La soirée de clôture de la 25e saison

Afin de marquer le coup pour la clôture de la 25e saison des Dimanches du conte, seront réuni.e.s sur la scène du Jockey les conteur.euse.s de la première heure, ces gens sans qui les Dimanches du conte n’auraient jamais pris son envol et acquis ses lettres de noblesse.

À l’affiche :  André Lemelin et Jean-Marc Massie (cofondateur des Dimanches du conte), Claudette L’Heureux, François Lavallée, Jean-Marc Chatel, Éric Gauthier, Éric Michaud, Eveline Ménard, Ronald Larocque, Lucie Bisson, Myriame El Yamani. Invité spécial :  l’électron libre de la saison Yves Robitaille

Achetez vos billets à l'avance pour le spectacle en webdiffusion!

André Lemelin

Originaire de l’Abitibi, André Lemelin raconte depuis le milieu des années 1990 : il brode ses histoires sur des canevas en relation avec l’auditoire, improvise au besoin et il choisit ses contes selon les gens présents et l’environnement dans lequel il évolue.

Site personnel

Claudette L’Heureux

Dans le cadre des Dimanches du conte, Claudette aura été de la première et la dernière soirée des Paroles de femmes. Elle en a connu des belles, errant, cherchant sa vérité du moment. Une chance que la Poule à Madame Moreau veillait au grain. « Tu as fait longue vie pleine d’histoires et ce n’est pas la fin. Tu as une voix faite pour les contes. Tu es : : charmante  L:   loyale  A : adorable  U : unique  D : droite E:  énergique  T:  tenace T : tendre  E : étincelante LUNA SAURIOL 12 ANS

Eric Gauthier

Abitibien errant, informaticien défroqué, Éric Gauthier raconte le fantastique, l'absurde, les mystères de la vie moderne. Tantôt écrivain, tantôt conteur, il s’est produit sur une multitude de scènes, du Sergent recruteur (à Montréal) jusqu’au Yukon, en France et en Serbie. Sa passion pour les rouages des histoires l’amène aussi à accompagner le travail d’autres créateurs et créatrices. Ses œuvres lui ont valu plusieurs prix, dont le Grand Prix de la science-fiction et du fantastique québécois. De son recueil de contes Terre des pigeons (Planète rebelle, 2002) à son roman Les Étages ultérieurs (Alire, 2021), il s’est démarqué par sa vision singulière et ses ambiances variées. Il habite Sherbrooke et fréquente des contrées imaginaires. Pour en savoir plus: ericgauthier.net. Crédit photo Jean-François Dupuis

Eric Michaud

Conteur de profession depuis plus de 25 ans, Eric participe, en 2009, au prestigieux « Concours international de menteurs » de Moncrabeau en France. Il remporte le titre et devient le 1er non-Européen à être sacré Roy des menteurs. Il ne s'arrête pas là et continu d'amasser des titres. Contes traditionnels, légendes et menteries se croisent à travers l’humour, le dramatique et le mystérieux…

Eveline Ménard

Conteuse depuis 24 ans, Eveline Ménard a rencontré de nombreux conteurs traditionnels et a le souci de transmettre leur répertoire à travers ses différents projets, comme Conteur d’une génération à l’autre avec les enfants, la Roue du temps avec la conteuse atikamekw Karine Wasiana Echaquan etc. Voyageuse dans l’âme, elle se déplace dans plusieurs régions du Québec, effectue régulièrement des tournées en France et porte sa parole dans de nouveaux pays chaque année.

Eveline Ménard Conteuse, musicienne et fileuse https://evelineconte.com
514-317-3626

François Lavallée

Nourri par les racines, François Lavallée a la certitude que nos vies en surface s’ancrent bien plus profondément que ce que l’on croit. Derrière son regard doux, sa voix sûre et son timbre rassurant, affleure un univers sombre et irrémédiablement marqué par la perte : celle de l’enfance, des racines ou de la mémoire. Remonter le cours, chercher la source, s’émouvoir de cette quête et, à coup de mots, construire des images en forme d’histoires tendres et cruelles. Sublimer le réel. François Lavallée est un nomade contemporain, auteur, conteur, conférencier et formateur depuis 1996. Son métier l’a amené sur les routes d’asphaltes et de gravelles aux quatre coins du Québec, du Canada et plus de quatre-vingt-dix fois en France, en Suisse et en Belgique, dans le désert blanc du Nunavik et celui des Touaregs du Niger, chez les autochtones des volcans de l’Équateur, sur l'île de La Réunion, en Roumanie, au Djibouti et dans les banlieues parisiennes. Il a représenté le Canada et remporté la médaille d’or du concours «Contes et conteurs» aux Ves Jeux de la francophonie (2005) à Niamey au Niger avec le conte «Le recycleur de talents» et a reçu à l'automne 2017 le PRIX JOCELYN BÉRUBÉ remis par le Festival de contes et récits de Trois-Pistoles. Crédit photo : Helena Vallès

Jean-Marc Chatel

Jean-Marc Chatel a été des premières heures du conte. Biologiste spécialisé en écologie et en environnement, il s’inspire souvent de la nature et des rencontres faites en forêt pour ses contes. Il a conté partout au Québec, en Europe et en Afrique.

Jean-Marc Massie

Homme de parole à l’imaginaire foisonnant et débridé, Jean-Marc Massie se situe au croisement du conte urbain et du dessin animé, du récit de vie affabulé et du monologue éclaté. Ce narrateur atypique occupe une place unique dans l’univers des conteurs. Explorateur de nouvelles avenues pour le conte, il croit que ce dernier se doit d'être un art vivant destiné à  évoluer afin de ne pas se folkloriser à  outrance. En plus d’avoir publié Montréal démasquée, premier livre-DVD de  conte au Québec, en 2008 et en 2009, Jean-Marc Massie a été  chroniqueur conte à la Première chaîne de Radio-Canada à l'émission «Vous êtes ici».  Récipiendaire en 2010 du prix Jocelyn Bérubé, ce défricheur de la première heure est sans conteste l’un des acteurs principaux de l’actuel renouveau du conte au Québec. « Un homme à l’imaginaire foisonnant […] c’est du jamais vu […] on est tous pendus à ses lèvres […] Et ce qui frappe chez ce conteur, c’est cet art qu’il a de manier les mots, de manier la langue]» Julie Laferrière, Première chaîne, Radio-Canada. «Jean-Marc Massie illustre, une fois de plus, qu’il est de la grande lignée des inventeurs de mondes (…) Ce conteur à l’imaginaire débridé et foisonnant sait décortiquer la réalité pour lui donner une autre dimension. Étonnant, inventif et éblouissant … Yvon Paré, Lettres québécoises

Lucie Bisson

C’est par un concours de menteries que Lucie Bisson fait son entrée dans le milieu du conte au Québec. Des contes, récits et légendes tantôt traditionnels, tantôt mis aux couleurs de la conteuse vous emmène dans l’univers de cette raconteuse d’histoires où par plaisir elle raconte en tandem avec le public. Dans la plus pure tradition de sa mémoire, les histoires prennent vie au grand plaisir des oreilles qui se tendent et des yeux qui s’allument. Le lieu s’emplie alors de cette atmosphère palpable qui fait que le public devient personnage.

www.conte-quebec.com/conteurs/lucie-bisson-0

Myriame El Yamani

Nomade dans l’âme et pour vrai, Myriame El Yamani a flâné sur plusieurs continents à la recherche de ce métissage des cultures et des rêves de l’humanité. Elle a rempli depuis 25 ans sa besace de contes qu’elle partage avec vous. Née au Maroc d’un père marocain, d’une mère française et d’un grand-père yéménite, elle puise son inspiration dans les senteurs salines de l'Acadie, le Montréal multiethnique, les secrets de sa grand-mère vendéenne, les couleurs et arabesques du Maghreb, la sagesse africaine et les mystères des 1001 nuits. www.myriameelyamani.ca. Elle enseigne aussi la sociologie de l’oralité et l’art du conte à l’UQAM. https://professeurs.uqam.ca/professeur/martineau.myriame/ Crédit photo : Adriana Garcia Cruz

Ronald Larocque

Ronald Larocque est conteur, écrivain et poète. Conteur de la première heure des Dimanches du conte de Montréal dont il fut l'Électron libre pour le 20ième anniversaire. Il raconte depuis plus de vingt-cinq ans et est cofondateur de Festilou, festival de contes pour les jeunes. Il a promené ses histoires de Natashquan à Poitiers, de Lyon à Mumbai, Goa et Delhi. Il conte pour les adultes et aussi pour les enfants qu'il guide dans la création de leurs propres contes dans le cadre de La culture à l’école. Docteur en lettres (Ph.D.) de l’Université Laval (création), c’est un globeconteur (mot qu'il a créé) pour le partage et l’amitié. Il a aussi produit plusieurs spectacles en solo, duo et collectif.

