Cabaret Flirt et fracas

Déflagration de contes engagés et d’effeuillages burlesques. Un cabaret à la parole punchée, au verbe franc et à la courbe affriolante.

VEUILLEZ NOTER QU’AUCUNE PLACE ASSISE N’EST GARANTIE. PREMIER ARRIVÉ, PREMIER ASSIS !

Jérome Bérubé

Natif de la Côte-Nord, Jérome Bérubé est un projecteur d'imaginaire, un conteur lumineux et un menteur créatif.  Son cerveau est comparable à une encyclopédie trouée où les connaissances se connectent de façon absurde et inattendue. Jérome habite maintenant le quartier Rosemont de Montréal où il crée entre son territoire forestier originel et son écosystème urbain d'adoption.

Mâle en route

Mâle en route est un voyage à 100 miles à l’heure avec Jérome Bérubé sur la route 138, de Montréal à la Côte-Nord, afin de découvrir ce que ça veut dire d’être un homme. 

VEUILLEZ NOTER QU’AUCUNE PLACE ASSISE N’EST GARANTIE. PREMIER ARRIVÉ, PREMIER ASSIS !

Jérome Bérubé

Natif de la Côte-Nord, Jérome Bérubé est un projecteur d'imaginaire, un conteur lumineux et un menteur créatif.  Son cerveau est comparable à une encyclopédie trouée où les connaissances se connectent de façon absurde et inattendue. Jérome habite maintenant le quartier Rosemont de Montréal où il crée entre son territoire forestier originel et son écosystème urbain d'adoption.

Cabaret Flirt et Fracas

Déflagration de contes engagés et d’effeuillages burlesques. Un cabaret à la parole punchée, au verbe franc et à la courbe affriolante.

Avec les conteuses Céline Jantet, Shakti Ortega et Yolaine
la Slameuse LEM
et les Burlesques Bibi Lolo Bang Bang et Bunny Valentine!!!

Bibi Lolo Bang Bang alias Héloïse Binette

Bunny Valentine alias Sebastien Benes

Céline Jantet

Céline est conteuse, c'est à dire qu'elle partage avant tout des histoires. Revendiquant le conte comme un art actuel, Céline porte des récits d'hier qui résonnent aujourd'hui et écrit des histoires contemporaines ouvertes sur le monde de demain. Depuis 2006, Céline est conteuse pour des publics de tous les âges. Elle offre aux plus jeunes et à leur famille des spectacles imagés. Elle crée des solos féminins percutants pour le public adulte. On peut la voir œuvrer auprès d'autres conteurs ou d'autres artistes pour faire entendre une parole contemporaine à contre-courant, là où on ne l'attendrait pas.

Jérome Bérubé

Natif de la Côte-Nord, Jérome Bérubé est un projecteur d'imaginaire, un conteur lumineux et un menteur créatif.  Son cerveau est comparable à une encyclopédie trouée où les connaissances se connectent de façon absurde et inattendue. Jérome habite maintenant le quartier Rosemont de Montréal où il crée entre son territoire forestier originel et son écosystème urbain d'adoption.

LEM alias Mélanie Bué

Shakti Ortega St-Amant

Depuis plus de 10 ans, Shakti se laisse prendre par des histoires qui pointent une direction à l’inconscient. La nature, la puissance du sauvage, la force du féminin sacré et la parole ancestrale sont autant de thèmes qui lui sont chers. Ainsi, elle jongle dans l’univers des rites, des mythes et des archétypes. De plus, elle intègre la musique et le chant qui sont des outils intimement présents dans ses spectacles.

Yolaine

Depuis plus de 10 ans, Yolaine compose ses contes autour de thèmes tirés des folklores traditionnel et contemporain. Elle a participé à de nombreuses soirées et festivals à travers le Québec, ainsi qu’en France et au Togo. Yolaine a remporté la première place au concours de menteries de Moncrabeau, en France, et est ainsi devenue la reine des menteurs 2014. Lancée, elle a aussi remporté le 1er prix au concours de menteries du festival Atalukan en 2015 et 2016, ainsi que le prix du jury au Concours intermondial de menteries des Seigneuriales de Vaudreuil-Dorion en 2016. Elle s'occupe de la programmation des événements de l'organisme Les Ami.e.s Imaginaires, diffuseur de contes, de légendes et de menteries à Québec.

Cabaret Drag-conte

Seconde édition du fabuleux cabaret Drag-conte.  Une rencontre entre l’univers du conte et des Drag-Queens.  Une fête de la parole en paillette sur la fluidité des genres.

Sur la scène : Barbada de Barbade, Jérome Bérubé, Paul Bradley, Kevin Gravier, Sylvain Rivard, Isabelle Saint-Pierre ainsi que la burlesque Coralie Neptune

1 Barbada de Barbade

Toujours dynamique, drôle et surprenante, Barbada excelle dans les styles disco, pop et dance, en passant par l’humour et les grands classiques des années 90.

