La soirée de clôture de la 25e saison

Afin de marquer le coup pour la clôture de la 25e saison des Dimanches du conte, seront réuni.e.s sur la scène du Jockey les conteur.euse.s de la première heure, ces gens sans qui les Dimanches du conte n’auraient jamais pris son envol et acquis ses lettres de noblesse.

À l’affiche :  Claudette L’Heureux, François Lavallée, André Lemelin, Jean-Marc Chatel, Éric Gauthier, Éric Michaud, Eveline Ménard, Ronald Larocque, Lucie Bisson, Myriame El Yamani. Invité spécial :  l’électron libre de la saison Yves Robitaille

Achetez vos billets à l'avance pour le spectacle en webdiffusion!

André Lemelin

Originaire de l’Abitibi, André Lemelin raconte depuis le milieu des années 1990 : il brode ses histoires sur des canevas en relation avec l’auditoire, improvise au besoin et il choisit ses contes selon les gens présents et l’environnement dans lequel il évolue.

Site personnel

Claudette L’Heureux

Dans le cadre des Dimanches du conte, Claudette aura été de la première et la dernière soirée des Paroles de femmes. Elle en a connu des belles, errant, cherchant sa vérité du moment. Une chance que la Poule à Madame Moreau veillait au grain. « Tu as fait longue vie pleine d’histoires et ce n’est pas la fin. Tu as une voix faite pour les contes. Tu es : : charmante  L:   loyale  A : adorable  U : unique  D : droite E:  énergique  T:  tenace T : tendre  E : étincelante LUNA SAURIOL 12 ANS

Eric Gauthier

Abitibien errant, informaticien défroqué, Éric Gauthier raconte le fantastique, l'absurde, les mystères de la vie moderne. Tantôt écrivain, tantôt conteur, il s’est produit sur une multitude de scènes, du Sergent recruteur (à Montréal) jusqu’au Yukon, en France et en Serbie. Sa passion pour les rouages des histoires l’amène aussi à accompagner le travail d’autres créateurs et créatrices. Ses œuvres lui ont valu plusieurs prix, dont le Grand Prix de la science-fiction et du fantastique québécois. De son recueil de contes Terre des pigeons (Planète rebelle, 2002) à son roman Les Étages ultérieurs (Alire, 2021), il s’est démarqué par sa vision singulière et ses ambiances variées. Il habite Sherbrooke et fréquente des contrées imaginaires. Pour en savoir plus: ericgauthier.net. Crédit photo Jean-François Dupuis

Eric Michaud

Conteur de profession depuis plus de 25 ans, Eric participe, en 2009, au prestigieux « Concours international de menteurs » de Moncrabeau en France. Il remporte le titre et devient le 1er non-Européen à être sacré Roy des menteurs. Il ne s'arrête pas là et continu d'amasser des titres. Contes traditionnels, légendes et menteries se croisent à travers l’humour, le dramatique et le mystérieux…

Eveline Ménard

Conteuse depuis 24 ans, Eveline Ménard a rencontré de nombreux conteurs traditionnels et a le souci de transmettre leur répertoire à travers ses différents projets, comme Conteur d’une génération à l’autre avec les enfants, la Roue du temps avec la conteuse atikamekw Karine Wasiana Echaquan etc. Voyageuse dans l’âme, elle se déplace dans plusieurs régions du Québec, effectue régulièrement des tournées en France et porte sa parole dans de nouveaux pays chaque année.

