Trio libre

À l’affiche : Mafane, Carine Kasparian et l’électron libre de la saison Yves Robitaille

Achetez vos billets à l'avance pour le spectacle en webdiffusion!

Mafane

Venue de l’île de La Réunion dans l’océan Indien, Mafane a d’abord trouvé dans le conte un remède pour soigner le mal du pays. Ayant à cœur de faire découvrir sa région d’origine, Mafane s’inspire dans un premier temps du folklore et de la musique de l’océan Indien avant de s’intéresser à d’autres traditions orales et de composer des histoires de son cru.

Mafane a porté ses histoires au Canada comme à l’étranger. Son spectacle La ruée vers l’autre a été présenté un peu partout au Québec, et a été édité chez Planète Rebelle en 2020. Le balado qui accompagne le livre a reçu plusieurs prix au Québec et à l’international.

Crédit photo : Amandine Alessandra

Carine Kasparian

Dans l’enfance, Carine a été happée par les montagnes qui se jettent dans la mer de sa Corse d’origine, par le vent fougueux qui nettoie et emporte tout et par le silence si vaste qu’il fait jaillir la parole inattendue, celle qui vient d’ailleurs. C’est peut-être pour garder mémoire de ces paysages-là, que des histoires ont émergé. Des poèmes aussi pour y inscrire la trace du vent.  Et le conte, pour qu’histoire et poème deviennent êtres vivants. 

 Avant, Carine voulait être astronome. Après des études de mathématiques et de physique, elle a choisi une voie plus directe pour toucher les étoiles. Ne plus observer les atomes de loin, mais devenir elle-même électron libre.  Depuis que le vent s’est infiltré dans ses cheveux, elle a grand mal à se coiffer. Ce qui l’amène à porter plusieurs chapeaux : Auteure, conteuse et sémiologue, elle puise ses histoires dans des récits vieux comme le monde ou de son imaginaire insolite. Des histoires qu’elle a fait voyager sur plusieurs continents.  Sa dernière publication est parue chez Planète Rebelle dans le collectif « Conteurs, Nouvelle Vague ». Il lui arrive aussi d’accompagner des artistes dans leur processus créatif. Entrepreneuse dans l’âme, elle a collaboré à la création et au développement de la Fabuleuse Nuit du conte, du Bal des ménestrels, du Balai des Conteurs et de la grande virée des Semeurs de conte avec lesquels elle marchera cette année pour la neuvième fois.

Yves Robitaille

Enrôlé par Le Sergent Recruteur au siècle dernier, ce vétéran des Dimanches du conte aura exploré le Moyen-âge anglais ( Les contes de Canterbury), les débuts du monde selon les Grecs,  le Japon fantastique de Kwaidan (d'après LafcadIo Hearn), la guerre de Troie des origines à la vengeance d’Ulysse (cinq épisodes en cinq semaines à titre de conteur du mois de 2015) et la grande peste à Florence au XIVe siècle avec Le Décaméron de Boccace. Entré dans le Labyrinthe de l’Intraquilité en 2019, il en est sorti avec le goût d’en revenir à l’essentiel. Il explore donc, avec la complicité de Nicolas Rochette, le monde des particules élémentaires (qui sont aussi des ondes, ne l’oublions pas) dans le Cantique des quantiques.

Spécial 25 ans ! La réunion des électrons libres d’hier à d’aujourd’hui

À l’affiche : Mafane, Ronald Larocque, Lucie Bisson, Nicolas Rochette, Carine Kasparian, Fred Péloquin, Isabelle Saint-Pierre et Yves Robitaille.

Achetez vos billets à l'avance pour le spectacle en webdiffusion!

Mafane

Venue de l’île de La Réunion dans l’océan Indien, Mafane a d’abord trouvé dans le conte un remède pour soigner le mal du pays. Ayant à cœur de faire découvrir sa région d’origine, Mafane s’inspire dans un premier temps du folklore et de la musique de l’océan Indien avant de s’intéresser à d’autres traditions orales et de composer des histoires de son cru.

