La soirée de clôture de la 25e saison

Afin de marquer le coup pour la clôture de la 25e saison des Dimanches du conte, seront réuni.e.s sur la scène du Jockey les conteur.euse.s de la première heure, ces gens sans qui les Dimanches du conte n’auraient jamais pris son envol et acquis ses lettres de noblesse.

À l’affiche :  Claudette L’Heureux, François Lavallée, André Lemelin, Jean-Marc Chatel, Éric Gauthier, Éric Michaud, Ronald Larocque, Lucie Bisson, Myriame El Yamani. Invité spécial :  l’électron libre de la saison Yves Robitaille

Achetez vos billets à l'avance pour le spectacle en webdiffusion!

André Lemelin

Originaire de l’Abitibi, André Lemelin raconte depuis le milieu des années 1990 : il brode ses histoires sur des canevas en relation avec l’auditoire, improvise au besoin et il choisit ses contes selon les gens présents et l’environnement dans lequel il évolue.

Site personnel

Claudette L’Heureux

Dans le cadre des Dimanches du conte, Claudette aura été de la première et la dernière soirée des Paroles de femmes. Elle en a connu des belles, errant, cherchant sa vérité du moment. Une chance que la Poule à Madame Moreau veillait au grain. « Tu as fait longue vie pleine d’histoires et ce n’est pas la fin. Tu as une voix faite pour les contes. Tu es : : charmante  L:   loyale  A : adorable  U : unique  D : droite E:  énergique  T:  tenace T : tendre  E : étincelante LUNA SAURIOL 12 ANS

Eric Gauthier

Abitibien errant, informaticien défroqué, Éric Gauthier raconte le fantastique, l'absurde, les mystères de la vie moderne. Tantôt écrivain, tantôt conteur, il s’est produit sur une multitude de scènes, du Sergent recruteur (à Montréal) jusqu’au Yukon, en France et en Serbie. Sa passion pour les rouages des histoires l’amène aussi à accompagner le travail d’autres créateurs et créatrices. Ses œuvres lui ont valu plusieurs prix, dont le Grand Prix de la science-fiction et du fantastique québécois. De son recueil de contes Terre des pigeons (Planète rebelle, 2002) à son roman Les Étages ultérieurs (Alire, 2021), il s’est démarqué par sa vision singulière et ses ambiances variées. Il habite Sherbrooke et fréquente des contrées imaginaires. Pour en savoir plus: ericgauthier.net. Crédit photo Jean-François Dupuis

Eric Michaud

Conteur de profession depuis plus de 25 ans, Eric participe, en 2009, au prestigieux « Concours international de menteurs » de Moncrabeau en France. Il remporte le titre et devient le 1er non-Européen à être sacré Roy des menteurs. Il ne s'arrête pas là et continu d'amasser des titres. Contes traditionnels, légendes et menteries se croisent à travers l’humour, le dramatique et le mystérieux…

François Lavallée

Nourri par les racines, François Lavallée a la certitude que nos vies en surface s’ancrent bien plus profondément que ce que l’on croit. Derrière son regard doux, sa voix sûre et son timbre rassurant, affleure un univers sombre et irrémédiablement marqué par la perte : celle de l’enfance, des racines ou de la mémoire. Remonter le cours, chercher la source, s’émouvoir de cette quête et, à coup de mots, construire des images en forme d’histoires tendres et cruelles. Sublimer le réel. François Lavallée est un nomade contemporain, auteur, conteur, conférencier et formateur depuis 1996. Son métier l’a amené sur les routes d’asphaltes et de gravelles aux quatre coins du Québec, du Canada et plus de quatre-vingt-dix fois en France, en Suisse et en Belgique, dans le désert blanc du Nunavik et celui des Touaregs du Niger, chez les autochtones des volcans de l’Équateur, sur l'île de La Réunion, en Roumanie, au Djibouti et dans les banlieues parisiennes. Il a représenté le Canada et remporté la médaille d’or du concours «Contes et conteurs» aux Ves Jeux de la francophonie (2005) à Niamey au Niger avec le conte «Le recycleur de talents» et a reçu à l'automne 2017 le PRIX JOCELYN BÉRUBÉ remis par le Festival de contes et récits de Trois-Pistoles. Crédit photo : Helena Vallès

Jean-Marc Chatel

Jean-Marc Chatel a été des premières heures du conte. Biologiste spécialisé en écologie et en environnement, il s’inspire souvent de la nature et des rencontres faites en forêt pour ses contes. Il a conté partout au Québec, en Europe et en Afrique.

Lucie Bisson

C’est par un concours de menteries que Lucie Bisson fait son entrée dans le milieu du conte au Québec. Des contes, récits et légendes tantôt traditionnels, tantôt mis aux couleurs de la conteuse vous emmène dans l’univers de cette raconteuse d’histoires où par plaisir elle raconte en tandem avec le public. Dans la plus pure tradition de sa mémoire, les histoires prennent vie au grand plaisir des oreilles qui se tendent et des yeux qui s’allument. Le lieu s’emplie alors de cette atmosphère palpable qui fait que le public devient personnage.

www.conte-quebec.com/conteurs/lucie-bisson-0

Myriame El Yamani

Nomade dans l’âme et pour vrai, Myriame El Yamani a flâné sur plusieurs continents à la recherche de ce métissage des cultures et des rêves de l’humanité. Elle a rempli depuis 25 ans sa besace de contes qu’elle partage avec vous. Née au Maroc d’un père marocain, d’une mère française et d’un grand-père yéménite, elle puise son inspiration dans les senteurs salines de l'Acadie, le Montréal multiethnique, les secrets de sa grand-mère vendéenne, les couleurs et arabesques du Maghreb, la sagesse africaine et les mystères des 1001 nuits. www.myriameelyamani.ca. Elle enseigne aussi la sociologie de l’oralité et l’art du conte à l’UQAM. https://professeurs.uqam.ca/professeur/martineau.myriame/ Crédit photo : Adriana Garcia Cruz

Ronald Larocque

Ronald Larocque est conteur, écrivain et poète. Conteur de la première heure des Dimanches du conte de Montréal dont il fut l'Électron libre pour le 20ième anniversaire. Il raconte depuis plus de vingt-cinq ans et est cofondateur de Festilou, festival de contes pour les jeunes. Il a promené ses histoires de Natashquan à Poitiers, de Lyon à Mumbai, Goa et Delhi. Il conte pour les adultes et aussi pour les enfants qu'il guide dans la création de leurs propres contes dans le cadre de La culture à l’école. Docteur en lettres (Ph.D.) de l’Université Laval (création), c’est un globeconteur (mot qu'il a créé) pour le partage et l’amitié. Il a aussi produit plusieurs spectacles en solo, duo et collectif.

