Western

Avec Western, Achille Grimaud (Bretagne) et François Lavallée (Québec) entreprennent une très personnelle conquête de l’Ouest. Une traversée en duo à dos de cheval sur un territoire imaginaire empreint de codes et de personnages sauvages.

Ils concevaient la liberté comme une déconnexion numérique, une rupture informatique, un détachement des réseaux. Ils racontaient un monde où la communication était directe, sans artifice, humaine.

Dans la poussière du désert, le long des lignes télégraphiques en constructions, ils vont réalisé que le monde a toujours cherché à communiquer plus, plus vite, plus loin.

Dans leurs histoires et dans leurs mots, ce sont alors deux mondes qui se rencontrent: celui des pionniers, du train et des poteaux télégraphiques, et celui de nos contemporains, des flux d’informations et des réseaux de fibre optique.  Du télégraphe à l’internet, du train postal aux courriers électroniques, se joue la même envie d’aller de l’avant, d’aller plus vite, de communiquer mieux.Des convois de pionniers aux nouveaux médias de transmissions, tout renvoie toujours au chemin, tout indique une destination.

Achille Grimaud

On pourrait parler de lui comme de l’homme aux chutes terribles, aimant tailler des vestes dans le costard des habitudes. Achille Grimaud, ce n’est pas « il était une fois », c’est « ici et maintenant »! Comment vous dire ? On compare trop souvent les artistes à des voitures. Si Achille était un carrefour, il serait plutôt celui du cerveau humain, exactement à la jonction de l’antenne parabolique, de l’artère corrosive et de la veine poétique.

François Lavallée

Dans un univers qui se situerait à la frontière de celui de Tim Burton et du Baron de Münchausen de Terry Gilliam, François Lavallée livre un hommage tout personnel au Québec et à sa mémoire collective, au travers d’histoires où pointe une douce folie teintée d’une poésie sincère et vibrante. Avant tout, homme de paroles et d’idées, forgeron de menteries et rêveur de réalités, c’est aussi un bricoleur d’images, le nez au vent de la modernité.

La Côte d’Ivoire et la Bretagne à l’honneur

Octobre 2015
Contes autour du globe

Comme à chaque année, le mois d’octobre est consacrés aux conteurs du monde avec la série « Contes autour du globe ». Pour l’occasion, nous accueillerons la conteuse gabonaise et électron libre de la saison Gisèle Ndong Biyogo, l’ivoirien Taxi-Conteur, le breton Achille Grimaud, la libanaise Najoua Darwiche et les québécois Véronique Béchard et Yoda Lefebvre. Dans ce voyage sur les routes du Gabon et de la Côte d’Ivoire en passant par la Bretagne et le Moyen-Orient sans oublier la Belle Province, vous serez envoûtés par des paroles tous azimuts.

 

Achille Grimaud

On pourrait parler de lui comme de l’homme aux chutes terribles, aimant tailler des vestes dans le costard des habitudes. Achille Grimaud, ce n’est pas « il était une fois », c’est « ici et maintenant »! Comment vous dire ? On compare trop souvent les artistes à des voitures. Si Achille était un carrefour, il serait plutôt celui du cerveau humain, exactement à la jonction de l’antenne parabolique, de l’artère corrosive et de la veine poétique.

Taxi-Conteur

 

ADEPOJU Adama alias « Taxi-Conteur » est né au cœur de la capitale économique de la Côte d’Ivoire : Abidjan. Nourri à la culture urbaine et à la sagesse de ceux qui savent écouter, Adama ADEPOJU allie, avec maestria, la parole d’eau à la parole de feu, la parole de miel à la parole d’éclair et de foudre. Conteur et véritable improvisateur maniant autant le verbe parlé que chanté ou scandé, avec une fougue décoiffant ; Branché sur 1000 volts, passant du rire déployé à l’ironie « palabreuse », Adama ADEPOJU raconte depuis longtemps aux petits et aux grands du monde entier. Avec lui, c’est d’une invitation au voyage qu’il s’agit.
Voilà pourquoi il s’appelle… Taxi – Conteur !

