Sur la route de la soie

*** IMPORTANT *** Cette saison les billets pour assister aux Dimanches du conte au Jockey ne seront en vente qu’à la porte le soir du spectacle. Puis tous les mardi seront mis en vente sur la billetterie Lepointdevente.com le lien web permettant de voir la captation vidéo du spectacle présenté le dimanche d’avant *** IMPORTANT***

Première partie

Taj Mahal mon Amour

Sur la Route de la Soie, Ida Bachi vous dira la magnificence des palais, des costumes d’aparat, des perles, de l’or du monde des Empereurs d’Orient et d’Asie. Le descendant de Gengis Khan vous fera voyager dans cet Empire qui tutoie les cîmes de l’himalaya, qui s’étend jusqu’à la Chine, couvre l’Inde et s’étend ju’qu’à la Perse.

“Taj Mahal mon Amour” c’est le témoignage d’amour d’un empereur à son épouse, c’est l’histoire de miel et fiel, l’histoire d’amour à mort, celle de Shah Jahan et de Mumtaz Mahal.

Deuxième partie

Qamar el Zemen et la Princesse Boudour ( inclus deux contes gigognes, “La fille rusée du paysan” et “la femme du riche marchand”)

Grâce à de gentils génies c’est: coup de foudre à Baghdad!  Qamar el Zemen est fou d’amour pour la Princesse Boudour !

Il s’était pourtant juré: non! aucune d’elles, si les sages, ni les futées, ni les libertines, ne l’y prendraient, et pourtant …

au péril de sa vie, le désir d’elle, la passion pour elle, l’ont conduit jusqu’au bout du monde.

Achetez vos billets à l'avance pour le spectacle en webdiffusion!

Ida Bachi

Si gourmande des mots, Ida porte la parole du conte dans l’École, au Théâtre, auprès des jeunes en MJC, dans un Festival ou un apéro-conté, elle va partout où on l’invite pour partager le plaisir et l’émotion. Elle dit des contes traditionnels, du merveilleux, du facétieux, sans oublier l’urbain pourvu qu’il aiguise sa curiosité. Elle se rêve griot et promène son bâton de conteuse de France au Maghreb en passant par la Guyane et le Québec. Et son association « Conte Sans Frontière » est née pour mettre le Monde à l’honneur. Les premiers pas vers le public se font en Guyane grâce à « Zoukouyanyan » en 2006. C’est l’année de LA RENCONTRE avec Jihad Darwich qui sera son formateur pour Les Mille et Une Nuit. Mais avant c’est au Centre des Arts du Récit qu’elle fait sa formation longue. En 2007, elle crée un atelier conte dans son Collège pour échanger les histoires européennes, créoles et marones. A la radio RFO elle dit des contes pour enfants. Depuis 2012, de retour en France avec la Compagnie « Le Grain de Riz », les ados sont privilégiés. En solo, elle est allée de la salle privée, au théâtre, à  la Maison des Ainés, au Festival de Constantine « Ken ya Makan », au Festival Jeunesse « Festilou …

La soirée d’ouverture

*** IMPORTANT *** Cette saison les billets pour assister aux Dimanches du conte au Jockey ne seront en vente qu’à la porte le soir du spectacle. Puis tous les mardi seront mis en vente sur la billetterie Lepointdevente.com le lien web permettant de voir la captation vidéo du spectacle présenté le dimanche d’avant *** IMPORTANT***

La soirée d’ouverture des Dimanches du conte avec Ida Bachi, François Pelletier, Amélie Prévost, Charly Mulot, Arleen Thibault, Noubi, Isabelle Saint-Pierre, Yves Robitaille, Invité spécial : l’électron libre de la saison Fred Péloquin.

Achetez vos billets à l'avance pour le spectacle en webdiffusion!

