Nouveaux visages

3 novembre 2024  à 19:30 avec Catherine Robert, Dyane Bouthillette-Dybou, Jérome Bérubé, Maëlle Tripon, Mélanie Cullin et Nelly Onestas Daou

Nouveaux visages du conte avec Catherine Robert, Nelly Onestas Daou, Maëlle Tripon, Dyane Bouthillette-Dybou et Mélanie Cullin. Invité spécial : l’électron libre de la saison Jérome Bérubé

Achetez vos billets à l'avance pour le spectacle en webdiffusion!

Catherine Robert

Catherine Robert est une conteuse de la relève qui a également une formation en enseignement en adaptation scolaire et sociale. Elle exerce aussi l’art d’improviser depuis plus de 10 ans dans diverses ligues d’improvisation (L’Abordage, Frayeurs d’Ailleurs, la Semi-lustré et La Mission). L’Art la passionne depuis toujours et le conte est la forme que Catherine développe ardemment depuis 2021.Elle a participé à plusieurs événements de contes dans les dernières années (La Plus Grande Menterie de l’Estrie, OFFO, Festival de contes et de menteries de Québec et Le Rendez-vous des Grandes Gueules de Trois-Pistoles). Catherine s’est d’ailleurs démarquée en remportant un concours à ses tout débuts (PGME 2020). Elle fait partie de l’équipe des Productions Ça commence à quelle heure, un organisme de diffusion et de production de spectacles de contes.

Crédit photo : Dominick Ménard

Dyane Bouthillette-Dybou

Artiste, écrivaine, conteuse, chansonnière et illustratrice, Dybou est une amoureuse de l'art sous toutes ses formes depuis son plus jeune âge. En humour avec la vie, Dybou joue et jongle avec les mots, l'alphabet et... les émotions. Consciente du pouvoir alchimique de la créativité, elle n'hésite pas à examiner au microscope un incident, un sujet d'actualité ou un événement afin d'amplifier et de déformer les détails... Ainsi inspirée, elle invente des histoires sans queue ni tête, mettant en scène des personnages caricaturés par sa plume humoristique. En 2017, elle remporte les premiers prix aux niveaux régional, secteur et division et se mérite la 3e place au niveau district du concours de discours humoristique de Toastmasters International. En 2022, elle expérimente et explore pour la première fois l'univers du conte sur la scène du Festival du conte des Laurentides où elle gagne le concours de menteries.

Jérome Bérubé

Natif de la Côte-Nord, Jérome Bérubé est un projecteur d'imaginaire, un conteur lumineux et un menteur créatif. Son cerveau est une encyclopédie trouée où les connaissances se connectent de façon absurde et inattendue. En 2023, il publie Couilles de Camion aux Éditions Planète Rebelle. Jérome habite maintenant le quartier Rosemont de Montréal où il crée entre son territoire forestier originel et son écosystème urbain d'adoption. Crédit photo : Shakti-Ortega Saint-Amant

Maëlle Tripon

Mélanie Cullin

Musicienne et comédienne, Mélanie Cullin s'épanouit dans la rencontre multidisciplinaire aux frontières du théâtre, de la musique, de la danse et des arts visuels. Elle fonde en 2016, le collectif Myriade (devenu organisme culturel en 2024) dont la mission est d'offrir des expériences artistiques pour les enfants et les adultes. Elle collabore à la création de plusieurs spectacles-jeunesse dont elle assure l’interprétation, la conception sonore, l’écriture ou la mise en scène, notamment avec Collectif Myriade (Migraphonie), Le Moulin à Musique (Nocturne, Maelstrom, Tableaux Musique), La Marche du Crabe (Un Orteil dans le Vide, Amarelinha, Victor) et Théâtre Motus. En 2022 et 2023, elle publie deux ouvrages : Initiation à la création (Éditions Lemoine) et le recueil L’Usine à sons (auto-publication), et est nouvellement clowne thérapeutique. Elle fait ses premiers pas dans le conte lors d'un atelier avec Claudette L'heureux en 2019, et se lance en 2024 dans un premier projet d'écriture en solo.

Crédit photo : Myriade

Nelly Onestas Daou

En 2016, Nelly Onestas Daou s’évade d’un cubicule pour renouer avec sa passion pour les mots. En chemin, jaillit l’envie de mettre sa parole au service de la célébration du Vivant sous toutes ses formes. Sa rencontre avec la version contemporaine du kasàlà - poésie orale issue de traditions ancestrales africaine qui valorise la reliance - marque un tournant dans sa vie de jeune artiste. C’est en effet à partir de la pratique de cette forme de récit poétique que son intérêt pour le conte de sagesse émerge. Depuis, elle goûte de plus en plus à la magie de créer et de partager des histoires.