Eveline Ménard Conteuse, musicienne et fileuse https://evelineconte.com
514-317-3626

François Lavallée

Nourri par les racines, François Lavallée a la certitude que nos vies en surface s’ancrent bien plus profondément que ce que l’on croit. Derrière son regard doux, sa voix sûre et son timbre rassurant, affleure un univers sombre et irrémédiablement marqué par la perte : celle de l’enfance, des racines ou de la mémoire. Remonter le cours, chercher la source, s’émouvoir de cette quête et, à coup de mots, construire des images en forme d’histoires tendres et cruelles. Sublimer le réel. François Lavallée est un nomade contemporain, auteur, conteur, conférencier et formateur depuis 1996. Son métier l’a amené sur les routes d’asphaltes et de gravelles aux quatre coins du Québec, du Canada et plus de quatre-vingt-dix fois en France, en Suisse et en Belgique, dans le désert blanc du Nunavik et celui des Touaregs du Niger, chez les autochtones des volcans de l’Équateur, sur l'île de La Réunion, en Roumanie, au Djibouti et dans les banlieues parisiennes. Il a représenté le Canada et remporté la médaille d’or du concours «Contes et conteurs» aux Ves Jeux de la francophonie (2005) à Niamey au Niger avec le conte «Le recycleur de talents» et a reçu à l'automne 2017 le PRIX JOCELYN BÉRUBÉ remis par le Festival de contes et récits de Trois-Pistoles. Crédit photo : Helena Vallès

Jean-Marc Chatel

Jean-Marc Chatel a été des premières heures du conte. Biologiste spécialisé en écologie et en environnement, il s’inspire souvent de la nature et des rencontres faites en forêt pour ses contes. Il a conté partout au Québec, en Europe et en Afrique.

Lucie Bisson

C’est par un concours de menteries que Lucie Bisson fait son entrée dans le milieu du conte au Québec. Des contes, récits et légendes tantôt traditionnels, tantôt mis aux couleurs de la conteuse vous emmène dans l’univers de cette raconteuse d’histoires où par plaisir elle raconte en tandem avec le public. Dans la plus pure tradition de sa mémoire, les histoires prennent vie au grand plaisir des oreilles qui se tendent et des yeux qui s’allument. Le lieu s’emplie alors de cette atmosphère palpable qui fait que le public devient personnage.

www.conte-quebec.com/conteurs/lucie-bisson-0

Myriame El Yamani

Nomade dans l’âme et pour vrai, Myriame El Yamani a flâné sur plusieurs continents à la recherche de ce métissage des cultures et des rêves de l’humanité. Elle a rempli depuis 25 ans sa besace de contes qu’elle partage avec vous. Née au Maroc d’un père marocain, d’une mère française et d’un grand-père yéménite, elle puise son inspiration dans les senteurs salines de l'Acadie, le Montréal multiethnique, les secrets de sa grand-mère vendéenne, les couleurs et arabesques du Maghreb, la sagesse africaine et les mystères des 1001 nuits. www.myriameelyamani.ca. Elle enseigne aussi la sociologie de l’oralité et l’art du conte à l’UQAM. https://professeurs.uqam.ca/professeur/martineau.myriame/ Crédit photo : Adriana Garcia Cruz

Ronald Larocque

Ronald Larocque est conteur, écrivain et poète. Conteur de la première heure des Dimanches du conte de Montréal dont il fut l'Électron libre pour le 20ième anniversaire. Il raconte depuis plus de vingt-cinq ans et est cofondateur de Festilou, festival de contes pour les jeunes. Il a promené ses histoires de Natashquan à Poitiers, de Lyon à Mumbai, Goa et Delhi. Il conte pour les adultes et aussi pour les enfants qu'il guide dans la création de leurs propres contes dans le cadre de La culture à l’école. Docteur en lettres (Ph.D.) de l’Université Laval (création), c’est un globeconteur (mot qu'il a créé) pour le partage et l’amitié. Il a aussi produit plusieurs spectacles en solo, duo et collectif.

Crédit photo Suzane O’Neill Site web: https://ronaldlarocque.com/

Yves Robitaille

Enrôlé par Le Sergent Recruteur au siècle dernier, ce vétéran des Dimanches du conte aura exploré le Moyen-âge anglais ( Les contes de Canterbury), les débuts du monde selon les Grecs,  le Japon fantastique de Kwaidan (d'après LafcadIo Hearn), la guerre de Troie des origines à la vengeance d’Ulysse (cinq épisodes en cinq semaines à titre de conteur du mois de 2015) et la grande peste à Florence au XIVe siècle avec Le Décaméron de Boccace. Entré dans le Labyrinthe de l’Intraquilité en 2019, il en est sorti avec le goût d’en revenir à l’essentiel. Il explore donc, avec la complicité de Nicolas Rochette, le monde des particules élémentaires (qui sont aussi des ondes, ne l’oublions pas) dans le Cantique des quantiques.

