Louis-Noël Bobey “Titiboulibi”

On ne sait pas trop s'il conte, s'il slame, s'il chante, mais il postillonne beaucoup !
en patois de Bresse, en innu, marseillais, parfois même en français et sous sa glotte on trouve de tout mais pas que: un dentier de grand-mère, une aile de moulin, une autre de poulet, une auto calcinée, un bateau de pirates, un bon gros matin, de la vaisselle cassée...en fait rien de tout ça mais venez, vous verrez!