Crédit photo Suzane O’Neill Site web: https://ronaldlarocque.com/

Yves Robitaille

Enrôlé par Le Sergent Recruteur au siècle dernier, ce vétéran des Dimanches du conte aura exploré le Moyen-âge anglais ( Les contes de Canterbury), les débuts du monde selon les Grecs,  le Japon fantastique de Kwaidan (d'après LafcadIo Hearn), la guerre de Troie des origines à la vengeance d’Ulysse (cinq épisodes en cinq semaines à titre de conteur du mois de 2015) et la grande peste à Florence au XIVe siècle avec Le Décaméron de Boccace. Entré dans le Labyrinthe de l’Intraquilité en 2019, il en est sorti avec le goût d’en revenir à l’essentiel. Il explore donc, avec la complicité de Nicolas Rochette, le monde des particules élémentaires (qui sont aussi des ondes, ne l’oublions pas) dans le Cantique des quantiques.

Spécial 25 ans ! Florilège avec la conteuse des conteuses de la première heure, Claudette L’Heureux

FLORILÈGE

Pour fêter le 25e anniversaire des Dimanches du conte, Claudette fera un retour sur les contes qui ont accompagné sa vie, de la Poule à madame Moreau, à la fille du génie, en passant par le magasin L’Heureux et la cour du château. Des histoires que Claudette racontera à sa manière, aux sages comme aux turbulents, puisque les contes créent l’enchantement.

Nadine Walsh disait de Claudette L’Heureux : « C’est une grande dame, élégante avec de l’esprit. Une dame de trèfle ».

Achetez vos billets à l'avance pour le spectacle en webdiffusion!

Claudette L’Heureux

Dans le cadre des Dimanches du conte, Claudette aura été de la première et la dernière soirée des Paroles de femmes. Elle en a connu des belles, errant, cherchant sa vérité du moment. Une chance que la Poule à Madame Moreau veillait au grain. « Tu as fait longue vie pleine d’histoires et ce n’est pas la fin. Tu as une voix faite pour les contes. Tu es : : charmante  L:   loyale  A : adorable  U : unique  D : droite E:  énergique  T:  tenace T : tendre  E : étincelante LUNA SAURIOL 12 ANS

Soirée d’ouverture de la 25e saison

Afin de marquer le coup pour l’ouverture de la 25e saison des Dimanches du conte, seront réuni.e.s sur la scène du Jockey les conteur.euse.s de la première heure, ces gens sans qui les Dimanches du conte n’auraient jamais acquis leurs lettres de noblesse.

À l’affiche :  André Lemelin et Jean-Marc Massie (cofondateur des Dimanches du conte), Claudette L’Heureux, François Lavallée, Edwige Bage, Sophie Wilhelm, Jean-Marc Chatel, Émilie Blanchin, Éric Gauthier, Éric Michaud, Eveline Ménard, Ronald Larocque, Lucie Bisson, Myriame El Yamani. Invité spécial :  l’électron libre de la saison Yves Robitaille

Achetez vos billets à l'avance pour le spectacle en webdiffusion!

André Lemelin

Originaire de l’Abitibi, André Lemelin raconte depuis le milieu des années 1990 : il brode ses histoires sur des canevas en relation avec l’auditoire, improvise au besoin et il choisit ses contes selon les gens présents et l’environnement dans lequel il évolue.

Site personnel

Claudette L’Heureux

Dans le cadre des Dimanches du conte, Claudette aura été de la première et la dernière soirée des Paroles de femmes. Elle en a connu des belles, errant, cherchant sa vérité du moment. Une chance que la Poule à Madame Moreau veillait au grain. « Tu as fait longue vie pleine d’histoires et ce n’est pas la fin. Tu as une voix faite pour les contes. Tu es : : charmante  L:   loyale  A : adorable  U : unique  D : droite E:  énergique  T:  tenace T : tendre  E : étincelante LUNA SAURIOL 12 ANS

Edwige Bage

Edwige Bage a pratiqué le théâtre, la danse, le clown, le théâtre gestuel à Montréal... mais c'est le conte, et sa participation aux Dimanches du conte, qui la conduisent en France en l'an 2000. Elle s'y installe, fait des tournées avec Les Passeurs de contes (Bordeaux), puis suit les cours de l'Ecole internationale de théâtre Jacques Lecoq à Paris. A l'issue de cette formation, elle crée la compagnie Ahuri Théâtre avec cinq autres comédiens et comédiennes et effectue plusieurs séjours au Japon où sera présenté Yabu no Naka:distruthed, première création de la compagnie.
Depuis 15 ans, elle écrit, chante et joue des créations théâtrales et musicales pour le jeune et le très jeune public au sein de la Compagnie à trois branches dont elle est artiste associée. Elle est également comédienne dans différentes compagnies de théâtre, intervient régulièrement dans des ateliers de pratique artistique en collèges et lycées, et anime des stages de théâtre et de conte auprès de publics variés.
Crédit photo: Fabrikka.

Émilie Blanchin

Conteuse de la toute, toute, toute première heure des Dimanches du conte, Emilie nous fait l’honneur de descendre de la montagne où elle vit, l’instant d’une soirée qui sera marquée du sceau de sa généreuse présence… Voyageuse éternelle, elle a découvert qu’elle était conteuse un matin en riant. Depuis, elle a tissé ses histoires en parcourant le monde, en l’observant et en s’y plongeant pour tenter d’en rencontrer l’essence. 25 ans plus tard, elle nous revient pour nous partager son voyage, celui qu’elle a initié au Québec avec les Dimanches du Conte, la libération de la plume d’ange !