Crédit photo Suzane O’Neill Site web: https://ronaldlarocque.com/

Yves Robitaille

Enrôlé par Le Sergent Recruteur au siècle dernier, ce vétéran des Dimanches du conte aura exploré le Moyen-âge anglais ( Les contes de Canterbury), les débuts du monde selon les Grecs,  le Japon fantastique de Kwaidan (d'après LafcadIo Hearn), la guerre de Troie des origines à la vengeance d’Ulysse (cinq épisodes en cinq semaines à titre de conteur du mois de 2015) et la grande peste à Florence au XIVe siècle avec Le Décaméron de Boccace. Entré dans le Labyrinthe de l’Intraquilité en 2019, il en est sorti avec le goût d’en revenir à l’essentiel. Il explore donc, avec la complicité de Nicolas Rochette, le monde des particules élémentaires (qui sont aussi des ondes, ne l’oublions pas) dans le Cantique des quantiques.

L’éternité perd son temps avec l’électron libre de la saison Yves Robitaille

Descriptif du spectacle à venir !

Achetez vos billets à l'avance pour le spectacle en webdiffusion!

Yves Robitaille

Enrôlé par Le Sergent Recruteur au siècle dernier, ce vétéran des Dimanches du conte aura exploré le Moyen-âge anglais ( Les contes de Canterbury), les débuts du monde selon les Grecs,  le Japon fantastique de Kwaidan (d'après LafcadIo Hearn), la guerre de Troie des origines à la vengeance d’Ulysse (cinq épisodes en cinq semaines à titre de conteur du mois de 2015) et la grande peste à Florence au XIVe siècle avec Le Décaméron de Boccace. Entré dans le Labyrinthe de l’Intraquilité en 2019, il en est sorti avec le goût d’en revenir à l’essentiel. Il explore donc, avec la complicité de Nicolas Rochette, le monde des particules élémentaires (qui sont aussi des ondes, ne l’oublions pas) dans le Cantique des quantiques.

Trio libre

À l’affiche : Mafane, Carine Kasparian et l’électron libre de la saison Yves Robitaille

Achetez vos billets à l'avance pour le spectacle en webdiffusion!

Mafane

Venue de l’île de La Réunion dans l’océan Indien, Mafane a d’abord trouvé dans le conte un remède pour soigner le mal du pays. Ayant à cœur de faire découvrir sa région d’origine, Mafane s’inspire dans un premier temps du folklore et de la musique de l’océan Indien avant de s’intéresser à d’autres traditions orales et de composer des histoires de son cru.

Mafane a porté ses histoires au Canada comme à l’étranger. Son spectacle La ruée vers l’autre a été présenté un peu partout au Québec, et a été édité chez Planète Rebelle en 2020. Le balado qui accompagne le livre a reçu plusieurs prix au Québec et à l’international.

Crédit photo : Amandine Alessandra

Carine Kasparian

Dans l’enfance, Carine a été happée par les montagnes qui se jettent dans la mer de sa Corse d’origine, par le vent fougueux qui nettoie et emporte tout et par le silence si vaste qu’il fait jaillir la parole inattendue, celle qui vient d’ailleurs. C’est peut-être pour garder mémoire de ces paysages-là, que des histoires ont émergé. Des poèmes aussi pour y inscrire la trace du vent.  Et le conte, pour qu’histoire et poème deviennent êtres vivants. 

 Avant, Carine voulait être astronome. Après des études de mathématiques et de physique, elle a choisi une voie plus directe pour toucher les étoiles. Ne plus observer les atomes de loin, mais devenir elle-même électron libre.  Depuis que le vent s’est infiltré dans ses cheveux, elle a grand mal à se coiffer. Ce qui l’amène à porter plusieurs chapeaux : Auteure, conteuse et sémiologue, elle puise ses histoires dans des récits vieux comme le monde ou de son imaginaire insolite. Des histoires qu’elle a fait voyager sur plusieurs continents.  Sa dernière publication est parue chez Planète Rebelle dans le collectif « Conteurs, Nouvelle Vague ». Il lui arrive aussi d’accompagner des artistes dans leur processus créatif. Entrepreneuse dans l’âme, elle a collaboré à la création et au développement de la Fabuleuse Nuit du conte, du Bal des ménestrels, du Balai des Conteurs et de la grande virée des Semeurs de conte avec lesquels elle marchera cette année pour la neuvième fois.

Yves Robitaille

Enrôlé par Le Sergent Recruteur au siècle dernier, ce vétéran des Dimanches du conte aura exploré le Moyen-âge anglais ( Les contes de Canterbury), les débuts du monde selon les Grecs,  le Japon fantastique de Kwaidan (d'après LafcadIo Hearn), la guerre de Troie des origines à la vengeance d’Ulysse (cinq épisodes en cinq semaines à titre de conteur du mois de 2015) et la grande peste à Florence au XIVe siècle avec Le Décaméron de Boccace. Entré dans le Labyrinthe de l’Intraquilité en 2019, il en est sorti avec le goût d’en revenir à l’essentiel. Il explore donc, avec la complicité de Nicolas Rochette, le monde des particules élémentaires (qui sont aussi des ondes, ne l’oublions pas) dans le Cantique des quantiques.

Que la ou le meilleur.e conte !

Le seul concours où tous les participant.e.s racontent la même
histoire en l’emmenant chacun.e dans leur propre direction. Quatre
éléments sont à inclure obligatoirement dans le récit.  Au final un jury
couronne un ou une gagnante pour la soirée !!!

Participant.e.s : Lucie Bisson, Marc-André Fortin, Yolaine, Amélie Prévost, Steven Slab et l’électron libre de la saison, Yves Robitaille, qui va nous faire un conte
en carte blanche durant la délibération.

Animateur : Francis Désilets

Achetez vos billets à l'avance pour le spectacle en webdiffusion!

Francis Désilets

Le conte dans la bouche de Francis Désilets, c’est la tradition qui ne mâche pas ses mots. Francis dialogue avec le public, l’écoute, le questionne et s’inspire de ses réactions pour nourrir ses histoires et récits de vie. Il a une manière de se raconter qui va droit au coeur tout en nous faisant rire et sourire. Vous ne serez pas que diverti, vous serez transportés ! Francis Désilets, c’est la chanson à répondre qui s’invite au Bar Le Jockey. Il en ponctue ses histoires et anecdotes pour vous offrir le conte sous un autre jour.

Marc André Fortin

Bachelier en psychologie et possédant une formation en enseignement à l’Université du Québec, Marc-André jongle professionnellement avec le conte depuis 20 ans.  À l’affût des rumeurs et des mythes, il vous transporte dans son monde géantesque ; pays dont rêvent encore les fous et les poètes. Agrémenteur d’histoires sûrement vraies, il pige dans les faits historiques et les légendes pour leur donner une couleur singulière, profonde et humoristique.  Amoureux d’anecdotes de villages et d’images langagières, Marc-André vous funambulise la ligne de nos ancêtres, celle qui départage le réel du doute, celle qui côtoie les trop grandes vérités et les doux mensonges.  Il donne de la folie à ses récits et du fabuleux à ses personnages ; de la petite histoire quotidienne où tout se transmute en grandiose.  Montez à bord de sa caravane, celle qui voyage au-delà de l’horizon, ces grandes étendues qui dépassent l’étendement !  Parce que parfois, mille mots valent mieux qu’une image.

