12 septembre – Soirée d’ouverture

Le 12 septembre, un cabaret déjanté inaugurera la saison 2010-2011. Défileront sur scène plusieurs conteurs ayant marqué au fer rouge les Dimanches du conte au cours des dernières années.  Alain Lamontagne, Robert Seven-Crows alias Bob Bourdon, Nadine Walsh , Renée Robitaille et André Lemelin seront de la partie!

Renée Robitaille

Renée Robitaille est une conteuse et autrice originaire d’Abitibi. Depuis 1999, elle présente ses créations au sein de festivals internationaux de contes et de théâtre. Plusieurs maîtres, tels Michel Faubert et Didier Kowarsky l’ont guidée dans son parcours professionnel. Douée pour la création de personnages, Renée marie aussi harmonieusement la marionnette et le masque aux Arts de la parole.

Renée se forme au Qi Gong depuis douze ans. Elle y acquiert les bases de la médecine traditionnelle chinoise et de la méditation en mouvement auprès de l’école Fragments libres. Elle devient ceinture noire en Taekwondo en 2017. Passionnée d’herboristerie et de permaculture, Renée se ressource chaque été auprès de ses poules et ses plantes médicinales.

Nadine Walsh

En 1999, Nadine Walsh obtient un baccalauréat en art dramatique à l’Université du Québec À Montréal, enrichissant un parcours en danse, mime, marionnette, arts martiaux et jeu masqué. Depuis 2002, elle présente son répertoire de conte au Québec, en Europe, en Afrique et au Moyen-Orient.

En 2009, elle crée Femmes pirates ou crise de foi(e), mis en scène par Alberto Garcia Sanchez. En 2011, O’ La traversée fantastique, mis en scène par Diane Loiselle et Denys Lefebvre de Tenon Mortaise. En 2013, elle présente La Chatte blanche, d’après l’œuvre de Madame d’Aulnoy accompagnée de l’ensemble baroque Les Idées heureuses.

« Elle, c’est Nadine Walsh. Pendant près de deux heures, elle nous embarque dans l’odyssée de Ann Bonny et Mary Read […] Elles (Bonny et Read) s’incarnent chair et âme dans les mots de le corps de Nadine Walsh qui clame là un hymne superbe célébrant la parole. Si forte, si vraie des femmes libres. »  Anne-Marie Letort pour Gardarem Lo Larzac, 20 janvier 2017

«L’art du conte peut être très physique. Invitée dans le cadre du Festival international du conte de Fribourg, elle joue de sa voix autant que de sa forte présense corporelle. Avec elle le conte devient une parole incarnée. » Élisabeth Haas, La Liberté, Fribourg 11 mai 2010.

« Sur scène Nadine explose dans les rôles de ces deux femmes pirates qui, déguisées en hommes pour pouvoir embarquer sur un bateau, abordent l’amour et l’ennemi à bout portant ». Midi libre, samedi 17 décembre 2016.

 

Robert Seven Crows (Mi’kmag-Métis/Illinois)

Robert (Bob) Seven-Crows est un Sang Mêlé, un Bois Brûlé ou autrement dit un Métis. Pour le conteur et auteur/compositeur, le mariage des contes et légendes avec les chants traditionnels et la guitare est une façon de faire connaître la richesse et la tradition des ses racine Acadiennes et Mi’kmag.

Il participe depuis nombreuses années à différents festivals de contes et musiques sur quatre continents. Aujourd’hui, en plus de conter et de jouer de la musique, il travail auprès des hommes des Premières Nations en milieu carcéral avec sa compagne JoAn Pawnee en qualité d’ainés. Depuis plusieurs années la Kumik Elders Lodges (la loge des ainés) du Ministère des Affaires Indiennes et du Nord du Canada font appel à eux.

André Lemelin

André Lemelin conte depuis le milieu des années ’90. Il brode ses histoires sur des canevas en relation avec l’auditoire, improvise au besoin et choisit ses contes selon les gens présents et l’environnement dans lequel il évolue.

Site personnel

14 mars – L’histoire des Métis voyageurs

L’histoire des Métis Voyageurs

Robert Seven Crows (dit Bob) a préparé une rencontre riche de l’histoire  du  Kanata qui se déroule au environ des années 1730.

L’histoire des Métis Voyageurs qui n’est pas bien connue de tous nous aide à avoir une vision juste de cette époque incroyable.

Une époque riche où il était commun de voir circuler sur les cours d’eau, entre Lachine (à l’ouest de Montréal) et Grand Portage (sur le Lac Supérieur)  d’innombrables canots du Maitres. Chaque canot d’écorce avait 10 à 12 hommes à son bord avec un chargement de 3 milles kilos de tout ce qui servait au commerce de la fourrure.

‘’Avant le grand départ  il était possible de voir, sur les berges, ces canots du Maître allongés comme des baleines échouées….’’

Robert Seven Crows (Mi’kmag-Métis/Illinois)

Robert (Bob) Seven-Crows est un Sang Mêlé, un Bois Brûlé ou autrement dit un Métis. Pour le conteur et auteur/compositeur, le mariage des contes et légendes avec les chants traditionnels et la guitare est une façon de faire connaître la richesse et la tradition des ses racine Acadiennes et Mi’kmag.

Il participe depuis nombreuses années à différents festivals de contes et musiques sur quatre continents. Aujourd’hui, en plus de conter et de jouer de la musique, il travail auprès des hommes des Premières Nations en milieu carcéral avec sa compagne JoAn Pawnee en qualité d’ainés. Depuis plusieurs années la Kumik Elders Lodges (la loge des ainés) du Ministère des Affaires Indiennes et du Nord du Canada font appel à eux.

Ce que les médias en ont dit :

‘’Sa voix, douce comme une caresse, comme la brise du soir sur nos épaules, les accords de sa guitare, le son de l’os sur le tambour ont les mêmes vertus apaisantes sur nos âmes que les plantes des ‘hommes médecines. On se surprend à murmurer en chœur.’’

Sésame, Conseil Général des Alpes Maritime, Nice, France,  Véronique Serer

‘’Chemise blanche, pieds nus, voix chaude, le chanteur/conteur amérindien raconte un monde magique….’’

La Provence, Marseille, France. Geneviève Folliet-Mousset

Robert Seven Crows (Mi’kmag-Métis/Illinois)

Robert (Bob) Seven-Crows est un Sang Mêlé, un Bois Brûlé ou autrement dit un Métis. Pour le conteur et auteur/compositeur, le mariage des contes et légendes avec les chants traditionnels et la guitare est une façon de faire connaître la richesse et la tradition des ses racine Acadiennes et Mi’kmag.

Il participe depuis nombreuses années à différents festivals de contes et musiques sur quatre continents. Aujourd’hui, en plus de conter et de jouer de la musique, il travail auprès des hommes des Premières Nations en milieu carcéral avec sa compagne JoAn Pawnee en qualité d’ainés. Depuis plusieurs années la Kumik Elders Lodges (la loge des ainés) du Ministère des Affaires Indiennes et du Nord du Canada font appel à eux.