La Noire

 

La Noire, un spectacle sur l’ombre lumineuse du féminin : Une ombre bienveillante qui guette, qui surprend, qui attendrit. Un fauve qui déchire et dévore s’il est mis de côté. Le spectacle est une suite d’histoires entremêlées d’images de rêves et de musique et de chants. Un voyage dans les eaux du subconscient qui se faufile au travers de créations contemporaines et traditionnelles. La réalité, le mythe et la ligne entre les deux se tressent pour nous porter vers l’intégration de la panthère, la corneille et la veuve noire… Parfois sombre, parfois festive la Noire sillonne, des entrailles à la fleur de peau, et pousse toujours vers la liberté.

Laurence Sabourin Laflamme, une artiste de grand talent, offrira sa précieuse participation comme accordéoniste.

 

Shakti Ortega St-Amant

Depuis plus de 10 ans, Shakti se laisse prendre par des histoires qui pointent une direction à l’inconscient. La nature, la puissance du sauvage, la force du féminin sacré et la parole ancestrale sont autant de thèmes qui lui sont chers. Ainsi, elle jongle dans l’univers des rites, des mythes et des archétypes. De plus, elle intègre la musique et le chant qui sont des outils intimement présents dans ses spectacles.

Duo découverte avec Shakti Ortega St-Amant et Jérôme Bérubé

 

Avec ces duos, le Diable Vert veut donner la chance à des conteurs de la relève, qui ont déjà fait leur preuve à l’occasion d’une soirée «Nouveaux visages du conte au Québec», de se «faire les dents» en duo avant d’éventuellement présenter un spectacle solo dans le cadre des Dimanches du conte.

Foudre

Foudre est une réflexion sur les relations de couple vu à travers les histoires traditionnelles. Du feu d’artifice au mariage des ombres, ce spectacle propose la rencontre de deux conteurs qui posent un regard indiscret sur ce que c’est qu’être deux ou trois ou quatre….

Jérome Bérubé

Jérome Bérubé est originaire de Baie Comeau sur la Côte Nord.  Ses contes l’on mené de Natashquan aux Îles de la Madeleine en passant par Montréal, Trois Pistoles et Québec (ce qui n’est pas nécessairement l’itérative optimale si on veut sauver du temps).

Son spectacle l’Imaginite: Contes absurdes et sensés lui a valu le Prix à la création en  région pour la Côte Nord, du CALQ en 2013, le prix Relève artistique 2011 du Conseil de la Culture Côte Nord ainsi que la première place au concours J’te fait une scène 2009 du Centre des arts de Baie Comeau.

Jérome est vice-président du Regroupement du Conte au Québec.  Il fait également partie de La Dérive, un collectif d’artistes en art actuel Baie-Comois spécialisé dans l’art relationnel.

Shakti Ortega St-Amant

Depuis plus de 10 ans, Shakti se laisse prendre par des histoires qui pointent une direction à l’inconscient. La nature, la puissance du sauvage, la force du féminin sacré et la parole ancestrale sont autant de thèmes qui lui sont chers. Ainsi, elle jongle dans l’univers des rites, des mythes et des archétypes. De plus, elle intègre la musique et le chant qui sont des outils intimement présents dans ses spectacles.

Duo découverte accordé au féminin

Le mois de Vénus

C’est déjà la seizième année consécutive que le premier dimanche du mois de mars est réservé aux conteuses afin de marquer La Journée internationale des femmes. Dirigé et animé à l’origine par Claudette L’Heureux, le spectacle Paroles de femmes,  devenu un classique dans le milieu du conte,  sera désormais sous la houlette  de Nadine Walsh. Cette saison, pour marquer la longévité de Paroles de femmes, c’est le mois de mars en entier qui sera dédié aux femmes. Cinq spectacles inédits mettant en vedette les conteuses du Québec seront présentés au cours du mois. . Si les hommes viennent de Mars et les femmes de Vénus, et bien Vénus se fera Mars en 2014.  Le mois de Mars sera «Le moi de Vénus».

Duo découverte : Carine Kasparian et  Shakti Ortega St-Amant

Avec ces duos, le Diable Vert veut donner la chance à des conteurs de la relève, qui ont déjà fait leur preuve à l’occasion de la soirée « Nouveaux visages du conte au Québec », de se « faire les dents » en duo avant éventuellement de présenter un spectacle solo dans le cadre des Dimanches du conte.

Carine Kasparian

Auteure, sémiologue et conteuse, Carine puise ses histoires dans des récits vieux comme le temps ou de son imaginaire insolite. Son regard humaniste la plonge toujours plus en profondeur dans les tissus mystérieux de la nature humaine.  Ce qu’elle aime, ce sont ces histoires qui nous enracinent, nous jardinent, parsemant une pluie de mystère qui  nous pousse à grandir.

Sur scène, son registre d’expression à la fois drôle et profond  prend sa source  au cœur d’un silence fertile, comme le note le journal Le Devoir : « Sans élever la voix, la conteuse murmure une histoire de mélodies intérieures[…] Entassée devant elle, la foule, muette, est suspendue à ses mots. Le brouhaha de l’entracte s’est complètement éclipsé. » Ses contes se sont promenés tant au Québec qu’en France ou ailleurs.