Amélie Prévost

Amélie Prévost est une artiste de la parole (spoken word, slam, conte) dont la démarche puise
à la fois dans la poésie et la performance scénique. Elle a remporté de la Coupe du monde de
slam, à Paris, en 2016. Elle est l’autrice-interprète de 4 spectacles en poésie performée dont les
plus récents sont Fol ouvrage (Torcher des paillettes), créé en collaboration avec Queen Ka, et
Kamikaze du vendredi, issu du livre du même titre, publié aux éditions Planète rebelle en 2021.
Elle a aussi fait paraître le recueil de poésie Corps Flottants, illustré par le peintre Steve Poutré,
aux éditions Neige-Galerie en 2017. Son plus récent recueil, intitulé Osti d’pain blanc, est paru
aux éditions de L’Hexagone en mars 2023. Elle est membre du collectif en poésie contée
Primaires, les couleurs secondaires.

Crédit photo : Julia Marois

Lucie Bisson

C’est par un concours de menteries que Lucie Bisson fait son entrée dans le milieu du conte au Québec. Des contes, récits et légendes tantôt traditionnels, tantôt mis aux couleurs de la conteuse vous emmène dans l’univers de cette raconteuse d’histoires où par plaisir elle raconte en tandem avec le public. Dans la plus pure tradition de sa mémoire, les histoires prennent vie au grand plaisir des oreilles qui se tendent et des yeux qui s’allument. Le lieu s’emplie alors de cette atmosphère palpable qui fait que le public devient personnage.

www.conte-quebec.com/conteurs/lucie-bisson-0

Steven Slab

Steven SLAB est présent dans le milieu du conte depuis 2016. Il a déjà remporté plusieurs concours à titre de conteur, en plus d’avoir été en nomination comme artiste de la relève en Estrie en 2019. Des formations pratiques avec des légendes du milieu, du mentorat et plusieurs expériences parsemées de folies lui ont permis de se construire un registre varié qui va de l’anecdote éclatée au conte traditionnel d’ici et d’ailleurs. Organisateur et animateur d’évènements de contes dans les Cantons-de-l’Est, SLAB a fondé récemment la Ligue Mondiale de la Menterie et les Productions Ça commence à quelle heure (OBNL de diffusion et production). Il a performé à plusieurs reprises à Les Dimanches du conte de Montréal, au Festilou (Festival de contes pour la jeunesse) de Montréal, au Rendez-vous des Grandes-Gueules de Trois-Pistoles et à plusieurs autres festivals des arts de la parole dans la province. SLAB a aussi présenté son dernier spectacle de contes intitulé ÉTÉ ’99plus d’une trentaine de fois dans plusieurs salles de spectacle à travers le Québec.

Yolaine

Pour Yolaine, le conte est un espace d’écoute et de rencontre, un art de la relation. Depuis 2005, Yolaine compose des contes à partir de thèmes tirés des folklores traditionnel et contemporain. Elle raconte des histoires qui honorent, consolent et bercent les blessures du monde; qui renversent l’ordre établi et donnent la parole à celles et ceux qui ne l’ont plus ou qui ne l’ont jamais eue. Elle aime s’amuser et rire avec le public tout en cherchant à créer ces moments d’intensité partagée, où la personne qui raconte et le public deviennent ensemble une nouvelle entité. Yolaine a participé à de nombreuses soirées et festivals à travers le Québec, ainsi qu’en France, en Belgique et au Togo. Elle donne aussi des ateliers autour du conte et de la menterie. Elle a fondé et dirige l'organisme de diffusion Les Ami.e.s Imaginaires, qui organise entre autres le Festival de contes et menteries de Québec. www.yolaineconte.ca Crédit photo : Marie-Josée Marcotte

Yves Robitaille

Enrôlé par Le Sergent Recruteur au siècle dernier, ce vétéran des Dimanches du conte aura exploré le Moyen-âge anglais ( Les contes de Canterbury), les débuts du monde selon les Grecs,  le Japon fantastique de Kwaidan (d'après LafcadIo Hearn), la guerre de Troie des origines à la vengeance d’Ulysse (cinq épisodes en cinq semaines à titre de conteur du mois de 2015) et la grande peste à Florence au XIVe siècle avec Le Décaméron de Boccace. Entré dans le Labyrinthe de l’Intraquilité en 2019, il en est sorti avec le goût d’en revenir à l’essentiel. Il explore donc, avec la complicité de Nicolas Rochette, le monde des particules élémentaires (qui sont aussi des ondes, ne l’oublions pas) dans le Cantique des quantiques.

Concours de menteries organisé par la Confrérie des menteurs

Concours de menteries organisé par la Confrérie des menteurs et animé par Éric Michaud. Les menteuses et menteurs seront Lucie Bisson, André Lemelin, Marc-André Fortin, Dominique Deslongchamps et Jérome Bérubé. Invité spécial :  l’électron libre de la saison Yves Robitaille.

Achetez vos billets à l'avance pour le spectacle en webdiffusion!

Marc André Fortin

Bachelier en psychologie et possédant une formation en enseignement à l’Université du Québec, Marc-André jongle professionnellement avec le conte depuis 20 ans.  À l’affût des rumeurs et des mythes, il vous transporte dans son monde géantesque ; pays dont rêvent encore les fous et les poètes. Agrémenteur d’histoires sûrement vraies, il pige dans les faits historiques et les légendes pour leur donner une couleur singulière, profonde et humoristique.  Amoureux d’anecdotes de villages et d’images langagières, Marc-André vous funambulise la ligne de nos ancêtres, celle qui départage le réel du doute, celle qui côtoie les trop grandes vérités et les doux mensonges.  Il donne de la folie à ses récits et du fabuleux à ses personnages ; de la petite histoire quotidienne où tout se transmute en grandiose.  Montez à bord de sa caravane, celle qui voyage au-delà de l’horizon, ces grandes étendues qui dépassent l’étendement !  Parce que parfois, mille mots valent mieux qu’une image.

André Lemelin

Originaire de l’Abitibi, André Lemelin raconte depuis le milieu des années 1990 : il brode ses histoires sur des canevas en relation avec l’auditoire, improvise au besoin et il choisit ses contes selon les gens présents et l’environnement dans lequel il évolue.

Site personnel

Dominique Deslongchamps

Vivant à Lévis depuis plusieurs années, Dominique est originaire de Black Lake, ville minière d’amiante. Depuis toute petite, les histoires l’habitent et la font voyager. Son regard s’intéresse particulièrement à l’aspect extraordinaire du quotidien et à la transmission des secrets simples et riches de l’humanité. Dans ses récits se côtoient douceur, honnêteté, vulnérabilité, plaisir et puissance : une célébration de la Vie sous toutes ses facettes. Enseignante passionnée, conteuse énergique, c’est avec joie et amour qu’elle partage ses histoires colorées… et sans culpabilité qu’elle nous amène avec elle dans son monde réinventé!