Mafane a porté ses histoires au Canada comme à l’étranger. Son spectacle La ruée vers l’autre a été présenté un peu partout au Québec, et a été édité chez Planète Rebelle en 2020. Le balado qui accompagne le livre a reçu plusieurs prix au Québec et à l’international.

Crédit photo : Amandine Alessandra

Carine Kasparian

Dans l’enfance, Carine a été happée par les montagnes qui se jettent dans la mer de sa Corse d’origine, par le vent fougueux qui nettoie et emporte tout et par le silence si vaste qu’il fait jaillir la parole inattendue, celle qui vient d’ailleurs. C’est peut-être pour garder mémoire de ces paysages-là, que des histoires ont émergé. Des poèmes aussi pour y inscrire la trace du vent.  Et le conte, pour qu’histoire et poème deviennent êtres vivants. 

 Avant, Carine voulait être astronome. Après des études de mathématiques et de physique, elle a choisi une voie plus directe pour toucher les étoiles. Ne plus observer les atomes de loin, mais devenir elle-même électron libre.  Depuis que le vent s’est infiltré dans ses cheveux, elle a grand mal à se coiffer. Ce qui l’amène à porter plusieurs chapeaux : Auteure, conteuse et sémiologue, elle puise ses histoires dans des récits vieux comme le monde ou de son imaginaire insolite. Des histoires qu’elle a fait voyager sur plusieurs continents.  Sa dernière publication est parue chez Planète Rebelle dans le collectif « Conteurs, Nouvelle Vague ». Il lui arrive aussi d’accompagner des artistes dans leur processus créatif. Entrepreneuse dans l’âme, elle a collaboré à la création et au développement de la Fabuleuse Nuit du conte, du Bal des ménestrels, du Balai des Conteurs et de la grande virée des Semeurs de conte avec lesquels elle marchera cette année pour la neuvième fois.

Fred Péloquin

En 2004, Fred Péloquin se mérite le poste d’accordéoniste dans le groupe de Marco Calliari. Pendant près de 10 ans, il travaille avec Calliari, ils font plus de milles spectacles partout dans tous les festivals du Québec, en France, Luxembourg, Belgique, Suisse et Italie, en plus du Canada et des Usa. Fred écrit des tonnes et des tonnes de chansons, commence à créer ses propres compositions de même qu’à les présenter en spectacles. Pendant tout ce temps, Fred mène une double vie car de 2001 à 2010 il s’active également à compléter des études en arts visuels et médiatique à l’université du Québec à Montréal. Aujourd’hui alliant conte et accordéon, Fred remporte le premier prix du concours de conte pluridisciplinaire Contabadour, avec la contorsionniste Fédérica Guérin en 2018. Il participe ensuite au Festival Joe Violon de Lévis, puis, il fait son entrée au Dimanche du Conte à Montréal.

Isabelle St-Pierre

Fait entendre sa voix depuis plus de 20 ans (poésie, slam, conte) au Canada et en France. Artiste engagée, elle a notamment dirigé le volet conte/slam de l’État d'Urgence, camp de réfugiés (ATSA) de 2005 à 2010, invitant plus d’une vingtaine d’artistes et donnant la parole aux sans-abris, et en janvier 2016, coproduit Paroles Fauves : vigile poétique contre la violence faite aux femmes autochtones, à la librairie Port de Tête. En 2017, elle fait une résidence au Banff Centre for Arts dans le cadre du programme de Spoken Word. Depuis 2018, elle dirige la série des Cabarets Poésie All-Star, avec les productions Debout : Actes de parole, aux Dimanches du Conte, où on l’a consacrée Électron Libre de la saison 2022-2023 et s’intéresse de plus en plus aux croisements de la science et de la littérature.

