Cabaret poésie All Star #5

15 janvier 2023  à 19:30 avec Camille Nepveu, Claudine Vachon, Isabelle St-Pierre, JF No, Pascal Angelo Fioramore, Sarah Khilaji et Symon Henry

*** IMPORTANT *** Cette saison les billets pour assister en personne aux Dimanches du conte au Jockey ne seront en vente que sur ATUVU.CA (5$) ainsi qu’à la porte (10$) le soir du spectacle. Puis tous les mercredis sera activé sur la billetterie Lepointdevente.com (5$) et sur notre site web (5$) le lien web permettant de voir la captation vidéo du spectacle présenté le dimanche d’avant***IMPORTANT***

Achetez vos billets à l'avance pour le spectacle en webdiffusion!

La poésie ne cesse de nous étonner par sa vivacité et sa diversité. Longuement associée à des cercles littéraires fermés et obscurs, la parole poétique a repris sa place avec force sur les scènes avec l’avènement du Slam dans la belle province il y a plus de 10 ans. Une parole vivante, incarnée, politique et intime. L’oralité peut se décliner de mille façons. Le Cabaret Poésie All-Star est une rencontre de 7 artistes, qui sont aussi des acteurs.trices important.e.s du milieu, notamment en production, médiation culturelle, et en éducation. Nos 7 étoiles de la soirée sont dans l’ordre et le désordre : Camille Nepveu, Pascal Angelo Fioramore, Claudine Vachon, JF No, Symon Henry et Sarah Khilaji, sans oublier l’électron libre de la saison, Isabelle St-Pierre. Une co-production avec Debout : Actes de parole.

Camille Nepveu

Active dans le milieu des arts visuels depuis de nombreuses années, Camille Nepveu, en plus de dizaines d'expositions collectives et individuelles, a travaillé à l'élaboration d'événements culturels montréalais comme Nuit Blanche sur tableau noir. Elle a aussi participé à la création de performances artistiques scéniques pour des musiciens au National, au Club Soda et lors d’une des tournées de Lollapallooza. Elle a tenue plusieurs années un lieu d'art multidisciplinaires dans Centre-sud. Camille Nepveu est aussi une écoféministe. Son travail artistique, sous forme d’allégories marines, dénonce l’inaction des gouvernements en matière de protection des océans et sensibilise sur la fragilité de ces écosystèmes. Comme poète, elle donne aux mots le chaos nécessaire afin qu'ils trouvent l'espace de suinter sur tous ces riens qui habitent l'existence.

Claudine Vachon

Née en 1973. Elle œuvre au sein du collectif artistique Rodrigol dès 1998, où elle écrit des sketchs scéniques et radiophoniques et participe à de nombreuses soirées de poésie. En 2003, elle publie Les machines désirantes aux Éditions Rodrigol. Elle participe à de nombreuses soirées de poésie dont Solovox, le Marathon de poésie et performances Rodrigol, le Marché francophone de la poésie de Montréal, « Un ouragan d’air frais » au Festival Voix d’Amériques, le Festival International de poésie de Trois-Rivières ainsi que la Nocturne du Salon du livre de Bruxelles en 2010. Elle a participé à la quatrième Nuit de la Poésie en 2010. Elle fait aussi partie du collectif A.T.R. (Action Terroriste Ridicule) qui s’est produit à la deuxième Biennale d’Art Performatif de Rouyn-Noranda (2007) ainsi qu’au Festival de Théâtre de rue de Lachine (2008) ainsi que le duo poétique Projet domiciliaire.

Crédit Photo : Pascal Angelo Fioramore

Isabelle St-Pierre

Fait entendre sa voix depuis 20 ans (poésie, slam, conte) au Québec, au Canada, en Acadie et en France. Artiste engagée, elle dirige et anime depuis 2005, de nombreux spectacles, micro ouverts, ateliers : Festival de conte de Bouche à Oreille (2005-2007), Festival Interculturel du conte du Québec (2005-2019). Elle dirige pendant 6 ans le volet conte/slam de l’État d'Urgence (ATSA) de 2005 à 2010, invitant plus d’une vingtaine d’artistes et donnant la parole aux sans-abris. Elle a coorganisé et animé pendant 5 ans, les Slam Sessions Montréal, soirées mensuelles avec une formule artiste invité et micro ouvert. En janvier 2016, elle coproduit un événement sans précédent, Paroles Fauves : vigile poétique contre la violence faite aux femmes autochtones. En avril 2017, elle a fait une résidence au Banff Centre for Arts, dans le cadre du programme de Spoken Word. Depuis, elle et dirige et coproduit la série des Cabarets Poésie All-Star (Dimanches du conte et festival des Grandes Gueules) avec Debout : Actes de parole, a survécu à la Grande nuit de la poésie de St-Venant-de-Paquette et au festival Contabadour, a fait partie de la distribution du Cabaret des Hypothèses (FIL) dédié au croisement entre la science et la littérature.

JF No

Une personnalité native et incontournable qui contribue à animer le Vieux-Hull. D’un esprit ultra créatif, il partage son art à sa façon, que ce soit aux dessins, poésies, musiques ou l’improvisation, il contient ses multiples talents depuis de nombreuses décennies. Artiste autodidacte au fort talent naturel, mis en valeur avec la formation d’art-punk-jazzé-expérimentale FET.NAT qui s’est retrouvée finaliste du Prix de musique Polaris 2019 avec l’album « le Mal ». Cet homme à la carrière discrète représente cette culture indépendante et riche de l’Outaouais.  Tout vient du cœur, jamais de la tête, rien ne l'arrête.

Pascal Angelo Fioramore

Est un artiste intransigeant qui chapeaute son temps entre une carrière de chanteur-performeur au sein de Les Abdigradationnistes, un poste d’éditeur au sein des Éditions Rodrigol, un DJ populaire, une ambition poétique avec la parution du bouquin Têtagoise et un titre d’homme au foyer et paternel hors pair. Il a vendu son âme à L’Empire Rodrigol et est membre de l’unique club A.T.R. (Action Terroriste Ridicule).

Sarah Khilaji

Est artiste de la parole, médiatrice culturelle et intervenante psychosociale. Après plusieurs années comme intervenante dans des milieux communautaires, elle a décidé de se réorienter vers la médiation culturelle et s’implique dans différents projets d’arts alliant poésie, rencontres interculturelles et intergénérationnelles. Elle donne notamment des ateliers d'écriture dans différents organismes communautaires afin d'offrir un espace de parole à des personnes à qui on l'offre peu. Invitée dans plusieurs événements et festivals afin de performer ses textes, elle fait son petit bout de chemin poétique, en traversant entre autres différentes frontières pour aller à la rencontre d'autres artistes de la parole.

Symon Henry

Læ Maise-Nour Symon Henry est un·e animal·e aquatique nocturne s’ébaubissant au contact des pensées complexes, des réalités fluides et des genres incertains. Ielle se transdisciplinarise principalement de musiques de concert, d’arts visuels et de poésies. Son recueil L’amour des oiseaux moches (2020, Omri) a été finaliste aux Prix littéraires du Gouverneur Général ainsi qu’au Prix Émile-Nelligan et porté sur scène, avec sa musique et ses visuels, par l’Ensemble contemporain de Montréal (ECM+) et par l'Ensemble de musique improvisé de Québec (EMIQ).