Eric Michaud

Conteur de profession depuis plus de 25 ans, Eric participe, en 2009, au prestigieux « Concours international de menteurs » de Moncrabeau en France. Il remporte le titre et devient le 1er non-Européen à être sacré Roy des menteurs. Il ne s'arrête pas là et continu d'amasser des titres. Contes traditionnels, légendes et menteries se croisent à travers l’humour, le dramatique et le mystérieux…

Jérome Bérubé

Natif de la Côte-Nord, Jérome Bérubé est un projecteur d'imaginaire, un conteur lumineux et un menteur créatif. Son cerveau est une encyclopédie trouée où les connaissances se connectent de façon absurde et inattendue. En 2023, il publie Couilles de Camion aux Éditions Planète Rebelle. Jérome habite maintenant le quartier Rosemont de Montréal où il crée entre son territoire forestier originel et son écosystème urbain d'adoption. Crédit photo : Shakti-Ortega Saint-Amant

Lucie Bisson

C’est par un concours de menteries que Lucie Bisson fait son entrée dans le milieu du conte au Québec. Des contes, récits et légendes tantôt traditionnels, tantôt mis aux couleurs de la conteuse vous emmène dans l’univers de cette raconteuse d’histoires où par plaisir elle raconte en tandem avec le public. Dans la plus pure tradition de sa mémoire, les histoires prennent vie au grand plaisir des oreilles qui se tendent et des yeux qui s’allument. Le lieu s’emplie alors de cette atmosphère palpable qui fait que le public devient personnage.

www.conte-quebec.com/conteurs/lucie-bisson-0

Yves Robitaille

Enrôlé par Le Sergent Recruteur au siècle dernier, ce vétéran des Dimanches du conte aura exploré le Moyen-âge anglais ( Les contes de Canterbury), les débuts du monde selon les Grecs,  le Japon fantastique de Kwaidan (d'après LafcadIo Hearn), la guerre de Troie des origines à la vengeance d’Ulysse (cinq épisodes en cinq semaines à titre de conteur du mois de 2015) et la grande peste à Florence au XIVe siècle avec Le Décaméron de Boccace. Entré dans le Labyrinthe de l’Intraquilité en 2019, il en est sorti avec le goût d’en revenir à l’essentiel. Il explore donc, avec la complicité de Nicolas Rochette, le monde des particules élémentaires (qui sont aussi des ondes, ne l’oublions pas) dans le Cantique des quantiques.

La physique quantique par des nuls avec les électrons libres d’hier

À l’affiche : Nicolas Rochette et Fred Péloquin, sans oublier l’électron libre de la saison Yves Robitaille

Achetez vos billets à l'avance pour le spectacle en webdiffusion!

Fred Péloquin

En 2004, Fred Péloquin se mérite le poste d’accordéoniste dans le groupe de Marco Calliari. Pendant près de 10 ans, il travaille avec Calliari, ils font plus de milles spectacles partout dans tous les festivals du Québec, en France, Luxembourg, Belgique, Suisse et Italie, en plus du Canada et des Usa. Fred écrit des tonnes et des tonnes de chansons, commence à créer ses propres compositions de même qu’à les présenter en spectacles. Pendant tout ce temps, Fred mène une double vie car de 2001 à 2010 il s’active également à compléter des études en arts visuels et médiatique à l’université du Québec à Montréal. Aujourd’hui alliant conte et accordéon, Fred remporte le premier prix du concours de conte pluridisciplinaire Contabadour, avec la contorsionniste Fédérica Guérin en 2018. Il participe ensuite au Festival Joe Violon de Lévis, puis, il fait son entrée au Dimanche du Conte à Montréal.

Nicolas Rochette

Nicolas Rochette est un conteur cofondateur de l'organisme de recherche/création en conte contemporain La Quadrature (laquadra.ca). Depuis 2005, il a dirigé et créé des oeuvres contées qui remettent en question les formes de représentation du conte et des narratifs actuels. Depuis 2018, il a agi à titre de réalisateur/directeur artistique pour plus d’une dizaine de contes sonores baladodiffusés. Nicolas Rochette a conté dans de nombreux événements et festivals de conte au Québec, en plus de représentations en Europe et en Afrique. De 2008 à 2017, il a été directeur général du Regroupement du conte au Québec.

Yves Robitaille

Enrôlé par Le Sergent Recruteur au siècle dernier, ce vétéran des Dimanches du conte aura exploré le Moyen-âge anglais ( Les contes de Canterbury), les débuts du monde selon les Grecs,  le Japon fantastique de Kwaidan (d'après LafcadIo Hearn), la guerre de Troie des origines à la vengeance d’Ulysse (cinq épisodes en cinq semaines à titre de conteur du mois de 2015) et la grande peste à Florence au XIVe siècle avec Le Décaméron de Boccace. Entré dans le Labyrinthe de l’Intraquilité en 2019, il en est sorti avec le goût d’en revenir à l’essentiel. Il explore donc, avec la complicité de Nicolas Rochette, le monde des particules élémentaires (qui sont aussi des ondes, ne l’oublions pas) dans le Cantique des quantiques.

Spécial 25 ans ! La réunion des électrons libres d’hier à d’aujourd’hui

À l’affiche : Mafane, Ronald Larocque, Lucie Bisson, Nicolas Rochette, Carine Kasparian, Fred Péloquin, Isabelle Saint-Pierre et Yves Robitaille.

Achetez vos billets à l'avance pour le spectacle en webdiffusion!

Mafane

Venue de l’île de La Réunion dans l’océan Indien, Mafane a d’abord trouvé dans le conte un remède pour soigner le mal du pays. Ayant à cœur de faire découvrir sa région d’origine, Mafane s’inspire dans un premier temps du folklore et de la musique de l’océan Indien avant de s’intéresser à d’autres traditions orales et de composer des histoires de son cru.

Mafane a porté ses histoires au Canada comme à l’étranger. Son spectacle La ruée vers l’autre a été présenté un peu partout au Québec, et a été édité chez Planète Rebelle en 2020. Le balado qui accompagne le livre a reçu plusieurs prix au Québec et à l’international.

Crédit photo : Amandine Alessandra

Carine Kasparian

Dans l’enfance, Carine a été happée par les montagnes qui se jettent dans la mer de sa Corse d’origine, par le vent fougueux qui nettoie et emporte tout et par le silence si vaste qu’il fait jaillir la parole inattendue, celle qui vient d’ailleurs. C’est peut-être pour garder mémoire de ces paysages-là, que des histoires ont émergé. Des poèmes aussi pour y inscrire la trace du vent.  Et le conte, pour qu’histoire et poème deviennent êtres vivants. 

 Avant, Carine voulait être astronome. Après des études de mathématiques et de physique, elle a choisi une voie plus directe pour toucher les étoiles. Ne plus observer les atomes de loin, mais devenir elle-même électron libre.  Depuis que le vent s’est infiltré dans ses cheveux, elle a grand mal à se coiffer. Ce qui l’amène à porter plusieurs chapeaux : Auteure, conteuse et sémiologue, elle puise ses histoires dans des récits vieux comme le monde ou de son imaginaire insolite. Des histoires qu’elle a fait voyager sur plusieurs continents.  Sa dernière publication est parue chez Planète Rebelle dans le collectif « Conteurs, Nouvelle Vague ». Il lui arrive aussi d’accompagner des artistes dans leur processus créatif. Entrepreneuse dans l’âme, elle a collaboré à la création et au développement de la Fabuleuse Nuit du conte, du Bal des ménestrels, du Balai des Conteurs et de la grande virée des Semeurs de conte avec lesquels elle marchera cette année pour la neuvième fois.

Fred Péloquin

En 2004, Fred Péloquin se mérite le poste d’accordéoniste dans le groupe de Marco Calliari. Pendant près de 10 ans, il travaille avec Calliari, ils font plus de milles spectacles partout dans tous les festivals du Québec, en France, Luxembourg, Belgique, Suisse et Italie, en plus du Canada et des Usa. Fred écrit des tonnes et des tonnes de chansons, commence à créer ses propres compositions de même qu’à les présenter en spectacles. Pendant tout ce temps, Fred mène une double vie car de 2001 à 2010 il s’active également à compléter des études en arts visuels et médiatique à l’université du Québec à Montréal. Aujourd’hui alliant conte et accordéon, Fred remporte le premier prix du concours de conte pluridisciplinaire Contabadour, avec la contorsionniste Fédérica Guérin en 2018. Il participe ensuite au Festival Joe Violon de Lévis, puis, il fait son entrée au Dimanche du Conte à Montréal.

Isabelle St-Pierre

Fait entendre sa voix depuis plus de 20 ans (poésie, slam, conte) au Canada et en France. Artiste engagée, elle a notamment dirigé le volet conte/slam de l’État d'Urgence, camp de réfugiés (ATSA) de 2005 à 2010, invitant plus d’une vingtaine d’artistes et donnant la parole aux sans-abris, et en janvier 2016, coproduit Paroles Fauves : vigile poétique contre la violence faite aux femmes autochtones, à la librairie Port de Tête. En 2017, elle fait une résidence au Banff Centre for Arts dans le cadre du programme de Spoken Word. Depuis 2018, elle dirige la série des Cabarets Poésie All-Star, avec les productions Debout : Actes de parole, aux Dimanches du Conte, où on l’a consacrée Électron Libre de la saison 2022-2023 et s’intéresse de plus en plus aux croisements de la science et de la littérature.