Eric Gauthier

Abitibien errant, informaticien défroqué, Éric Gauthier raconte le fantastique, l'absurde, les mystères de la vie moderne. Tantôt écrivain, tantôt conteur, il s’est produit sur une multitude de scènes, du Sergent recruteur (à Montréal) jusqu’au Yukon, en France et en Serbie. Sa passion pour les rouages des histoires l’amène aussi à accompagner le travail d’autres créateurs et créatrices. Ses œuvres lui ont valu plusieurs prix, dont le Grand Prix de la science-fiction et du fantastique québécois. De son recueil de contes Terre des pigeons (Planète rebelle, 2002) à son roman Les Étages ultérieurs (Alire, 2021), il s’est démarqué par sa vision singulière et ses ambiances variées. Il habite Sherbrooke et fréquente des contrées imaginaires. Pour en savoir plus: ericgauthier.net. Crédit photo Jean-François Dupuis

Eric Michaud

Conteur de profession depuis plus de 25 ans, Eric participe, en 2009, au prestigieux « Concours international de menteurs » de Moncrabeau en France. Il remporte le titre et devient le 1er non-Européen à être sacré Roy des menteurs. Il ne s'arrête pas là et continu d'amasser des titres. Contes traditionnels, légendes et menteries se croisent à travers l’humour, le dramatique et le mystérieux…

Eveline Ménard

Conteuse depuis déjà 25 ans, Eveline Ménard a rencontré de nombreux conteurs traditionnels et a le souci de transmettre leur répertoire à travers ses différents projets de transmission et de spectacle, comme Conteur d'une génération à l'autre avec les enfants, Fil de vie, de la tradition à la réalité augmentée etc. Voyageuse dans l'âme, elle se déplace dans plusieurs régions du Québec et de la francophonie canadienne, effectue régulièrement des tournées en France et porte sa parole dans de nouveaux pays chaque année.

Eveline Ménard Conteuse, musicienne et fileuse https://evelineconte.com
514-317-3626

François Lavallée

Nourri par les racines, François Lavallée a la certitude que nos vies en surface s’ancrent bien plus profondément que ce que l’on croit. Derrière son regard doux, sa voix sûre et son timbre rassurant, affleure un univers sombre et irrémédiablement marqué par la perte : celle de l’enfance, des racines ou de la mémoire. Remonter le cours, chercher la source, s’émouvoir de cette quête et, à coup de mots, construire des images en forme d’histoires tendres et cruelles. Sublimer le réel. François Lavallée est un nomade contemporain, auteur, conteur, conférencier et formateur depuis 1996. Son métier l’a amené sur les routes d’asphaltes et de gravelles aux quatre coins du Québec, du Canada et plus de quatre-vingt-dix fois en France, en Suisse et en Belgique, dans le désert blanc du Nunavik et celui des Touaregs du Niger, chez les autochtones des volcans de l’Équateur, sur l'île de La Réunion, en Roumanie, au Djibouti et dans les banlieues parisiennes. Il a représenté le Canada et remporté la médaille d’or du concours «Contes et conteurs» aux Ves Jeux de la francophonie (2005) à Niamey au Niger avec le conte «Le recycleur de talents» et a reçu à l'automne 2017 le PRIX JOCELYN BÉRUBÉ remis par le Festival de contes et récits de Trois-Pistoles. Crédit photo : Helena Vallès

Jean-Marc Chatel

Jean-Marc Chatel a été des premières heures du conte. Biologiste spécialisé en écologie et en environnement, il s’inspire souvent de la nature et des rencontres faites en forêt pour ses contes. Il a conté partout au Québec, en Europe et en Afrique.

Jean-Marc Massie

Homme de parole à l’imaginaire foisonnant et débridé, Jean-Marc Massie se situe au croisement du conte urbain et du dessin animé, du récit de vie affabulé et du monologue éclaté. Ce narrateur atypique occupe une place unique dans l’univers des conteurs. Explorateur de nouvelles avenues pour le conte, il croit que ce dernier se doit d'être un art vivant destiné à  évoluer afin de ne pas se folkloriser à  outrance. En plus d’avoir publié Montréal démasquée, premier livre-DVD de  conte au Québec, en 2008 et en 2009, Jean-Marc Massie a été  chroniqueur conte à la Première chaîne de Radio-Canada à l'émission «Vous êtes ici».  Récipiendaire en 2010 du prix Jocelyn Bérubé, ce défricheur de la première heure est sans conteste l’un des acteurs principaux de l’actuel renouveau du conte au Québec. « Un homme à l’imaginaire foisonnant […] c’est du jamais vu […] on est tous pendus à ses lèvres […] Et ce qui frappe chez ce conteur, c’est cet art qu’il a de manier les mots, de manier la langue]» Julie Laferrière, Première chaîne, Radio-Canada. «Jean-Marc Massie illustre, une fois de plus, qu’il est de la grande lignée des inventeurs de mondes (…) Ce conteur à l’imaginaire débridé et foisonnant sait décortiquer la réalité pour lui donner une autre dimension. Étonnant, inventif et éblouissant … Yvon Paré, Lettres québécoises

Lucie Bisson

C’est par un concours de menteries que Lucie Bisson fait son entrée dans le milieu du conte au Québec. Des contes, récits et légendes tantôt traditionnels, tantôt mis aux couleurs de la conteuse vous emmène dans l’univers de cette raconteuse d’histoires où par plaisir elle raconte en tandem avec le public. Dans la plus pure tradition de sa mémoire, les histoires prennent vie au grand plaisir des oreilles qui se tendent et des yeux qui s’allument. Le lieu s’emplie alors de cette atmosphère palpable qui fait que le public devient personnage.

www.conte-quebec.com/conteurs/lucie-bisson-0

Myriame El Yamani

Nomade dans l’âme et pour vrai, Myriame El Yamani a flâné sur plusieurs continents à la recherche de ce métissage des cultures et des rêves de l’humanité. Elle a rempli depuis 25 ans sa besace de contes qu’elle partage avec vous. Née au Maroc d’un père marocain, d’une mère française et d’un grand-père yéménite, elle puise son inspiration dans les senteurs salines de l'Acadie, le Montréal multiethnique, les secrets de sa grand-mère vendéenne, les couleurs et arabesques du Maghreb, la sagesse africaine et les mystères des 1001 nuits. www.myriameelyamani.ca. Elle enseigne aussi la sociologie de l’oralité et l’art du conte à l’UQAM. https://professeurs.uqam.ca/professeur/martineau.myriame/ Crédit photo : Adriana Garcia Cruz

Ronald Larocque

Ronald Larocque est conteur, écrivain et poète. Conteur de la première heure des Dimanches du conte de Montréal dont il fut l'Électron libre pour le 20ième anniversaire. Il raconte depuis plus de vingt-cinq ans et est cofondateur de Festilou, festival de contes pour les jeunes. Il a promené ses histoires de Natashquan à Poitiers, de Lyon à Mumbai, Goa et Delhi. Il conte pour les adultes et aussi pour les enfants qu'il guide dans la création de leurs propres contes dans le cadre de La culture à l’école. Docteur en lettres (Ph.D.) de l’Université Laval (création), c’est un globeconteur (mot qu'il a créé) pour le partage et l’amitié. Il a aussi produit plusieurs spectacles en solo, duo et collectif.

