Drôle de manière avec Didier Kowarsky

Octobre 2017
Déjà 20 ans ! Contes autour du globe

Comme à chaque année, depuis déjà 20 ans, le mois d’octobre est consacrés aux conteurs du monde avec la série « Contes autour du globe ». Pour l’occasion, nous accueillerons le conteur tunisien Ahmed Hafiz, le Libanais Jihad Darwiche, l’Absurdistanais Didier Kowarsky, la conteuse égyptienne Chirine El Ansary et le messager du Maghreb et de l’Orient Jean-Jacques Fdida . Dans ce voyage sur les routes du Liban et de la Tunisie en passant par l’Égypte sans oublier l’Absurdistan, vous serez envoûtés par des paroles tous azimuts.

DRÔLE DE MANIÈRE

De contes en anecdotes, de poèmes en chansonnettes, Didier Kowarsky s’aventure à la recherche de quelque mystère essentiel et ineffable niché entre les mots. Au delà du langage et du sens, le geste et le mouvement, l’emportement et la désinvolture sont autant de postures exploratrices.

Le conteur suit un fil tressé de souvenirs, de récits et de citations issus d’une rencontre singulière, étalée sur trois années, avec des nomades, ados du voyage : Gitans, Manouches, Voyageurs. Ils sont issus d’un peuple qui est venu de loin et depuis un millier d’années parcourt les routes de l’Europe. Il sont à demi sédentarisés et demeurent nomades, c’est à dire qu’ils n’ont pas d’attache.

Ils se fondent dans le paysage des pays qu’ils traversent, et préservent leurs principes de vie. C’est pourquoi ils demeurent singuliers, par le rapport qu’ils entretiennent avec le temps, l’histoire et la légende ; et leur présence singulière nous tend un miroir qui dévisage.

– C’est bien la vie, hein! Y faut faire un métier, la vie. J’veux chanter, moi.

– « Ah ! Au secours, au secours !

 Il voit toujours rien, à part des hiboux dans les vieux arbres.

Il entend toujours la bonne femme,

puis d’un coup il commence à s’approcher d’un homme, et il voit rien :

il trouve qu’une ombre.

Il dit : – Monsieur, Monsieur ! Je me suis perdu dans la forêt !

– C’est normal, c’est ta pensée mon petit. »

– Vous savez pourquoi ils ont peur de vous les Gadjé?

– Moi je sais pourquoi: c’est parce qu’on dit pas « s’il te plaît » et tout ça.

 

Didier Kowarsky

Conteur, formateur, chercheur dans le domaine des Arts du Récit.

Didier Kowarsky a pratiqué différentes disciplines de la scène, théâtre classique et contemporain, masque, clown, avant de s’engager sur la voie du conte et de l’oralité. Depuis 1988 il explore toutes les directions de la parole investigatrice, négligeant la performance au profit de l’exploration de formes, de questionnements divers et de contes, ainsi que les relations de la parole avec la musique, la danse et d’autres arts de la scène et de la piste. Ce travail d’investigation ouvre une voie singulière depuis un premier solo créé en 1989, suivi de diverses créations présentées dans les lieux alternatifs, les réseaux du conte, sur les scènes théâtrales et musicales :  récitals informels en solo ou en duo avec Marc Démereau, musicien compositeur et improvisateur, spectacles musicaux avec deux, quatre ou cinq partenaires musiciens, conteurs ou comédiens, ainsi que divers spectacles éphémères avec des artistes de rencontre (danseurs, musiciens, poètes, clowns, conteurs, circassiens). Parallèlement à ses spectacles, Didier Kowarsky accompagne dans leurs créations des artistes d’horizons divers, il conduit des stages et des ateliers d’oralité, ainsi que diverses interventions en rapport avec la prise de parole et la mémoire (villes, quartiers, groupes, associations). Il dirige depuis 2010 L’Observatoire du Silence, laboratoire théâtral de recherche pluri-disciplinaire.

Le Liban à l’Honneur

 

Octobre 2017
Déjà 20 ans ! Contes autour du globe

Comme à chaque année, depuis déjà 20 ans, le mois d’octobre est consacrés aux conteurs du monde avec la série « Contes autour du globe ». Pour l’occasion, nous accueillerons le conteur tunisien Ahmed Hafiz, le Libanais Jihad Darwiche, l’Absurdistanais Didier Kowarsky, la conteuse égyptienne Chirine El Ansary et le messager du Maghreb et de l’Orient Jean-Jacques Fdida . Dans ce voyage sur les routes du Liban et de la Tunisie en passant par l’Égypte sans oublier l’Absurdistan, vous serez envoûtés par des paroles tous azimuts

Rencontres sur le pont de Bagdad.