Barbada est « née » le 5 février 2005, à l’issue du « Star Search », un concours de Drag Queen organisé au Cabaret Mado. Dès lors, sa carrière commence à se développer. Le même été, elle offre une performance lors de la fête Arc-en-Ciel de Québec. À l’automne, elle participe à une nouvelle édition du « Star Search ». Cette fois-ci, elle se rend jusqu’en finale, et remporte le concours en décembre. Elle se produit dans de plus en plus d’endroits à Montréal, bien que son fief demeure le Cabaret Mado.

1 Isabelle St-Pierre

Fait entendre sa voix depuis 20 ans (poésie, slam, conte) au Québec, au Canada, en Acadie et en France. Artiste engagée, elle dirige et anime depuis 2005, de nombreux spectacles, micro ouverts, ateliers : Festival de conte de Bouche à Oreille (2005-2007), Festival Interculturel du conte du Québec (2005-2019). Elle dirige pendant 6 ans le volet conte/slam de l’État d'Urgence (ATSA) de 2005 à 2010, invitant plus d’une vingtaine d’artistes et donnant la parole aux sans-abris. Elle a coorganisé et animé pendant 5 ans, les Slam Sessions Montréal, soirées mensuelles avec une formule artiste invité et micro ouvert. En janvier 2016, elle coproduit un événement sans précédent, Paroles Fauves : vigile poétique contre la violence faite aux femmes autochtones. En avril 2017, elle a fait une résidence au Banff Centre for Arts, dans le cadre du programme de Spoken Word. Depuis, elle et dirige et coproduit la série des Cabarets Poésie All-Star (Dimanches du conte et festival des Grandes Gueules) avec Debout : Actes de parole, a survécu à la Grande nuit de la poésie de St-Venant-de-Paquette et au festival Contabadour, elle a fait partie de la

distribution du Cabaret des Hypothèses (FIL) dédié au croisement entre la science et la littérature, a été régisseure artistique du cabaret Dada Love (Phénoména).

(Crédit photo : Mathieu Poirier)

EF (AKA) Keven Gravier et Paul Bradley

Nous sommes EF. Nous ferons des contes. De robots. Format 3:45.

Jérome Bérubé

Natif de la Côte-Nord, Jérome Bérubé est un projecteur d'imaginaire, un conteur lumineux et un menteur créatif.  Son cerveau est comparable à une encyclopédie trouée où les connaissances se connectent de façon absurde et inattendue. Jérome habite maintenant le quartier Rosemont de Montréal où il crée entre son territoire forestier originel et son écosystème urbain d'adoption.

Sylvain Rivard alias Vainvard

Québécois avec origines abénakises, à la fois artiste en arts visuels féru de cultures autochtones, expert et artisan hors-pair, auteur de plus de vingt ouvrages dont le recueil de poésie Les Poupées (Éditions Hannenorak, 2016) et co-commissaire indépendant, Sylvain Rivard se dédouble parfois en Vainvard, performeur nourri d’une longue feuille de route internationale. Il est notamment l’auteur d’une série documentaire jeunesse trilingues sur les vêtements autochtones publiés chez Hannenorak.

La soirée d’ouverture des Dimanches du conte

La Soirée d’Ouverture des Dimanches du Conte avec Katia Rock (Innue), Essouma Long (Cameroun), André Lemelin, Gisèle Ndong Biyogo (Gabon), Caroline Legault, Stéphanie Bénéteau, Les Contes de la Barouette, Franck Sylvestre (Martinique), et Jérome Bérubé. Invité spécial : l’électron libre de la saison Nicola Rochette

Essouma Long (Cameroun)

Avec cet artiste, les mots ont du poids, il sait les mettre au service des proverbes et autres adages avec lesquels il traite des thèmes de l’intimidation, de l’obéissance et de la trahison. Il est certes d’origine africaine mais ce ne sont pas seulement des contes ethniques qu’il raconte. Son répertoire est majoritairement constitué de récits inspirés du contexte actuel. Ses textes ont comme valeurs universelles l’amour, l’amitié, la solidarité et la justice. Toute sa démarche artistique tend à montrer que les notions de partage et de transmission font l’essence du conte.

Gisèle Ndong Biyogo (Gabon)

Humoriste, auteure et conteuse, NBG utilise les mots pour divertir, faire tomber les préjugés et créer l'harmonie. Avec humour et passion, elle entraîne son auditoire dans la vie quotidienne des gens au cœur d’une Afrique qui a les pieds solidement implantés dans son passé, dans ses mythes et croyances et ayant résolument la tête tournée vers la modernité.

