Sandrine Garbuglia

Issue d’une famille circassienne, Sandrine Garbuglia est Lauréate 2009 de la Villa Kujoyama. Elle rencontre alors les maîtres japonais de la parole à Osaka et Tokyo et collecte leurs histoires, méconnues du public francophone. Depuis, elle adapte les textes du répertoire Rakugo. Elle est l’auteure de six spectacles de contes japonais, joués en Europe, au Canada et au Japon.

Sa première création Histoires tombées d’un éventail (2010), qu’elle écrit, adapte et met en scène, compte à ce jour plus de 500 représentations.

En 2019, son premier recueil de Rakugo: Histoires tombées d’un éventail aux Éditions l’Harmattan (Coup de coeur 2021 du CNLJ)

Stéphane Ferrandez

Ethnologue de formation, il parcourt le monde depuis 20 ans (Europe; Japon; Canada), laissant sur son passage les contes et les rythmes des instruments des cinq continents.

Lauréat 2009 de la Villa Kujoyama, il est le premier français formé par les maîtres japonais de la parole à leur art. Il travaille avec l’auteure Sandrine Garbuglia avec qui il fonde la Compagnie Balabolka en 2006. Il se produit dans les festivals de renom (Paroles de conteurs; Festival d’Avignon, etc.) les lieux les plus prestigieux (Philharmonie de Paris; Musée de l’Orangerie, etc.), comme les plus intimistes et auprès des publics empêchés.

«Stéphane Ferrandez n’est pas avare en jeux de mots et en clins d’œil destinés aussi bien aux plus jeunes qu’aux plus vieux spectateurs.»
Christina Marino, L’arbre aux contes, Le MONDE, octobre 2016

Dieuvela Étienne

Dieuvela Étienne est une artiste, actrice et auteure engagée dans la promotion des talents et des traditions ancestrales haïtiennes. Initiée très tôt au vodou haïtien par sa mère, elle continue à développer ses connaissances à travers des expériences en Afrique de l’Ouest et une exploration de diverses spiritualités. Installée au Canada depuis 2018, elle est une figure influente dans le domaine des arts et de la culture, utilisant différents moyens artistiques pour partager son art de vivre.

Abèle Kildir

Abèle Kildir est un.e compositrice et vioniste non-binaire basé.e à Montréal. Iel prête ses pratiques avec sensibilité et polyvalence à divers projets artistiques pour l’écran et les arts de la scène. L’artiste compose des albums solo et est co-fondatrice de la formation post-rock instrumentale Sauf les drones pour laquelle iel compose, interprète et réalise les albums.

Leïla Sofiane

Formé·e en théâtre social et en informatique, Leïla Sofiane est devenue artiste de la parole. Sa pratique se tisse entre des bibliothèques, ses journaux, et son chemin à travers les paysages qui l’entourent. Si sa pensée est queer et intersectionnelle, son œuvre est une  recherche d’accessibilité, de beauté, et d’extase. Iel diffuse ses fragments poétiques sur  des scènes québécoises, par la micro-édition et dans des recueils et magazines imprimés, et sur internet. À ses heures, iel cultive des légumes, sa famille choisie, et un esprit révolté, en Gespe’gewa’gi, un territoire non-cédé Mi’gmaq communément appelé la Gaspésie.

Mouette Ménard

Mouette Ménard a étudié le théâtre à Lionel-Groulx, promotion 2013.

Depuis il a fondé le théâtre des barbus et le collectif Ohébah, mais s’est rapidement tourné vers l’animation. La folie des jeunes et moins jeunes ainsi que le contact direct d’un personnage avec son public l’a séduit et, depuis son rôle d’animateur, il a découvert le conte.

Au début, le conte était simplement sa marque de commerce en tant qu’animateur, mais, en 2017, avec son premier spectacle Le trésor de la Muse-Gueule, il fait le pas vers le conte scénique.
Depuis, en plus de ces animations à travers les écoles de Montréal, on a pu le voir aux Dimanches du conte et dans divers bars et cafés. Il a joué dans plusieurs festivals de contes à travers le Québec.
Sauve-moi l’année prochaine est son second spectacle


Depuis 2019, ses recherches sur les folklores l’ont mené à retourner aux études pour approfondir sa compréhension de son art. Il étudie présentement l’histoire médiévale conjointement à l’UQAM et l’UdeM où il se spécialise dans les changements de la littérature orale à travers le temps et l’espace.

Crédit photo : Gabrielle Paquette

Mélusine Atta

Baron Marc-André Lévesque

Est né à Ottawa en 1990 et il lit ses poèmes sur scène depuis 2011. Entre ces deux dates, il a passé le plus clair de son temps dans la lune. Il est l’auteur de 4 recueils de poésie, dont Chasse aux Licornes (Écrou) et Tricératopcanon (Ta Mère), et co-auteur de Verdunland (Ta Mère) avec son colocataire de l’époque Timothée-et-William Lapointe, capitaine de leur équipe de brunch. Baron est aujourd’hui papa et prof de poésie dans un cégep anglophone, où il s’amuse à faire semblant de ne pas être poète

Crédit photo : Camille Gladu-Drouin

BeWyrd (Michael Clarke)

Est un poète slameur basé à Tio’tia:ke (Montréal). Il a remporté le prix Ian Ferrier Spoken Word Award de QWF en 2023. Il a participé à l’organisation du Canadian Individual Poetry Slam 2023 (CIPS) organisé par la Vancouver Poetry House. Il a représenté Montréal au Canadian Festival of Spoken Word (CFSW) en 2012 et 2013. Il est directeur générale et l’administrateur du collectif de la poésie Throw ! Poetry Collective, qui présente une fois par mois des slams de poésie bilingues, à la fois compétitifs et amicaux. Il est titulaire d’une maîtrise en technologie de l’éducation de l’Université Concordia.

Jérôme Campbell

Originaire de Montérégie, guitariste et compositeur de rock instrumental depuis plus de vingt ans, parolier depuis 2019, Jérôme C en est maintenant à développer (timidement!) un style littéraire léger en surface qui traite de thèmes plutôt criants. Influencé par l’approche délibérément saugrenue de trois figures cultes de la chanson anglo-saxonne (Waits, Beck, Malkmus), ses collages se veulent des satires ludiques construites en réaction aux multiples ridicules de ses contemporains et de l’état du monde. Il y aborde la religion, la surconsommation, la santé mentale et autres enjeux de société en filant des métaphores morales où foisonnent les comparaisons capillaires, culinaires, polytechniques et domestiques.