Anne-Nita

Après avoir grandi la tête dans les livres, j’ai vite compris que je voulais être troubadour, profession malheureusement non reconnue par les conseillers d’orientation scolaires du 21e siècle. Alors après avoir étudié le théâtre et la pédagogie théâtrale à l’université, j’ai poursuivi ma passion de l’animation pendant plusieurs années sur les routes de France puis du Québec, exerçant le plus de métiers en -trice possible : animatrice, directrice, formatrice, coordonnatrice, tout en restant amatrice d’histoires et voulant en raconter le plus possible.
Joueuse d’impro depuis près de quinze ans, cette construction commune éphémère pour le plaisir des histoires a façonné ma pratique artistique. Actuellement intervenante en théâtre et impro dans les milieux communautaires et scolaires, j’ai aussi eu la chance de participer à plusieurs soirées de storytelling et commencer à conter auprès de différents publics. J’aime donner voix à la pluralité et aller chercher l’histoire de chacun, les anecdotes salées du quotidien, et les récits de vie croisés à la limite entre réel et imaginaire.

Crédit photo : Clément Douillet

Nouveaux visages du conte

*** IMPORTANT *** Cette saison les billets pour assister aux Dimanches du conte au Jockey ne seront en vente qu’à la porte le soir du spectacle. Puis tous les mardi seront mis en vente sur la billetterie Lepointdevente.com le lien web permettant de voir la captation vidéo du spectacle présenté le dimanche d’avant *** IMPORTANT***

Nouveaux visages du conte avec Marie-Line Therriault, Guy Duchesne, Anne-Nita, Geneviève Ruel, Dominique Delongchamps et Mireya. Invitée spéciale : Carine Kasparian

Achetez vos billets à l'avance pour le spectacle en webdiffusion!

Anne-Nita

Après avoir grandi la tête dans les livres, j'ai vite compris que je voulais être troubadour, profession malheureusement non reconnue par les conseillers d'orientation scolaires du 21e siècle. Alors après avoir étudié le théâtre et la pédagogie théâtrale à l'université, j'ai poursuivi ma passion de l'animation pendant plusieurs années sur les routes de France puis du Québec, exerçant le plus de métiers en -trice possible : animatrice, directrice, formatrice, coordonnatrice, tout en restant amatrice d'histoires et voulant en raconter le plus possible.
Joueuse d'impro depuis près de quinze ans, cette construction commune éphémère pour le plaisir des histoires a façonné ma pratique artistique. Actuellement intervenante en théâtre et impro dans les milieux communautaires et scolaires, j'ai aussi eu la chance de participer à plusieurs soirées de storytelling et commencer à conter auprès de différents publics. J'aime donner voix à la pluralité et aller chercher l'histoire de chacun, les anecdotes salées du quotidien, et les récits de vie croisés à la limite entre réel et imaginaire.

Crédit photo : Clément Douillet

Carine Kasparian

Dans l’enfance, Carine a été happée par les montagnes qui se jettent dans la mer de sa Corse d’origine, par le vent fougueux qui nettoie et emporte tout et par le silence si vaste qu’il fait jaillir la parole inattendue, celle qui vient d’ailleurs. C’est peut-être pour garder mémoire de ces paysages-là, que des histoires ont émergé. Des poèmes aussi pour y inscrire la trace du vent.  Et le conte, pour qu’histoire et poème deviennent êtres vivants. 

 Avant, Carine voulait être astronome. Après des études de mathématiques et de physique, elle a choisi une voie plus directe pour toucher les étoiles. Ne plus observer les atomes de loin, mais devenir elle-même électron libre.  Depuis que le vent s’est infiltré dans ses cheveux, elle a grand mal à se coiffer. Ce qui l’amène à porter plusieurs chapeaux : Auteure, conteuse et sémiologue, elle puise ses histoires dans des récits vieux comme le monde ou de son imaginaire insolite. Des histoires qu’elle a fait voyager sur plusieurs continents.  Sa dernière publication est parue chez Planète Rebelle dans le collectif « Conteurs, Nouvelle Vague ». Il lui arrive aussi d’accompagner des artistes dans leur processus créatif. Entrepreneuse dans l’âme, elle a collaboré à la création et au développement de la Fabuleuse Nuit du conte, du Bal des ménestrels, du Balai des Conteurs et de la grande virée des Semeurs de conte avec lesquels elle marchera cette année pour la neuvième fois.