Arleen Thibault

Active sur la scène francophone du conte depuis plus de 15 ans, Arleen Thibault a su créer un univers de contes original, porté par une touchante présence sur scène, où le merveilleux et l’urbain se côtoient avec humour. En 2015, elle représentait le Québec aux Fêtes de la francophonie 2015 à Sao Paulo au Brésil et en 2009 le Canada aux Jeux de la Francophonie à Beyrouth au Liban. Son dernier spectacle, Le Vœu a été présenté dans plus d'une soixantaine de salles et a remporté plusieurs prix dont celui du CALQ Œuvre de l’année 2016 en Chaudière-Appalaches. SITE INTERNET: arleenthibault.com

Isabelle St-Pierre

Fait entendre sa voix depuis 20 ans (poésie, slam, conte) au Québec, au Canada, en Acadie et en France. Artiste engagée, elle dirige et anime depuis 2005, de nombreux spectacles, micro ouverts, ateliers : Festival de conte de Bouche à Oreille (2005-2007), Festival Interculturel du conte du Québec (2005-2019). Elle dirige pendant 6 ans le volet conte/slam de l’État d'Urgence (ATSA) de 2005 à 2010, invitant plus d’une vingtaine d’artistes et donnant la parole aux sans-abris. Elle a coorganisé et animé pendant 5 ans, les Slam Sessions Montréal, soirées mensuelles avec une formule artiste invité et micro ouvert. En janvier 2016, elle coproduit un événement sans précédent, Paroles Fauves : vigile poétique contre la violence faite aux femmes autochtones. En avril 2017, elle a fait une résidence au Banff Centre for Arts, dans le cadre du programme de Spoken Word. Depuis, elle et dirige et coproduit la série des Cabarets Poésie All-Star (Dimanches du conte et festival des Grandes Gueules) avec Debout : Actes de parole, a survécu à la Grande nuit de la poésie de St-Venant-de-Paquette et au festival Contabadour, a fait partie de la distribution du Cabaret des Hypothèses (FIL) dédié au croisement entre la science et la littérature.

Amélie Prévost

Amélie Prévost est une artiste de la parole dont la démarche puise à parts égales dans la poésie et la performance scénique. D’abord comédienne de profession et autrice de théâtre à l’occasion, elle découvre le slam de poésie en 2010. Elle crée alors coup sur coup deux spectacles de poésie orale, dont le second, Ma langue dans ton oreille, tourne pendant quelques années, un peu partout au Québec. En 2015, elle devient championne québécoise de slam et remporte la Coupe du monde de slam-poésie, à Paris, en 2016. Depuis dix ans, elle a participé à plusieurs festivals en France, en Belgique et en Allemagne, en plus d’avoir foulé les planches d’à peu près toutes les scènes de poésie et de slam du Québec. Suite à la publication de quelques textes dans différents livres collectifs et revues littéraires, son premier recueil de poésie, Corps Flottants, illustré par le peintre Steve Poutré, a été publié aux éditions Neige-Galerie en 2018. Son plus récent spectacle, Fol Ouvrage (Torcher des paillettes), créé en collaboration avec sa collègue Queen Ka tourne au Québec et en France depuis 2018. Elle participe également au segment «combat de mots» de l’émission littéraire Plus on est de fous, plus on lit, sur les ondes de la radio de Radio-Canada depuis quelques années.

Crédit photo : Marili Clark

Charly Mullot

Auteur et metteur en scène de spectacle avant d’être conteur, Charly Mullot puise ses racines dans un théâtre de collectif, de décentralisation culturelle et d’éducation populaire.

Toujours en quête d’univers poétiques et pluriels, il emprunte au folklore traditionnel occidental, au cinéma ou aux arts forains pour converger vers une esthétique simple, moderne et chaleureuse.

Ses influences et préoccupations (féministes, libertaires, décoloniales...) orientent son travail, tant dans ce qu’il écrit que dans le rapport qu’il entretient avec le répertoire traditionnel.