Histoires tombées d’un éventail

Dans le cadre de Festilou, les Dimanches du conte présentent Histoires tombées d’un éventail. Conteur : Stéphane FERRANDEZ / Auteure : Sandrine GARBUGLIA.

Connaissez-vous le « stand-up assis » ? Avez-vous déjà vu un conteur boire avec un éventail, lire dans une serviette et faire dialoguer plusieurs personnages ?

C’est un art japonais : Le Rakugo.

Le conteur assis à genoux interprète son histoire et mime, à l’aide d’un éventail et d’un tissu, les situations les plus extravagantes !

Stéphane Ferrandez, 100 ans après, rend la scène au « conteur aux yeux bleus » Henry Black, maître de la parole japonaise à l’humour aussi piquant qu’intemporel.

Un voyage dans le temps, de l’ère Meiji à nos jours, pour découvrir le Japon comme vous ne l’avez encore jamais vu.

S’il était possible de parcourir les siècles à contre sens, d’apercevoir la beauté intacte du monde flottant, d’arpenter ses ruelles, d’en ressentir l’effervescence, d’y croiser ses marchands ambulants, de s’installer dans ses théâtres aux mille lanternes ? S’il était possible de nous rendre vivantes les ukiyo-e, d’entrer dans ces estampes et d’en devenir les acteurs ?

Une telle machine à remonter le temps existe bel et bien. Elle s’appelle Rakugo. C’est un art de la parole japonaise, qui ne trouve aucun équivalent par le monde. Il perpétue les gestes et les mots d’Edo, incarne son peuple, de la courtisane au simple quidam.

Un conteur, seul sur une scène dépouillée du moindre décor, revêtu d’un kimono, raconte des histoires pour nous faire rire, pleurer ou frémir suivant la saison. Dans ses mains, un éventail blanc et une pièce de tissu, le sensu et le tenugui, servent la gestuelle et dessinent de mouvements habiles une pléiade d’objets et de situations. Un positionnement de tête, une intonation de voix, et c’est un nouveau personnage qui apparaît. Un Japon à jamais disparu renaît sous nos yeux.

Achetez vos billets à l'avance pour le spectacle en webdiffusion!

Stéphane Ferrandez

Ethnologue de formation, il parcourt le monde depuis 20 ans (Europe; Japon; Canada), laissant sur son passage les contes et les rythmes des instruments des cinq continents.

Lauréat 2009 de la Villa Kujoyama, il est le premier français formé par les maîtres japonais de la parole à leur art. Il travaille avec l'auteure Sandrine Garbuglia avec qui il fonde la Compagnie Balabolka en 2006. Il se produit dans les festivals de renom (Paroles de conteurs; Festival d'Avignon, etc.) les lieux les plus prestigieux (Philharmonie de Paris; Musée de l'Orangerie, etc.), comme les plus intimistes et auprès des publics empêchés.

«Stéphane Ferrandez n’est pas avare en jeux de mots et en clins d’œil destinés aussi bien aux plus jeunes qu’aux plus vieux spectateurs.»
Christina Marino, L'arbre aux contes, Le MONDE, octobre 2016

Sandrine Garbuglia

Issue d'une famille circassienne, Sandrine Garbuglia est Lauréate 2009 de la Villa Kujoyama. Elle rencontre alors les maîtres japonais de la parole à Osaka et Tokyo et collecte leurs histoires, méconnues du public francophone. Depuis, elle adapte les textes du répertoire Rakugo. Elle est l’auteure de six spectacles de contes japonais, joués en Europe, au Canada et au Japon.

