Déjà 20 ans ! Les conteuses et conteurs du Sergent recruteur

À Montréal, il y a déjà 20 ans, la mythique première soirée des Dimanches du conte était présentée à la Microbrasserie du Sergent recruteur sur le boulevard Saint-Laurent. Les conteuses et conteurs du Sergent recruteur, ces conteuses et conteurs de la première heure sans lesquels l’événement les Dimanches du conte ne serait jamais devenu ce qu’il est aujourd’hui, seront tous réunis l’instant d’une soirée où s’entremêleront contes, anecdotes et autres surprises. La soirée sera animée par les cofondateurs des Dimanches du conte André Lemelin et Jean-Marc Massie. Au menu : Claudette L’Heureux, Éric Gauthier, Éric Michaud, François Lavallée, Lucie Bisson, Mike Burns, Eveline Ménard, Myriame El Yamani et Yves Robitaille et l’électron libre de la saison Ronald Larocque.

 

André Lemelin

André Lemelin conte depuis le milieu des années '90. Il brode ses histoires sur des canevas en relation avec l’auditoire, improvise au besoin et choisit ses contes selon les gens présents et l’environnement dans lequel il évolue.

Site personnel

Claudette L’Heureux

Dans le cadre des Dimanches du conte, Claudette aura été de la première et la dernière soirée des Paroles de femmes. Elle en a connu des belles, errant, cherchant sa vérité du moment. Une chance que la Poule à Madame Moreau veillait au grain. « Tu as fait longue vie pleine d’histoires et ce n’est pas la fin. Tu as une voix faite pour les contes. Tu es : : charmante  L:   loyale  A : adorable  U : unique  D : droite E:  énergique  T:  tenace T : tendre  E : étincelante LUNA SAURIOL 12 ANS

Eric Gauthier

Abitibien errant, informaticien défroqué, Éric Gauthier raconte le fantastique, l'absurde, les mystères de la vie moderne. Tantôt écrivain, tantôt conteur, il s’est produit sur une multitude de scènes, du Sergent recruteur (à Montréal) jusqu’au Yukon, en France et en Serbie. Sa passion pour les rouages des histoires l’amène aussi à accompagner le travail d’autres créateurs et créatrices. Ses œuvres lui ont valu plusieurs prix, dont le Grand Prix de la science-fiction et du fantastique québécois. De son recueil de contes Terre des pigeons (Planète rebelle, 2002) à son roman Les Étages ultérieurs (Alire, 2021), il s’est démarqué par sa vision singulière et ses ambiances variées. Il habite Sherbrooke et fréquente des contrées imaginaires. Pour en savoir plus: ericgauthier.net. Crédit photo Jean-François Dupuis

François Lavallée

Nourri par les racines, François Lavallée a la certitude que nos vies en surface s’ancrent bien plus profondément que ce que l’on croit. Derrière son regard doux, sa voix sûre et son timbre rassurant, affleure un univers sombre et irrémédiablement marqué par la perte : celle de l’enfance, des racines ou de la mémoire. Remonter le cours, chercher la source, s’émouvoir de cette quête et, à coup de mots, construire des images en forme d’histoires tendres et cruelles. Sublimer le réel. François Lavallée est un nomade contemporain, auteur, conteur, conférencier et formateur depuis 1996. Son métier l’a amené plus de quatre-vingt-dix fois en France et en Belgique, dans le désert blanc du Nunavik et celui des Touaregs du Niger, chez les autochtones des volcans de l’Équateur, sur l'île de La Réunion, en Roumanie et dans les banlieues parisiennes. Il a remporté la médaille d’or du concours «Contes et conteurs» aux Ves Jeux de la francophonie (2005) à Niamey au Niger avec le conte «Le recycleur de talents» et a reçu à l'automne 2017 le PRIX JOCELYN BÉRUBÉ remis par le Festival de contes et récits de Trois-Pistoles.

