25 avril – Duo découverte : Céline Jantet et Nicolas Rochette

Les duos découvertes

Avec ces duos, le Diable Vert veut donner la chance à des conteurs de la relève, qui ont déjà fait leur preuve à l’occasion d’une soirée «Nouveaux visages du conte au Québec», de se «faire les dents» en duo au Sergent avant éventuellement de présenter un spectacle solo dans le cadre des Dimanches du conte.

Réalité moins cinq degrés

« Bienvenue à Telkel! »
Sous les confettis, au milieu des drapeaux et sur fond de musique swing, M. le Maire est fier d’accueillir son premier nouvel arrivant : Hervé, trompettiste migrant frappé par la chance. Celle d’avoir été tiré au sort pour ce merveilleux voyage dans la ville de Telkel. Un travail, une maison et des voisins aux sourires inébranlables: voilà la nouvelle vie d’Hervé.
Tout près de là, une petite fille se raconte une histoire pour fuir le réel. Mais les quatre murs de sa chambre ne sont pas d’impénétrables remparts contre le bruit des bombes et l’odeur de vinaigre.
Quand la réalité se décale de cinq degrés… de qui est-ce alors l’histoire? Cette histoire de frontières entre réalité et fiction…
Pour accompagner Céline Jantet et Nicolas Rochette dans cette Mystérieuse Migration une myriade d’invités : Anik April, Raynald Barbarie, Nadyne Bédard, Daniel Boiteau, Paul Bradley, Élisabeth Desjardins, Andrée Dufort, Marie-Pier Fournier, Vincent Grenier, Isabelle Larouche, Sarah-Maria Leblanc, André Morin, Sylvain Racine, Catherine Viens, Patti Warnock

Céline Jantet

À la croisée des disciplines, je faisais du pouce et me suis retrouvée passagère d’une van déglinguée qui ramasse les amateurs de folie et les poètes de l’absurde. Dans une rose des quatre vents, je puise des regards venus d’ailleurs. Mes oreilles se délectent d’histoires qui mijotent à petit feu et mon échine frémit aux histoires de peur.  Et sous le capot de l’univers, fabulant autant pour les petites que les grandes oreilles, ma parole chevauche sur des « Tadam, tadam », mon coeur fait boum… et « Crac! » à la fin de l’histoire.

Un aperçu de la saison 2009-2010

Mathieu Lippé

Mathieu Lippé

Jean-Marc Massie

Jean-Marc Massie

Simon Gauthier

Simon Gauthier

Après une 11e saison relevée, durant laquelle le vent des grands bouleversements a soufflé tel un ouragan – fermeture du Sergent recruteur, déménagement de nos soirées au Cabaret du Roy –, Les Dimanches du conte reviennent en force pour une 12e saison, avec une programmation où les soirées festives ne manqueront pas. Le Monsieur Loyal du Cabaret du Roy, Jean-Marc Massie, y accueillera, entre autres, l’harmoniciste-podorythmiste Alain Lamontagne, l’électrisant Simon Gauthier, le slameur surréaliste Mathieu Lippé, le collectif métallurgique Les Hommes à scie et le conteux de la première heure des Dimanches du conte, Denis Gadoury,

Le 6 septembre, un cabaret déjanté inaugurera la saison. Y défileront sur scène plusieurs conteurs, dont François Lavallée, Alain Lamontagne, Arianne Labonté et Simon Gauthier. Vous voulez avoir un aperçu de la prochaine saison ? Venez à la soirée d’ouverture et entendez les conteurs qui ponctueront notre programmation 2009-2010.

Gigi Bigot

Gigi Bigot

Nicolas Rochette

Nicolas Rochette

Lorette Andersen

Lorette Andersen

Comme chaque année, les mois d’octobre et de novembre seront consacrés aux conteurs du monde avec la série « Contes autour du globe ». Pour l’occasion, nous accueillerons, entre autres, la conteuse bretonne Gigi Bigot, le conteur normand François Épiard, la conteuse suisse Lorette Andersen, ainsi que le conteur français Philippe Sizaire. Dans ce voyage sur les routes de Bretagne et de Normandie, en passant par la Suisse, vous serez envoûtés par des paroles tous azimuts.