Crédit photo Suzane O’Neill Site web: https://ronaldlarocque.com/

Sophie Wilhelm

Sophie Wilhelm remporte en 2000 le Grand prix des conteurs de Chevilly-Larue, participe ensuite au premier labo de recherche de la Maison du Conte et à plusieurs résidences de collectage de récits de vie. Elle travaille avec la Compagnie du Cercle d'Abbi Patrix avant d'intégrer la Compagnie Les Mots du Vent dont elle est aujourd’hui directrice artistique avec Olivier Noack. Elle est également membre fondatrice du collectif de conteurs Front de l'Est. Sophie s'est formée au mime corporel et à la danse contemporaine à Paris et au Québec. Elle a suivi entre 2010 et 2014 une formation en feldenkrais, dont elle est aujourd'hui praticienne, affinant ainsi sa connaissance du mouvement. Sophie Wilhelm s'associe volontiers à des artistes d'autres disciplines, musiciens, chorégraphes, plasticiens, marionnettistes, chanteuses, avec lesquels elle crée des formes destinées au plateau de théâtre. Plusieurs de ces spectacles sont créés à partir de collectes de paroles : « J'ai tant rêvé de toi » raconte nos rencontres amoureuses, « Minute Papillon » et « Kronoportraits » explorent la thématique du temps. Ses dernières préoccupations, dès « Hallaou ! » - création collective de Front de l'Est autour de la chasse -, l'ont amenée à questionner le rapport de l'homme à l’environnement. « Jan de l'ours », solo conté avec tambour et manteau de fourrure, est créé à partir d'un conte traditionnel. « Comme un animal », duo jeune public avec la chanteuse lyrique Mélanie Moussay questionne la place de l'homme parmi les être vivants. Sa dernière création, « La terre sur les épaules », jouée en 2023 à La Caserne des Pompiers dans le cadre de la sélection de la Région Grand Est à Avignon est un récit écologiste.

Crédit photo : Nathalie Bertaux

Yves Robitaille

Enrôlé par Le Sergent Recruteur au siècle dernier, ce vétéran des Dimanches du conte aura exploré le Moyen-âge anglais ( Les contes de Canterbury), les débuts du monde selon les Grecs,  le Japon fantastique de Kwaidan (d'après LafcadIo Hearn), la guerre de Troie des origines à la vengeance d’Ulysse (cinq épisodes en cinq semaines à titre de conteur du mois de 2015) et la grande peste à Florence au XIVe siècle avec Le Décaméron de Boccace. Entré dans le Labyrinthe de l’Intraquilité en 2019, il en est sorti avec le goût d’en revenir à l’essentiel. Il explore donc, avec la complicité de Nicolas Rochette, le monde des particules élémentaires (qui sont aussi des ondes, ne l’oublions pas) dans le Cantique des quantiques.

Que le meilleur conte !

*** IMPORTANT *** Cette saison les billets pour assister en personne aux Dimanches du conte au Jockey ne seront en vente que sur ATUVU.CA (5$) ainsi qu’à la porte (10$) le soir du spectacle. Puis tous les mardi seront mis en vente sur la billetterie Lepointdevente.com (5$) et sur notre site web (5$) le lien web permettant de voir la captation vidéo du spectacle présenté le dimanche d’avant *** IMPORTANT***

Achetez vos billets à l'avance pour le spectacle en webdiffusion!

Que le meilleur Conte !  Le seul concours où tous les participants racontent la même histoire en l’emmenant chacun dans leur propre direction. Quatre éléments sont à inclure obligatoirement dans le récit.  Au final un jury couronne un ou une gagnante pour la soirée !!!

L’histoire de cette année : Jack et le haricot magique !

Avec vos artistes de la parole : Serge Yvan Bourque, Camille Deslauriers Ménard, Saulo Giri, Claudette L’Heureux. Invité spécial : l’électron libre de la saison Fred Péloquin.

Une soirée animé par Jérome Bérubé.

Camille Deslauriers-Ménard

Comédienne de formation, Camille Deslauriers Ménard tombe rapidement dans la grande marmite du conte. Partout, elle raconte. Elle crée d’ailleurs des histoires pour le musée Pointe-à-Callière et pour l’Aquarium de Québec et commence son incursion dans le monde des festivals avec Festilou, Tam Tam Macadam, le festival de contes des Laurentides, Jos Violon et Contabadour, où elle remporte en 2022 le concours de conte pluridisciplinaire.Camille est aussi auteure, metteure en scène et formatrice. On peut présentement la voir dans la pièce Perruche du Théâtre de l’œil en tant que marionnettiste.

Crédit photo : Maude Desbois

Claudette L’Heureux

Dans le cadre des Dimanches du conte, Claudette aura été de la première et la dernière soirée des Paroles de femmes. Elle en a connu des belles, errant, cherchant sa vérité du moment. Une chance que la Poule à Madame Moreau veillait au grain. « Tu as fait longue vie pleine d’histoires et ce n’est pas la fin. Tu as une voix faite pour les contes. Tu es : : charmante  L:   loyale  A : adorable  U : unique  D : droite E:  énergique  T:  tenace T : tendre  E : étincelante LUNA SAURIOL 12 ANS

Fred Péloquin

En 2004, Fred Péloquin se mérite le poste d’accordéoniste dans le groupe de Marco Calliari. Pendant près de 10 ans, il travaille avec Calliari, ils font plus de milles spectacles partout dans tous les festivals du Québec, en France, Luxembourg, Belgique, Suisse et Italie, en plus du Canada et des Usa. Fred écrit des tonnes et des tonnes de chansons, commence à créer ses propres compositions de même qu’à les présenter en spectacles. Pendant tout ce temps, Fred mène une double vie car de 2001 à 2010 il s’active également à compléter des études en arts visuels et médiatique à l’université du Québec à Montréal. Aujourd’hui alliant conte et accordéon, Fred remporte le premier prix du concours de conte pluridisciplinaire Contabadour, avec la contorsionniste Fédérica Guérin en 2018. Il participe ensuite au Festival Joe Violon de Lévis, puis, il fait son entrée au Dimanche du Conte à Montréal.