Lucie Bisson

C’est par un concours de menteries que Lucie Bisson fait son entrée dans le milieu du conte au Québec. Des contes, récits et légendes tantôt traditionnels, tantôt mis aux couleurs de la conteuse vous emmène dans l’univers de cette raconteuse d’histoires où par plaisir elle raconte en tandem avec le public. Dans la plus pure tradition de sa mémoire, les histoires prennent vie au grand plaisir des oreilles qui se tendent et des yeux qui s’allument. Le lieu s’emplie alors de cette atmosphère palpable qui fait que le public devient personnage.

www.conte-quebec.com/conteurs/lucie-bisson-0

Nicolas Rochette

Nicolas Rochette est un conteur cofondateur de l'organisme de recherche/création en conte contemporain La Quadrature (laquadra.ca). Depuis 2005, il a dirigé et créé des oeuvres contées qui remettent en question les formes de représentation du conte et des narratifs actuels. Depuis 2018, il a agi à titre de réalisateur/directeur artistique pour plus d’une dizaine de contes sonores baladodiffusés. Nicolas Rochette a conté dans de nombreux événements et festivals de conte au Québec, en plus de représentations en Europe et en Afrique. De 2008 à 2017, il a été directeur général du Regroupement du conte au Québec.

Ronald Larocque

Ronald Larocque est conteur, écrivain et poète. Conteur de la première heure des Dimanches du conte de Montréal dont il fut l'Électron libre pour le 20ième anniversaire. Il raconte depuis plus de vingt-cinq ans et est cofondateur de Festilou, festival de contes pour les jeunes. Il a promené ses histoires de Natashquan à Poitiers, de Lyon à Mumbai, Goa et Delhi. Il conte pour les adultes et aussi pour les enfants qu'il guide dans la création de leurs propres contes dans le cadre de La culture à l’école. Docteur en lettres (Ph.D.) de l’Université Laval (création), c’est un globeconteur (mot qu'il a créé) pour le partage et l’amitié. Il a aussi produit plusieurs spectacles en solo, duo et collectif.

Crédit photo Suzane O’Neill Site web: https://ronaldlarocque.com/

Yves Robitaille

Enrôlé par Le Sergent Recruteur au siècle dernier, ce vétéran des Dimanches du conte aura exploré le Moyen-âge anglais ( Les contes de Canterbury), les débuts du monde selon les Grecs,  le Japon fantastique de Kwaidan (d'après LafcadIo Hearn), la guerre de Troie des origines à la vengeance d’Ulysse (cinq épisodes en cinq semaines à titre de conteur du mois de 2015) et la grande peste à Florence au XIVe siècle avec Le Décaméron de Boccace. Entré dans le Labyrinthe de l’Intraquilité en 2019, il en est sorti avec le goût d’en revenir à l’essentiel. Il explore donc, avec la complicité de Nicolas Rochette, le monde des particules élémentaires (qui sont aussi des ondes, ne l’oublions pas) dans le Cantique des quantiques.

Spécial 25 ans ! Nouveaux visages d’hier

Hier, toutes et tous étaient nouveaux, aujourd’hui toutes et tous sont d’hier … et pourtant toujours aussi pertinent.e.s et vivant.e.s.

À l’affiche : André Morin, Yolaine,  Mathieu Lippé, Noubi, Aurélie Deveaux,  Saulo Giri, Camille Deslauriers Ménard,  Robert Simard, Alexandre Gauthier, Caroline Bernier-Dionne. Invité spécial l’électron libre de la saison Yves Robitaille

Achetez vos billets à l'avance pour le spectacle en webdiffusion!

Noubi (Ibnou Ndiaye)

Noubi est un artiste originaire du Sénégal qui propose des histoires profondes et musicales, inspirées de ses origines mais adaptées à tout public et tout environnement.

Alexandre Gauthier

Alexandre Gauthier cumule plus d’une centaine de prestations devant divers publics. Il a participé aux Fêtes de la Nouvelle France, à des soirées au musée de Pointe à Callière, au 150e de Victoriaville, à la Fête nationale de la Mauricie, etc... Issu du monde de l’improvisation, Alexandre s’adapte et interagit avec le public. C’est par son originalité et son sens de l’humour qu’il nous embarque dans ses histoires. Formé à l’INIS en scénarisation, il poursuit une carrière d’auteur. Alexandre Gauthier est scénariste sur plusieurs projets pour la télévision, le cinéma et le Web.

André Morin

André Morin est l’arrière-petit fils d’un ogre du Témiscamingue. De cet aïeul, il a hérité des bottes de sept lieux. Il aiguise ses premières dents sur des anecdotes du quotidien qu’il partage en famille. Ses grosses bottes foulent la poussière du pays que ses ancêtres avaient construit, Lorrainville. Depuis ce temps, André fait renaître la mémoire de cette lignée, de ces bâtisseurs de pays, plus grands que nature dont il conte les histoires – des histoires où la vie et la mort se côtoient au quotidien.

Aurélie Deveaux

Aurélie est un.e artiste non-binaire de Montréal qui se spécialise en théâtre du mouvement et en multidisciplinarité contemporaine. Iel a entre autres monté des spectacles avec Ac Productions et interprété le personnage de Charlie avec Libre Course. Son travail est axé sur l'expression de soi et la connection à travers un récit et est fortement influencé par son expérience en ballet classique. L'objectif d'Aurélie est de développer une perspective nouvelle et sincère, de remettre en question les limites du socialement acceptable et d'inspirer et soutenir les artistes marginalisés en général et non-binaires en particulier.

Crédit photo :

Camille Deslauriers-Ménard

Comédienne de formation, Camille Deslauriers Ménard tombe rapidement dans la grande marmite du conte. Partout, elle raconte. Elle crée d’ailleurs des histoires pour le musée Pointe-à-Callière et pour l’Aquarium de Québec et commence son incursion dans le monde des festivals avec Festilou, Tam Tam Macadam, le festival de contes des Laurentides, Jos Violon et Contabadour, où elle remporte en 2022 le concours de conte pluridisciplinaire.Camille est aussi auteure, metteure en scène et formatrice. On peut présentement la voir dans la pièce Perruche du Théâtre de l’œil en tant que marionnettiste.

Crédit photo : Maude Desbois

Caroline Bernier-Dionne

Caroline Bernier-Dionne, comédienne originaire de la Gaspésie, se passionne pour la création de spectacles solo qui vacillent entre monologue théâtral, conte, récit de vie, tantôt comique, tantôt touchante où elle réussit toujours à intégrer un brin de marionnette. Elle fait partie des Productions Flexigloo, un OBNL qui veut rassembler les contes des différents peuples qui côtoient le froid de l’hiver.

Suite à une formation donnée par le RCQ intitulée Conter en cœur, elle a pu créer différentes formes pour un public familial, ce qui ne l’empêche pas d’affectionner le conte pour un public aussi perspicace que celui du Dimanche du conte

Mathieu Lippé

Mathieu Lippé est à la fois poète, chanteur, conteur et compositeur, conférencier et yogi. Il jongle avec les mots tout en mélangeant musique et poésie par le biais du slam, pour servir les plus hautes espérances et un discours toujours humaniste et porteur d'idéaux. Entre la chanson pop et la poésie libre, il vous invite à créer le merveilleux! Sa parole suit sa voie au fil du temps et se teinte des gens qu’elle traverse comme s’il s’agissait de paysages. Gagnant du Festival de la Chanson de Granby en 2011, de la médaille d'or au Jeux de la francophonie en 2009 et récipiendaire du prix Dédé Fortin 2012, Mathieu déconstruit et reconstruit le réel par ses chansons, ses contes et sa poésie-slam-rythmique éclatante. Depuis maintenant plus de 20 ans, tel un moderne troubadour, il enchaîne les tournées de spectacles au Québec et en Europe.  En parallèle de ses activités scéniques, il offre aussi des formations d’écriture de chansons et de poésie dans plusieurs pays de la francophonie et au-delà. En plus d'avoir collaboré avec plusieurs artistes pour l'écriture de texte (Fred Pellerin, Brigitte Boisjoli, Stéphanie Bédard, Amylie, IMA, etc…), il a lancé trois albums de chansons dont il est aussi le producteur non-incorporé (Là où le cœur mène en 2007, Le Voyage en 2013, Les Amants de l’Aube en 2017) et plusieurs "singles" (T’aimer c’est ça qu’j’aime en 2020, La Mélodie en 2020). Crédit photo : Coconut Lullaby

Robert Simard

Historien de profession, Robert Simard est un raconteur hors pair. Il aime conjuguer vérité historique et invraisemblance quelque part entre la fantaisie et le patrimoine. À travers contes et légendes, l’historien public vous transportera dans un monde d’histoires sans fins à la frontière du devoir de mémoire. Robert Simard est lauréat du prix Excellence des 26e Grands Prix de la culture des Laurentides, Histoire et patrimoine en 2015 et récipiendaire du prix Fleur de lys 2021 de la Société Saint-Jean-Baptiste section Chénier.