Dominique Delongchamps

Vivant à Lévis depuis plusieurs années, Dominique est originaire de Black Lake.  Elle a grandi au milieu des mines d’amiante.  Dynamitages quotidiens, voisinage original, famille plus que nombreuse, force légendaire de ses ancêtres géants : les histoires l’ont habitée depuis l’enfance alors qu’elle pédalait dans le vent, sur son bicycle siège banane.

Ses yeux et ses oreilles s’intéressent particulièrement à l’extraordinaire du quotidien, à la transmission des secrets simples et riches de l’humanité.  Dans ses histoires se côtoient douceur, honnêteté, vulnérabilité, plaisir et puissance : une célébration de la Vie sous toutes ses facettes. 

Enseignante passionnée, elle a le plaisir de faire voyager ses histoires, depuis quelques années, vers de plus nombreuses oreilles. 

Geneviève Ruel

Depuis une invitation à assister au Cercle du conte de Québec à l’automne 2019, Geneviève explore avec curiosité l’univers du conte.  Femme de théâtre, de chansons et de tournage de manivelle, elle débute cette nouvelle aventure en terrain inconnu, à petits pas, avec beaucoup d’humilité. Elle amorce son parcours exploratoire par sa présence aux rencontres du cercle, par différentes formations de groupe et par du coaching individuel.

C’est avec un sac à dos rempli de souvenirs d’enfance et d’adolescence qu’elle choisit d’emprunter le chemin de l’écriture et du partage de récits de vie. Enfant, Geneviève adorait écouter des histoires de Disney sur des vinyles. Livret avec textes et images à la main, elle demeurait attentive à bien tourner les pages, au bon moment, au son de la Fée Clochette.

Ce soir, elle vous invite à marcher main dans la main sur le sentier du conte et de la scène. Le temps de se découvrir. Le temps de s’émerveiller. Le temps de se rencontrer. Elle vient tintinnabuler des petits plaisirs de la vie en souhaitant qu’ils résonnent dans votre cœur pendant et peut-être même après le spectacle.

Crédit photo : Mjfotograf

Guy Duchesne

  J'aimerais te dire que je viens d'une lignée de conteurs. Mais il n'en est rien. En fait, jusqu'à tout récemment, je ne connaissais rien du conte. Je ne suis donc pas issu d'une lignée d'orateurs.

  Originaire de la Mauricie, mes racines s’y épanouissent, encore et toujours, à proximité du village de mes ancêtres. Mes contes aussi. Je n'ai que le petit orteil de posé sur la première marche d'une grande échelle, maintes fois gravie par mes confrères et consœurs du conte. Je n'en suis qu'au début, mais quel beau vertige que de quitter le sol. Quitter l'ordinaire pour l'extraordinaire. Voilà ce que je te propose.

Marie-Line Therriault

Marie-Line Therriault travaille dans l’animation de groupes parents-enfants depuis 2002. Elle possède un large répertoire de matériel dédié aux enfants et aux familles, dont des chansons, comptines et contes. Diplômée en anthropologie  et en sociologie, elle est aussi une musicienne amateure passionnée; elle affectionne raconter des histoires en paroles et en musique. Sa grande capacité d’adaptation et son contact chaleureux avec son audience fait d’elle une performeuse dynamique, enjouée et généreuse.

Mireya

Mireya partage avec nous les histoires de son pays, l’Équateur. D’ailleurs, a travers ses contes, elle nous fait part de tous les secrets de l’Amazonie, des montagnes et de la mer ce qui nous fait plonger dans un univers de la nature. Avec une formation initiale en théâtre elle a participé dans plusieurs spectacles en Équateur et au Canada où est-ce que les thèmes principaux sont la migration, l’identité et notre relation avec la nature. Elle a la conviction que toutes les réponses du monde se trouvent dans les contes et c’est donc pour cela que nous devons continuer à les partager, les écouter et le plus important, à les transmettre.

Crédit Photo : Natasha Sher