François Pelletier

Guitariste depuis sa plus tendre enfance, François Pelletier a toujours placé l’improvisation et la composition au centre de son exploration musicale. Intéressé tant par les musiques populaires que le jazz et le classique, il étudie la musique au Campus Notre-Dame-De-Foy, à l’Université Laval, à l’Université de Montréal et à l’Université du Québec à Montréal. Influencé par Don Ross et Sylvain Luc, il y développe notamment des techniques de jeu pour guitare classique et guitare jazz solo, qui l'amènent vers l’écriture pour guitare acoustique solo. On retrouve également François Pelletier au sein de plusieurs projets musicaux embrassant le métissage stylistique et la liberté de création dont Astheur, Boussaroque et Makazar. Musicien curieux et passionné, il troquera sa guitare pour un banjo et enfilera un chapeau de cowboy-conteur (pour une première fois !) pour vous amener dans un univers empreint de sa terre natale : la côte-nord. 

Fred Péloquin

En 2004, Fred Péloquin se mérite le poste d’accordéoniste dans le groupe de Marco Calliari. Pendant près de 10 ans, il travaille avec Calliari, ils font plus de milles spectacles partout dans tous les festivals du Québec, en France, Luxembourg, Belgique, Suisse et Italie, en plus du Canada et des Usa. Fred écrit des tonnes et des tonnes de chansons, commence à créer ses propres compositions de même qu’à les présenter en spectacles. Pendant tout ce temps, Fred mène une double vie car de 2001 à 2010 il s’active également à compléter des études en arts visuels et médiatique à l’université du Québec à Montréal. Aujourd’hui alliant conte et accordéon, Fred remporte le premier prix du concours de conte pluridisciplinaire Contabadour, avec la contorsionniste Fédérica Guérin en 2018. Il participe ensuite au Festival Joe Violon de Lévis, puis, il fait son entrée au Dimanche du Conte à Montréal.

Ida Bachi

Si gourmande des mots, Ida porte la parole du conte dans l’École, au Théâtre, auprès des jeunes en MJC, dans un Festival ou un apéro-conté, elle va partout où on l’invite pour partager le plaisir et l’émotion. Elle dit des contes traditionnels, du merveilleux, du facétieux, sans oublier l’urbain pourvu qu’il aiguise sa curiosité. Elle se rêve griot et promène son bâton de conteuse de France au Maghreb en passant par la Guyane et le Québec. Et son association « Conte Sans Frontière » est née pour mettre le Monde à l’honneur. Les premiers pas vers le public se font en Guyane grâce à « Zoukouyanyan » en 2006. C’est l’année de LA RENCONTRE avec Jihad Darwich qui sera son formateur pour Les Mille et Une Nuit. Mais avant c’est au Centre des Arts du Récit qu’elle fait sa formation longue. En 2007, elle crée un atelier conte dans son Collège pour échanger les histoires européennes, créoles et marones. A la radio RFO elle dit des contes pour enfants. Depuis 2012, de retour en France avec la Compagnie « Le Grain de Riz », les ados sont privilégiés. En solo, elle est allée de la salle privée, au théâtre, à  la Maison des Ainés, au Festival de Constantine « Ken ya Makan », au Festival Jeunesse « Festilou …

Noubi (Ibnou Ndiaye)

Noubi est un artiste originaire du Sénégal qui propose des histoires profondes et musicales, inspirées de ses origines mais adaptées à tout public et tout environnement.

Yves Robitaille

Enrôlé par Le Sergent Recruteur au siècle dernier, ce vétéran des Dimanches du conte aura exploré le Moyen-âge anglais ( Les contes de Canterbury), les débuts du monde selon les Grecs,  le Japon fantastique de Kwaidan (d'après LafcadIo Hearn), la guerre de Troie des origines à la vengeance d’Ulysse (cinq épisodes en cinq semaines à titre de conteur du mois de 2015) et la grande peste à Florence au XIVe siècle avec Le Décaméron de Boccace. Entré dans le Labyrinthe de l’Intraquilité en 2019, il en est sorti avec le goût d’en revenir à l’essentiel. Il explore donc, avec la complicité de Nicolas Rochette, le monde des particules élémentaires (qui sont aussi des ondes, ne l’oublions pas) dans le Cantique des quantiques.