Saulo Giri

 Ses racines l’ont ramené au Panama et vers plusieurs autres pays d’Amérique latine pour entrer en lien avec les différentes cultures de ce merveilleux continent. 

Saulo fouille les recoins du terroir panaméen pour y trouver des poètes, musiciens, conteurs qui lui transmettent un peu de leur flamme de vie. 

Dans le monte (campagne panaméenne) tout est possible : plusieurs témoignent avoir rencontré le diable en personne ou même avoir entendu les animaux parler. 

Il raconte autant pour les enfants que pour les adultes qui ont oublié leur innocence. 

Accompagné d’instruments qu’il a recueillis dans sa valise, il raconte des histoires circulaires pour que ce monde ne nous rende pas carrés. 

Au son du tambour, la parole est partagée tout en effaçant le mur qui sépare le conteur du public. Comme par magie on commence à raconter tous ensemble sous un ciel circulaire. 

Ses contes sont partagés en français, anglais, espagnol et parfois en esfragnol. 

Yolaine

Pour Yolaine, le conte est un espace d’écoute et de rencontre, un art de la relation. Depuis 2005, Yolaine compose des contes à partir de thèmes tirés des folklores traditionnel et contemporain. Elle raconte des histoires qui honorent, consolent et bercent les blessures du monde; qui renversent l’ordre établi et donnent la parole à celles et ceux qui ne l’ont plus ou qui ne l’ont jamais eue. Elle aime s’amuser et rire avec le public tout en cherchant à créer ces moments d’intensité partagée, où la personne qui raconte et le public deviennent ensemble une nouvelle entité. Yolaine a participé à de nombreuses soirées et festivals à travers le Québec, ainsi qu’en France, en Belgique et au Togo. Elle donne aussi des ateliers autour du conte et de la menterie. Elle a fondé et dirige l'organisme de diffusion Les Ami.e.s Imaginaires, qui organise entre autres le Festival de contes et menteries de Québec. www.yolaineconte.ca Crédit photo : Marie-Josée Marcotte

Yves Robitaille

Enrôlé par Le Sergent Recruteur au siècle dernier, ce vétéran des Dimanches du conte aura exploré le Moyen-âge anglais ( Les contes de Canterbury), les débuts du monde selon les Grecs,  le Japon fantastique de Kwaidan (d'après LafcadIo Hearn), la guerre de Troie des origines à la vengeance d’Ulysse (cinq épisodes en cinq semaines à titre de conteur du mois de 2015) et la grande peste à Florence au XIVe siècle avec Le Décaméron de Boccace. Entré dans le Labyrinthe de l’Intraquilité en 2019, il en est sorti avec le goût d’en revenir à l’essentiel. Il explore donc, avec la complicité de Nicolas Rochette, le monde des particules élémentaires (qui sont aussi des ondes, ne l’oublions pas) dans le Cantique des quantiques.

La Grande Virée des Semeurs de conte

La Grande Virée des Semeurs de contes repart pour sa 11e année. Les Semeurs de conte c’est des conteurs et conteuses, de tous les horizons, qui marchent le territoire afin d’offrir leurs spectacles en échange du gîte et du couvert. Chaque soirée vous pourrez découvrir de nouvelles histoires tirées du répertoire traditionnel, créées par les conteurs et conteuses ou inspirées par les paysages de l’Estrie!

Cette automne, les semeuses et semeurs de conte seront Mireya Bayancela, Jérome Bérubé, Françoise Crête, Carine Kasparian, André Morin, Shakti Ortega St-Amant, Yves Robitaille ainsi que Michel Longchamps et nos invités surprises!

Achetez vos billets à l'avance pour le spectacle en webdiffusion!

André Morin

André Morin est l’arrière-petit fils d’un ogre du Témiscamingue. De cet aïeul, il a hérité des bottes de sept lieux. Il aiguise ses premières dents sur des anecdotes du quotidien qu’il partage en famille. Ses grosses bottes foulent la poussière du pays que ses ancêtres avaient construit, Lorrainville. Depuis ce temps, André fait renaître la mémoire de cette lignée, de ces bâtisseurs de pays, plus grands que nature dont il conte les histoires – des histoires où la vie et la mort se côtoient au quotidien.

Carine Kasparian

Dans l’enfance, Carine a été happée par les montagnes qui se jettent dans la mer de sa Corse d’origine, par le vent fougueux qui nettoie et emporte tout et par le silence si vaste qu’il fait jaillir la parole inattendue, celle qui vient d’ailleurs. C’est peut-être pour garder mémoire de ces paysages-là, que des histoires ont émergé. Des poèmes aussi pour y inscrire la trace du vent.  Et le conte, pour qu’histoire et poème deviennent êtres vivants. 

 Avant, Carine voulait être astronome. Après des études de mathématiques et de physique, elle a choisi une voie plus directe pour toucher les étoiles. Ne plus observer les atomes de loin, mais devenir elle-même électron libre.  Depuis que le vent s’est infiltré dans ses cheveux, elle a grand mal à se coiffer. Ce qui l’amène à porter plusieurs chapeaux : Auteure, conteuse et sémiologue, elle puise ses histoires dans des récits vieux comme le monde ou de son imaginaire insolite. Des histoires qu’elle a fait voyager sur plusieurs continents.  Sa dernière publication est parue chez Planète Rebelle dans le collectif « Conteurs, Nouvelle Vague ». Il lui arrive aussi d’accompagner des artistes dans leur processus créatif. Entrepreneuse dans l’âme, elle a collaboré à la création et au développement de la Fabuleuse Nuit du conte, du Bal des ménestrels, du Balai des Conteurs et de la grande virée des Semeurs de conte avec lesquels elle marchera cette année pour la neuvième fois.

Françoise Crête

Françoise Crête parcourt les routes du conte depuis 2003, après avoir emprunté les sentiers du théâtre et du clown. Ses souliers de conteuse l’ont fait voyager au Québec, en Nouvelle-Écosse mais aussi en France, en Roumanie et en Arménie. Elle a donné plus de 200 spectacles, que ce soit dans des festivals ou dans divers lieux culturels. Ses personnages, souvent conjugués au féminin, viennent de son imagination ou sont tirés de la tradition. Ses contes nous font prendre des chemins de travers parsemés de d’inattendus, de sourires ou parfois de moments tendres qui ne laissent pas indifférent. Soutenue par une bourse du Conseil des Arts et des lettres du Québec, la conteuse s’est assurée de la collaboration de M. Martin Mercier pour la dramaturgie et de MM. Olivier Ducas et Francis Monty pour la mise en scène relative au théâtre d’objets. Véritable œuvre de maître ! Expérience extraordinaire ! Récit vibrant de vie !  La conteuse, appuyée de ses talents de comédienne, a créé des personnages qui s’incarnent par magie devant nous ! Bravo ! (Albert Simon, coordonnateur du Cercle des conteurs de Montérégie, 18 octobre 2016)

www.conte-quebec.com/conteurs/francoise-crete

Lumineuse conteuse nous transportant magiquement sur les ailes de son histoire. Une salle comble d'un public qui ovationne la conteuse... Longue vie à Esther, oie sauvage ! 
(Karo Lego, Festival interculturel du conte du Québec (FICQ), octobre 2016) Sublime conte et véritable moment magique, parsemé de belles émotions !
 (Soraya Garcia, FICQ , octobre 2016)

