Spécial 25 ans !  À la fois d’ici et d’ailleurs

Québécoises de diverses origines, au cours des 25 dernières années, ces conteuses ont fait profiter de leurs bagages culturelles les spectateur.trice.s des Dimanches du conte. Ce soir, nous les avons réunies sur une même scène pour vous faire voyager par monts et par vaux.

À l’affiche : Aurore Liang (Chine), Oro Anahory-Librowicz (Maroc-Espagne), Marta Saenz de la Calzada (Espagne) et Ilia Castro (Argentine).

Achetez vos billets à l'avance pour le spectacle en webdiffusion!

Aurore Liang

Aurore est née et a grandi en Chine. Elle a vécu en France pendant 5 ans et elle est vit à Montréal depuis 12 ans. Elle a été formée comme comédienne à Pékin dès son enfance. elle a aussi acquis des compétences en art oratoire avec Toastmasters (Montréal) et en interprétation avec Jingju, l’un des plus anciens théâtres du monde. Dynamique et expressive, elle adore échanger avec le monde à travers ses contes.

Crédit photo : Vincent Marchessault

Ilia Castro

D’origine argentine, Ilia Castro, aventurière, amante de la vie, du mouvement et de la parole, Ilia se forge au théâtre et au taekwondo à Buenos Aires. Grâce à cet art martial, elle participe au Championnat mondial en 1990 à Montréal. Coup de cœur! Elle y reste. De fil en aiguille, elle découvre le conte à travers lequel elle déploie une parole étincelante, parsemée de folie, inspirée principalement de contes contemporains latino-américains.  Ilia part ensuite vivre en France. À Paris, elle participe aux ateliers de Michel Hindenoch. Michèle Nguyen suit de près son travail. Peu à peu, son espace scénique devient aussi papier; son corps, une plume; sa voix, d’encre. Aux Éditions D’eux, elle publie Le Citronnier. C’est ainsi qu’elle déverse sa rivière… qui la ramène au Québec.

Marta Saenz de la Calzada

Avec des contes fantastiques, des contes érotiques, de légendes, et contes d’émigrants cette conteuse a un bel éventail à proposer. Immigrée au Québec en 1969 c’est d’abord en tant qu’enseignante que Marta Saenz de la Calzada arrive en Abitibi-Témiscamingue. Portant en elle un bagage artistique très riche, le théâtre, les contes et la poésie sont au cœur de son éducation et de sa vie.

 Elle a participé à plusieurs éditions du Festival de contes et légendes de l'Abitibi-Témiscamingue et a conté dans de nombreux festivals au Québec, Espagne et Amérique Latine. Elle utilise ses différentes compétences dans le milieu de l’éducation et des services à la communauté avec ses contes et ses écrits. 

www.martadescontes.com

Oro Anahory-Librowicz

Oro Anahory est née au Maroc dans une famille sépharade. Elle a étudié à Paris et à New York avant de s’établir à Montréal. Elle a écrit sa thèse doctorale sur les chansons traditionnelles judéo-espagnoles que ses ancêtres ont transmises oralement depuis l’expulsion des Juifs d’Espagne en 1492 jusqu’à récemment.

Sa double passion pour la tradition orale et le théâtre l’a menée au conte. Pour elle, la parole conteuse crée des liens entre des peuples divers qui y reconnaissent leur humanité commune.

Oro a reçu le prix StorySave 2021, décerné à un/e conteur/euse canadien/ne émérite. Elle conte en espagnol, sa langue maternelle, en français et en anglais. Elle s’est produite au Canada, aux États-Unis, en France, en Angleterre, en Espagne, en Israël, au Brésil et au Vénézuéla.

Crédit photo : Yuula Belinovski

Oro Anahory-Librowicz

Oro Anahory est née au Maroc dans une famille sépharade. Elle a étudié à Paris et à New York avant de s’établir à Montréal. Elle a écrit sa thèse doctorale sur les chansons traditionnelles judéo-espagnoles que ses ancêtres ont transmises oralement depuis l’expulsion des Juifs d’Espagne en 1492 jusqu’à récemment.

Sa double passion pour la tradition orale et le théâtre l’a menée au conte. Pour elle, la parole conteuse crée des liens entre des peuples divers qui y reconnaissent leur humanité commune.