Lucie Bisson

C’est par un concours de menteries que Lucie Bisson fait son entrée dans le milieu du conte au Québec. Des contes, récits et légendes tantôt traditionnels, tantôt mis aux couleurs de la conteuse vous emmène dans l’univers de cette raconteuse d’histoires où par plaisir elle raconte en tandem avec le public. Dans la plus pure tradition de sa mémoire, les histoires prennent vie au grand plaisir des oreilles qui se tendent et des yeux qui s’allument. Le lieu s’emplie alors de cette atmosphère palpable qui fait que le public devient personnage.

www.conte-quebec.com/conteurs/lucie-bisson-0

Nicolas Rochette

Nicolas Rochette est un conteur cofondateur de l'organisme de recherche/création en conte contemporain La Quadrature (laquadra.ca). Depuis 2005, il a dirigé et créé des oeuvres contées qui remettent en question les formes de représentation du conte et des narratifs actuels. Depuis 2018, il a agi à titre de réalisateur/directeur artistique pour plus d’une dizaine de contes sonores baladodiffusés. Nicolas Rochette a conté dans de nombreux événements et festivals de conte au Québec, en plus de représentations en Europe et en Afrique. De 2008 à 2017, il a été directeur général du Regroupement du conte au Québec.

Ronald Larocque

Ronald Larocque est conteur, écrivain et poète. Conteur de la première heure des Dimanches du conte de Montréal dont il fut l'Électron libre pour le 20ième anniversaire. Il raconte depuis plus de vingt-cinq ans et est cofondateur de Festilou, festival de contes pour les jeunes. Il a promené ses histoires de Natashquan à Poitiers, de Lyon à Mumbai, Goa et Delhi. Il conte pour les adultes et aussi pour les enfants qu'il guide dans la création de leurs propres contes dans le cadre de La culture à l’école. Docteur en lettres (Ph.D.) de l’Université Laval (création), c’est un globeconteur (mot qu'il a créé) pour le partage et l’amitié. Il a aussi produit plusieurs spectacles en solo, duo et collectif.

Crédit photo Suzane O’Neill Site web: https://ronaldlarocque.com/

Yves Robitaille

Enrôlé par Le Sergent Recruteur au siècle dernier, ce vétéran des Dimanches du conte aura exploré le Moyen-âge anglais ( Les contes de Canterbury), les débuts du monde selon les Grecs,  le Japon fantastique de Kwaidan (d'après LafcadIo Hearn), la guerre de Troie des origines à la vengeance d’Ulysse (cinq épisodes en cinq semaines à titre de conteur du mois de 2015) et la grande peste à Florence au XIVe siècle avec Le Décaméron de Boccace. Entré dans le Labyrinthe de l’Intraquilité en 2019, il en est sorti avec le goût d’en revenir à l’essentiel. Il explore donc, avec la complicité de Nicolas Rochette, le monde des particules élémentaires (qui sont aussi des ondes, ne l’oublions pas) dans le Cantique des quantiques.

Duo Carine et Mafane

*** IMPORTANT *** Cette saison les billets pour assister en personne aux Dimanches du conte au Jockey ne seront en vente que sur ATUVU.CA (5$) ainsi qu’à la porte (10$) le soir du spectacle. Puis tous les mercredis sera activé sur la billetterie Lepointdevente.com (5$) et sur notre site web (5$) le lien web permettant de voir la captation vidéo du spectacle présenté le dimanche d’avant***IMPORTANT***

Achetez vos billets à l'avance pour le spectacle en webdiffusion!

Mafane

Venue de l’île de La Réunion dans l’océan Indien, Mafane a d’abord trouvé dans le conte un remède pour soigner le mal du pays. Ayant à cœur de faire découvrir sa région d’origine, Mafane s’inspire dans un premier temps du folklore et de la musique de l’océan Indien avant de s’intéresser à d’autres traditions orales et de composer des histoires de son cru.

Mafane a porté ses histoires au Canada comme à l’étranger. Son spectacle La ruée vers l’autre a été présenté un peu partout au Québec, et a été édité chez Planète Rebelle en 2020. Le balado qui accompagne le livre a reçu plusieurs prix au Québec et à l’international.

Crédit photo : Amandine Alessandra

Carine Kasparian

Dans l’enfance, Carine a été happée par les montagnes qui se jettent dans la mer de sa Corse d’origine, par le vent fougueux qui nettoie et emporte tout et par le silence si vaste qu’il fait jaillir la parole inattendue, celle qui vient d’ailleurs. C’est peut-être pour garder mémoire de ces paysages-là, que des histoires ont émergé. Des poèmes aussi pour y inscrire la trace du vent.  Et le conte, pour qu’histoire et poème deviennent êtres vivants. 