Jean-Marc Massie

Homme de parole à l’imaginaire foisonnant et débridé, Jean-Marc Massie se situe au croisement du conte urbain et du dessin animé, du récit de vie affabulé et du monologue éclaté. Ce narrateur atypique occupe une place unique dans l’univers des conteurs. Explorateur de nouvelles avenues pour le conte, il croit que ce dernier se doit d'être un art vivant destiné à  évoluer afin de ne pas se folkloriser à  outrance. En plus d’avoir publié Montréal démasquée, premier livre-DVD de  conte au Québec, en 2008 et en 2009, Jean-Marc Massie a été  chroniqueur conte à la Première chaîne de Radio-Canada à l'émission «Vous êtes ici».  Récipiendaire en 2010 du prix Jocelyn Bérubé, ce défricheur de la première heure est sans conteste l’un des acteurs principaux de l’actuel renouveau du conte au Québec. « Un homme à l’imaginaire foisonnant […] c’est du jamais vu […] on est tous pendus à ses lèvres […] Et ce qui frappe chez ce conteur, c’est cet art qu’il a de manier les mots, de manier la langue]» Julie Laferrière, Première chaîne, Radio-Canada. «Jean-Marc Massie illustre, une fois de plus, qu’il est de la grande lignée des inventeurs de mondes (…) Ce conteur à l’imaginaire débridé et foisonnant sait décortiquer la réalité pour lui donner une autre dimension. Étonnant, inventif et éblouissant … Yvon Paré, Lettres québécoises

Lucie Bisson

C’est par la menterie (petite histoire pour divertir) que Lucie Bisson fait son entrée dans le milieu du conte au Québec. Les prix qu’elle remporte sont le début d’une magnifique odyssée dans le monde merveilleux de la parole conteuse. Elle écrit la plupart de ses histoires tantôt insolites, tantôt frôlant la vérité et elle n’oublie jamais que toute vérité n’est pas bonne à dire… Lucie Bisson poursuit sa route sur le chemin du conte, remplie de gratitude envers ceux et celles qui ont su, par leurs encouragements et leurs précieux conseils, faire grandir ses ailes de conteuse et devenir la raconteuse qu’elle est aujourd’hui.

www.conte-quebec.com/conteurs/lucie-bisson-0

Mike Burns

"Mike est un irlandais majuscule. Il sculpte, pratique le aïkido et rêve en gaélique. C’est le seul individu que nous connaissons qui raconte les yeux fermés, de sorte que ce sont les images que fabriquent sa voix et sa langue qui aveuglent, criantes et visibles." (Eric Premel, festival Paroles d'Hiver) "Mike Burns est un roc : Le monde pourrait partir en poussière pendant qu’il raconte il n’en serait que peu affecté. Les yeux fermés, la voix basse mais tranchante, l’Irlandais du Québec fait partie de la race des conteurs au long souffle, ancré dans la terre qu’il porte en lui." (La Parole) "Mike Burns is an Irish storyteller living in Montreal. He is funny, magical, mysterious." (Erica Wagner, chief literary editor, The Times)

Myriame El Yamani

Nomade dans l’âme et pour vrai, Myriame El Yamani a flâné sur plusieurs continents à la recherche de ce métissage des cultures et des rêves de l’humanité. Elle a rempli depuis 25 ans sa besace de contes qu’elle partage avec vous. Née au Maroc d’un père marocain, d’une mère française et d’un grand-père yéménite, elle puise son inspiration dans les senteurs salines de l'Acadie, le Montréal multiethnique, les secrets de sa grand-mère vendéenne, les couleurs et arabesques du Maghreb, la sagesse africaine et les mystères des 1001 nuits. www.myriameelyamani.ca. Elle enseigne aussi la sociologie de l’oralité et l’art du conte à l’UQAM. https://professeurs.uqam.ca/professeur/martineau.myriame/ Crédit photo : Adriana Garcia Cruz

Ronald Larocque

Conteur de la première heure des Dimanches du conte, il raconte depuis plus de seize ans. Il a participé à plusieurs festivals de contes et promené ses histoires de Natashquan à la baie Sainte-Marie en Nouvelle-Écosse, et même en France comme invité d’honneur à Fontaine–Le Comte près de Poitiers où il a été réinvité pour une série de sept spectacles. Il a aussi conté en français et en anglais, en Inde à Mumbai, Goa et Delhi. Il a présenté son précédent spectacle <L’homme qui lisait dans les mamelons et autres contes de l’émotion> plus d’une quarantaine de fois dont huit fois en rafale à Valleyfield au Cabaret d’Albert (livre-disque chez Planète rebelle). Il est Arbraconteur et conte pour les enfants dans le cadre du programme  « La culture à l’école » du ministère de l’Éducation.  Son projet d’avenir c’est d’être globe-conteur (mot qu’il a créé) pour le partage et l’amitié.