Sa première création Histoires tombées d'un éventail (2010), qu'elle écrit, adapte et met en scène, compte à ce jour plus de 500 représentations.

En 2019, son premier recueil de Rakugo: Histoires tombées d'un éventail aux Éditions l'Harmattan (Coup de coeur 2021 du CNLJ)

L’éternité perd son temps avec l’électron libre de la saison Yves Robitaille

Descriptif du spectacle à venir !

Achetez vos billets à l'avance pour le spectacle en webdiffusion!

Yves Robitaille

Enrôlé par Le Sergent Recruteur au siècle dernier, ce vétéran des Dimanches du conte aura exploré le Moyen-âge anglais ( Les contes de Canterbury), les débuts du monde selon les Grecs,  le Japon fantastique de Kwaidan (d'après LafcadIo Hearn), la guerre de Troie des origines à la vengeance d’Ulysse (cinq épisodes en cinq semaines à titre de conteur du mois de 2015) et la grande peste à Florence au XIVe siècle avec Le Décaméron de Boccace. Entré dans le Labyrinthe de l’Intraquilité en 2019, il en est sorti avec le goût d’en revenir à l’essentiel. Il explore donc, avec la complicité de Nicolas Rochette, le monde des particules élémentaires (qui sont aussi des ondes, ne l’oublions pas) dans le Cantique des quantiques.

Fais à ta tête !

Fais à ta tête! a pour thématique la pression de se marier et les préjugés sur le célibat chez les femmes à travers les époques. En partageant des contes et des chansons de tradition orale et des récits plus contemporains sur des motifs traditionnels, Nadyne Bédard propose de réfléchir à l’origine de cette pression et se demande si, malgré une pluralité grandissante, nous sommes vraiment libres de notre sort aujourd’hui.

Achetez vos billets à l'avance pour le spectacle en webdiffusion!

Nadyne Bédard

Diplômée en littérature, en éducation et en ethnologie, Nadyne Bédard partage depuis 2005 des contes et des chansons puisés dans le répertoire contemporain, mais surtout traditionnel. Le patrimoine, l’identité et l’authenticité caractérisent sa démarche artistique. Fais à ta tête! est sa troisième création, après le duo Raconte! avec Marie-Pier Fournier, et le solo Le pari du silence portant sur la vie et l’œuvre de son arrière-grand-père, Philias, autrefois collecté par Marius Barbeau. On l’a un jour qualifiée de « dynamiseuse du conte » pour son engagement dans le milieu. Sa devise : la parole et l’action!

Crédit photo : Guillaume Morin, le Folktographe.

Spécial 25 ans !  Un conteur de la première heure, Chatel en liberté

Cette saison nous honorerons les conteur.euse.s de la première heure des Dimanches du conte, ces gens sans qui l’événement n’aurait jamais pu prendre son envol et acquérir au fil des ans ses lettres de noblesse. Pour ce faire, à chaque mois, nous couplerons en duo ces virtuoses de la parole afin de vous faire redécouvrir leurs souffles oratoires légendaires. Cette semaine exceptionnellement, place à un solo avec Jean-Marc Chatel.

Achetez vos billets à l'avance pour le spectacle en webdiffusion!

Jean-Marc Chatel

Jean-Marc Chatel a été des premières heures du conte. Biologiste spécialisé en écologie et en environnement, il s’inspire souvent de la nature et des rencontres faites en forêt pour ses contes. Il a conté partout au Québec, en Europe et en Afrique.

Sauve-moi l’année prochaine

Quand tout tes contes préférés parle de Détresse et de personnages qui vont mal, t’en fait un spectacle de détresse. Tous ces contes explorent la thématique de la détresse sous des époques et des angles différents. L’humour dans les périodes difficiles, la force, l’abandon, la résignation ou la bataille perpétuelle sont des thématiques explorées ici dans des histoires qui datent du second millénaire avant notre ère jusqu’au troisième de celle-ci.