Jérome Bérubé

Natif de la Côte-Nord, Jérome Bérubé est un projecteur d'imaginaire, un conteur lumineux et un menteur créatif. Son cerveau est une encyclopédie trouée où les connaissances se connectent de façon absurde et inattendue. En 2023, il publie Couilles de Camion aux Éditions Planète Rebelle. Jérome habite maintenant le quartier Rosemont de Montréal où il crée entre son territoire forestier originel et son écosystème urbain d'adoption. Crédit photo : Shakti-Ortega Saint-Amant

Michel Longchamps

Mireya

Mireya partage avec nous les histoires de son pays, l’Équateur. D’ailleurs, a travers ses contes, elle nous fait part de tous les secrets de l’Amazonie, des montagnes et de la mer, ce qui nous fait plonger dans un univers de la nature. Avec une formation initiale en théâtre elle a participé dans plusieurs spectacles en Équateur et au Canada où est-ce que les thèmes principaux sont la migration, l’identité et notre relation avec la nature. Elle a la conviction que toutes les réponses du monde se trouvent dans les contes et c’est donc pour cela que nous devons continuer à les partager, les écouter et le plus important, à les transmettre. 

Crédit Photo : Natasha Sher

Shakti Ortega St-Amant

Depuis plus de 10 ans, Shakti se laisse prendre par des histoires qui pointent une direction à l’inconscient. La nature, la puissance du sauvage, la force du féminin sacré et la parole ancestrale sont autant de thèmes qui lui sont chers. Ainsi, elle jongle dans l’univers des rites, des mythes et des archétypes. De plus, elle intègre la musique et le chant qui sont des outils intimement présents dans ses spectacles.

Yves Robitaille

Enrôlé par Le Sergent Recruteur au siècle dernier, ce vétéran des Dimanches du conte aura exploré le Moyen-âge anglais ( Les contes de Canterbury), les débuts du monde selon les Grecs,  le Japon fantastique de Kwaidan (d'après LafcadIo Hearn), la guerre de Troie des origines à la vengeance d’Ulysse (cinq épisodes en cinq semaines à titre de conteur du mois de 2015) et la grande peste à Florence au XIVe siècle avec Le Décaméron de Boccace. Entré dans le Labyrinthe de l’Intraquilité en 2019, il en est sorti avec le goût d’en revenir à l’essentiel. Il explore donc, avec la complicité de Nicolas Rochette, le monde des particules élémentaires (qui sont aussi des ondes, ne l’oublions pas) dans le Cantique des quantiques.

Soirée d’ouverture de la 25e saison

Afin de marquer le coup pour l’ouverture de la 25e saison des Dimanches du conte, seront réuni.e.s sur la scène du Jockey les conteur.euse.s de la première heure, ces gens sans qui les Dimanches du conte n’auraient jamais acquis leurs lettres de noblesse.

À l’affiche :  André Lemelin et Jean-Marc Massie (cofondateur des Dimanches du conte), Claudette L’Heureux, François Lavallée, Edwige Bage, Sophie Wilhelm, Jean-Marc Chatel, Émilie Blanchin, Éric Gauthier, Éric Michaud, Eveline Ménard, Ronald Larocque, Lucie Bisson, Myriame El Yamani. Invité spécial :  l’électron libre de la saison Yves Robitaille

Achetez vos billets à l'avance pour le spectacle en webdiffusion!

André Lemelin

Originaire de l’Abitibi, André Lemelin raconte depuis le milieu des années 1990 : il brode ses histoires sur des canevas en relation avec l’auditoire, improvise au besoin et il choisit ses contes selon les gens présents et l’environnement dans lequel il évolue.

Site personnel

Claudette L’Heureux

Dans le cadre des Dimanches du conte, Claudette aura été de la première et la dernière soirée des Paroles de femmes. Elle en a connu des belles, errant, cherchant sa vérité du moment. Une chance que la Poule à Madame Moreau veillait au grain. « Tu as fait longue vie pleine d’histoires et ce n’est pas la fin. Tu as une voix faite pour les contes. Tu es : : charmante  L:   loyale  A : adorable  U : unique  D : droite E:  énergique  T:  tenace T : tendre  E : étincelante LUNA SAURIOL 12 ANS

Edwige Bage

Edwige Bage a pratiqué le théâtre, la danse, le clown, le théâtre gestuel à Montréal... mais c'est le conte, et sa participation aux Dimanches du conte, qui la conduisent en France en l'an 2000. Elle s'y installe, fait des tournées avec Les Passeurs de contes (Bordeaux), puis suit les cours de l'Ecole internationale de théâtre Jacques Lecoq à Paris. A l'issue de cette formation, elle crée la compagnie Ahuri Théâtre avec cinq autres comédiens et comédiennes et effectue plusieurs séjours au Japon où sera présenté Yabu no Naka:distruthed, première création de la compagnie.
Depuis 15 ans, elle écrit, chante et joue des créations théâtrales et musicales pour le jeune et le très jeune public au sein de la Compagnie à trois branches dont elle est artiste associée. Elle est également comédienne dans différentes compagnies de théâtre, intervient régulièrement dans des ateliers de pratique artistique en collèges et lycées, et anime des stages de théâtre et de conte auprès de publics variés.
Crédit photo: Fabrikka.

Émilie Blanchin

Conteuse de la toute, toute, toute première heure des Dimanches du conte, Emilie nous fait l’honneur de descendre de la montagne où elle vit, l’instant d’une soirée qui sera marquée du sceau de sa généreuse présence… Voyageuse éternelle, elle a découvert qu’elle était conteuse un matin en riant. Depuis, elle a tissé ses histoires en parcourant le monde, en l’observant et en s’y plongeant pour tenter d’en rencontrer l’essence. 25 ans plus tard, elle nous revient pour nous partager son voyage, celui qu’elle a initié au Québec avec les Dimanches du Conte, la libération de la plume d’ange !

Eric Gauthier

Abitibien errant, informaticien défroqué, Éric Gauthier raconte le fantastique, l'absurde, les mystères de la vie moderne. Tantôt écrivain, tantôt conteur, il s’est produit sur une multitude de scènes, du Sergent recruteur (à Montréal) jusqu’au Yukon, en France et en Serbie. Sa passion pour les rouages des histoires l’amène aussi à accompagner le travail d’autres créateurs et créatrices. Ses œuvres lui ont valu plusieurs prix, dont le Grand Prix de la science-fiction et du fantastique québécois. De son recueil de contes Terre des pigeons (Planète rebelle, 2002) à son roman Les Étages ultérieurs (Alire, 2021), il s’est démarqué par sa vision singulière et ses ambiances variées. Il habite Sherbrooke et fréquente des contrées imaginaires. Pour en savoir plus: ericgauthier.net. Crédit photo Jean-François Dupuis

Eric Michaud

Conteur de profession depuis plus de 25 ans, Eric participe, en 2009, au prestigieux « Concours international de menteurs » de Moncrabeau en France. Il remporte le titre et devient le 1er non-Européen à être sacré Roy des menteurs. Il ne s'arrête pas là et continu d'amasser des titres. Contes traditionnels, légendes et menteries se croisent à travers l’humour, le dramatique et le mystérieux…

Eveline Ménard

Conteuse depuis 24 ans, Eveline Ménard a rencontré de nombreux conteurs traditionnels et a le souci de transmettre leur répertoire à travers ses différents projets, comme Conteur d’une génération à l’autre avec les enfants, la Roue du temps avec la conteuse atikamekw Karine Wasiana Echaquan etc. Voyageuse dans l’âme, elle se déplace dans plusieurs régions du Québec, effectue régulièrement des tournées en France et porte sa parole dans de nouveaux pays chaque année.