Extraits de presse

"La Grande-dame-en-noir (Gisèle Ndong Biyogo) raconte, avec virtuosité du verbe et du geste, les aventures de Tika, la petite coquine. L’histoire d’un jeune personnage qui tente de comprendre la foi de sa grand-mère et le quotidien troublé du grand-père. Tout simplement hi-la-rant! "

LOUISA LAFABLE, MÉDIA MOSAÏQUE, 22 Octobre 2010

"Lundi 18 octobre, le Petit Medley s’est transformé en village africain (...) Pour cette première édition, l’organisation avait opté pour deux conteurs aguerris. Ludovic N’doly et Gisèle Ndong Biyogo. Aussi grande qu’un eucalyptus et devant un baobab (imaginaire, mais obligatoire), cette dernière a livré toute une prestation pour la première."

Stephane Waffo Touki Montréal 22. octobre 2010

" « La vie n’est pas toujours un long fleuve tranquille » affirme Gisèle Ndong Biyogo. C’est ainsi que se résumeraient les chroniques de cette femme originaire du Gabon. La néo-Québécoise cumule deux talents : c’est une humoriste surprenante et une conteuse vivifiante. L’artiste a conquis le public avec ses mots aiguisés jeudi soir, au Balattou."

Mathilde Mercier Touki Montréal 18 mars 2011

Kathia Rock (Innue)

Enfant, Kathia Rock baigne dans l’effervescence créatrice de sa communauté d’origine : les innus de la Côte-Nord, véritable nid d’artistes, musiciens et chanteurs infatigables. Elle sera spécialement inspirée par leur premier auteur-compositeurinterprète : Philippe Mckenzie, le père de la chanson innue. Kathia est plus particulièrement initiée à la création musicale par Claude Mckenzie, au temps du groupe Kashtin. Elle donne ses premières performances à de nombreux concours organisés dans sa communauté. S’exilant à Montréal, elle compose ses chansons en innu et se produit sur plusieurs scènes. Elle s’initie aux productions audiovisuelle et multimédia, au théâtre, à la danse, à l’interprétation scénique, et aux différentes techniques vocales. Elle est régulièrement convoitée aux 4 coins du Québec pour chanter dans les festivals, les événements spéciaux, ou en tant qu’artiste principale. L’univers musical de cette Innue de Maliotenam est théâtral et teinté de poésie. Elle s’inspire tant de l’urbanité que de la vie en communauté. La poésie tient une grande place dans ses chansons tout comme dans ses spectacles et ce questionnement sur la vie l’a emmenée au théâtre et au métier de comédienne. Sa présence sur scène y a gagné en intensité et en profondeur, tout comme sa manière de chanter s’est enrichie grâce à cette expérience. Une première rencontre s'est fait en 2000 avec le metteur en scène Yves Sioui-Durand des Productions Ondinnok. En 2004 elle participe à la pièce HAMLET le Malécite, suit de nombreux ateliers de JEU DEVANT LA CAMÉRA et D’IMPROVISATION avec Peter Batakliev, Normand Caselais, Yves Sioui-Durand. Elle a ensuite participé à un premier long métrage MESNAK, première production autochtone à voir le jour avec des membres des Premières Nations. En 2011, elle fait partie d’EX MACHINA « LA TEMPÊTE » mis en scène par nul autre que Robert Lepage et participe avec un rôle principal à une autre production autochtone, MAINA. Elle revient au théâtre aux côtés de Catherine Joncas dans la pièce "Le Maître de la rosée" qui sera présentée à la salle Fred Barry.

André Lemelin

Je raconte depuis le milieu des années 1990 où j’ai tour à tour exploré les contes urbains et merveilleux, pour finalement approfondir la manière traditionnelle de conter : je brode mes histoires sur des canevas en relation avec l’auditoire, j’improvise au besoin et je choisis mes contes selon les gens présents et l’environnement dans lequel j’évolue. En marge de ma pratique de conteur professionnel, j’explore la forme et questionne l'esthétique de la narration orale au moyen de procédés narratifs et de différentes technologies afin de porter ma pratique vers un art de la contemporanéité. Site personnel

Caroline Legault

Animatrice tout-terrain à l’esprit vif, Caroline Legault trouve son chemin vers le conte alors qu’en 2004 ses ovaires littéraires lui hurlent d’enfanter les histoires et personnages qu’elle porte. Un premier recueil de proses et récits voit ainsi le jour en 2007. Ce petit livre intitulé « Tricot sacré et autres text’îles pour passer l’hiver au chaud » pousse l’artiste à voyager par-delà sa banlieue montréalaise, ailleurs au Québec et en France. Partout où elle passe, son âme de conteuse est saluée. Depuis, cette originale saisit toutes les occasions qui se présentent pour partager les histoires qui l’enchantent… et ce, toujours avec le même plaisir de raccommoder le merveilleux au quotidien ! Et le reste du temps, que fait-elle ? Elle étoffe… elle étoffe.

