Mélanie Cullin

Musicienne et comédienne, Mélanie Cullin s’épanouit dans la rencontre multidisciplinaire aux frontières du théâtre, de la musique, de la danse et des arts visuels. Elle fonde en 2016, le collectif Myriade (devenu organisme culturel en 2024) dont la mission est d’offrir des expériences artistiques pour les enfants et les adultes. Elle collabore à la création de plusieurs spectacles-jeunesse dont elle assure l’interprétation, la conception sonore, l’écriture ou la mise en scène, notamment avec Collectif Myriade (Migraphonie), Le Moulin à Musique (Nocturne, Maelstrom, Tableaux Musique), La Marche du Crabe (Un Orteil dans le Vide, Amarelinha, Victor) et Théâtre Motus. En 2022 et 2023, elle publie deux ouvrages : Initiation à la création (Éditions Lemoine) et le recueil L’Usine à sons (auto-publication), et est nouvellement clowne thérapeutique. Elle fait ses premiers pas dans le conte lors d’un atelier avec Claudette L’heureux en 2019, et se lance en 2024 dans un premier projet d’écriture en solo.

Crédit photo : Myriade

Dyane Bouthillette-Dybou

Artiste, écrivaine, conteuse, chansonnière et illustratrice, Dybou est une amoureuse de l’art sous toutes ses formes depuis son plus jeune âge. En humour avec la vie, Dybou joue et jongle avec les mots, l’alphabet et… les émotions. Consciente du pouvoir alchimique de la créativité, elle n’hésite pas à examiner au microscope un incident, un sujet d’actualité ou un événement afin d’amplifier et de déformer les détails… Ainsi inspirée, elle invente des histoires sans queue ni tête, mettant en scène des personnages caricaturés par sa plume humoristique. En 2017, elle remporte les premiers prix aux niveaux régional, secteur et division et se mérite la 3e place au niveau district du concours de discours humoristique de Toastmasters International. En 2022, elle expérimente et explore pour la première fois l’univers du conte sur la scène du Festival du conte des Laurentides où elle gagne le concours de menteries.

Maëlle Tripon

Catherine Joanis-Sirois

Catherine est psychologue et artiste à ses heures. Elle conte, joue au théâtre, chante, et fait de la poterie. Elle s’est lancée dans le conte avec son complice François en 2021, avec leur premier spectacle Retrouvons la Rivière, diffusé dans les Festivals, les événements culturels, les parcs et les cafés locaux. Récemment, en 2023, ils ont lancé leur deuxième spectacle La Lumière de ce qui fuit. Leurs spectacles sont composés de contes originaux, ponctués de musique et de chansons liant les contes. 

Catherine adore jouer des personnages, chanter en toute simplicité et partager des moments intimes avec le public.

François Laurin

François Laurin, alias Franchanteur, est comédien de formation. Il porte depuis l’enfance un imaginaire débordant de mondes inventés, qui lui vient de sa passion pour les livres fantastiques. La création de contes merveilleux devient naturellement un  moyen d’expression.

Il crée avec sa complice Catherine deux spectacles de contes, Retrouvons la Rivière (2021)et La Lumière de ce qui fuit (2023), qui abordent le thème du retour à soi. Il affectionne particulièrement d’intégrer des ambiances sonores et des chansons à la guitare aux spectacles afin de créer de beaux moments d’intimité. Franchanteur souhaite partager à son public le pouvoir transformateur de raconter des histoires

Franchanteur souhaite partager à son public le pouvoir transformateur de raconter des histoires.

Cindy Sneessens

Jeune diablesse à l’âme ancienne, les racines plongées dans le cœur palpitant de la vie et les ailes déployées, elle est rieuse comme une cascade et gouailleuse comme une vielle sorcière. Nourrie depuis sa plus tendre enfance au sein des forêts profondes de sa Belgique natale, elle aime à chanter au fin fond des grottes, à conter dans des alcôves, et à murmurer sur des oreillers blonds de paille. Elle parle avec les cerfs et dort avec les grands fauves. Jouant avec les pieds de l’aube, elle s’est taillé un chemin dans le monde du conte comme un brin d’herbe écartant le béton d’un trottoir pour chercher le soleil ! C’est une conteuse généreuse et naturelle, qui semble allaitée d’éternité contagieuse.

Jacky Druaux

Jacky Druaux est entré dans l’univers du conte avec des histoires racontées et jouées de François Noul, présentées en 2011 au concours du Festival interculturel du conte de Chiny.  Puis, de contes en légendes, il explore avec différents formateurs l’univers du conte et ses pratiques (Thomas Delvaux, Yvan Couclet, Etienne Piette, François Lavallée, Claudette L’Heureux).

Il intègre la Maison du Conte de Charleroi en septembre 2013. Il a écrit quelques contes et participe à de nombreuses balades contées mettant en valeur le patrimoine historique et légendaire de son Pays Noir. Il a créé différents spectacles contés : Les 7 péchés capitaux, Qui est le plus malin (diableries et roueries), Contes macabres, Contes fantastiques noirs de Jean Ray, Thomas Owen, Jacques Steinberg, Contes coquins (humour et sensualité).

 Depuis septembre 2018, Jacky Druaux fait partie de l’équipe qui dirige la Maison du Conte de Charleroi reconnue par la Fédération Wallonie Bruxelles.

Enfin, il a une grande expérience scénique : théâtre (jeu et mise en scène, plus de 60 pièces) comédies musicales et opérettes (plus de 50 ouvrages). On le retrouve régulièrement dans des séries télévisées, des pubs TV et des apparitions au cinéma.

Jacques Newashish

Frédéric David

Il raconte comment va le monde, aimant se glisser dans la peau de ses personnages, passant du comédien au conteur, du cri au silence… Depuis tout petit, les histoires sous toutes leurs formes font partie intégrante de la vie de Frédéric DAVID. Né en 1967 à Cholet (49), il racontera ses premières histoires dans les bacs à sable sur les bords de la Loire ou de l’océan Atlantique…. Ensuite, des pieds des Pyrénées à la frontière Belge, il mettra en scène diverses compagnies. Comédien, metteur en scène, marionnettiste, il crée et/ou participe à de nombreuses créations (Théâtre de l’inattendu -59-, Cie Bolega Bolega -11-, Cie Apsaras -33-, Cie les Petits Bancs -13-).

Il crée en 2003, le Festival SPIRALE A HISTOIRES, événement majeur des Arts de la Parole à Riscle (Gers) dans le Sud-Ouest et construit – chez lui – un lieu de diffusion et de création « Le Petit théâtre Spirale ». Sans abandonner le monde du spectacle, il intervient dans le monde de l’éducation. Formé aux ateliers de l’art cru, il développe les ateliers d’expression autour de la parole.

Crédit photo : David Debord

Anne Godin