Eveline Ménard Conteuse, musicienne et fileuse https://evelineconte.com
514-317-3626

François Lavallée

Nourri par les racines, François Lavallée a la certitude que nos vies en surface s’ancrent bien plus profondément que ce que l’on croit. Derrière son regard doux, sa voix sûre et son timbre rassurant, affleure un univers sombre et irrémédiablement marqué par la perte : celle de l’enfance, des racines ou de la mémoire. Remonter le cours, chercher la source, s’émouvoir de cette quête et, à coup de mots, construire des images en forme d’histoires tendres et cruelles. Sublimer le réel. François Lavallée est un nomade contemporain, auteur, conteur, conférencier et formateur depuis 1996. Son métier l’a amené sur les routes d’asphaltes et de gravelles aux quatre coins du Québec, du Canada et plus de quatre-vingt-dix fois en France, en Suisse et en Belgique, dans le désert blanc du Nunavik et celui des Touaregs du Niger, chez les autochtones des volcans de l’Équateur, sur l'île de La Réunion, en Roumanie, au Djibouti et dans les banlieues parisiennes. Il a représenté le Canada et remporté la médaille d’or du concours «Contes et conteurs» aux Ves Jeux de la francophonie (2005) à Niamey au Niger avec le conte «Le recycleur de talents» et a reçu à l'automne 2017 le PRIX JOCELYN BÉRUBÉ remis par le Festival de contes et récits de Trois-Pistoles. Crédit photo : Helena Vallès

Jean-Marc Chatel

Jean-Marc Chatel a été des premières heures du conte. Biologiste spécialisé en écologie et en environnement, il s’inspire souvent de la nature et des rencontres faites en forêt pour ses contes. Il a conté partout au Québec, en Europe et en Afrique.

Jean-Marc Massie

Homme de parole à l’imaginaire foisonnant et débridé, Jean-Marc Massie se situe au croisement du conte urbain et du dessin animé, du récit de vie affabulé et du monologue éclaté. Ce narrateur atypique occupe une place unique dans l’univers des conteurs. Explorateur de nouvelles avenues pour le conte, il croit que ce dernier se doit d'être un art vivant destiné à  évoluer afin de ne pas se folkloriser à  outrance. En plus d’avoir publié Montréal démasquée, premier livre-DVD de  conte au Québec, en 2008 et en 2009, Jean-Marc Massie a été  chroniqueur conte à la Première chaîne de Radio-Canada à l'émission «Vous êtes ici».  Récipiendaire en 2010 du prix Jocelyn Bérubé, ce défricheur de la première heure est sans conteste l’un des acteurs principaux de l’actuel renouveau du conte au Québec. « Un homme à l’imaginaire foisonnant […] c’est du jamais vu […] on est tous pendus à ses lèvres […] Et ce qui frappe chez ce conteur, c’est cet art qu’il a de manier les mots, de manier la langue]» Julie Laferrière, Première chaîne, Radio-Canada. «Jean-Marc Massie illustre, une fois de plus, qu’il est de la grande lignée des inventeurs de mondes (…) Ce conteur à l’imaginaire débridé et foisonnant sait décortiquer la réalité pour lui donner une autre dimension. Étonnant, inventif et éblouissant … Yvon Paré, Lettres québécoises

Lucie Bisson

C’est par un concours de menteries que Lucie Bisson fait son entrée dans le milieu du conte au Québec. Des contes, récits et légendes tantôt traditionnels, tantôt mis aux couleurs de la conteuse vous emmène dans l’univers de cette raconteuse d’histoires où par plaisir elle raconte en tandem avec le public. Dans la plus pure tradition de sa mémoire, les histoires prennent vie au grand plaisir des oreilles qui se tendent et des yeux qui s’allument. Le lieu s’emplie alors de cette atmosphère palpable qui fait que le public devient personnage.

www.conte-quebec.com/conteurs/lucie-bisson-0

Myriame El Yamani

Nomade dans l’âme et pour vrai, Myriame El Yamani a flâné sur plusieurs continents à la recherche de ce métissage des cultures et des rêves de l’humanité. Elle a rempli depuis 25 ans sa besace de contes qu’elle partage avec vous. Née au Maroc d’un père marocain, d’une mère française et d’un grand-père yéménite, elle puise son inspiration dans les senteurs salines de l'Acadie, le Montréal multiethnique, les secrets de sa grand-mère vendéenne, les couleurs et arabesques du Maghreb, la sagesse africaine et les mystères des 1001 nuits. www.myriameelyamani.ca. Elle enseigne aussi la sociologie de l’oralité et l’art du conte à l’UQAM. https://professeurs.uqam.ca/professeur/martineau.myriame/ Crédit photo : Adriana Garcia Cruz

Ronald Larocque

Ronald Larocque est conteur, écrivain et poète. Conteur de la première heure des Dimanches du conte de Montréal dont il fut l'Électron libre pour le 20ième anniversaire. Il raconte depuis plus de vingt-cinq ans et est cofondateur de Festilou, festival de contes pour les jeunes. Il a promené ses histoires de Natashquan à Poitiers, de Lyon à Mumbai, Goa et Delhi. Il conte pour les adultes et aussi pour les enfants qu'il guide dans la création de leurs propres contes dans le cadre de La culture à l’école. Docteur en lettres (Ph.D.) de l’Université Laval (création), c’est un globeconteur (mot qu'il a créé) pour le partage et l’amitié. Il a aussi produit plusieurs spectacles en solo, duo et collectif.

Crédit photo Suzane O’Neill Site web: https://ronaldlarocque.com/

Sophie Wilhelm

Sophie Wilhelm remporte en 2000 le Grand prix des conteurs de Chevilly-Larue, participe ensuite au premier labo de recherche de la Maison du Conte et à plusieurs résidences de collectage de récits de vie. Elle travaille avec la Compagnie du Cercle d'Abbi Patrix avant d'intégrer la Compagnie Les Mots du Vent dont elle est aujourd’hui directrice artistique avec Olivier Noack. Elle est également membre fondatrice du collectif de conteurs Front de l'Est. Sophie s'est formée au mime corporel et à la danse contemporaine à Paris et au Québec. Elle a suivi entre 2010 et 2014 une formation en feldenkrais, dont elle est aujourd'hui praticienne, affinant ainsi sa connaissance du mouvement. Sophie Wilhelm s'associe volontiers à des artistes d'autres disciplines, musiciens, chorégraphes, plasticiens, marionnettistes, chanteuses, avec lesquels elle crée des formes destinées au plateau de théâtre. Plusieurs de ces spectacles sont créés à partir de collectes de paroles : « J'ai tant rêvé de toi » raconte nos rencontres amoureuses, « Minute Papillon » et « Kronoportraits » explorent la thématique du temps. Ses dernières préoccupations, dès « Hallaou ! » - création collective de Front de l'Est autour de la chasse -, l'ont amenée à questionner le rapport de l'homme à l’environnement. « Jan de l'ours », solo conté avec tambour et manteau de fourrure, est créé à partir d'un conte traditionnel. « Comme un animal », duo jeune public avec la chanteuse lyrique Mélanie Moussay questionne la place de l'homme parmi les être vivants. Sa dernière création, « La terre sur les épaules », jouée en 2023 à La Caserne des Pompiers dans le cadre de la sélection de la Région Grand Est à Avignon est un récit écologiste.

Crédit photo : Nathalie Bertaux

Yves Robitaille

Enrôlé par Le Sergent Recruteur au siècle dernier, ce vétéran des Dimanches du conte aura exploré le Moyen-âge anglais ( Les contes de Canterbury), les débuts du monde selon les Grecs,  le Japon fantastique de Kwaidan (d'après LafcadIo Hearn), la guerre de Troie des origines à la vengeance d’Ulysse (cinq épisodes en cinq semaines à titre de conteur du mois de 2015) et la grande peste à Florence au XIVe siècle avec Le Décaméron de Boccace. Entré dans le Labyrinthe de l’Intraquilité en 2019, il en est sorti avec le goût d’en revenir à l’essentiel. Il explore donc, avec la complicité de Nicolas Rochette, le monde des particules élémentaires (qui sont aussi des ondes, ne l’oublions pas) dans le Cantique des quantiques.