Jérome Bérubé

Natif de la Côte-Nord, Jérome Bérubé est un projecteur d'imaginaire, un conteur lumineux et un menteur créatif.  Son cerveau est comparable à une encyclopédie trouée où les connaissances se connectent de façon absurde et inattendue. Jérome habite maintenant le quartier Rosemont de Montréal où il crée entre son territoire forestier originel et son écosystème urbain d'adoption.

Les contes de la Barouette

Les contes de la Barouette, c'est Audrey "Bartòk" Bellerose-Battaglini et Joël ''La Mouette'' Ménard, deux conteurs qui se sont connus lors de leurs études en théâtre à Lionel-Groulx. Ils ont commencé à conter dans les camps chacun de leur côté avant de former un duo et de se convertir à un public plus adulte. L'une forte de sa formation en musique et en chant classique, l'autre animé par une passion insatiable d'histoire et d'études de la mythologie, ils nourrissent chacun de leurs contes de leurs forces respectives ainsi que de leur passion pour la scène. Ensemble, ils racontent leurs créations autant que les contes du répertoire en explorant différents styles de racontage, certains classiques et d'autres moins. Ils jouent, en personnage ou non, avec l'imaginaire de ces univers autant qu'avec les réalités historiques de chaque époque.

Nicolas Rochette

Nicolas Rochette est un conteur cofondateur de l'organisme de création/production en conte contemporain La Quadrature (laquadra.ca). Depuis 2005, il a dirigé et créé des oeuvres contées qui remettent en question les formes de représentation de ce que l'on voit sur scène depuis le renouveau du conte. Nicolas Rochette a conté dans de nombreux événements et festivals de conte au Québec, en plus de représentations en Europe et en Afrique. De 2008 à 2017, il a été directeur général du Regroupement du conte au Québec.

Stéphanie Bénéteau

Avec sa parole poétique, sa gestuelle gracieuse et sa voix envoûtante, Stéphanie Bénéteau raconte depuis vingt ans les grands récits de la tradition mondiale. Son répertoire passe par les Mille et Une Nuits, les contes coquins, la légende médiévale et la mythologie grecque.  Stéphanie Bénéteau présente régulièrement ses spectacles à l’étranger. Elle reçoit plusieurs subventions du Conseil des arts et lettres du Québec et du Conseil des Arts du Canada pour créer ses spectacles dont Tristan et Iseult, Coquines et Costaudes (spectacle de contes érotiques) et Persée, basé sur le mythe grec. On trouve dans les contes de Stéphanie une voix lyrique et actuelle qui nous raconte les vieux contes de la tradition mondiale comme s’ils nous parlaient, ici et maintenant. Une langue savoureuse, un accent indéfinissable, au parfum de voyage. La voix se feutre, se module, envoûte. Et quand elle parle, la magie opère. Stéphanie s’efface imperceptiblement et les images apparaissent. C’est une conteuse née. Revue Lurelu Hiver 2011

NOUVELLE VAGUE

Nouvelle Vague, c’est une nouvelle publication de la saison 2018-19 de l’éditeur Planète Rebelle. Marie-Fleurette Beaudoin et Céline Jantet ont réuni six nouveaux conteurs précurseurs de la Nouvelle Vague du conte contemporain au Québec.

Avec Jérôme Bérubé, Paul Bradley, Carine Kasparian, Ariane Labonté, Nicolas Rochette et Céline Jantet.

Ariane Labonté

Ariane porte ses histoires à bras le cœur, des contes sensibles et sensés dans lesquels les jeux de mots se déploient avec amour, humour et philosophie. Ariane Labonté partage ses contes de création aux adultes et aux enfants depuis plus de dix ans. Elle allie sur scène ses différentes passions; conte, acrobaties langagières, musique, nature et parfois marionnettes. Elle explore ainsi la dimension pluridisciplinaire de la création artistique. Elle collabore entre autres avec les groupes musicaux Gadji Gadjo et Le Trio Populaire, ainsi qu’avec les violonistes Zeneli Codel, Pierre-Olivier Dufresne et David Simard.