La saison sera également rythmée par les « Duos découvertes », dont celui de Céline Jantet et Nicolas Rochette. Le 25 avril, ils nous présenteront Réalité – 5 degrés. Entre l’absurde et le poétique, ils astiqueront la langue de Molière pour y dévoiler ses aspects les plus inattendus.

Nathalie Derome

Nathalie Derome

Les Hommes à scie

Les Hommes à scie

France Arbour

France Arbour

Le 25 octobre, les Hommes à scie feront chanter n’importe quel objet brut, de la crowbar mélodique suspendue au crochet du temps à l’égoïne harmonique branchée au pylône verglacé, en passant par l’immense lame circulaire et dentelée d’une scie ronde industrielle échappée des Temps modernes de Chaplin. Armés de leurs verbes flamboyants et de leurs instruments inusités, Simon Gauthier, Marc St-Pierre, Benoit Rolland et Jean-Marc Massie se feront recruteurs d’imaginaire afin que leurs paroles aient le dernier mot sur le plomb mortel des canons pointés vers le ciel.

Le 31 janvier, les Hommes à scie seront de retour pour participer à l’un des moments forts de la saison : le cabaret Narrateurs atypiques pour un siècle hystérique. Présenté une première fois dans le cadre de l’émission Vous êtes ici, diffusée à la Première Chaîne de Radio-Canada, ce spectacle hors normes sera un îlot de liberté pour toutes les âmes à fleur de mots. Accompagnés par les Hommes à scie aux instruments inusités, les narrateurs atypiques seront en ville pour un soir seulement. Ces verbomoteurs du nouveau millénaire oscilleront constamment entre conte urbain et monologue décalé, en passant par le slam sublimé, le récit de vie affabulée et autres modes d’expression inusités. Vous pourrez entendre, notamment, Mathieu Lippé, France Arbour, Nathalie Derome et Arleen Thibault. Ne manquez pas ces virtuoses de la parole toujours sur le fil de fer de la performance in situ.

Denis Gadoury

Denis Gadoury

Alain Lamontagne

Alain Lamontagne

Dominique Breau

Dominique Breau

Capteur d’énergie inépuisable s’il en est un, Alain Lamontagne foulera de nouveau les planches des Dimanches du conte. Le 29 novembre, il nous offrira « La Vache morte du canyon », un conte de l’écrivain Jacques Ferron. Lamontagne reconstruira l’œuvre à sa façon et il multipliera les anecdotes, avec humour et envolées à l’harmonica. Lamontagne se lâchera lousse, comme un vrai descendant de François Laterrière dit Laterreur, à l’assaut de la célèbre vache mort-pas-morte de Ferron. Après la vache morte du canyon, on aura dorénavant la vache morte de la montagne…

Le 10 janvier, nous aurons droit au retour de l’enfant prodigue Denis Gadoury, avec son plus récent spectacle tout en musique. Passionné d’histoires, Denis est un conteur traditionnel qui, parfois, par une remarque bien placée, fait le lien avec le monde moderne. Depuis vingt ans qu’il conte, il a ramassé des contes partout au Canada : à Winnipeg (Manitoba), à Yellowknife (Territoires du Nord-Ouest), à Whitehorse (Yukon) et maintenant à Montréal. Il traîne un bagage de bum que son image reflète bien. Les Dimanches du conte ont vu certaines de ses performances les plus mémorables.

Enfin, après avoir présenté son spectacle J’vous ai t’y conté ?, au Studio-théâtre de la Place des Arts, l’Acadien Dominique Breau sera en résidence tout le mois de mai au Cabaret du Roy. Il en profitera pour nous présenter J’vous ai t’y conté ?, ainsi que son tout nouveau spectacle en chantier, qu’il peaufinera pour nous tout au long du même mois.

Du houblon à la fiction, les dimanches soirs, c’est au Cabaret du Roy que ça brasse !

Relations de presse : Les Productions du Diable Vert

T. : 514. 277-9084  Courriel : DiableVert@arobas.net