Achetez vos billets à l'avance pour le spectacle en webdiffusion!

Mouette Ménard

Mouette Ménard a étudié le théâtre à Lionel-Groulx, promotion 2013.

Depuis il a fondé le théâtre des barbus et le collectif Ohébah, mais s’est rapidement tourné vers l’animation. La folie des jeunes et moins jeunes ainsi que le contact direct d’un personnage avec son public l’a séduit et, depuis son rôle d’animateur, il a découvert le conte.

Au début, le conte était simplement sa marque de commerce en tant qu’animateur, mais, en 2017, avec son premier spectacle Le trésor de la Muse-Gueule, il fait le pas vers le conte scénique.
Depuis, en plus de ces animations à travers les écoles de Montréal, on a pu le voir aux Dimanches du conte et dans divers bars et cafés. Il a joué dans plusieurs festivals de contes à travers le Québec.
Sauve-moi l’année prochaine est son second spectacle


Depuis 2019, ses recherches sur les folklores l’ont mené à retourner aux études pour approfondir sa compréhension de son art. Il étudie présentement l’histoire médiévale conjointement à l’UQAM et l’UdeM où il se spécialise dans les changements de la littérature orale à travers le temps et l’espace.

Crédit photo : Gabrielle Paquette

Spécial 25 ans ! Duo redécouverte des conteur.euse.s de la première heure Yamani/Lavallée

Cette saison nous honorerons les conteur.euse.s de la première heure des Dimanches du conte, ces gens sans qui l’événement n’aurait jamais pu prendre son envol et acquérir au fil des ans ses lettres de noblesse. Pour ce faire, à chaque mois, nous couplerons en duo ces virtuoses de la parole afin de vous faire redécouvrir leurs souffles oratoires légendaires. Cette semaine place à Myriame El Yamani et François Lavallée.

La Vie et rien d’autre…

Entre une conteuse nomade et un conteur poète, seules les oreilles de cœur et la tendresse des mots peuvent se rejoindre. Retour sur les contes de leur répertoire qui se sont tissés, tricotés, et même  épivardés un peu partout dans le monde. Myriame et François vous proposent aussi des inédits, des sur-le-champ, des main(s)tenant le fil du merveilleux  afin d’entrecroiser ces passages d’un père, d’une mère, d’êtresaimés et des souvenirs d’enfance. Bref, de raconter la Vie et rien d’autre.

Achetez vos billets à l'avance pour le spectacle en webdiffusion!

François Lavallée

Nourri par les racines, François Lavallée a la certitude que nos vies en surface s’ancrent bien plus profondément que ce que l’on croit. Derrière son regard doux, sa voix sûre et son timbre rassurant, affleure un univers sombre et irrémédiablement marqué par la perte : celle de l’enfance, des racines ou de la mémoire. Remonter le cours, chercher la source, s’émouvoir de cette quête et, à coup de mots, construire des images en forme d’histoires tendres et cruelles. Sublimer le réel. François Lavallée est un nomade contemporain, auteur, conteur, conférencier et formateur depuis 1996. Son métier l’a amené sur les routes d’asphaltes et de gravelles aux quatre coins du Québec, du Canada et plus de quatre-vingt-dix fois en France, en Suisse et en Belgique, dans le désert blanc du Nunavik et celui des Touaregs du Niger, chez les autochtones des volcans de l’Équateur, sur l'île de La Réunion, en Roumanie, au Djibouti et dans les banlieues parisiennes. Il a représenté le Canada et remporté la médaille d’or du concours «Contes et conteurs» aux Ves Jeux de la francophonie (2005) à Niamey au Niger avec le conte «Le recycleur de talents» et a reçu à l'automne 2017 le PRIX JOCELYN BÉRUBÉ remis par le Festival de contes et récits de Trois-Pistoles. Crédit photo : Helena Vallès