Saulo Giri

 Ses racines l’ont ramené au Panama et vers plusieurs autres pays d’Amérique latine pour entrer en lien avec les différentes cultures de ce merveilleux continent. 

Saulo fouille les recoins du terroir panaméen pour y trouver des poètes, musiciens, conteurs qui lui transmettent un peu de leur flamme de vie. 

Dans le monte (campagne panaméenne) tout est possible : plusieurs témoignent avoir rencontré le diable en personne ou même avoir entendu les animaux parler. 

Il raconte autant pour les enfants que pour les adultes qui ont oublié leur innocence. 

Accompagné d’instruments qu’il a recueillis dans sa valise, il raconte des histoires circulaires pour que ce monde ne nous rende pas carrés. 

Au son du tambour, la parole est partagée tout en effaçant le mur qui sépare le conteur du public. Comme par magie on commence à raconter tous ensemble sous un ciel circulaire. 

Ses contes sont partagés en français, anglais, espagnol et parfois en esfragnol. 

Serge Yvan Bourque

Mon chemin artistique est parsemé de naissance et de deuils. 

Je suis une sage-femme et un thanatologue.  Médecine de l’âme et croque-mort. 

Toujours porté par le rêve d’un enfant.  Un enfant à venir, un enfant à naître, un enfant à prendre soin, à accompagner grandir et s’épanouir.  (Voilà en résumé mes quatre pièces-monologues et mes deux contes urbains).

Mon art est une harpe à plusieurs cordes sensibles.  Je donne voix et visibilité à la majorité des minorités ; fais entendre la raison, mais surtout ressentir le cœur ; dévoile le beau dans le laid, le bon dans le mauvais, du faux le vrai.

Ma vision du réel, du prisme de mon imaginaire, est pour moi de l’eau contournant les rochers d’une rapide au ralenti.

www.sergeyvanbourque.com

Déjà 20 ans ! Les conteuses et conteurs du Sergent recruteur

À Montréal, il y a déjà 20 ans, la mythique première soirée des Dimanches du conte était présentée à la Microbrasserie du Sergent recruteur sur le boulevard Saint-Laurent. Les conteuses et conteurs du Sergent recruteur, ces conteuses et conteurs de la première heure sans lesquels l’événement les Dimanches du conte ne serait jamais devenu ce qu’il est aujourd’hui, seront tous réunis l’instant d’une soirée où s’entremêleront contes, anecdotes et autres surprises. La soirée sera animée par les cofondateurs des Dimanches du conte André Lemelin et Jean-Marc Massie. Au menu : Claudette L’Heureux, Éric Gauthier, Éric Michaud, François Lavallée, Lucie Bisson, Mike Burns, Eveline Ménard, Myriame El Yamani et Yves Robitaille et l’électron libre de la saison Ronald Larocque.

 

André Lemelin

Originaire de l’Abitibi, André Lemelin raconte depuis le milieu des années 1990 : il brode ses histoires sur des canevas en relation avec l’auditoire, improvise au besoin et il choisit ses contes selon les gens présents et l’environnement dans lequel il évolue.

Site personnel

Claudette L’Heureux

Dans le cadre des Dimanches du conte, Claudette aura été de la première et la dernière soirée des Paroles de femmes. Elle en a connu des belles, errant, cherchant sa vérité du moment. Une chance que la Poule à Madame Moreau veillait au grain. « Tu as fait longue vie pleine d’histoires et ce n’est pas la fin. Tu as une voix faite pour les contes. Tu es : : charmante  L:   loyale  A : adorable  U : unique  D : droite E:  énergique  T:  tenace T : tendre  E : étincelante LUNA SAURIOL 12 ANS

Eric Gauthier

Abitibien errant, informaticien défroqué, Éric Gauthier raconte le fantastique, l'absurde, les mystères de la vie moderne. Tantôt écrivain, tantôt conteur, il s’est produit sur une multitude de scènes, du Sergent recruteur (à Montréal) jusqu’au Yukon, en France et en Serbie. Sa passion pour les rouages des histoires l’amène aussi à accompagner le travail d’autres créateurs et créatrices. Ses œuvres lui ont valu plusieurs prix, dont le Grand Prix de la science-fiction et du fantastique québécois. De son recueil de contes Terre des pigeons (Planète rebelle, 2002) à son roman Les Étages ultérieurs (Alire, 2021), il s’est démarqué par sa vision singulière et ses ambiances variées. Il habite Sherbrooke et fréquente des contrées imaginaires. Pour en savoir plus: ericgauthier.net. Crédit photo Jean-François Dupuis

Eric Michaud

Conteur de profession depuis plus de 25 ans, Eric participe, en 2009, au prestigieux « Concours international de menteurs » de Moncrabeau en France. Il remporte le titre et devient le 1er non-Européen à être sacré Roy des menteurs. Il ne s'arrête pas là et continu d'amasser des titres. Contes traditionnels, légendes et menteries se croisent à travers l’humour, le dramatique et le mystérieux…

Eveline Ménard

Conteuse depuis déjà 25 ans, Eveline Ménard a rencontré de nombreux conteurs traditionnels et a le souci de transmettre leur répertoire à travers ses différents projets de transmission et de spectacle, comme Conteur d'une génération à l'autre avec les enfants, Fil de vie, de la tradition à la réalité augmentée etc. Voyageuse dans l'âme, elle se déplace dans plusieurs régions du Québec et de la francophonie canadienne, effectue régulièrement des tournées en France et porte sa parole dans de nouveaux pays chaque année.

