Michel Pirro

Woups Laflammèche est né vers l’âge de deux ans, en regardant la lumière des phares d’autobus se glisser à travers les lattes du store vénitien sur les murs et le plafond du salon. C’est sur leurs lignes dansantes qu’allait s’écrire sa vie. À l’âge de raison, il racontait des histoires de peur à son frère et ses sœurs pour les faire patienter avant le réveillon de Noël.

Adolescent, poète comme tout le monde, il voulut marier peinture et parlure. La peinture n’a pas voulu de lui, alors il a eu la vie dure. Pendant de longues années, il a parcouru les rues de Montréal à essayer d’acheter des yeux, des oreilles pour ses Aventures de Woups Laflammèche et la tribu des Anwouèyes. Un fablier rock illustré. Place aux poètes, Radio Centreville, rue Prince Arthur. Autoédition, librairie, concierge de solitude. Dur, dur…

Au mitan de sa vie, il s’est mis à enseigner pour fonder une famille. C’est en enseignant qu’il apprend, et en apprenant qu’il enseigne : le français aux immigrants, en classe d’accueil, en soutien linguistique. Pendant 30 ans! Des projets, des spectacles, des concours de menteries. Et le conte, sous toutes ses facettes, avec André, Franck, Nadine, Sylvi, Joan, Judith…

Maintenant à la retraite, il peut enfin courir après tous les lapins du pouvoir désoxyribonuclétiel des mots. Vous pouvez le suivre sur son blogue Woups… ma grammaire! Ou vous pouvez croire au petit bonhomme sur la lune et écouter ce qu’il raconte.