Myriame El Yamani

Nomade dans l’âme et pour vrai, Myriame El Yamani a flâné sur plusieurs continents à la recherche de ce métissage des cultures et des rêves de l’humanité. Elle a rempli depuis 25 ans sa besace de contes qu’elle partage avec vous. Née au Maroc d’un père marocain, d’une mère française et d’un grand-père yéménite, elle puise son inspiration dans les senteurs salines de l'Acadie, le Montréal multiethnique, les secrets de sa grand-mère vendéenne, les couleurs et arabesques du Maghreb, la sagesse africaine et les mystères des 1001 nuits. www.myriameelyamani.ca. Elle enseigne aussi la sociologie de l’oralité et l’art du conte à l’UQAM. https://professeurs.uqam.ca/professeur/martineau.myriame/ Crédit photo : Adriana Garcia Cruz

Le Souffle du Destin

Le destin serait-il le résultat des choix de chaque moment présent ou encore le scénario  déjà écrit d’une histoire à déployer?  À travers des récits de voyage et des moments intimes, Dominique Deslongchamps nous invite à naviguer avec elle au cœur de la question.  Un voyage où l’énergie, la douceur, l’humour et le mystère se côtoient.

Achetez vos billets à l'avance pour le spectacle en webdiffusion!

Dominique Deslongchamps

Vivant à Lévis depuis plusieurs années, Dominique est originaire de Black Lake, ville minière d’amiante. Depuis toute petite, les histoires l’habitent et la font voyager. Son regard s’intéresse particulièrement à l’aspect extraordinaire du quotidien et à la transmission des secrets simples et riches de l’humanité. Dans ses récits se côtoient douceur, honnêteté, vulnérabilité, plaisir et puissance : une célébration de la Vie sous toutes ses facettes. Enseignante passionnée, conteuse énergique, c’est avec joie et amour qu’elle partage ses histoires colorées… et sans culpabilité qu’elle nous amène avec elle dans son monde réinventé!

Trio libre

À l’affiche : Mafane, Carine Kasparian et l’électron libre de la saison Yves Robitaille

Achetez vos billets à l'avance pour le spectacle en webdiffusion!

Mafane

Venue de l’île de La Réunion dans l’océan Indien, Mafane a d’abord trouvé dans le conte un remède pour soigner le mal du pays. Ayant à cœur de faire découvrir sa région d’origine, Mafane s’inspire dans un premier temps du folklore et de la musique de l’océan Indien avant de s’intéresser à d’autres traditions orales et de composer des histoires de son cru.

Mafane a porté ses histoires au Canada comme à l’étranger. Son spectacle La ruée vers l’autre a été présenté un peu partout au Québec, et a été édité chez Planète Rebelle en 2020. Le balado qui accompagne le livre a reçu plusieurs prix au Québec et à l’international.

Crédit photo : Amandine Alessandra

Carine Kasparian

Dans l’enfance, Carine a été happée par les montagnes qui se jettent dans la mer de sa Corse d’origine, par le vent fougueux qui nettoie et emporte tout et par le silence si vaste qu’il fait jaillir la parole inattendue, celle qui vient d’ailleurs. C’est peut-être pour garder mémoire de ces paysages-là, que des histoires ont émergé. Des poèmes aussi pour y inscrire la trace du vent.  Et le conte, pour qu’histoire et poème deviennent êtres vivants. 

 Avant, Carine voulait être astronome. Après des études de mathématiques et de physique, elle a choisi une voie plus directe pour toucher les étoiles. Ne plus observer les atomes de loin, mais devenir elle-même électron libre.  Depuis que le vent s’est infiltré dans ses cheveux, elle a grand mal à se coiffer. Ce qui l’amène à porter plusieurs chapeaux : Auteure, conteuse et sémiologue, elle puise ses histoires dans des récits vieux comme le monde ou de son imaginaire insolite. Des histoires qu’elle a fait voyager sur plusieurs continents.  Sa dernière publication est parue chez Planète Rebelle dans le collectif « Conteurs, Nouvelle Vague ». Il lui arrive aussi d’accompagner des artistes dans leur processus créatif. Entrepreneuse dans l’âme, elle a collaboré à la création et au développement de la Fabuleuse Nuit du conte, du Bal des ménestrels, du Balai des Conteurs et de la grande virée des Semeurs de conte avec lesquels elle marchera cette année pour la neuvième fois.