Le Conteur étoile Mike Burns

Au cours des 20 dernières années, nous avons paré du titre de Conteur étoile les conteuses et conteurs ayant fait rayonner le conte au Québec et à l’étranger. Tous ceux ayant déjà reçu le titre de Conteur étoile auront cette saison une soirée bien à eux. Le conteur étoile de ce dimanche sera nul autre que Mike Burns !

 

Mike Burns

"Mike est un irlandais majuscule. Il sculpte, pratique le aïkido et rêve en gaélique. C’est le seul individu que nous connaissons qui raconte les yeux fermés, de sorte que ce sont les images que fabriquent sa voix et sa langue qui aveuglent, criantes et visibles." (Eric Premel, festival Paroles d'Hiver) "Mike Burns est un roc : Le monde pourrait partir en poussière pendant qu’il raconte il n’en serait que peu affecté. Les yeux fermés, la voix basse mais tranchante, l’Irlandais du Québec fait partie de la race des conteurs au long souffle, ancré dans la terre qu’il porte en lui." (La Parole) "Mike Burns is an Irish storyteller living in Montreal. He is funny, magical, mysterious." (Erica Wagner, chief literary editor, The Times)

17 février – Les Grandes entrevues du Diable Vert. Invité : Mike Burns

2012-2013
Les Grandes entrevues du Diable Vert
Série spéciale 15e anniversaire

15 années à occuper les soirées dominicales,  cela a permis au Diable Vert de présenter plus de 500 spectacles différents et de voir tout autant de conteurs fouler les planches des Dimanches du conte.  Certains d’entre eux ont un parcours atypique qui certes mérite le respect mais qui provoque aussi la curiosité. Tout au long de la saison, cinq grandes entrevues seront menées de main de maître par l’animateur des Dimanches du conte afin d’en savoir plus sur ces artisans de la parole décomplexée, parole derrière laquelle se cache toujours une histoire, une anecdote à même de mieux nous faire connaître le conteur.

Le Meilleur et Le Pire Clou dans l’Arche

Contes pour sauver le monde ou au moins rendre plus agréable notre perdition. Un voyage aller simple vers un Ararat Irlandais.

Mike Burns

"Mike est un irlandais majuscule. Il sculpte, pratique le aïkido et rêve en gaélique. C’est le seul individu que nous connaissons qui raconte les yeux fermés, de sorte que ce sont les images que fabriquent sa voix et sa langue qui aveuglent, criantes et visibles." (Eric Premel, festival Paroles d'Hiver) "Mike Burns est un roc : Le monde pourrait partir en poussière pendant qu’il raconte il n’en serait que peu affecté. Les yeux fermés, la voix basse mais tranchante, l’Irlandais du Québec fait partie de la race des conteurs au long souffle, ancré dans la terre qu’il porte en lui." (La Parole) "Mike Burns is an Irish storyteller living in Montreal. He is funny, magical, mysterious." (Erica Wagner, chief literary editor, The Times)

2 septembre – Ouverture des festivités du 15e anniversaire des Dimanches du conte

Les conteurs de la première heure, ceux qui par vague successives ont donné leurs lettres de noblesse aux Dimanches du conte, seront de la partie pour marquer le début des  festivités du 15e anniversaire de ces soirées contées devenues un incontournable à Montréal. Au menu : Ronald Larocque, André Lemelin,  Claudette L’Heureux, Denis Gadoury, Éric Gauthier, Éric Michaud, Éveline Ménard, François Lavallée, Lucie Bisson, Jean-Marc Chatel, Mike Burns, Myriame Martineau (El Yamani), Yves Robitaille.

André Lemelin

André Lemelin conte depuis le milieu des années '90. Il brode ses histoires sur des canevas en relation avec l’auditoire, improvise au besoin et choisit ses contes selon les gens présents et l’environnement dans lequel il évolue.