Fricassée de conteurs

Daniel Projean

Daniel Projean est natif de Trois-Rivières. Ayant demeuré aux Îles de la Madeleine pendant 12 ans, il est tombé dans le monde du conte comme Obélix est tombé dans la marmite de potion magique. La mer, le vent, l’air salin, le temps et les palabres lui font bouillonner son imaginaire en ramenant le passé au présent. Les Îles de la Madeleine, terre riche en culture du conte et des légendes, lui ont permis d’écrire certains contes pour les 7 à 99 ans. Il est cofondateur de la Maison de l’écriture (2005-2013). Cette maison se voulait un lieu de motivation à l’écriture sous forme d’ateliers ou cafés-rencontres d’auteurs. À plusieurs reprises, il a donné des ateliers sur les contes et les légendes. Depuis, il ne cesse de parcourir le Québec, la France, le Togo, le Burkina Faso et le Bénin afin de transmettre cette belle tradition de l’oralité.

Georgette Renaud

Après avoir eu une carrière de plus trente ans dans l’enseignement en soins infirmiers au CEGEP de Matane. À la retraite, elle décide d’aller vivre aux Îles de la Madeleine pendant quatorze ans et demi. Depuis 2005,  elle s’adonne à l’écriture et à l’oralité. Les Îles de la Madeleine sont un lieu, même un pays de création où l’imaginaire se nourrit au quotidien de l’air marin et des insulaires. Ce qui l’a amenée à écrire de la poésie et des contes pour enfants.  Cofondatrice de la Maison de l’écriture aux Îles de la Madeleine (2005 à 2013) avec Daniel Projean (son conjoint). Leur amour des mots se poursuit en 2013 dans un autre projet," la Porte ouverte sur les mots ", un lieu de motivation à l’écriture et à l’oralité, mais cette fois, à Rimouski.

Ida Bachi

Si gourmande des mots, Ida porte la parole du conte dans l’École, au Théâtre, auprès des jeunes en MJC, dans un Festival ou un apéro-conté, elle va partout où on l’invite pour partager le plaisir et l’émotion. Elle dit des contes traditionnels, du merveilleux, du facétieux, sans oublier l’urbain pourvu qu’il aiguise sa curiosité. Elle se rêve griot et promène son bâton de conteuse de France au Maghreb en passant par la Guyane et le Québec. Et son association « Conte Sans Frontière » est née pour mettre le Monde à l’honneur. Les premiers pas vers le public se font en Guyane grâce à « Zoukouyanyan » en 2006. C’est l’année de LA RENCONTRE avec Jihad Darwich qui sera son formateur pour Les Mille et Une Nuit. Mais avant c’est au Centre des Arts du Récit qu’elle fait sa formation longue. En 2007, elle crée un atelier conte dans son Collège pour échanger les histoires européennes, créoles et marones. A la radio RFO elle dit des contes pour enfants. Depuis 2012, de retour en France avec la Compagnie « Le Grain de Riz », les ados sont privilégiés. En solo, elle est allée de la salle privée, au théâtre, à  la Maison des Ainés, au Festival de Constantine « Ken ya Makan », au Festival Jeunesse « Festilou …

Jean Boisvert

Jean Boisvert se considère lui-même comme un raconteur autodidacte, bien qu'il ait fait de brèves études en théâtre au Cégep de Drummondville en 1995, où il a notamment tenu le rôle de Don Carlos dans la pièce Hernani de Victor Hugo. Il s'oriente ensuite vers la musique et la composition musicale, domaine dans lequel il s'illustre en 2007 en remportant le 1er prix du Concours international de composition de la section de Chicago de l'American Recorder Society. Artiste bi-disciplinaire émergeant, il combine habituellement les contes et la musique, en alternance, lors de ses spectacles.

Les Dimanches du conte. Soirée d’ouverture de la saison 2014-2015

Pour la soirée d’ouverture de la nouvelle saison des dimanches du conte,  Jean-Marc Massie sera à  l’animation et  recevra une belle brochette de conteur.

Au menu :  Ida Bachi, Véronique Béchard, Jocelyn Bérubé, L’Père Garneau, Francis Désilets, Éric Michaud, Marc André fortin, Nadine Walsh, Yves Robitailles, André Morin, Alexandre Gauthier et Mafane.