Yves Robitaille

Enrôlé par Le Sergent Recruteur au siècle dernier, ce vétéran des Dimanches du conte aura exploré le Moyen-âge anglais ( Les contes de Canterbury), les débuts du monde selon les Grecs,  le Japon fantastique de Kwaidan (d'après LafcadIo Hearn), la guerre de Troie des origines à la vengeance d’Ulysse (cinq épisodes en cinq semaines à titre de conteur du mois de 2015) et la grande peste à Florence au XIVe siècle avec Le Décaméron de Boccace. Entré dans le Labyrinthe de l’Intraquilité en 2019, il en est sorti avec le goût d’en revenir à l’essentiel. Il explore donc, avec la complicité de Nicolas Rochette, le monde des particules élémentaires (qui sont aussi des ondes, ne l’oublions pas) dans le Cantique des quantiques.

Que la ou le meilleur.e conte !

Le seul concours où tous les participant.e.s racontent la même
histoire en l’emmenant chacun.e dans leur propre direction. Quatre
éléments sont à inclure obligatoirement dans le récit.  Au final un jury
couronne un ou une gagnante pour la soirée !!!

Participant.e.s : Lucie Bisson, Marc-André Fortin, Yolaine, Amélie Prévost, Steven Slab et l’électron libre de la saison, Yves Robitaille, qui va nous faire un conte
en carte blanche durant la délibération.

Animateur : Francis Désilets

Achetez vos billets à l'avance pour le spectacle en webdiffusion!

Francis Désilets

Le conte dans la bouche de Francis Désilets, c’est la tradition qui ne mâche pas ses mots. Francis dialogue avec le public, l’écoute, le questionne et s’inspire de ses réactions pour nourrir ses histoires et récits de vie. Il a une manière de se raconter qui va droit au coeur tout en nous faisant rire et sourire. Vous ne serez pas que diverti, vous serez transportés ! Francis Désilets, c’est la chanson à répondre qui s’invite au Bar Le Jockey. Il en ponctue ses histoires et anecdotes pour vous offrir le conte sous un autre jour.

Marc André Fortin

Bachelier en psychologie et possédant une formation en enseignement à l’Université du Québec, Marc-André jongle professionnellement avec le conte depuis 20 ans.  À l’affût des rumeurs et des mythes, il vous transporte dans son monde géantesque ; pays dont rêvent encore les fous et les poètes. Agrémenteur d’histoires sûrement vraies, il pige dans les faits historiques et les légendes pour leur donner une couleur singulière, profonde et humoristique.  Amoureux d’anecdotes de villages et d’images langagières, Marc-André vous funambulise la ligne de nos ancêtres, celle qui départage le réel du doute, celle qui côtoie les trop grandes vérités et les doux mensonges.  Il donne de la folie à ses récits et du fabuleux à ses personnages ; de la petite histoire quotidienne où tout se transmute en grandiose.  Montez à bord de sa caravane, celle qui voyage au-delà de l’horizon, ces grandes étendues qui dépassent l’étendement !  Parce que parfois, mille mots valent mieux qu’une image.

Amélie Prévost

Amélie Prévost est une artiste de la parole (spoken word, slam, conte) dont la démarche puise
à la fois dans la poésie et la performance scénique. Elle a remporté de la Coupe du monde de
slam, à Paris, en 2016. Elle est l’autrice-interprète de 4 spectacles en poésie performée dont les
plus récents sont Fol ouvrage (Torcher des paillettes), créé en collaboration avec Queen Ka, et
Kamikaze du vendredi, issu du livre du même titre, publié aux éditions Planète rebelle en 2021.
Elle a aussi fait paraître le recueil de poésie Corps Flottants, illustré par le peintre Steve Poutré,
aux éditions Neige-Galerie en 2017. Son plus récent recueil, intitulé Osti d’pain blanc, est paru
aux éditions de L’Hexagone en mars 2023. Elle est membre du collectif en poésie contée
Primaires, les couleurs secondaires.

