Duo découverte avec Flavie Dufour et Véronique Bachand

Achetez vos billets à l'avance!

Flavie Dufour

Chanteuse, compositrice et poète de l’oralité, Flavie Dufour rayonne sur les scènes littéraires et de musique improvisée de Québec. Elle fait son entrée dans l’univers du conte au festival Les jours sont contés en Estrie et se distingue à la finale provinciale de Slam de Montréal (2010). Berçant une passion pour les chants ethnique, ses performances mi-chanté mi-conté mélange une poésie kynesthésique et une voix dans son état brut. Elle publie, en 2019 aux Éditions Planète Rebelle, le livre disque de son spectacle hybride Clair de femme.

" Dans sa voix vibre des voyages qu’on sent de plusieurs contrées : chants d’Afrique peut-être, jeu de gorge defroids pays sûrement, roucoulements d’oiseaux, yodel et j’en oublie sûrement.Ses jeux de voix dont on sent le corpsrappellent fort les jeux de voix de notrechanteuse Camille : les wouawoua ronds demon coeur rrroucoulent d’allégresse; la voixest corporelle, elle fait corps à nos oreillesdu rythme donné aux syllabes – palpable,presque-palpable" Agnès André, Nos Echanteurs, 15 novembre 2019.

Véronique Bachand

Véronique Bachand est poète, conteuse et auteure. Reconnue pour son travail comme artiste de la parole, elle a foulé de nombreuses scènes, notamment avec ses spectacles M’entends-tu? (2014-2016) et Avec le rire de ma grand-mère (2019…). À l’écrit, Véronique a publié le recueil de poèmes à quatre mains Décembre brule et Natashquan attend (2017) ainsi que plusieurs autres textes dans des revues et ouvrages collectifs. Animatrice d’ateliers dans les écoles, chargée de cours à l’université et organisatrice d’évènements de littérature orale, elle est aussi étudiante au doctorat en études et pratiques des arts

La soirée d’ouverture des Dimanches du conte

La soirée d’ouverture des Dimanches du conte avec Aurore Liang (Chine), François Lavallée, Mafane (La Réunion), Amélie Prévost, Germaine Mesténapéo (Innue), Mathieu Ferland, Noubi (Sénégal), Arleen Thibault, Jean-Maxime Lévesque, Ligia Borges (Brésil), Flavie Dufour, Saulo Giri (Panama) et Véronique Bachand. Invitée spéciale : l’électron libre de la saison Carine Kasparian

Achetez vos billets à l'avance!

Arleen Thibault

Active sur la scène francophone du conte depuis plus de 15 ans, Arleen Thibault a su créer un univers de contes original, porté par une touchante présence sur scène, où le merveilleux et l’urbain se côtoient avec humour. En 2015, elle représentait le Québec aux Fêtes de la francophonie 2015 à Sao Paulo au Brésil et en 2009 le Canada aux Jeux de la Francophonie à Beyrouth au Liban. Son dernier spectacle, Le Vœu a été présenté dans plus d'une soixantaine de salles et a remporté plusieurs prix dont celui du CALQ Œuvre de l’année 2016 en Chaudière-Appalaches. SITE INTERNET: arleenthibault.com

Flavie Dufour

Chanteuse, compositrice et poète de l’oralité, Flavie Dufour rayonne sur les scènes littéraires et de musique improvisée de Québec. Elle fait son entrée dans l’univers du conte au festival Les jours sont contés en Estrie et se distingue à la finale provinciale de Slam de Montréal (2010). Berçant une passion pour les chants ethnique, ses performances mi-chanté mi-conté mélange une poésie kynesthésique et une voix dans son état brut. Elle publie, en 2019 aux Éditions Planète Rebelle, le livre disque de son spectacle hybride Clair de femme.

" Dans sa voix vibre des voyages qu’on sent de plusieurs contrées : chants d’Afrique peut-être, jeu de gorge defroids pays sûrement, roucoulements d’oiseaux, yodel et j’en oublie sûrement.Ses jeux de voix dont on sent le corpsrappellent fort les jeux de voix de notrechanteuse Camille : les wouawoua ronds demon coeur rrroucoulent d’allégresse; la voixest corporelle, elle fait corps à nos oreillesdu rythme donné aux syllabes – palpable,presque-palpable" Agnès André, Nos Echanteurs, 15 novembre 2019.