Entrepreneuse dans l’âme, elle a participé à la création et au développement de plusieurs événements  tels que la Fabuleuse Nuit du conte, le Bal des ménestrels,  le Balai des Conteurs et les Semeurs de Contes.

Shakti Ortega St-Amant

Depuis plus de 10 ans, Shakti se laisse prendre par des histoires qui pointent une direction à l’inconscient. La nature, la puissance du sauvage, la force du féminin sacré et la parole ancestrale sont autant de thèmes qui lui sont chers. Ainsi, elle jongle dans l’univers des rites, des mythes et des archétypes. De plus, elle intègre la musique et le chant qui sont des outils intimement présents dans ses spectacles.

Shakti Ortega St-Amant

Depuis plus de 10 ans, Shakti se laisse prendre par des histoires qui pointent une direction à l’inconscient. La nature, la puissance du sauvage, la force du féminin sacré et la parole ancestrale sont autant de thèmes qui lui sont chers. Ainsi, elle jongle dans l’univers des rites, des mythes et des archétypes. De plus, elle intègre la musique et le chant qui sont des outils intimement présents dans ses spectacles.

11 septembre – Nouveaux Visages du conte au Québec

Horaire de la soirée

  • 17h – Lancement du livre-CD « Narrateurs atypiques pour un siècle hystérique » publié chez Planète rebelle.
  • 20h – Nouveaux Visages du conte au Québec

Pour la neuvième année consécutive, nous vous présentons les nouveaux visages du conte qui ont retenu l’attention du Diable Vert aux quatre coins du Pays Incertain. L’instant d’une soirée, les Dimanches du conte vont renouer avec l’esprit cabaret qui a fait sa popularité à ses débuts. Cette année, vous pourrez entendre Jacline La Flèche, Daniel Boiteau, Shakti Ortega St-Amant, Raynald Barbarie, René Charette, Marie  Lupien-Durocher et Andrée Dufort.

Andrée Dufort

Passionnée par l’histoire de ses ancêtres, inspirée par son métier de costumière et nourrie par l’amour de la danse, Andrée nous amène à l’aventure là où la réalité et l’imaginaire se côtoient dans des histoires adaptées ou inventées. Finaliste du concours de la Poule noire au festival de Bouche à Oreille en 2007, elle est présente dans divers lieux de contes au Québec.

Daniel Boiteau

Conteur traditionnel, Daniel Boiteau  nous emmène à travers différentes régions du Québec ou d’ailleurs et nous fait connaître des  personnages imaginaires, tels curés, bûcherons, fous de villages, diables ou souvenirs d’enfance…

Avec son art,  il fait revivre les vieilles coutumes  d’antan qui nous réunissaient en famille et qui comblaient si bien nos longues soirées d’hiver.

Jacline La Flèche

Jacline La Flèche est québécoise de souche. Elle a toujours aimé écrire et voyager, deux passions qui l’ont entraîné aux quatre coins du globe. Pour elle, l’inusité fait partie de la normalité : tuer un lion au Kenya, parcourir les fleuves de Gambie et être sauvé par un vétérinaire dans la jungle, faire naufrage en plein Atlantique alors qu’elle partait pour un tour du monde, se retrouver coincée en plein préparatif de la guerre du Golfe sur un cargo vers la Mer Noire, grimper le Machu Pichu et suivre la route des lamas, vivre dans les troglodytes en Tunisie… autant de voyages, autant d’anecdotes qu’elle se plaît à raconter. Vous pouvez d’ailleurs en lire quelques extraits sur Passeport Monde

Marie Lupien Durocher

Des contes, Marie en raffole ! Des légendes aux contes merveilleux, en passant par quelques créations poétiques et une épopée, la conteuse s’amuse avec son public en le plongeant dans un univers unique. Marie a conté son premier conte sur scène en 2001. Après avoir gagné un prix à « Cégep en spectacle » et un autre à « Université en spectacle », elle se produit maintenant dans divers environnements, pour différents publics, parfois accompagnée de sa harpe. Elle travaille en parallèle comme directrice générale de la Maison des arts de la parole, un organisme qui fait la promotion du conte et de la poésie performée dans la région de l’Estrie.

Raynald Barbarie

Est un passionné de la tradition Québécoise, autant par la danse, la chanson, le conte et tout ce qui se rattache au patrimoine vivant. Dans son canot volant, il nous fait survoler le diable, les curés, les belles créatures qui sont cachées dans les recoins du Terroir Traditionnel comme un quêteux parcourant les étendues Laurentiennes de l’imaginaire Québécois pour faire naître LES CONTES DE BARBARIE.

René charette

Je suis un jeune retraité qui s’est fait embarquer par un ami dans le monde du conte. J’ai par la suite eu une brève formation avec Claudette L’Heureux et André Lemelin. J’en suis à mes premières armes et advienne que pourra!

Shakti Ortega St-Amant

Depuis plus de 10 ans, Shakti se laisse prendre par des histoires qui pointent une direction à l’inconscient. La nature, la puissance du sauvage, la force du féminin sacré et la parole ancestrale sont autant de thèmes qui lui sont chers. Ainsi, elle jongle dans l’univers des rites, des mythes et des archétypes. De plus, elle intègre la musique et le chant qui sont des outils intimement présents dans ses spectacles.