 Avant, Carine voulait être astronome. Après des études de mathématiques et de physique, elle a choisi une voie plus directe pour toucher les étoiles. Ne plus observer les atomes de loin, mais devenir elle-même électron libre.  Depuis que le vent s’est infiltré dans ses cheveux, elle a grand mal à se coiffer. Ce qui l’amène à porter plusieurs chapeaux : Auteure, conteuse et sémiologue, elle puise ses histoires dans des récits vieux comme le monde ou de son imaginaire insolite. Des histoires qu’elle a fait voyager sur plusieurs continents.  Sa dernière publication est parue chez Planète Rebelle dans le collectif « Conteurs, Nouvelle Vague ». Il lui arrive aussi d’accompagner des artistes dans leur processus créatif. Entrepreneuse dans l’âme, elle a collaboré à la création et au développement de la Fabuleuse Nuit du conte, du Bal des ménestrels, du Balai des Conteurs et de la grande virée des Semeurs de conte avec lesquels elle marchera cette année pour la neuvième fois.

La tisserande des nuits

C’est une histoire dont l’origine se perd dans la nuit des temps.Tout commence par un roi. Un roi trompé par sa femme, qui jure de prendre chaque soir une nouvelle épouse qu’il fera mettre à mort au petit matin. Les jeunes filles du royaume disparaissent ainsi une à une, jusqu’à ce que l’une d’entre elles décide de mettre fin à cette folie meurtrière, au péril de sa propre vie. Elle épousera le roi et l’amènera, en lui racontant des contes durant mille et une nuits, à rompre son serment. Son nom? Shérazade, la tisserande des nuits.Amoureux des Mille et une nuits, Jacques Falquet et Mafane ont suivi pendant plusieurs années des ateliers avec Jihad Darwiche, grand spécialiste de ce fabuleux répertoire.Ils vous livrent ici une partie de leurs étonnantes découvertes.

Achetez vos billets à l'avance pour le spectacle en webdiffusion!

Mafane

Venue de l’île de La Réunion dans l’océan Indien, Mafane a d’abord trouvé dans le conte un remède pour soigner le mal du pays. Ayant à cœur de faire découvrir sa région d’origine, Mafane s’inspire dans un premier temps du folklore et de la musique de l’océan Indien avant de s’intéresser à d’autres traditions orales et de composer des histoires de son cru.

Mafane a porté ses histoires au Canada comme à l’étranger. Son spectacle La ruée vers l’autre a été présenté un peu partout au Québec, et a été édité chez Planète Rebelle en 2020. Le balado qui accompagne le livre a reçu plusieurs prix au Québec et à l’international.

Crédit photo : Amandine Alessandra

Jacques Falquet

Jacques Falquet est tombé dans le conte il y a 20 ans, et ne s’en est pas relevé depuis. En plus de conter, il a administré, diffusé, animé et discouru, en cherchant toujours à se renouveler. Il s’intéresse au conte merveilleux, à l'épopée et au répertoire des Mille et une nuits autant qu’à la création. Il pratique le conte dans la tradition orale de la création en direct, en se souciant toujours de l’actualité des récits.

Mafane

Venue de l’île de La Réunion dans l’océan Indien, Mafane a d’abord trouvé dans le conte un remède pour soigner le mal du pays. Ayant à cœur de faire découvrir sa région d’origine, Mafane s’inspire dans un premier temps du folklore et de la musique de l’océan Indien avant de s’intéresser à d’autres traditions orales et de composer des histoires de son cru.

Mafane a porté ses histoires au Canada comme à l’étranger. Son spectacle La ruée vers l’autre a été présenté un peu partout au Québec, et a été édité chez Planète Rebelle en 2020. Le balado qui accompagne le livre a reçu plusieurs prix au Québec et à l’international.

Crédit photo : Amandine Alessandra