Eveline Ménard Conteuse, musicienne et fileuse https://evelineconte.com
514-317-3626

François Lavallée

Nourri par les racines, François Lavallée a la certitude que nos vies en surface s’ancrent bien plus profondément que ce que l’on croit. Derrière son regard doux, sa voix sûre et son timbre rassurant, affleure un univers sombre et irrémédiablement marqué par la perte : celle de l’enfance, des racines ou de la mémoire. Remonter le cours, chercher la source, s’émouvoir de cette quête et, à coup de mots, construire des images en forme d’histoires tendres et cruelles. Sublimer le réel. François Lavallée est un nomade contemporain, auteur, conteur, conférencier et formateur depuis 1996. Son métier l’a amené sur les routes d’asphaltes et de gravelles aux quatre coins du Québec, du Canada et plus de quatre-vingt-dix fois en France, en Suisse et en Belgique, dans le désert blanc du Nunavik et celui des Touaregs du Niger, chez les autochtones des volcans de l’Équateur, sur l'île de La Réunion, en Roumanie, au Djibouti et dans les banlieues parisiennes. Il a représenté le Canada et remporté la médaille d’or du concours «Contes et conteurs» aux Ves Jeux de la francophonie (2005) à Niamey au Niger avec le conte «Le recycleur de talents» et a reçu à l'automne 2017 le PRIX JOCELYN BÉRUBÉ remis par le Festival de contes et récits de Trois-Pistoles. Crédit photo : Helena Vallès

Jean-Marc Massie

Homme de parole à l’imaginaire foisonnant et débridé, Jean-Marc Massie se situe au croisement du conte urbain et du dessin animé, du récit de vie affabulé et du monologue éclaté. Ce narrateur atypique occupe une place unique dans l’univers des conteurs. Explorateur de nouvelles avenues pour le conte, il croit que ce dernier se doit d'être un art vivant destiné à  évoluer afin de ne pas se folkloriser à  outrance. En plus d’avoir publié Montréal démasquée, premier livre-DVD de  conte au Québec, en 2008 et en 2009, Jean-Marc Massie a été  chroniqueur conte à la Première chaîne de Radio-Canada à l'émission «Vous êtes ici».  Récipiendaire en 2010 du prix Jocelyn Bérubé, ce défricheur de la première heure est sans conteste l’un des acteurs principaux de l’actuel renouveau du conte au Québec. « Un homme à l’imaginaire foisonnant […] c’est du jamais vu […] on est tous pendus à ses lèvres […] Et ce qui frappe chez ce conteur, c’est cet art qu’il a de manier les mots, de manier la langue]» Julie Laferrière, Première chaîne, Radio-Canada. «Jean-Marc Massie illustre, une fois de plus, qu’il est de la grande lignée des inventeurs de mondes (…) Ce conteur à l’imaginaire débridé et foisonnant sait décortiquer la réalité pour lui donner une autre dimension. Étonnant, inventif et éblouissant … Yvon Paré, Lettres québécoises

Lucie Bisson

C’est par un concours de menteries que Lucie Bisson fait son entrée dans le milieu du conte au Québec. Des contes, récits et légendes tantôt traditionnels, tantôt mis aux couleurs de la conteuse vous emmène dans l’univers de cette raconteuse d’histoires où par plaisir elle raconte en tandem avec le public. Dans la plus pure tradition de sa mémoire, les histoires prennent vie au grand plaisir des oreilles qui se tendent et des yeux qui s’allument. Le lieu s’emplie alors de cette atmosphère palpable qui fait que le public devient personnage.

www.conte-quebec.com/conteurs/lucie-bisson-0

Mike Burns

"Mike est un irlandais majuscule. Il sculpte, pratique le aïkido et rêve en gaélique. C’est le seul individu que nous connaissons qui raconte les yeux fermés, de sorte que ce sont les images que fabriquent sa voix et sa langue qui aveuglent, criantes et visibles." (Eric Premel, festival Paroles d'Hiver) "Mike Burns est un roc : Le monde pourrait partir en poussière pendant qu’il raconte il n’en serait que peu affecté. Les yeux fermés, la voix basse mais tranchante, l’Irlandais du Québec fait partie de la race des conteurs au long souffle, ancré dans la terre qu’il porte en lui." (La Parole) "Mike Burns is an Irish storyteller living in Montreal. He is funny, magical, mysterious." (Erica Wagner, chief literary editor, The Times)

Myriame El Yamani

Nomade dans l’âme et pour vrai, Myriame El Yamani a flâné sur plusieurs continents à la recherche de ce métissage des cultures et des rêves de l’humanité. Elle a rempli depuis 25 ans sa besace de contes qu’elle partage avec vous. Née au Maroc d’un père marocain, d’une mère française et d’un grand-père yéménite, elle puise son inspiration dans les senteurs salines de l'Acadie, le Montréal multiethnique, les secrets de sa grand-mère vendéenne, les couleurs et arabesques du Maghreb, la sagesse africaine et les mystères des 1001 nuits. www.myriameelyamani.ca. Elle enseigne aussi la sociologie de l’oralité et l’art du conte à l’UQAM. https://professeurs.uqam.ca/professeur/martineau.myriame/ Crédit photo : Adriana Garcia Cruz

Ronald Larocque

Ronald Larocque est conteur, écrivain et poète. Conteur de la première heure des Dimanches du conte de Montréal dont il fut l'Électron libre pour le 20ième anniversaire. Il raconte depuis plus de vingt-cinq ans et est cofondateur de Festilou, festival de contes pour les jeunes. Il a promené ses histoires de Natashquan à Poitiers, de Lyon à Mumbai, Goa et Delhi. Il conte pour les adultes et aussi pour les enfants qu'il guide dans la création de leurs propres contes dans le cadre de La culture à l’école. Docteur en lettres (Ph.D.) de l’Université Laval (création), c’est un globeconteur (mot qu'il a créé) pour le partage et l’amitié. Il a aussi produit plusieurs spectacles en solo, duo et collectif.

Crédit photo Suzane O’Neill Site web: https://ronaldlarocque.com/

La Conteuse étoile Claudette L’Heureux

Au cours des 20 dernières années, nous avons paré du titre de Conteur étoile les conteuses et conteurs ayant fait rayonner le conte au Québec et à l’étranger. Tous ceux ayant déjà reçu le titre de Conteur étoile auront cette saison une soirée bien à eux. La conteuse étoile de ce dimanche sera nul autre que Claudette L’Heureux !