Alexandre Gauthier

Alexandre Gauthier cumule plus d’une centaine de prestations devant divers publics. Il a participé aux Fêtes de la Nouvelle France, à des soirées au musée de Pointe à Callière, au 150e de Victoriaville, à la Fête nationale de la Mauricie, etc... Issu du monde de l’improvisation, Alexandre s’adapte et interagit avec le public. C’est par son originalité et son sens de l’humour qu’il nous embarque dans ses histoires. Formé à l’INIS en scénarisation, il poursuit une carrière d’auteur. Alexandre Gauthier est scénariste sur plusieurs projets pour la télévision, le cinéma et le Web.

André Morin

Conteur à l'âme barbare... Il terrasse les dragons et débusque les chimères depuis le berceau. Il livre des histoires drôles, touchantes ou poétiques avec une perspicace naïveté qui fait son charme. Il sait captiver petits et grands par son style authentique,  sans détour et sa facilité à endosser des personnages aussi colorés que variés... Tous les soirs vers sept heures, il tente de convaincre les enfants d’aller au lit, et, chaque décembre, quand sa barbe blanchit, il file vers le Nord pour sa tournée annuelle…André conte pour les jeunes et pour les adultes. Il a étudié en exploration théâtrale au Cégep Lionel-Groulx et, toujours soucieux de se perfectionner, il a suivi plusieurs ateliers de formation sur le conte, notamment avec Anne-Marie Aubin, Renée Robitaille, François Lavallée et Dan Yashinsky, Alexis Roy et Alberto Garcia Sancez.

Ida Bachi

Si gourmande des mots, Ida porte la parole du conte dans l’École, au Théâtre, auprès des jeunes en MJC, dans un Festival ou un apéro-conté, elle va partout où on l’invite pour partager le plaisir et l’émotion. Elle dit des contes traditionnels, du merveilleux, du facétieux, sans oublier l’urbain pourvu qu’il aiguise sa curiosité. Elle se rêve griot et promène son bâton de conteuse de France au Maghreb en passant par la Guyane et le Québec. Et son association « Conte Sans Frontière » est née pour mettre le Monde à l’honneur. Les premiers pas vers le public se font en Guyane grâce à « Zoukouyanyan » en 2006. C’est l’année de LA RENCONTRE avec Jihad Darwich qui sera son formateur pour Les Mille et Une Nuit. Mais avant c’est au Centre des Arts du Récit qu’elle fait sa formation longue. En 2007, elle crée un atelier conte dans son Collège pour échanger les histoires européennes, créoles et marones. A la radio RFO elle dit des contes pour enfants. Depuis 2012, de retour en France avec la Compagnie « Le Grain de Riz », les ados sont privilégiés. En solo, elle est allée de la salle privée, au théâtre, à  la Maison des Ainés, au Festival de Constantine « Ken ya Makan », au Festival Jeunesse « Festilou …

Jean-Marc Massie

Homme de parole à l’imaginaire foisonnant et débridé, Jean-Marc Massie se situe au croisement du conte urbain et du dessin animé, du récit de vie affabulé et du monologue éclaté. Ce narrateur atypique occupe une place unique dans l’univers des conteurs. Explorateur de nouvelles avenues pour le conte, il croit que ce dernier se doit d'être un art vivant destiné à  évoluer afin de ne pas se folkloriser à  outrance. En plus d’avoir publié Montréal démasquée, premier livre-DVD de  conte au Québec, en 2008 et en 2009, Jean-Marc Massie a été  chroniqueur conte à la Première chaîne de Radio-Canada à l'émission «Vous êtes ici».  Récipiendaire en 2010 du prix Jocelyn Bérubé, ce défricheur de la première heure est sans conteste l’un des acteurs principaux de l’actuel renouveau du conte au Québec. « Un homme à l’imaginaire foisonnant […] c’est du jamais vu […] on est tous pendus à ses lèvres […] Et ce qui frappe chez ce conteur, c’est cet art qu’il a de manier les mots, de manier la langue]» Julie Laferrière, Première chaîne, Radio-Canada. «Jean-Marc Massie illustre, une fois de plus, qu’il est de la grande lignée des inventeurs de mondes (…) Ce conteur à l’imaginaire débridé et foisonnant sait décortiquer la réalité pour lui donner une autre dimension. Étonnant, inventif et éblouissant … Yvon Paré, Lettres québécoises