Carine Kasparian

Auteure, sémiologue et conteuse, Carine puise ses histoires dans des récits vieux comme le temps ou de son imaginaire insolite. Son regard humaniste la plonge toujours plus en profondeur dans les tissus mystérieux de la nature humaine.  Ce qu’elle aime, ce sont ces histoires qui nous enracinent, nous jardinent, parsemant une pluie de mystère qui  nous pousse à grandir. Sur scène, son registre d’expression à la fois drôle et profond  prend sa source  au cœur d’un silence fertile, comme le note le journal Le Devoir : « Sans élever la voix, la conteuse murmure une histoire de mélodies intérieures[…] Entassée devant elle, la foule, muette, est suspendue à ses mots. Le brouhaha de l’entracte s’est complètement éclipsé. » Ses contes se sont promenés tant au Québec qu’en France ou ailleurs. Entrepreneuse dans l’âme, elle a participé à la création et au développement de plusieurs événements  tels que la Fabuleuse Nuit du conte, le Bal des ménestrels,  le Balai des Conteurs et les Semeurs de Contes.

Céline Jantet

Céline est conteuse, c'est à dire qu'elle partage avant tout des histoires. Revendiquant le conte comme un art actuel, Céline porte des récits d'hier qui résonnent aujourd'hui et écrit des histoires contemporaines ouvertes sur le monde de demain. Depuis 2006, Céline est conteuse pour des publics de tous les âges. Elle offre aux plus jeunes et à leur famille des spectacles imagés. Elle crée des solos féminins percutants pour le public adulte. On peut la voir œuvrer auprès d'autres conteurs ou d'autres artistes pour faire entendre une parole contemporaine à contre-courant, là où on ne l'attendrait pas.

Jérome Bérubé

Natif de la Côte-Nord, Jérome Bérubé est un projecteur d'imaginaire, un conteur lumineux et un menteur créatif.  Son cerveau est comparable à une encyclopédie trouée où les connaissances se connectent de façon absurde et inattendue. Jérome habite maintenant le quartier Rosemont de Montréal où il crée entre son territoire forestier originel et son écosystème urbain d'adoption.

Nicolas Rochette

Nicolas Rochette est un conteur cofondateur de l'organisme de création/production en conte contemporain La Quadrature (laquadra.ca). Depuis 2005, il a dirigé et créé des oeuvres contées qui remettent en question les formes de représentation de ce que l'on voit sur scène depuis le renouveau du conte. Nicolas Rochette a conté dans de nombreux événements et festivals de conte au Québec, en plus de représentations en Europe et en Afrique. De 2008 à 2017, il a été directeur général du Regroupement du conte au Québec.

Paul Bradley

Paul Bradley un artiste multidisciplinaire dont le travail s’articule autour de la narration de fictions quotidiennes. Les dispositifs employés cherchent à produire un décloisonnement entre le réel et la fiction, entre le créateur et le spectateur afin d’instaurer une communication multi-latérale. Les récits qu’il met en scène sont parsemés de symboles issus du quotidien, du présent, même lorsqu’il traite du futur. La musique rock des années 1990, la peinture de type surréaliste, le conte oscillant entre le traditionnel ré-inventé et le contemporain vieillie, le slam et plus récemment le blog; sont ses outils de prédilections afin de contaminer les médias. L’appartenance à un groupe, la réutilisation des performances précédentes, et la boucle (loop) autoréférentielle caractérisent son travail. Ses performances ont été présentées à de multiples occasions dans des lieux allant du musée à la micro-brasserie, des maisons des jeunes aux maisons de la culture. Nouvelle vague, un ouvrage collectif sur la relève en conte contenant trois de ses histoires a paru cet automne aux éditions Planète Rebelle.

Cabaret flirt et fracas

Crédit photo : Maxime Tremblay

 

Pour une saint-Valentin de paroles fortes et décalés faisant se rencontrer les arts du conte et de l’effeuillage burlesque. Mordu par l’humour sensuel de Bibi Lolo Bang Bang, fasciné par l’élégance enflammé de Mary Sisuei ou émoustillé par les proportions affriolantes des histoires coquines de nos conteuses, cette soirée vous laissera dans tous vos états.

Artistes Burlesques: Bibi Lolo Bang Bang alias Héloïse Binette et Mary Lee Morbid.
Conteurs: Jérome Bérubé, Christine Bolduc, Céline Jantet et Shakti Ortega Saint-Amant

Bibi Lolo Bang Bang alias Héloïse Binette

Céline Jantet

Céline est conteuse, c'est à dire qu'elle partage avant tout des histoires. Revendiquant le conte comme un art actuel, Céline porte des récits d'hier qui résonnent aujourd'hui et écrit des histoires contemporaines ouvertes sur le monde de demain. Depuis 2006, Céline est conteuse pour des publics de tous les âges. Elle offre aux plus jeunes et à leur famille des spectacles imagés. Elle crée des solos féminins percutants pour le public adulte. On peut la voir œuvrer auprès d'autres conteurs ou d'autres artistes pour faire entendre une parole contemporaine à contre-courant, là où on ne l'attendrait pas.