Claudette L’Heureux

Dans le cadre des Dimanches du conte, Claudette aura été de la première et la dernière soirée des Paroles de femmes. Elle en a connu des belles, errant, cherchant sa vérité du moment. Une chance que la Poule à Madame Moreau veillait au grain. « Tu as fait longue vie pleine d’histoires et ce n’est pas la fin. Tu as une voix faite pour les contes. Tu es : : charmante  L:   loyale  A : adorable  U : unique  D : droite E:  énergique  T:  tenace T : tendre  E : étincelante LUNA SAURIOL 12 ANS

Déjà 20 ans ! Paroles de femmes

Claudette L’Heureux

Dans le cadre des Dimanches du conte, Claudette aura été de la première et la dernière soirée des Paroles de femmes. Elle en a connu des belles, errant, cherchant sa vérité du moment. Une chance que la Poule à Madame Moreau veillait au grain. « Tu as fait longue vie pleine d’histoires et ce n’est pas la fin. Tu as une voix faite pour les contes. Tu es : : charmante  L:   loyale  A : adorable  U : unique  D : droite E:  énergique  T:  tenace T : tendre  E : étincelante LUNA SAURIOL 12 ANS

Nadine Walsh

Nadine foule les planches depuis plus de 30 ans. Interprète reconnue pour sa forte présence, chercheuse acharnée, elle use de son corps autant que de sa voix pour propulser ses créations et retransmettre des histoires archaïques, reflets de l’humanité depuis la nuit des temps.  « Avec elle, le conte devient une parole incarnée. » Élisabeth Haas, journal La Liberté, Fribourg, Suisse. Récipiendaire du Grand prix de l’Académie Charles Cros à Paris pour son CD-livre Sacré chœur de Gilgamesh en 2020, Hibou d’or pour le même spectacle et le prix Jocelyn Bérubé pour l’ensemble de sa carrière de conteuse. Crédit photo : Marie Andrée Lemire

Paroles de femmes

On l’a connaît pour sa parole crue, acérée, mais aussi sensible et engagée. En 2013, après quinze ans à la direction artistique, Claudette l’Heureux lui remet la barre de Parole de Femmes aux Dimanches du conte. Dès lors Nadine se donne un mandat de quatre ans pour en finir avec cette proposition privilégiée. S’il n’y a pas de parole d’homme, pour quoi une parole de femme, n’est-on pas égaux ? La parole a-t-elle un genre ? S’il nous a fallu faire un pont pour prendre la parole, nous ne devons pas nous endormir dessus pour la garder.

Après « Les filles du roy » (2013) qui nous projetait dans nos racines, « Femmes du monde » (2014) offrant une perspective sur une parole multiculturelle et « Femmes folles » (2015) parce heureuses les fêlées, car elles laissent, elles aussi, passer la lumière, « Femme à Mort » sera la dernière parole de femmes pour en finir avec le genre ! Ainsi, les dimanches du conte auront une programmation équilibrée… sans genre, mais avec classe. Parole d’honneur !

Claudette L’Heureux

Dans le cadre des Dimanches du conte, Claudette aura été de la première et la dernière soirée des Paroles de femmes. Elle en a connu des belles, errant, cherchant sa vérité du moment. Une chance que la Poule à Madame Moreau veillait au grain. « Tu as fait longue vie pleine d’histoires et ce n’est pas la fin. Tu as une voix faite pour les contes. Tu es : : charmante  L:   loyale  A : adorable  U : unique  D : droite E:  énergique  T:  tenace T : tendre  E : étincelante LUNA SAURIOL 12 ANS

Isabelle Crépeau

Conteuse bohême, inspirée par le féminin sauvage et le paysage, grand-mère aux yeux de petite fille, elle explore, depuis une vingtaine d'années, le pouvoir envoûtant du conte pour emporter l'auditoire dans une expérience étrange et ensorcelante. Consultez son site internet.

Nadine Walsh

Nadine foule les planches depuis plus de 30 ans. Interprète reconnue pour sa forte présence, chercheuse acharnée, elle use de son corps autant que de sa voix pour propulser ses créations et retransmettre des histoires archaïques, reflets de l’humanité depuis la nuit des temps.  « Avec elle, le conte devient une parole incarnée. » Élisabeth Haas, journal La Liberté, Fribourg, Suisse. Récipiendaire du Grand prix de l’Académie Charles Cros à Paris pour son CD-livre Sacré chœur de Gilgamesh en 2020, Hibou d’or pour le même spectacle et le prix Jocelyn Bérubé pour l’ensemble de sa carrière de conteuse. Crédit photo : Marie Andrée Lemire

Petronella Van Dijk

Petronella van Dijk œuvre dans le milieu du conte depuis 25 ans. En tant que directrice du festival Les jours sont contés en Estrie (pendant 20 ans) et de Productions Littorale, une des plaques-tournantes du conte au Québec. Elle est aussi reconnue comme formatrice et conférencière. Elle a commencé à conter en l'an 2000, orientant rapidement ses choix vers l'univers du conte populaire et surtout du conte merveilleux, séduite tant par l'insondable ancienneté de ces récits que par les mystères qu'ils portent, transmettant, l'air de rien, ce que l'humain a de plus profond en lui.

Stéphanie Bénéteau

Avec sa parole poétique et sa voix mélodieuse, Stéphanie Bénéteau raconte depuis plus de vingt ans les grands récits de la tradition mondiale. Son répertoire passe par les contes traditionnels québécois et mondiaux, les Mille et Une Nuits, les contes coquins au féminin, la légende médiévale et la mythologie grecque.  On trouve dans les spectacles de Stéphanie une voix lyrique et actuelle qui nous raconte les vieux contes de la tradition mondiale comme s’ils nous parlaient, ici et maintenant. Une langue savoureuse, un accent indéfinissable, au parfum de voyage. La voix se feutre, se module, envoûte. Et quand elle parle, la magie opère. Stéphanie s’efface imperceptiblement et les images apparaissent. C’est une conteuse née. (Revue Lurelu) Crédit photo : Angel Montiel

Le Québec à l’honneur avec Claudettte L’Heureux

Octobre 2014
Contes autour du globe

Comme à chaque année, le mois d’octobre est consacrés aux conteurs du monde avec la série « Contes autour du globe ». Pour l’occasion, nous accueillerons l’antillais Franck Sylvestre, le conteur absurde Didier Kowarsky, le conteur occcitan Daniel L’Homond et la conteuse québécoise Claudette L’Heureux. Dans ce voyage sur les routes des Caraïbes et du Pays d’Oc en passant par l’Absurdistan et  Maniwaki, vous serez envoûtés par des paroles tous azimuts.