Crédit photo : Julia Marois

Lucie Bisson

C’est par un concours de menteries que Lucie Bisson fait son entrée dans le milieu du conte au Québec. Des contes, récits et légendes tantôt traditionnels, tantôt mis aux couleurs de la conteuse vous emmène dans l’univers de cette raconteuse d’histoires où par plaisir elle raconte en tandem avec le public. Dans la plus pure tradition de sa mémoire, les histoires prennent vie au grand plaisir des oreilles qui se tendent et des yeux qui s’allument. Le lieu s’emplie alors de cette atmosphère palpable qui fait que le public devient personnage.

www.conte-quebec.com/conteurs/lucie-bisson-0

Steven Slab

Steven SLAB est présent dans le milieu du conte depuis 2016. Il a déjà remporté plusieurs concours à titre de conteur, en plus d’avoir été en nomination comme artiste de la relève en Estrie en 2019. Des formations pratiques avec des légendes du milieu, du mentorat et plusieurs expériences parsemées de folies lui ont permis de se construire un registre varié qui va de l’anecdote éclatée au conte traditionnel d’ici et d’ailleurs. Organisateur et animateur d’évènements de contes dans les Cantons-de-l’Est, SLAB a fondé récemment la Ligue Mondiale de la Menterie et les Productions Ça commence à quelle heure (OBNL de diffusion et production). Il a performé à plusieurs reprises à Les Dimanches du conte de Montréal, au Festilou (Festival de contes pour la jeunesse) de Montréal, au Rendez-vous des Grandes-Gueules de Trois-Pistoles et à plusieurs autres festivals des arts de la parole dans la province. SLAB a aussi présenté son dernier spectacle de contes intitulé ÉTÉ ’99plus d’une trentaine de fois dans plusieurs salles de spectacle à travers le Québec.

Yolaine

Pour Yolaine, le conte est un espace d’écoute et de rencontre, un art de la relation. Depuis 2005, Yolaine compose des contes à partir de thèmes tirés des folklores traditionnel et contemporain. Elle raconte des histoires qui honorent, consolent et bercent les blessures du monde; qui renversent l’ordre établi et donnent la parole à celles et ceux qui ne l’ont plus ou qui ne l’ont jamais eue. Elle aime s’amuser et rire avec le public tout en cherchant à créer ces moments d’intensité partagée, où la personne qui raconte et le public deviennent ensemble une nouvelle entité. Yolaine a participé à de nombreuses soirées et festivals à travers le Québec, ainsi qu’en France, en Belgique et au Togo. Elle donne aussi des ateliers autour du conte et de la menterie. Elle a fondé et dirige l'organisme de diffusion Les Ami.e.s Imaginaires, qui organise entre autres le Festival de contes et menteries de Québec. www.yolaineconte.ca Crédit photo : Marie-Josée Marcotte

Yves Robitaille

Enrôlé par Le Sergent Recruteur au siècle dernier, ce vétéran des Dimanches du conte aura exploré le Moyen-âge anglais ( Les contes de Canterbury), les débuts du monde selon les Grecs,  le Japon fantastique de Kwaidan (d'après LafcadIo Hearn), la guerre de Troie des origines à la vengeance d’Ulysse (cinq épisodes en cinq semaines à titre de conteur du mois de 2015) et la grande peste à Florence au XIVe siècle avec Le Décaméron de Boccace. Entré dans le Labyrinthe de l’Intraquilité en 2019, il en est sorti avec le goût d’en revenir à l’essentiel. Il explore donc, avec la complicité de Nicolas Rochette, le monde des particules élémentaires (qui sont aussi des ondes, ne l’oublions pas) dans le Cantique des quantiques.