Christine Bolduc

La pratique de Christine est multidisciplinaire et indisciplinée. Issue d’abord du théâtre, de la littérature et de la musique, elle a eu en 2011 un coup de foudre pour la parole conteuse. Elle y a plongé avec une grande fougue et ne l'a plus quittée depuis. Christine prend la parole avec conviction, audace, et parfois même, impertinence. Ses héros, ou anti-héros, sont des poètes de la vie. Qu’ils soient tragiques ou ludiques, résistants ou résilients, ils s’insurgent contre la banalité et le conformisme.

Jérome Bérubé

Natif de la Côte-Nord, Jérome Bérubé est un projecteur d'imaginaire, un conteur lumineux et un menteur créatif.  Son cerveau est comparable à une encyclopédie trouée où les connaissances se connectent de façon absurde et inattendue. Jérome habite maintenant le quartier Rosemont de Montréal où il crée entre son territoire forestier originel et son écosystème urbain d'adoption.

Mary Lee Morbid

Crédit Photo : Maxime Tremblay

Shakti Ortega St-Amant

Depuis plus de 10 ans, Shakti se laisse prendre par des histoires qui pointent une direction à l’inconscient. La nature, la puissance du sauvage, la force du féminin sacré et la parole ancestrale sont autant de thèmes qui lui sont chers. Ainsi, elle jongle dans l’univers des rites, des mythes et des archétypes. De plus, elle intègre la musique et le chant qui sont des outils intimement présents dans ses spectacles.

Cabaret Drag-Conte

Rencontre entre l’univers des drags et celui du conte, cet extravagant cabaret de mots en résille et paillettes vous présentera sur scène les dragqueens Tracy Trash et Barbada de Barbadesles ainsi que nos artistes de la parole: la fabuleuse Véronique Béchard, l’étrange Jérome Bérubé, le musical Francis Désilets et l’excentrique Yoda Lefebvre.

Jérome Bérubé

Natif de la Côte-Nord, Jérome Bérubé est un projecteur d'imaginaire, un conteur lumineux et un menteur créatif.  Son cerveau est comparable à une encyclopédie trouée où les connaissances se connectent de façon absurde et inattendue. Jérome habite maintenant le quartier Rosemont de Montréal où il crée entre son territoire forestier originel et son écosystème urbain d'adoption.

Tracy Trash

Véronique Béchard

Véronique vient d'arriver sur la planète conte; en juin 2013, elle réussit son atterrissage en raflant à la fois le prix du public et le prix du jury au  Concours International de Menteries de Vaudreuil. Sincère et pertinente, elle fait dans la création et s'intéresse surtout à ces moments où la vie est si intense qu'elle en devient absurde et ridicule... comme ce moment de grande déclaration où l'orateur a quelque chose de pris entre les dents. Car alors une question intéressante s'élève; qu'est-ce qui attirera le plus l'attention : l'éloquence d'un homme ou le de ti-boutte de laitue qui détonne entre sa canine et sa pré-molaire?

Yoda Lefebvre

Yoda Lefebvre est un exhibitionniste de l'imaginaire qui abuse du fait que le pluriel du mal sont les mots. Jeune écrivain et dramaturge, il ronge son frein dans la relève qu'on agenouille. Pour se faire entendre, donc, il développe depuis quelques années des soirées de contes dont le ton ne laisse pas indifférent. (Plus scato que le pape; La bile ne fait pas le moine; La morale, c'est pour les faibles) Entre temps, il gère le théâtre parascolaire au Cégep de St-Jérôme, il poursuit sa maîtrise à l'UQAM, et il tente d'éduquer son fils sans trop le traumatiser.

Un extrait du journal intime d'Aurélie Brûlée, jeune nymphe qui a subi trop jeune une exposition prolongée à ses contes :

Le monde me paraît soudain plus compliqué... Jusqu'à hier, je croyais que tout autour de moi allait de soi. Je pensais que je n'avais qu'à me servir dans le buffet « all-you-can-eat » de la vie. Mais aujourd'hui... après avoir été confrontée à cet univers... Je me sens comme si j'avais ouvert la boîte de Pandore... J'aimerais bien arriver à me concentrer, pour réussir à me retrouver dans ce chaos, mais il y a ce chatouillement, cette chaleur qui est apparue dans mon bas-ventre... Je ne sais plus... Je n'arrive pas à mettre le doigt dessus... 

Aurélie Brûlée, Journal intime, le 16 décembre 2011.

Concours : Que le meilleur conte !

Généralement disputée dans le cadre du cercle des conteurs de Trois-Rivières, cette édition fera escale à Montréal cette année. Variation sur un même thème, 5 conteuses et conteurs vous raconteront leur version d’un conte traditionnel. Seul règlement : aucun ne peut raconter la version dite « originale » qui sera plutôt racontée par l’animateur de la soirée, Marc André Fortin.  Les conteuses et conteurs seront Sophie Boissonneault, Céline Jantet,  Alexandre Gauthier, Yolaine et Jérôme Bérubé. Invité spécial : Ronald Larocque.

