jeux vidéo en réseau et l’immigration « clandestine ».
Les formes qu’il propose sont souvent qualifiées d’hybrides, puisqu’il y fait  parfois se croiser voix nue, théâtre d’objets, accordéon diatonique et musique électronique.
Soyez prévenus, il a un penchant pour les histoires qui grincent…

L’Alsace à l’honneur avec Matthieu Epp

Octobre 2016
Contes autour du globe

Comme à chaque année, le mois d’octobre est consacrés aux conteurs du monde avec la série « Contes autour du globe ». Pour l’occasion, nous accueillerons les conteuses belges Anne Borlée et Julie Boitte, l’Alsacien Mathieu Epp, le Madelinot Nicolas Landry, le conteur estrien Donald Dubuc et les conteurs québécois Catherine Ego et Jean-Luc Boutin. Dans ce voyage sur les routes de la Belgique et de l’Alsace en passant par l’Estrie et les Îles-de-la-Madeleine sans oublier la Belle Province, vous serez envoûtés par des paroles tous azimuts.

“MERCI DE VOUS ÊTRE DÉPLACÉ”

Histoires de migrants par Mathieu Epp

Entre mythologie et récits de vie, ces récits témoignent de ce qu’il faut traverser pour échapper à la guerre ou la misère et dépasser les

frontières.

“C’est la nuit.

Au sommet d’une dune balayée par le vent, ils attendent, couchés à même le sable.

Des hommes, des femmes, et quelques enfants.

Immobiles et silencieux face aux vagues.

A bien la regarder, ils se disent que la Méditerranée, elle pas si grande que ça

finalement.

Que peut être eux aussi, cette nuit,

Peut être que eux aussi , ils allaient enfin pourvoir passer

Là-bas

De l’autre côté

Là-bas où on disait que même les chiens mangeaient dans des assiettes”

PRESSE

“Souvent poignant, parfois drôle, « Merci de vous être déplacé » résonne aussi fortement que sa formule qui accompagne les refus administratifs aux demandes de régularisation. Mais l’Autre n’est pas l’ennemi, il exerce son droit à l’espoir.” DNA 2012

“Avec « Merci de vous être déplacé », Matthieu Epp a signé un spectacle tour à tour émouvant et amusant, engagé aussi, autour du thème du départ, du déracinement, du passage… Dans ce théâtre d’objet, quelques ustensiles suffisent au comédien pour incarner ses personnages : une valise, une mappemonde, une boîte de biscuits.”DNA 2010

“Dès l’entrée en scène, Matthieu Epp peint le tableau douloureux des déracinés en couleurs sombres. Les récits se succèdent et s’ils ne se ressemblent pas, portent en eux la même souffrance intrinsèque et tacite. Du navire de fortune mené par un passeur peu scrupuleux à l’exil des Alsaciens au Texas au XIXe siècle et à la route E15 qui relie le sud de l’Espagne à l’Angleterre, les histoires de Matthieu Epp sentent le vécu” DNA 2012

Matthieu Epp

Matthieu EPP parcourt la narration en croisant les disciplines (voix, mouvement et musique) depuis une quinzaine d’années.
Son parcours éclectique l’a amené à s’intéresser tout autant au répertoire des contes traditionnels qu’à des thématiques contemporaines comme les jeux vidéo en réseau et l’immigration « clandestine ».
Les formes qu’il propose sont souvent qualifiées d’hybrides, puisqu’il y fait  parfois se croiser voix nue, théâtre d’objets, accordéon diatonique et musique électronique.
Soyez prévenus, il a un penchant pour les histoires qui grincent…