Achille Grimaud

On pourrait parler de lui comme de l’homme aux chutes terribles, aimant tailler des vestes dans le costard des habitudes. Achille Grimaud, ce n’est pas « il était une fois », c’est « ici et maintenant »! Comment vous dire ? On compare trop souvent les artistes à des voitures. Si Achille était un carrefour, il serait plutôt celui du cerveau humain, exactement à la jonction de l’antenne parabolique, de l’artère corrosive et de la veine poétique.

9 octobre – De la Réunion à la Bretagne en passant par le Québec

Contes autour du globe
De la Réunion à la Bretagne en passant par  le Québec

Contes autour du globe

Comme à chaque année, les mois d’octobre est consacrés aux conteurs du monde avec la série « Contes autour du globe ». Pour l’occasion, nous accueillerons le conteur kabyle Kamel Guennoun, le conteur breton Achile Grimaud, le conteur québécois François lavallée, le conteur réunionnais Sergio Grondin, la conteuse belge Vanessa Lefebvre, le conteur Burkinabé Kientega Pingdéwindé Gérard alias KPG ainsi que le conteur Polonais Michal Malinowski. Dans ce voyage sur les routes du Maghreb, de l’Afrique et de l’Europe de l’Est en passant par le Plat Pays et le Québec sans oublier la Bretagne et la Réunion, vous serez envoûtés par des paroles tous azimuts.

Le cabaret de l’impossible

Le cabaret de l'impossible

Marier la tradition et la modernité, autant faire se rencontrer l’eau et le feu. Il s’agissait ici de s’engager à la poursuite de la parole première, de rassembler 3 horizons artistiques, 3 cultures singulières et pourtant liées par une langue et une histoire communes, celle des migrations et des grandes épopées. En prenant comme point de départ les contes et les légendes de la Bretagne, de la Réunion et du Québec, Achille Grimaud, Sergio Grondin et François Lavallée nous construisent un toit pour mieux habiter le monde.
Tous ont comme habitude de réconcilier les mythes et le réel, le conte et le théâtre. C’est cette complicité d’expériences qu’ils auront partagé ensemble et avec d’autres artistes, officiant comme compagnons artistiques. Ensemble, ils auront travaillé en France, à la Réunion et au Québec, pour construire en marchant ce Cabaret de l’impossible, où cohabitent histoires des origines, carnets de voyage, fragments d’épopées et autres anecdotes contemporaines.
Conçu comme un espace de transmission et de réflexion, véritable projet d’accompagnement itinérant sur des territoires francophones ce Cabaret se veut une expérience de compagnonnage. Il s’agit plus de chercher en marchant sur les traces que de reproduire, il s’agit moins de mettre en harmonie que de confronter et de questionner les mondes et les gens. L’humain, la vie, la mort, l’humour et la folie constituent le coeur de cette recherche. De ce projet d’accompagnement émane la création d’un objet artistique singulier, faisant moins appel aux techniques théâtrales qu’à l’invention d’une dramaturgie qui lui soit propre, profondément exigeante dans sa forme comme peut l’être la poésie dans son dépouillement, qui fasse jaillir de cette matière orale ancrée dans la modernité des lignes de force anciennes et obscures, un sens caché.

Achille Grimaud

On pourrait parler de lui comme de l’homme aux chutes terribles, aimant tailler des vestes dans le costard des habitudes. Achille Grimaud, ce n’est pas « il était une fois », c’est « ici et maintenant »! Comment vous dire ? On compare trop souvent les artistes à des voitures. Si Achille était un carrefour, il serait plutôt celui du cerveau humain, exactement à la jonction de l’antenne parabolique, de l’artère corrosive et de la veine poétique.

François Lavallée

Dans un univers qui se situerait à la frontière de celui de Tim Burton et du Baron de Münchausen de Terry Gilliam, François Lavallée livre un hommage tout personnel au Québec et à sa mémoire collective, au travers d’histoires où pointe une douce folie teintée d’une poésie sincère et vibrante. Avant tout, homme de paroles et d’idées, forgeron de menteries et rêveur de réalités, c’est aussi un bricoleur d’images, le nez au vent de la modernité.

Sergio Grondin

Sergio Grondin est un homme debout face aux vents sombres… C’est aussi un porte-voix, un ambassadeur, un diseur de mots d’làbas. Quand il raconte ses racines, son pays, son rapport très particulier à la France, la « mère-patrie », chaque mot est une émotion, chaque silence un sourire, chaque souffle un espoir, une fierté aussi.