Oro a reçu le prix StorySave 2021, décerné à un/e conteur/euse canadien/ne émérite. Elle conte en espagnol, sa langue maternelle, en français et en anglais. Elle s’est produite au Canada, aux États-Unis, en France, en Angleterre, en Espagne, en Israël, au Brésil et au Vénézuéla.

Crédit photo : Yuula Belinovski

Naître est un miracle. De mémoire et d’exil

*** IMPORTANT *** Cette saison les billets pour assister en personne aux Dimanches du conte au Jockey ne seront en vente que sur ATUVU.CA (5$) ainsi qu’à la porte (10$) le soir du spectacle. Puis tous les mercredis sera activé sur la billetterie Lepointdevente.com (5$) et sur notre site web (5$) le lien web permettant de voir la captation vidéo du spectacle présenté le dimanche d’avant***IMPORTANT***

Porteurs d’une mémoire millénaire, ces contes traditionnels racontés par Oro Anahory-Librowicz témoignent de l’expérience de l’exil vécue par le peuple juif au cours des siècles. Récits de sagesse, de foi et de résilience à travers lesquels on revisite les lieux de l’exil dans les pays chrétiens et musulmans pour aboutir à la prophétie biblique du retour des exilés en Israël, leur terre ancestrale.

Achetez vos billets à l'avance pour le spectacle en webdiffusion!

Oro Anahory-Librowicz

Oro Anahory est née au Maroc dans une famille sépharade. Elle a étudié à Paris et à New York avant de s’établir à Montréal. Elle a écrit sa thèse doctorale sur les chansons traditionnelles judéo-espagnoles que ses ancêtres ont transmises oralement depuis l’expulsion des Juifs d’Espagne en 1492 jusqu’à récemment.

Sa double passion pour la tradition orale et le théâtre l’a menée au conte. Pour elle, la parole conteuse crée des liens entre des peuples divers qui y reconnaissent leur humanité commune.

Oro a reçu le prix StorySave 2021, décerné à un/e conteur/euse canadien/ne émérite. Elle conte en espagnol, sa langue maternelle, en français et en anglais. Elle s’est produite au Canada, aux États-Unis, en France, en Angleterre, en Espagne, en Israël, au Brésil et au Vénézuéla.

Crédit photo : Yuula Belinovski

Soirée d’ouverture

*** IMPORTANT *** Cette saison les billets pour assister en personne aux Dimanches du conte au Jockey ne seront en vente que sur ATUVU.CA (5$) ainsi qu’à la porte (10$) le soir du spectacle. Puis tous les mercredis sera activé sur la billetterie Lepointdevente.com (5$) et sur notre site web (5$) le lien web permettant de voir la captation vidéo du spectacle présenté le dimanche d’avant***IMPORTANT***

Soirée d’ouverture des Dimanches du conte avec Oro Anahory-Librowicz, Marc André Fortin, Mireya, Alexandre Gauthier, Karine Wasiane Echaquan /Eveline Ménard, Éric Michaud et Dominique Deslongchamps. Invitée spéciale :  l’électron libre de la saison Isabelle St-Pierre

Achetez vos billets à l'avance pour le spectacle en webdiffusion!

Karine Wasiane Echaquan

Enfant, Karine Echaquan s’est laissée bercer par les légendes de son grand-père. Le plaisir de raconter et les enseignements  véhiculés par ces récits l’ont encouragé à transmettre aujourd’hui les histoires de sa riche culture atikamekw. Née à Manawan, Karine vit maintenant à Joliette. À la fois artisane, chanteuse, conteuse, elle aime partager ses histoires avec les siens et faire découvrir la culture de sa nation.

Alexandre Gauthier

Alexandre Gauthier cumule plus d’une centaine de prestations devant divers publics. Il a participé aux Fêtes de la Nouvelle France, à des soirées au musée de Pointe à Callière, au 150e de Victoriaville, à la Fête nationale de la Mauricie, etc... Issu du monde de l’improvisation, Alexandre s’adapte et interagit avec le public. C’est par son originalité et son sens de l’humour qu’il nous embarque dans ses histoires. Formé à l’INIS en scénarisation, il poursuit une carrière d’auteur. Alexandre Gauthier est scénariste sur plusieurs projets pour la télévision, le cinéma et le Web.