Jocelyn Bérubé

C'est tout un univers, Jocelyn Bérubé, avec ses images poétiques et pleines de bon sens, dignes d'un Saint-Exupéry, ou racontant ce magnifique blues sous les traits d'« Ahmadou », l'esclave noir échoué aux Îles-de-la-Madeleine. On reste suspendus, tous les sens en éveil, dans une fantasmagorie de tous les diables !

Jocelyn Bérubé a fait le tour du monde avec sa voix, son violon et ses légendes inventées ou sublimées, propres à ce coin d'Amrique du Nord qu'est le Qubec. Depuis trente ans, il incarne l'art du conte dans ce qu'il a de plus brut, de plus authentique. Sa matière, c'est la parole et tout ce qu'elle véhicule d'histoires populaires. Alors, il la travaille passionnment, patiemment, jusqu'à ce qu'elle devienne belle, potique, rassembleuse et porteuse de rêves universels.

Chez Jocelyn Brub, tout est là : l'oeil ptillant, la prsence unique, la voix qui vous transporte et vous fait avaler n'importe quelle couleuvre ! Et surtout, les histoires, ponctues d'effets sonores ou de rels, venues du fond des villages qubcois ou des vieux quartiers de Montral.

Ça commence comme du Steinbeck, au temps de la grande dpression dans le Faubourg-à-m'lasse avec « Rocket », et ça continue dans les brumes d'un quai o l'on entend grincer les coques des bateaux comme chez Edgar Allan Poe ou Stevenson avec « Désiré ».

Le Pére Garneau

Le Pére est un conteur franco-ontarien, qui nous vient d’Orléans. Il vous amusera avec ses contes humoristiques, qu’il tricote lui-même. Les récits de son « ancêtre » Théophile Garneau, contés à la manière traditionnelle d’antan vous feront rire aux éclats.

Il a conté  pour de nombreux événements : la célébration du 150e anniversaire d’Orléans, le salon du livre francophone, les contes à la brunante à Gatineau, aux Contes Lattés à Rockland, pour Nuit blanche Ottawa, et plusieurs autres endroits dans la région. Il a aussi fait partie du spectacle "De retour après la pause" présenté dans la série "Les contes nomades" au Centre National des Arts et a ouvert le spectacle d’Alexis Roy au Centre national des Arts.

Vous pouvez voir et entendre le Pére sur Youtube, en recherchant Pere Garneau, sur FaceBook, ou sur son site Web au PereGarneau.com.

Nadine Walsh

En 1999, Nadine Walsh obtient un baccalauréat en art dramatique à l'Université du Québec À Montréal, enrichissant un parcours en danse, mime, marionnette, arts martiaux et jeu masqué. Depuis 2002, elle présente son répertoire de conte au Québec, en Europe, en Afrique et au Moyen-Orient. En 2009, elle crée Femmes pirates ou crise de foi(e), mis en scène par Alberto Garcia Sanchez. En 2011, O’ La traversée fantastique, mis en scène par Diane Loiselle et Denys Lefebvre de Tenon Mortaise. En 2013, elle présente La Chatte blanche, d’après l’œuvre de Madame d’Aulnoy accompagnée de l’ensemble baroque Les Idées heureuses. « Elle, c’est Nadine Walsh. Pendant près de deux heures, elle nous embarque dans l’odyssée de Ann Bonny et Mary Read […] Elles (Bonny et Read) s’incarnent chair et âme dans les mots de le corps de Nadine Walsh qui clame là un hymne superbe célébrant la parole. Si forte, si vraie des femmes libres. »  Anne-Marie Letort pour Gardarem Lo Larzac, 20 janvier 2017 «L’art du conte peut être très physique. Invitée dans le cadre du Festival international du conte de Fribourg, elle joue de sa voix autant que de sa forte présense corporelle. Avec elle le conte devient une parole incarnée. » Élisabeth Haas, La Liberté, Fribourg 11 mai 2010. « Sur scène Nadine explose dans les rôles de ces deux femmes pirates qui, déguisées en hommes pour pouvoir embarquer sur un bateau, abordent l’amour et l’ennemi à bout portant ». Midi libre, samedi 17 décembre 2016.  