 

Claudette L’Heureux

Dans le cadre des Dimanches du conte, Claudette aura été de la première et la dernière soirée des Paroles de femmes. Elle en a connu des belles, errant, cherchant sa vérité du moment. Une chance que la Poule à Madame Moreau veillait au grain. « Tu as fait longue vie pleine d’histoires et ce n’est pas la fin. Tu as une voix faite pour les contes. Tu es : : charmante  L:   loyale  A : adorable  U : unique  D : droite E:  énergique  T:  tenace T : tendre  E : étincelante LUNA SAURIOL 12 ANS

Clin d’œil aux filles du Roy

Le mois de Vénus

C’est déjà la seizième année consécutive que le premier dimanche du mois de mars est réservé aux conteuses afin de marquer La Journée internationale des femmes. Dirigé et animé à l’origine par Claudette L’Heureux, le spectacle Paroles de femmes,  devenu un classique dans le milieu du conte,  sera désormais sous la houlette  de Nadine Walsh. Cette saison, pour marquer la longévité de Paroles de femmes, c’est le mois de mars en entier qui sera dédié aux femmes. Cinq spectacles inédits mettant en vedette les conteuses du Québec seront présentés au cours du mois. Si les hommes viennent de Mars et les femmes de Vénus, et bien Vénus se fera Mars en 2014.  Le mois de Mars sera «Le moi de Vénus».

Clin d’œil aux filles du Roy

Cinq conteuses ouvrent leur coffre pour partager l’héritage des filles du Roy : 100 aiguilles, 1000 épingles, un mouchoir… mais ce coffre contient aussi une tonne de courage, une montagne de patience, un jardin de savoirs, une langue de Roy, un livre à corps ouvert, des recettes, des ragots et des remèdes.

Contes anciens et nouvelles contemporaines tissent une toile où l’on devine la vie de mille fois mille femmes, en même temps ce pourrait être celle d’une seule, de sa venue à sa mort.

Pour cette soirée « Paroles de femmes », Stéphanie, Céline, Claudette, Lucie et Nadine rendent hommage à ces femmes d’honneur venues bâtir un pays.

Stéphanie Bénéteau, Avec sa parole poétique, sa gestuelle gracieuse et sa voix envoûtante, elle raconte les grands récits de la tradition mondiale.

Lucie Bisson, Elle est conteuse dans l’âme. Elle raconte avec son cœur et son vécu. C’est avec beaucoup d’émotions et de vitalité qu’elle apporte sa propre couleur au conte.

Céline Jantet, Humaniste et féministe, elle interroge avec le conte nos préjugés. Ses créations invitent à la quête d’un avenir inespéré. Joueuse, elle jongle aussi bien avec le contenu des histoires qu’avec la forme pour les raconter.

Claudette L’Heureux, Certains sont tombés dans les histoires quand ils étaient petits. Elle, ce sont les histoires qui lui sont tombées dedans. Abreuvée de contes de fées par son père, nourrie de soupe au caillou par sa mère, cela lui fit bonne bouche pour la parole conteuse.

Nadine Walsh, À travers ses histoires Nadine fouille ses racines et porte une mémoire vive. Ses contes sont vivants, émouvants et toujours d’actualité parce qu’ils parlent de la nature humaine et de la Nature elle-même.

Céline Jantet

Revendiquant le conte comme un art actuel, Céline défend un retour à l’oralité face à une société hypra-visuelle. En 2013, elle a co-fondé La Quadrature qui s’interroge sur la place du récit dans la société industrielle. Céline œuvre en solo ou en collectif pour faire entendre une parole contemporaine à contre-courant, là où on ne l'attendrait pas.

Claudette L’Heureux

Dans le cadre des Dimanches du conte, Claudette aura été de la première et la dernière soirée des Paroles de femmes. Elle en a connu des belles, errant, cherchant sa vérité du moment. Une chance que la Poule à Madame Moreau veillait au grain. « Tu as fait longue vie pleine d’histoires et ce n’est pas la fin. Tu as une voix faite pour les contes. Tu es : : charmante  L:   loyale  A : adorable  U : unique  D : droite E:  énergique  T:  tenace T : tendre  E : étincelante LUNA SAURIOL 12 ANS

Lucie Bisson

C’est par un concours de menteries que Lucie Bisson fait son entrée dans le milieu du conte au Québec. Des contes, récits et légendes tantôt traditionnels, tantôt mis aux couleurs de la conteuse vous emmène dans l’univers de cette raconteuse d’histoires où par plaisir elle raconte en tandem avec le public. Dans la plus pure tradition de sa mémoire, les histoires prennent vie au grand plaisir des oreilles qui se tendent et des yeux qui s’allument. Le lieu s’emplie alors de cette atmosphère palpable qui fait que le public devient personnage.

www.conte-quebec.com/conteurs/lucie-bisson-0

Nadine Walsh

Nadine foule les planches depuis plus de 30 ans. Interprète reconnue pour sa forte présence, chercheuse acharnée, elle use de son corps autant que de sa voix pour propulser ses créations et retransmettre des histoires archaïques, reflets de l’humanité depuis la nuit des temps.  « Avec elle, le conte devient une parole incarnée. » Élisabeth Haas, journal La Liberté, Fribourg, Suisse. Récipiendaire du Grand prix de l’Académie Charles Cros à Paris pour son CD-livre Sacré chœur de Gilgamesh en 2020, Hibou d’or pour le même spectacle et le prix Jocelyn Bérubé pour l’ensemble de sa carrière de conteuse. Crédit photo : Marie Andrée Lemire

Stéphanie Bénéteau

Avec sa parole poétique et sa voix mélodieuse, Stéphanie Bénéteau raconte depuis plus de vingt ans les grands récits de la tradition mondiale. Son répertoire passe par les contes traditionnels québécois et mondiaux, les Mille et Une Nuits, les contes coquins au féminin, la légende médiévale et la mythologie grecque.  On trouve dans les spectacles de Stéphanie une voix lyrique et actuelle qui nous raconte les vieux contes de la tradition mondiale comme s’ils nous parlaient, ici et maintenant. Une langue savoureuse, un accent indéfinissable, au parfum de voyage. La voix se feutre, se module, envoûte. Et quand elle parle, la magie opère. Stéphanie s’efface imperceptiblement et les images apparaissent. C’est une conteuse née. (Revue Lurelu) Crédit photo : Angel Montiel