Site personnel

Claudette L’Heureux

Dans le cadre des Dimanches du conte, Claudette aura été de la première et la dernière soirée des Paroles de femmes. Elle en a connu des belles, errant, cherchant sa vérité du moment. Une chance que la Poule à Madame Moreau veillait au grain. « Tu as fait longue vie pleine d’histoires et ce n’est pas la fin. Tu as une voix faite pour les contes. Tu es : : charmante  L:   loyale  A : adorable  U : unique  D : droite E:  énergique  T:  tenace T : tendre  E : étincelante LUNA SAURIOL 12 ANS

Denis Gadoury

Né à Saint-Thomas-de-Joliette, Denis Gadoury raconte depuis plus de vingt ans. Il a parcouru le Québec, les Territoires-du-Nord-Ouest et le Manitoba, a rencontré des personnages drôles et touchants, et recueilli des anecdotes et des faits pour le moins cocasses. Revenu au Québec, il a continué à partager ses récits et sa façon traditionnelle de faire vivre l’histoire. On retrouve quelques-uns de ses meilleurs contes dans le recueil Le bonhomme La Misère, publié chez Planète rebelle.

Eric Gauthier

Abitibien errant, informaticien défroqué, Éric Gauthier raconte le fantastique, l'absurde, les mystères de la vie moderne. Tantôt écrivain, tantôt conteur, il s’est produit sur une multitude de scènes, du Sergent recruteur (à Montréal) jusqu’au Yukon, en France et en Serbie. Sa passion pour les rouages des histoires l’amène aussi à accompagner le travail d’autres créateurs et créatrices. Ses œuvres lui ont valu plusieurs prix, dont le Grand Prix de la science-fiction et du fantastique québécois. De son recueil de contes Terre des pigeons (Planète rebelle, 2002) à son roman Les Étages ultérieurs (Alire, 2021), il s’est démarqué par sa vision singulière et ses ambiances variées. Il habite Sherbrooke et fréquente des contrées imaginaires. Pour en savoir plus: ericgauthier.net. Crédit photo Jean-François Dupuis

François Lavallée

Nourri par les racines, François Lavallée a la certitude que nos vies en surface s’ancrent bien plus profondément que ce que l’on croit. Derrière son regard doux, sa voix sûre et son timbre rassurant, affleure un univers sombre et irrémédiablement marqué par la perte : celle de l’enfance, des racines ou de la mémoire. Remonter le cours, chercher la source, s’émouvoir de cette quête et, à coup de mots, construire des images en forme d’histoires tendres et cruelles. Sublimer le réel. François Lavallée est un nomade contemporain, auteur, conteur, conférencier et formateur depuis 1996. Son métier l’a amené plus de quatre-vingt-dix fois en France et en Belgique, dans le désert blanc du Nunavik et celui des Touaregs du Niger, chez les autochtones des volcans de l’Équateur, sur l'île de La Réunion, en Roumanie et dans les banlieues parisiennes. Il a remporté la médaille d’or du concours «Contes et conteurs» aux Ves Jeux de la francophonie (2005) à Niamey au Niger avec le conte «Le recycleur de talents» et a reçu à l'automne 2017 le PRIX JOCELYN BÉRUBÉ remis par le Festival de contes et récits de Trois-Pistoles.

Jean-Marc Chatel

Jean-Marc Chatel est biologiste de formation, il s’est spécialisé en écologie et en environnement. Auteur de plusieurs ouvrages scientifique il est venu au conte en l’an 2000 au «Sergent Recruteur» où il a fait ses débuts. Il conte depuis près de 20 ans. Réputé par la diversité de ses contes qui ont le don de susciter des images fortes chez le spectateur, il a reçu divers prix littéraires. Ayant conté partout au Québec, de Natashquan à Gatineau, de Sherbrooke à Chibougamau, il a été invité à conter en Europe, principalement en France et en Belgique, puis ensuite c’est en Afrique qu’il a transporté ses pénates : au Cameroun, au Niger, et au Burkina-fasso. Montréalais d’origine, depuis quelques années il vit à Québec d’où ses contes essaiment.