1 Marc André Fortin

Bachelier en psychologie et ayant une formation en enseignement à l’université du Québec, Marc-André jongle professionnellement avec le conte depuis près de 10 ans. À l’affût des rumeurs et des mythes, il vous transporte dans son monde géantesque ; pays dont rêvent encore les fous et les poètes. Agrémenteur d’histoires sûrement vraies, il pige dans les faits historiques et les légendes pour leur donner une couleur singulière, profonde et humoristique.

Amoureux d’anecdotes de village et d’images langagières, Marc-André vous funambulise la ligne de nos ancêtres, celle qui départage le réel du doute. Il donne de la folie à ses récits et du fabuleux à ses personnages, du grand étendu qui dépasse l’étendement ! De la petite histoire quotidienne s’ouvrant sur du grandiose. Parce que parfois, mille mots valent mieux qu’une image.

Alexandre Gauthier

Alexandre Gauthier cumule plus d’une centaine de prestations devant divers publics. Il a participé aux Fêtes de la Nouvelle France, à des soirées au musée de Pointe à Callière, au 150e de Victoriaville, à la Fête nationale de la Mauricie, etc... Issu du monde de l’improvisation, Alexandre s’adapte et interagit avec le public. C’est par son originalité et son sens de l’humour qu’il nous embarque dans ses histoires. Formé à l’INIS en scénarisation, il poursuit une carrière d’auteur. Alexandre Gauthier est scénariste sur plusieurs projets pour la télévision, le cinéma et le Web.

Céline Jantet

Céline est conteuse, c'est à dire qu'elle partage avant tout des histoires. Revendiquant le conte comme un art actuel, Céline porte des récits d'hier qui résonnent aujourd'hui et écrit des histoires contemporaines ouvertes sur le monde de demain. Depuis 2006, Céline est conteuse pour des publics de tous les âges. Elle offre aux plus jeunes et à leur famille des spectacles imagés. Elle crée des solos féminins percutants pour le public adulte. On peut la voir œuvrer auprès d'autres conteurs ou d'autres artistes pour faire entendre une parole contemporaine à contre-courant, là où on ne l'attendrait pas.

Jérome Bérubé

Natif de la Côte-Nord, Jérome Bérubé est un projecteur d'imaginaire, un conteur lumineux et un menteur créatif.  Son cerveau est comparable à une encyclopédie trouée où les connaissances se connectent de façon absurde et inattendue. Jérome habite maintenant le quartier Rosemont de Montréal où il crée entre son territoire forestier originel et son écosystème urbain d'adoption.

Ronald Larocque

Conteur de la première heure des Dimanches du conte, il raconte depuis plus de seize ans. Il a participé à plusieurs festivals de contes et promené ses histoires de Natashquan à la baie Sainte-Marie en Nouvelle-Écosse, et même en France comme invité d’honneur à Fontaine–Le Comte près de Poitiers où il a été réinvité pour une série de sept spectacles. Il a aussi conté en français et en anglais, en Inde à Mumbai, Goa et Delhi. Il a présenté son précédent spectacle <L’homme qui lisait dans les mamelons et autres contes de l’émotion> plus d’une quarantaine de fois dont huit fois en rafale à Valleyfield au Cabaret d’Albert (livre-disque chez Planète rebelle). Il est Arbraconteur et conte pour les enfants dans le cadre du programme  « La culture à l’école » du ministère de l’Éducation.  Son projet d’avenir c’est d’être globe-conteur (mot qu’il a créé) pour le partage et l’amitié.

Sophie Boissonneault

Sophie Boissonneault, comédienne depuis plus de 30 ans, conteuse depuis quelques années, elle crée ses propres textes depuis 2011. Originaire de la ville de Québec, elle vit maintenant à Notre-Dame-de-Ham, au Centre-du-Québec où sa création s’est déployée en même temps que l’immersion rurale ! Elle s’amuse avec les mots, le monologue, le conte, le drôle, le tragique… En 2011, naquit un personnage : Penouche, qui l’amena à explorer une poésie philosophique et clownesque pour patcher les cœurs troués. Son matériel original s’inspire de l’isolement social, la marginalité, l’appropriation du pouvoir d’agir, la quête du bonheur, etc. La scène et la création sont des terrains de jeux fertiles, loufoques et salvateurs. La création, c’est sa résilience. Ses mots-clés : Créer, Aimer et Rassembler pour patcher des cœurs troués. L'anthropologie, l'intervention sociale et la création artistique coexistent en elle créant ainsi, le temps d’une performance, une rencontre authentique, humaine et enveloppante.