Amélie Prévost

Amélie Prévost est une artiste de la parole dont la démarche puise à parts égales dans la poésie et la performance scénique. D’abord comédienne de profession et autrice de théâtre à l’occasion, elle découvre le slam de poésie en 2010. Elle crée alors coup sur coup deux spectacles de poésie orale, dont le second, Ma langue dans ton oreille, tourne pendant quelques années, un peu partout au Québec. En 2015, elle devient championne québécoise de slam et remporte la Coupe du monde de slam-poésie, à Paris, en 2016. Depuis dix ans, elle a participé à plusieurs festivals en France, en Belgique et en Allemagne, en plus d’avoir foulé les planches d’à peu près toutes les scènes de poésie et de slam du Québec. Suite à la publication de quelques textes dans différents livres collectifs et revues littéraires, son premier recueil de poésie, Corps Flottants, illustré par le peintre Steve Poutré, a été publié aux éditions Neige-Galerie en 2018. Son plus récent spectacle, Fol Ouvrage (Torcher des paillettes), créé en collaboration avec sa collègue Queen Ka tourne au Québec et en France depuis 2018. Elle participe également au segment «combat de mots» de l’émission littéraire Plus on est de fous, plus on lit, sur les ondes de la radio de Radio-Canada depuis quelques années.

Crédit photo : Marili Clark

Aurore Liang

Aurore est née et a grandi en Chine. Elle a vécu en France pendant 5 ans et elle est vit à Montréal depuis 12 ans. Elle a été formée comme comédienne à Pékin dès son enfance. elle a aussi acquis des compétences en art oratoire avec Toastmasters (Montréal) et en interprétation avec Jingju, l’un des plus anciens théâtres du monde. Dynamique et expressive, elle adore échanger avec le monde à travers ses contes.

Carine Kasparian

Auteure, sémiologue et conteuse, Carine puise ses histoires dans des récits vieux comme le temps ou de son imaginaire insolite. Son regard humaniste la plonge toujours plus en profondeur dans les tissus mystérieux de la nature humaine.  Ce qu’elle aime, ce sont ces histoires qui nous enracinent, nous jardinent, parsemant une pluie de mystère qui  nous pousse à grandir. Sur scène, son registre d’expression à la fois drôle et profond  prend sa source  au cœur d’un silence fertile, comme le note le journal Le Devoir : « Sans élever la voix, la conteuse murmure une histoire de mélodies intérieures[…] Entassée devant elle, la foule, muette, est suspendue à ses mots. Le brouhaha de l’entracte s’est complètement éclipsé. » Ses contes se sont promenés tant au Québec qu’en France ou ailleurs. Entrepreneuse dans l’âme, elle a participé à la création et au développement de plusieurs événements  tels que la Fabuleuse Nuit du conte, le Bal des ménestrels,  le Balai des Conteurs et les Semeurs de Contes.

François Lavallée

Nourri par les racines, François Lavallée a la certitude que nos vies en surface s’ancrent bien plus profondément que ce que l’on croit. Derrière son regard doux, sa voix sûre et son timbre rassurant, affleure un univers sombre et irrémédiablement marqué par la perte : celle de l’enfance, des racines ou de la mémoire. Remonter le cours, chercher la source, s’émouvoir de cette quête et, à coup de mots, construire des images en forme d’histoires tendres et cruelles. Sublimer le réel. François Lavallée est un nomade contemporain, auteur, conteur, conférencier et formateur depuis 1996. Son métier l’a amené plus de quatre-vingt-dix fois en France et en Belgique, dans le désert blanc du Nunavik et celui des Touaregs du Niger, chez les autochtones des volcans de l’Équateur, sur l'île de La Réunion, en Roumanie et dans les banlieues parisiennes. Il a remporté la médaille d’or du concours «Contes et conteurs» aux Ves Jeux de la francophonie (2005) à Niamey au Niger avec le conte «Le recycleur de talents» et a reçu à l'automne 2017 le PRIX JOCELYN BÉRUBÉ remis par le Festival de contes et récits de Trois-Pistoles.

