Pascal Mitsuru Guéran

C’est lors d’une rencontre avec le vieux Jean-Pierre Chabrol, conteur français des Cévennes, en 1995, que Pascal Guéran découvre le monde fascinant des histoires racontées sur scène. Dès lors, il délaisse le théâtre pour se consacrer à l’exploration de « la voie des contes », qu’il se met à arpenter avec assiduité. Et cette voie-là, il ne l’a plus quittée depuis bientôt 13 années !

Initié à la culture traditionnelle du Japon par sa mère japonaise, Pascal Guéran partage avec le public ses Histoires au Pays du Soleil Levant, ce qui lui permet de renouer avec ses racines, tout en communiquant sa fascination pour un univers passionnant : « Je me situe, par mes parents, à la rencontre de deux cultures. Né d’un père belge et d’une mère japonaise, j’ai grandi dans la culture occidentale, et le Japon a été pour moi durant longtemps un monde lointain et inaccessible. Depuis une dizaine d’années, cependant, j’ai ressenti le besoin d’explorer plus en profondeur mes origines, de partir à la découverte de cette culture japonaise, qui m’a imprégné durant mon enfance. Ce « voyage », je l’ai effectué au moyen des arts martiaux, de l’art du sabre, du zen, et surtout par l’étude des contes traditionnels du Japon. Je le poursuis encore aujourd’hui, et il constitue pour moi une source inépuisable de découvertes et d’enrichissement. »