Dominique Deslongchamps

Vivant à Lévis depuis plusieurs années, Dominique est originaire de Black Lake, ville minière d’amiante. Depuis toute petite, les histoires l’habitent et la font voyager. Son regard s’intéresse particulièrement à l’aspect extraordinaire du quotidien et à la transmission des secrets simples et riches de l’humanité. Dans ses récits se côtoient douceur, honnêteté, vulnérabilité, plaisir et puissance : une célébration de la Vie sous toutes ses facettes. Enseignante passionnée, conteuse énergique, c’est avec joie et amour qu’elle partage ses histoires colorées… et sans culpabilité qu’elle nous amène avec elle dans son monde réinventé!

Eveline Ménard

Conteuse depuis 24 ans, Eveline Ménard a rencontré de nombreux conteurs traditionnels et a le souci de transmettre leur répertoire à travers ses différents projets, comme Conteur d’une génération à l’autre avec les enfants, la Roue du temps avec la conteuse atikamekw Karine Wasiana Echaquan etc. Voyageuse dans l’âme, elle se déplace dans plusieurs régions du Québec, effectue régulièrement des tournées en France et porte sa parole dans de nouveaux pays chaque année.

Eveline Ménard Conteuse, musicienne et fileuse https://evelineconte.com
514-317-3626

Isabelle St-Pierre

Fait entendre sa voix depuis 20 ans (poésie, slam, conte) au Québec, au Canada, en Acadie et en France. Artiste engagée, elle dirige et anime depuis 2005, de nombreux spectacles, micro ouverts, ateliers : Festival de conte de Bouche à Oreille (2005-2007), Festival Interculturel du conte du Québec (2005-2019). Elle dirige pendant 6 ans le volet conte/slam de l’État d'Urgence (ATSA) de 2005 à 2010, invitant plus d’une vingtaine d’artistes et donnant la parole aux sans-abris. Elle a coorganisé et animé pendant 5 ans, les Slam Sessions Montréal, soirées mensuelles avec une formule artiste invité et micro ouvert. En janvier 2016, elle coproduit un événement sans précédent, Paroles Fauves : vigile poétique contre la violence faite aux femmes autochtones. En avril 2017, elle a fait une résidence au Banff Centre for Arts, dans le cadre du programme de Spoken Word. Depuis, elle et dirige et coproduit la série des Cabarets Poésie All-Star (Dimanches du conte et festival des Grandes Gueules) avec Debout : Actes de parole, a survécu à la Grande nuit de la poésie de St-Venant-de-Paquette et au festival Contabadour, a fait partie de la distribution du Cabaret des Hypothèses (FIL) dédié au croisement entre la science et la littérature.

Mireya

Mireya partage avec nous les histoires de son pays, l’Équateur. D’ailleurs, a travers ses contes, elle nous fait part de tous les secrets de l’Amazonie, des montagnes et de la mer, ce qui nous fait plonger dans un univers de la nature. Avec une formation initiale en théâtre elle a participé dans plusieurs spectacles en Équateur et au Canada où est-ce que les thèmes principaux sont la migration, l’identité et notre relation avec la nature. Elle a la conviction que toutes les réponses du monde se trouvent dans les contes et c’est donc pour cela que nous devons continuer à les partager, les écouter et le plus important, à les transmettre. 

Crédit Photo : Natasha Sher

Oro Anahory-Librowicz

Oro Anahory est née au Maroc dans une famille sépharade. Elle a étudié à Paris et à New York avant de s’établir à Montréal. Elle a écrit sa thèse doctorale sur les chansons traditionnelles judéo-espagnoles que ses ancêtres ont transmises oralement depuis l’expulsion des Juifs d’Espagne en 1492 jusqu’à récemment.

Sa double passion pour la tradition orale et le théâtre l’a menée au conte. Pour elle, la parole conteuse crée des liens entre des peuples divers qui y reconnaissent leur humanité commune.

Oro a reçu le prix StorySave 2021, décerné à un/e conteur/euse canadien/ne émérite. Elle conte en espagnol, sa langue maternelle, en français et en anglais. Elle s’est produite au Canada, aux États-Unis, en France, en Angleterre, en Espagne, en Israël, au Brésil et au Vénézuéla.

Crédit photo : Yuula Belinovski