C’était l’époque où Bagdad était le centre du monde et le grand pont sur le Tigre était le cœur de la ville et de la vie. On y croisait des mendiants et des poètes, des jongleurs et de riches marchands, des caravanes venues de loin et des vendeurs de dattes ou de gâteaux à la semoule.

Un soir, pour tromper son ennui, le calife se déguise et traverse le pont. Il y rencontre un aveugle qui réclame des gifles, un maître d’école que la vie a transformé en mendiant, un homme généreux dont la générosité dépasse celle du calife, un jeune homme qui fouette sa jument en la suppliant de le regarder et bien d’autres personnages aussi étranges…

Jihad Darwiche

Bercé dans son enfance au Liban par le zajal et les contes que racontaient sa mère et les femmes de son village,  Jihad Darwiche prend la parole comme journaliste de radio à Paris et à Beyrouth puis comme enseignant d’arabe à l’Université de Provence  et enfin comme conteur.

Depuis 1984, il anime des veillées de contes où s’entremêlent le merveilleux des Mille et Une nuits, la sagesse et le sourire. Il intervient notamment dans les bibliothèques, écoles, centres de formation, centres sociaux, prisons, théâtres et festivals (France, Suisse, Canada, Afrique francophone, pays arabes…). Il anime également des ateliers d’écriture et des ateliers de création de contes, ainsi que des stages de formation. Il a publié une trentaine d’ouvrages pour enfants et pour adultes dont « Le conte oriental, la tradition orale au Liban ».

Le Maghreb et l’Orient à l’honneur avec Jean-Jacques Fdida

Octobre 2017
Déjà 20 ans ! Contes autour du globe

Comme à chaque année, depuis déjà 20 ans, le mois d’octobre est consacrés aux conteurs du monde avec la série « Contes autour du globe ». Pour l’occasion, nous accueillerons le conteur tunisien Ahmed Hafiz, le Libanais Jihad Darwiche, l’Absurdistanais Didier Kowarsky, la conteuse égyptienne Chirine El Ansary et le messager du Maghreb et de l’Orient Jean-Jacques Fdida . Dans ce voyage sur les routes du Liban et de la Tunisie en passant par l’Égypte sans oublier l’Absurdistan, vous serez envoûtés par des paroles tous azimuts.

DE MAGHREB ET D’ORIENT : CONTES DU LEVANT

Les contes orientaux regorgent de génies, effrits, goules et autres djinns… On y trouve aussi de grands khalifes, sultans, beys, et autres cheikhs… Là-bas souffle le vent du désert, de la mer, des montagnes et autres vallées… Les contes de Maghreb et d’Orient ont ceci en particuliers qu’ils inscrivent dans ces différents décors et atmosphères l’histoire d’êtres simples qui tout en vivant là-bas nous parlent mieux d’ici.

Ce spectacle est présenté dans le cadre du Festival interculturel du conte de Montréal.

 

Jean-Jacques Fdida

 

Jean-Jacques Fdida a grandi à Paris dans le quartier de Belleville, au carrefour de différentes langues, couleurs, et traditions du monde. Depuis, son goût des différences et des mélanges n’a jamais cessé de nourrir son travail de création. Auteur, musicien, conteur et metteur en scène depuis une vingtaine d’années, son écriture se partage entre œuvres dramatiques et recueils de contes. Il dirige la collection Contes du Temps d’avant Perrault chez Didier Jeunesse et publie régulièrement dans la collection Contes des sages aux éditions du Seuil. Sa thèse de doctorat sur le conte, La femme et les garçons, a paru aux éditions Silène.

L’Égypte à l’honneur avec Chirine El Ansary

Octobre 2017
Déjà 20 ans ! Contes autour du globe

Comme à chaque année, depuis déjà 20 ans, le mois d’octobre est consacrés aux conteurs du monde avec la série « Contes autour du globe ». Pour l’occasion, nous accueillerons le conteur tunisien Ahmed Hafiz, le Libanais Jihad Darwiche, l’Absurdistanais Didier Kowarsky, la conteuse égyptienne Chirine El Ansary et le messager du Maghreb et de l’Orient Jean-Jacques Fdida . Dans ce voyage sur les routes du Liban et de la Tunisie en passant par l’Égypte sans oublier l’Absurdistan, vous serez envoûtés par des paroles tous azimuts.