Yolaine

Depuis plus de 10 ans, Yolaine compose ses contes autour de thèmes tirés des folklores traditionnel et contemporain. Elle a participé à de nombreuses soirées et festivals à travers le Québec, ainsi qu’en France et au Togo. Yolaine a remporté la première place au concours de menteries de Moncrabeau, en France, et est ainsi devenue la reine des menteurs 2014. Lancée, elle a aussi remporté le 1er prix au concours de menteries du festival Atalukan en 2015 et 2016, ainsi que le prix du jury au Concours intermondial de menteries des Seigneuriales de Vaudreuil-Dorion en 2016. Elle s'occupe de la programmation des événements de l'organisme Les Ami.e.s Imaginaires, diffuseur de contes, de légendes et de menteries à Québec.

Concours de menterie : La confrérie des menteurs

Pour une quatrième année consécutive sera déclaré le « Grand Endimancheur de la menterie ». Le très sélect Jury votera pour le meilleur menteur de la soirée, celui qui saura les enfirouaper, les enguirlander, bref les séduire! Cette année, les participants seront Sophie Boissonneault, Véro Béchard,  Marc-André Fortin, Jérome Bérubé et Alexandre Gauthier, grand gagnant de l’an dernier qui viendra défendre son titre.

Une menterie est une des plus vieille forme du conte : un récit de vie grandement exagéré qui reste dans le domaine du possible (douteux mais possible!). Ce spectacle de conte est chapeauté par la Confrérie des menteurs du Québec

Fondée par les conteurs Éric Michaud, Francis Désilets et Marc-André Fortin, La Confrérie des Menteurs du Québec (CMQ) est un regroupement faisant la promotion de la menterie comme forme d’expression artistique. La devise de la CMQ est : artifex mendacium (forgerons de mensonges). Hormis l’organisation de concours de menterie, la CMQ a notamment pour objectif de rapporter et dénoncer les menteurs sans scrupules sévissant au Québec tout en récoltant des dons afin de dédommager une personne, un regroupement, une entreprise ou un organisme ayant été lésée par voie mensongère.

Alexandre Gauthier

Alexandre Gauthier cumule plus d’une centaine de prestations devant divers publics. Il a participé aux Fêtes de la Nouvelle France, à des soirées au musée de Pointe à Callière, au 150e de Victoriaville, à la Fête nationale de la Mauricie, etc... Issu du monde de l’improvisation, Alexandre s’adapte et interagit avec le public. C’est par son originalité et son sens de l’humour qu’il nous embarque dans ses histoires. Formé à l’INIS en scénarisation, il poursuit une carrière d’auteur. Alexandre Gauthier est scénariste sur plusieurs projets pour la télévision, le cinéma et le Web.

Jérome Bérubé

Natif de la Côte-Nord, Jérome Bérubé est un projecteur d'imaginaire, un conteur lumineux et un menteur créatif.  Son cerveau est comparable à une encyclopédie trouée où les connaissances se connectent de façon absurde et inattendue. Jérome habite maintenant le quartier Rosemont de Montréal où il crée entre son territoire forestier originel et son écosystème urbain d'adoption.

Sophie Boissonneault

Sophie Boissonneault, comédienne depuis plus de 30 ans, conteuse depuis quelques années, elle crée ses propres textes depuis 2011. Originaire de la ville de Québec, elle vit maintenant à Notre-Dame-de-Ham, au Centre-du-Québec où sa création s’est déployée en même temps que l’immersion rurale ! Elle s’amuse avec les mots, le monologue, le conte, le drôle, le tragique… En 2011, naquit un personnage : Penouche, qui l’amena à explorer une poésie philosophique et clownesque pour patcher les cœurs troués. Son matériel original s’inspire de l’isolement social, la marginalité, l’appropriation du pouvoir d’agir, la quête du bonheur, etc. La scène et la création sont des terrains de jeux fertiles, loufoques et salvateurs. La création, c’est sa résilience. Ses mots-clés : Créer, Aimer et Rassembler pour patcher des cœurs troués. L'anthropologie, l'intervention sociale et la création artistique coexistent en elle créant ainsi, le temps d’une performance, une rencontre authentique, humaine et enveloppante.

Véronique Béchard

Véronique vient d'arriver sur la planète conte; en juin 2013, elle réussit son atterrissage en raflant à la fois le prix du public et le prix du jury au  Concours International de Menteries de Vaudreuil. Sincère et pertinente, elle fait dans la création et s'intéresse surtout à ces moments où la vie est si intense qu'elle en devient absurde et ridicule... comme ce moment de grande déclaration où l'orateur a quelque chose de pris entre les dents. Car alors une question intéressante s'élève; qu'est-ce qui attirera le plus l'attention : l'éloquence d'un homme ou le de ti-boutte de laitue qui détonne entre sa canine et sa pré-molaire?