Véronique Béchard

Véronique vient d'arriver sur la planète conte; en juin 2013, elle réussit son atterrissage en raflant à la fois le prix du public et le prix du jury au  Concours International de Menteries de Vaudreuil. Sincère et pertinente, elle fait dans la création et s'intéresse surtout à ces moments où la vie est si intense qu'elle en devient absurde et ridicule... comme ce moment de grande déclaration où l'orateur a quelque chose de pris entre les dents. Car alors une question intéressante s'élève; qu'est-ce qui attirera le plus l'attention : l'éloquence d'un homme ou le de ti-boutte de laitue qui détonne entre sa canine et sa pré-molaire?

Duo Découverte : Mafane et Ida Bachi

Avec les duos découvertes, le Diable Vert veut donner la chance à des conteurs de la relève, qui ont déjà fait leur preuve à l’occasion de la soirée « Nouveaux visages du conte au Québec », de se « faire les dents » en duo avant éventuellement de présenter un spectacle solo dans le cadre des Dimanches du conte.

Ida Bachi

Si gourmande des mots, Ida porte la parole du conte dans l’École, au Théâtre, auprès des jeunes en MJC, dans un Festival ou un apéro-conté, elle va partout où on l’invite pour partager le plaisir et l’émotion. Elle dit des contes traditionnels, du merveilleux, du facétieux, sans oublier l’urbain pourvu qu’il aiguise sa curiosité. Elle se rêve griot et promène son bâton de conteuse de France au Maghreb en passant par la Guyane et le Québec. Et son association « Conte Sans Frontière » est née pour mettre le Monde à l’honneur. Les premiers pas vers le public se font en Guyane grâce à « Zoukouyanyan » en 2006. C’est l’année de LA RENCONTRE avec Jihad Darwich qui sera son formateur pour Les Mille et Une Nuit. Mais avant c’est au Centre des Arts du Récit qu’elle fait sa formation longue. En 2007, elle crée un atelier conte dans son Collège pour échanger les histoires européennes, créoles et marones. A la radio RFO elle dit des contes pour enfants. Depuis 2012, de retour en France avec la Compagnie « Le Grain de Riz », les ados sont privilégiés. En solo, elle est allée de la salle privée, au théâtre, à  la Maison des Ainés, au Festival de Constantine « Ken ya Makan », au Festival Jeunesse « Festilou …

Ida Bachi

Si gourmande des mots, Ida porte la parole du conte dans l’École, au Théâtre, auprès des jeunes en MJC, dans un Festival ou un apéro-conté, elle va partout où on l’invite pour partager le plaisir et l’émotion. Elle dit des contes traditionnels, du merveilleux, du facétieux, sans oublier l’urbain pourvu qu’il aiguise sa curiosité.

Elle se rêve griot et promène son bâton de conteuse de France au Maghreb en passant par la Guyane et le Québec. Et son association « Conte Sans Frontière » est née pour mettre le Monde à l’honneur.

Les premiers pas vers le public se font en Guyane grâce à « Zoukouyanyan » en 2006.

C’est l’année de LA RENCONTRE avec Jihad Darwich qui sera son formateur pour Les Mille et Une Nuit. Mais avant c’est au Centre des Arts du Récit qu’elle fait sa formation longue.

En 2007, elle crée un atelier conte dans son Collège pour échanger les histoires européennes, créoles et marones. A la radio RFO elle dit des contes pour enfants.

Depuis 2012, de retour en France avec la Compagnie « Le Grain de Riz », les ados sont privilégiés.

En solo, elle est allée de la salle privée, au théâtre, à  la Maison des Ainés, au

Festival de Constantine « Ken ya Makan », au Festival Jeunesse « Festilou …