Cantique des quantiques

13 février 2022  à 19:30 avec Nicolas Rochette et Yves Robitaille2

*** IMPORTANT *** Cette saison les billets pour assister en personne aux Dimanches du conte au Jockey ne seront en vente que sur ATUVU.CA (5$) ainsi qu’à la porte (10$) le soir du spectacle. Puis tous les mardi seront mis en vente sur la billetterie Lepointdevente.com (5$) et sur notre site web (5$) le lien web permettant de voir la captation vidéo du spectacle présenté le dimanche d’avant *** IMPORTANT***

Achetez vos billets à l'avance pour le spectacle en webdiffusion!

«Ëtre ou ne pas être», telle était la question pour Hamlet.

Et si la réponse était ; «Être et ne pas être».

Laissons Yves Robitaille et Nicolas Rochette tournoyer autour de la question !

Nicolas Rochette

Entre deux aventures subatomiques, Nicolas Rochette est conteur. Il a cofondé, in vitro, l'organisme de recherche/création en conte contemporain La Quadrature (laquadra.ca). Depuis 2005, il a créé des oeuvres photoniques en conte qui remettent en question les formes de représentation de ce que l'on voit dans le génome de sa discipline. Depuis 2018, il agit à titre de scientifique en chef dans différents projets de recherche fondamentale en conte sonore baladodiffusée. Nicolas Rochette a conté dans de nombreux événements et festivals au Québec, et bien, bien au-delà

Yves Robitaille

Enrôlé par Le Sergent Recruteur au siècle dernier, ce vétéran des Dimanches du conte aura exploré le Moyen-âge anglais ( Les contes de Canterbury), les débuts du monde selon les Grecs,  le Japon fantastique de Kwaidan (d'après LafcadIo Hearn), la guerre de Troie des origines à la vengeance d’Ulysse (cinq épisodes en cinq semaines à titre de conteur du mois de 2015) et la grande peste à Florence au XIVe siècle avec Le Décaméron de Boccace. Entré dans le Labyrinthe de l’Intraquilité en 2019, il en est sorti avec le goût d’en revenir à l’essentiel. Il explore donc, avec la complicité de Nicolas Rochette, le monde des particules élémentaires (qui sont aussi des ondes, ne l’oublions pas) dans le Cantique des quantiques.