MAHMOUD PORTEUR D’EAU

L’histoire de Hassan et de son fils, Mahmoud, nous mène au coeur même du Caire. Cette ville que les Arabes appellent ‘la Mère du Monde’. Mère nourricière, fatiguée d’avoir trop donné, trop pardonné; mère cruelle et tendre, encore tellement belle.

Ce spectacle est présenté dans le cadre du Festival interculturel du conte de Montréal.

 

Chirine El Ansary

 

Chirine El Ansary a fait des études de théâtre à l’Université Américaine du Caire, à l’Opéra du Caire, à l’Ecole Internationale de Théâtre Jacques Lecoq à Paris et à Goldsmiths College à Londres. Elle a également suivi des entraînements intensifs en danse et en yoga.Son attention se porte particulièrement sur le travail du corps et de la voix ainsi que sur l’utilisation de l’espace. Ses études lui permettent de former aux arts de la scène. Elle a dirigé des ateliers de travail, entre autres à l’Ecole Nationale des Arts Dramatiques de Damas, à l’Ecole Nationale des Arts Appliqués du Caire, au Collège Américain du Caire, au Musée National de Bahrein, au Goldsmiths College (University of London) et pour différentes associations de conteurs professionnels à Oslo, à Ottawa, etc.

On dit d’elle que sa voix, comme les vagues,
ondule à l’infini, que ses images et ses sonorités se
succèdent en continu…

La Tunisie à l’honneur avec Ahmed Hafiz

Octobre 2017
Déjà 20 ans ! Contes autour du globe

Comme à chaque année, depuis déjà 20 ans, le mois d’octobre est consacrés aux conteurs du monde avec la série « Contes autour du globe ». Pour l’occasion, nous accueillerons le conteur tunisien Ahmed Hafiz, le Libanais Jihad Darwiche, l’Absurdistanais Didier Kowarsky, la conteuse égyptienne Chirine El Ansary et le messager du Maghreb et de l’Orient Jean-Jacques Fdida . Dans ce voyage sur les routes du Liban et de la Tunisie en passant par l’Égypte sans oublier l’Absurdistan, vous serez envoûtés par des paroles tous azimuts.

 

HISTOIRES TOMBÉES DU CAMION  De et par Ahmed Hafiz

Avec « Histoires Tombées du Camion », Ahmed Hafiz, nous offre un récital de contes ramassés sur la route de ses pérégrinations.

Des contes poétiques et déjantés où les gens bons et moins bons rêvent du meilleur des mondes, d’un monde qu’ils aimeraient meilleur.

Ahmed Hafiz nous raconte d’une manière drôle le malaise de notre société, les fléaux de notre temps.

« Histoires Tombées du Camion » est un délicieux délire qui évoque pèle mêle, avec humour et poésie : la vie, le rêve, les idiots, le jus de nuage, les deux hiboux, le roi Petit Loup, Cendrillon, le prince Ramon di Aragon et les contes traditionnels de Tunisie.

Bref, c’est un spectacle vivant et convivial qui s’adapte à l’âge du public, le prix de la bière, l’humeur du conteur et la température extérieure.

Ahmed Hafiz

Ahmed Hafiz est né sous le soleil de Tunis.

Il quitte la Tunisie pour la France où il fait sienne la langue française et les valeurs républicaines.

A vingt ans il s’installe en Belgique et partage avec les Belges leur convivialité et leur philosophie, un mélange déjanté d’humour décalé et d’autodérision.

Il rejoint le Théâtre alternatif « Croquemitaine » de Tournai (en Belgique) et participe avec ce collectif, pendant plusieurs années à des pièces de théâtre, des événements, des performances et des animations de rues.

En 2004 après une formation aux « Contes d’intervention » Il devient auteur-conteur.

Avec ses contes « pour rire et réfléchir », Ahmed Hafiz nous invite à regarder autour de nous, maintenant, à découvrir l’envers du décor, « l’arrière-cour des palais ».

Ses personnages sont drôles, poétiques et pathétiques, aux prises avec l’adversité du quotidien, l’injustice, l’absurde et le dérisoire.

www.hafiz-raconte.com