Lucie Bisson

C’est par la menterie (petite histoire pour divertir) que Lucie Bisson fait son entrée dans le milieu du conte au Québec. Les prix qu’elle remporte sont le début d’une magnifique odyssée dans le monde merveilleux de la parole conteuse. Elle écrit la plupart de ses histoires tantôt insolites, tantôt frôlant la vérité et elle n’oublie jamais que toute vérité n’est pas bonne à dire… Lucie Bisson poursuit sa route sur le chemin du conte, remplie de gratitude envers ceux et celles qui ont su, par leurs encouragements et leurs précieux conseils, faire grandir ses ailes de conteuse et devenir la raconteuse qu’elle est aujourd’hui.

www.conte-quebec.com/conteurs/lucie-bisson-0

Mike Burns

"Mike est un irlandais majuscule. Il sculpte, pratique le aïkido et rêve en gaélique. C’est le seul individu que nous connaissons qui raconte les yeux fermés, de sorte que ce sont les images que fabriquent sa voix et sa langue qui aveuglent, criantes et visibles." (Eric Premel, festival Paroles d'Hiver) "Mike Burns est un roc : Le monde pourrait partir en poussière pendant qu’il raconte il n’en serait que peu affecté. Les yeux fermés, la voix basse mais tranchante, l’Irlandais du Québec fait partie de la race des conteurs au long souffle, ancré dans la terre qu’il porte en lui." (La Parole) "Mike Burns is an Irish storyteller living in Montreal. He is funny, magical, mysterious." (Erica Wagner, chief literary editor, The Times)

Myriame El Yamani

Nomade dans l’âme et pour vrai, Myriame El Yamani a flâné sur plusieurs continents à la recherche de ce métissage des cultures et des rêves de l’humanité. Elle a rempli depuis 25 ans sa besace de contes qu’elle partage avec vous. Née au Maroc d’un père marocain, d’une mère française et d’un grand-père yéménite, elle puise son inspiration dans les senteurs salines de l'Acadie, le Montréal multiethnique, les secrets de sa grand-mère vendéenne, les couleurs et arabesques du Maghreb, la sagesse africaine et les mystères des 1001 nuits. www.myriameelyamani.ca. Elle enseigne aussi la sociologie de l’oralité et l’art du conte à l’UQAM. https://professeurs.uqam.ca/professeur/martineau.myriame/ Crédit photo : Adriana Garcia Cruz

Ronald Larocque

Conteur de la première heure des Dimanches du conte, il raconte depuis plus de seize ans. Il a participé à plusieurs festivals de contes et promené ses histoires de Natashquan à la baie Sainte-Marie en Nouvelle-Écosse, et même en France comme invité d’honneur à Fontaine–Le Comte près de Poitiers où il a été réinvité pour une série de sept spectacles. Il a aussi conté en français et en anglais, en Inde à Mumbai, Goa et Delhi. Il a présenté son précédent spectacle <L’homme qui lisait dans les mamelons et autres contes de l’émotion> plus d’une quarantaine de fois dont huit fois en rafale à Valleyfield au Cabaret d’Albert (livre-disque chez Planète rebelle). Il est Arbraconteur et conte pour les enfants dans le cadre du programme  « La culture à l’école » du ministère de l’Éducation.  Son projet d’avenir c’est d’être globe-conteur (mot qu’il a créé) pour le partage et l’amitié.

Mike Burns

« Mike est un irlandais majuscule. Il sculpte, pratique le aïkido et rêve en gaélique. C’est le seul individu que nous connaissons qui raconte les yeux fermés, de sorte que ce sont les images que fabriquent sa voix et sa langue qui aveuglent, criantes et visibles. » (Eric Premel, festival Paroles d’Hiver)

« Mike Burns est un roc : Le monde pourrait partir en poussière pendant qu’il raconte il n’en serait que peu affecté. Les yeux fermés, la voix basse mais tranchante, l’Irlandais du Québec fait partie de la race des conteurs au long souffle, ancré dans la terre qu’il porte en lui. » (La Parole)

« Mike Burns is an Irish storyteller living in Montreal. He is funny, magical, mysterious. » (Erica Wagner, chief literary editor, The Times)