Germaine Mesténapéo (Innue)

Germaine a longtemps œuvré en communications. Après avoir travaillé en muséologie au Musée canadien des civilisations à Gatineau, elle a complété un baccalauréat en travail social à l’Université du Québec. C’est à travers ses études en travail social qu’elle a découvert le conte et l’intervention par l’art. C’est en collaborant avec les jeunes des communautés innues, qu’elle a constaté l’importance de faire revivre l'imaginaire par le conte afin de promouvoir la langue et culture innues.

Jean-Maxime Lévesque

Né à Amqui, Jean-Maxime Lévesque a une pratique artistique qui embrasse large. Il a foulé à peu près toutes les scènes de la région, que ce soit par la chanson, le slam, le conte, ou la danse. Avec son  humour décalé, il a coanimé en compagnie de Marilie Bilodeau,  le Rendez-vous des Grandes Gueules de Trois-Pistoles pour une deuxième année de suite.

Mathieu Ferland

Enseignant d’éthique et culture religieuse, animateur, auteur et conteur, Mathieu Ferland est spécialiste de la mythologie scandinave. C’est en forgeant que l’on devient forgeron, mais c’est en le contant que le conte prend vie. Mathieu est tout à son aise devant le public, peu importe le nombre ou le genre et depuis 2016, il partage sa passion avec de nombreux publics de tous âges et de toutes sortes: cafés culturels, écoles secondaires, foires médiévales et familiales et autour de feux de camps.Les mythes scandinaves, récits des Vikings, relatent la création du monde, de l’homme, de monstres, de dieux et de géants; on assiste l’origine du tremblement de terre, de l’amour et de la guerre; on voit la destruction des mondes... et son recommencement.Tirez-vous une buche, remplissez votre corne d’hydromel et devenez Viking le temps d’un conte de Mathieu Ferland.

Noubi (Ibnou Ndiaye)

Saulo Giri

 Ses racines l’ont ramené au Panama et vers plusieurs autres pays d’Amérique latine pour entrer en lien avec les différentes cultures de ce merveilleux continent. 

Saulo fouille les recoins du terroir panaméen pour y trouver des poètes, musiciens, conteurs qui lui transmettent un peu de leur flamme de vie. 

Dans le monte (campagne panaméenne) tout est possible : plusieurs témoignent avoir rencontré le diable en personne ou même avoir entendu les animaux parler. 

Il raconte autant pour les enfants que pour les adultes qui ont oublié leur innocence. 

Accompagné d’instruments qu’il a recueillis dans sa valise, il raconte des histoires circulaires pour que ce monde ne nous rende pas carrés. 

Au son du tambour, la parole est partagée tout en effaçant le mur qui sépare le conteur du public. Comme par magie on commence à raconter tous ensemble sous un ciel circulaire. 

Ses contes sont partagés en français, anglais, espagnol et parfois en esfragnol. 

Flavie Dufour

Chanteuse, compositrice et poète de l’oralité, Flavie Dufour rayonne sur les scènes littéraires et de musique improvisée de Québec. Elle fait son entrée dans l’univers du conte au festival Les jours sont contés en Estrie et se distingue à la finale provinciale de Slam de Montréal (2010). Berçant une passion pour les chants ethnique, ses performances mi-chanté mi-conté mélange une poésie kynesthésique et une voix dans son état brut. Elle publie, en 2019 aux Éditions Planète Rebelle, le livre disque de son spectacle hybride Clair de femme.

” Dans sa voix vibre des voyages qu’on sent de plusieurs contrées : chants d’Afrique peut-être, jeu de gorge defroids pays sûrement, roucoulements d’oiseaux, yodel et j’en oublie sûrement.Ses jeux de voix dont on sent le corpsrappellent fort les jeux de voix de notrechanteuse Camille : les wouawoua ronds demon coeur rrroucoulent d’allégresse; la voixest corporelle, elle fait corps à nos oreillesdu rythme donné aux syllabes – palpable,presque-palpable” Agnès André, Nos Echanteurs, 15 novembre 2019.