28 avril – Les grandes entrevues du Diable Vert. Invité : Simon Gauthier

avec Simon Gauthier

Réservez vos billets à l'avance

2012-2013
Les Grandes entrevues du Diable Vert
Série spéciale 15e anniversaire

15 années à occuper les soirées dominicales,  cela a permis au Diable Vert de présenter plus de 500 spectacles différents et de voir tout autant de conteurs fouler les planches des Dimanches du conte.  Certains d’entre eux ont un parcours atypique qui certes mérite le respect mais qui provoque aussi la curiosité. Tout au long de la saison, cinq grandes entrevues seront menées de main de maître par l’animateur des Dimanches du conte afin d’en savoir plus sur ces artisans de la parole décomplexée, parole derrière laquelle se cache toujours une histoire, une anecdote à même de mieux nous faire connaître le conteur. Ce dimanche 28 avril, après notre grande entrevue, Simon Gauthier nous présentera sa nouvelle création, « Le vagabond céleste »

Le vagabond céleste

Simon Gauthier raconte l’abandon, l’abondance et le succès d’un homme qui avait tout pour être heureux. Mais un soir, il décille. Pierrot rêve de tout changer; il troque sa maison contre une paire de bottes, pour aller plus loin dans sa vie.

Depuis, il marche le Québec. Réel, intense et actuel, Pierrot le vagabond enlumine la conscience des gens qu’il croise. Le rencontrer, c’est recevoir un grand souffle de poésie qui nous étreint, comme des bras chauds venus nous réconforter durant une nuit d’hiver, sans abri. Du bonheur à travers le froid. Un récit émouvant porteur d’avenir.

Textes : Simon Gauthier                  Mise en scène : Daniel Gaudet

Simon Gauthier

Originaire de Sept-Îles et établi à Montréal depuis quelques années, Simon Gauthier est conteur et lamiste (joueur de scie musicale ou lame sonore). Simon est arrivé au conte comme on tombe amoureux, avec fougue et passion. Depuis plus de quinze ans, il captive tous les publics par son imaginaire débridé, son énergie incandescente et sa sensibilité de poète. Et où qu’il soit, le sympathique conteur transporte avec lui la lumière si particulière de sa Côte-Nord natale.